MENU ZINFOS
Blog de Pierrot

Pierrot Dupuy - Covid : "Le scénario du pire s'éloigne"


Le nombre de malades du Covid explose littéralement à La Réunion. Le taux d'incidence dépasse actuellement les 2.600 cas pour 100.000 habitants selon le dernier bilan de l'ARS contre la moitié la semaine précédente. Et pourtant, le préfet, contre toute attente, n'a pas aggravé les mesures de contrôle. Pas de confinement le week-end, ni de durcissement du couvre-feu.
Pour prendre ce type de décision, le préfet est en lien étroit avec le ministre des Outre-mer à Paris, qui lui- même échange constamment avec Matignon et le ministère de la Santé.
Si une telle décision a été prise, c'est donc qu'ils disposent d'informations que nous n'avons pas, ou tout au moins pas encore.
L'explication pourrait venir de l'interview accordée ce matin à France Inter par Arnaud Fontanet, directeur de l'unité d'épidémiologie des maladies émergentes à l'Institut Pasteur de Paris et surtout membre du Conseil scientifique, selon qui "le scénario du pire s'éloigne".

Par - Publié le Lundi 17 Janvier 2022 à 19:39

"Le scénario du pire s’éloigne, la décrue a commencé, le pic des infections au Covid-19 a été passé ces jours-ci au moins en Île-de-France", a affirmé ce matin l’épidémiologiste Arnaud Fontanet, membre du Conseil scientifique, sur les ondes de France Inter.

Et si c'était là l'explication de la décision du préfet de ne pas nous faire passer en confinement le week-end et de ne pas élargir les horaires du couvre-feu ?

Jeudi, devant les maires, le préfet Jacques Billant semblait plutôt favorable à de telles mesures. Du moins, c'est l'impression qu'en ont retiré les maires présents, certains abondant d'ailleurs dans son sens tandis que d'autres allaient même jusqu'à réclamer un confinement total. Nous tairons les noms par charité chrétienne. Ils doivent se sentir bien morveux aujourd'hui.

Et le lendemain ? Rien. Aucun changement. Que s'est-il passé en 24 heures pour que le préfet change ainsi radicalement d'avis ?

Le pic bientôt atteint

C'est probablement que le gouvernement disposait en avant-première d'informations indiquant que le pic de la crise était en train d'être passé, tout au moins en métropole. Il semblerait que nous ayons une à deux semaines de retard à La Réunion dans ce domaine.

Dans le même temps, comme l'a déclaré ce matin l'épidémiologiste Arnaud Fontanet, dont je rappelle qu'il est membre du Conseil scientifique, la situation dans les hôpitaux est certes très tendue mais le système de santé a tenu.

"Les admissions à l’hôpital pourraient continuer a augmenter. Le pic sera atteint dans la semaine qui vient", a-t-il précisé. "Les hôpitaux seront encore très sollicités" dans les prochaines semaines mais "le nombre d’infections va décroître au mois de février", selon lui. En faisant toutefois remarquer que ce ne sont que "des projections".

Mais là n'est peut-être pas le plus important. Selon lui, "Delta est à un niveau très faible, 90% des variants testés ont pour origine Omicron".

Pas d'immunité "stérilisante"

Or, le variant Omicron, tout en étant beaucoup plus contagieux est beaucoup moins dangereux. Selon les "données britanniques" auxquelles fait référence le ministre de la Santé et qui ont porté sur plus d'un million de patients, le risque d'hospitalisation avec Omicron est le "tiers" de ce qu'il est avec Delta. L'agence de sécurité sanitaire britannique va plus loin : elle estime que les vaccinés courent 81% du risque d'hospitalisation après la troisième dose de vaccin comparé aux cas d'Omicron chez les non-vaccinés.

Et l'agence note également une diminution - selon une fourchette de 31 à 45% - du risque d'admissions en réanimation dans le cas d'Omicron par rapport à Delta.

Et voilà où se situe la différence par rapport aux vagues précédentes. Aujourd'hui, 79.3% des Français ont reçu au moins une dose de vaccin, 77.4% ont reçu toutes les doses requises. Hier encore, plus de 36.000 Français qui refusaient jusqu'ici de se faire vacciner ont reçu leur première injection. Ajoutez à cela les personnes immunisées après avoir contracté le Covid et vous avez une situation beaucoup moins grave que ce qu'elle était pendant les vagues précédentes.

D'où l'optimisme -raisonné- du gouvernement et probablement l'explication à l'absence de décision du préfet de La Réunion.

Même si nous sommes en retard d'environ 2 semaines par rapport à la métropole, le pic ne devant survenir que début février, il valait la peine de tenter le pari, tout en renforçant les capacités des hôpitaux.

En aurons-nous pour autant fini avec le Covid ? La réponse est clairement non.

L’épidémiologiste Arnaud Fontanet rappelle que les vaccins et les infections n’empêchent pas les réinfections. "On n’a pas d’immunité que l’on appelle stérilisante". "Ce virus va s’installer, va circuler et on aura très régulièrement, probablement, pendant les phases hivernales des épidémies de Covid-19 dans les années qui viennent".

Un constat qu'il teinte cependant d'optimisme : "À chaque vague, on a renforcé notre immunité. On espère que l’on ne verra plus de formes graves dans des quantités telles qui nous obligent à prendre des mesures pour protéger les hôpitaux."

Autrement dit, le Covid risque de revenir tous les ans, un peu comme le virus de la grippe...

 


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par que dire le 17/01/2022 20:02

les boules sur qui Ratenon va pouvoir gueuler ?? je propose Gironcel au vu des nombreuses coupures de courant ce samedi parce qu'il a plu ....il en dit quoi le multi rémunéré ???

2.Posté par jean le 17/01/2022 20:23

C'est loin d'être le cas à la Réunion. Tous les indicateurs continuent d'augmenter en flèche : incidence (+ de 5000 cas par jour), hospitalisations ET réanimations.
Si bien que ce matin, il ne restait que 2 lits de réanimation disponibles sur TOUTE l'île, public ET privé confondus.
On ne vous souhaite pas d'avoir un accident quelconque qui nécessiterait une place en réa ... il n'y en aura pas pour tout le monde.
Pourtant, les décisions des dernières semaines reposaient sur le fait que les capacités hospitalières étaient "maîtrisées". Si on maîtrise la société comme on maîtrise les capacités hospitalières, ça fait peur ...

3.Posté par tantine le 17/01/2022 20:41

ça fait des mois que raoult et d'autres l'ont dit. ils suppriment le pass en angleterre. ils reprennent une vie normale en espagne. suède et danemark c'est fait. l'allemagne recule sur le pass. et nous on créé de l'exclusion et de la discrimination et de la contrainte à un traitement médical expérimental c'est du délire.

le revirement c'est parce que jacadi et ses sbires sentent venir la taule et la tôle aux élections ?

4.Posté par Eve le 17/01/2022 21:13

Taux d'incidence hier 16 janvier

974 — La Réunion — 3.385,4 ⇗

Ah oui , il dépasse les 2600 cas /100 000 hab

Sur Réunion.re : 4000 /100 000 hab


5.Posté par polo974 le 17/01/2022 21:55

"""
elle estime que les vaccinés courent 81% du risque d'hospitalisation après la troisième dose de vaccin comparé aux cas d'Omicron chez les non-vaccinés.
"""

Ou bien t'as pas compris le chiffre ou bien tu t'es très mal exprimé...

Et sauf erreur, ces 81% concernent le boost Astrazeneca...

6.Posté par JORI le 17/01/2022 22:54

3.Posté par tantine le 17/01/2022 20:41
C'est vrai que raoult avait aussi dit qu'il n'y aurait pas de seconde vague. L'Espagne aurait un taux de vaccination supérieur à 90% (vous êtes contre le vaccin je crois), la Suède qui vient de mettre en place pour la première fois un passe vaccinal pour certains rassemblements pour combattre le Covid-19, envisage également de l’étendre aux restaurants et à d’autres lieux comme les salles de sport,(comme en France alors), au Danemark, situation sanitaire (nombreuses nouvelles contaminations début novembre), les autorités danoises ont annoncé la réintroduction du pass sanitaire ("coronapas"). Le pass sanitaire devra être présenté dans les lieux de la vie sociale danoise tels que les restaurants. Les boites de nuit et musées sont fermés. Le port du masque est obligatoire dans les transports, les magasins, restaurants (etc.) lorsque l’on n’est pas debout.
Toute personne âgée d’au moins 15 ans est concernée.(ben comme en France encore). On reprend donc une vie normale en France ??? 😂 😂 😂

7.Posté par Patoche qui milite pour du paxlovid pour tous le 18/01/2022 01:22

En terme de conseil, le conseil scientifique a été catastrophique durant cette pandémie !!!
Il a préconisé le vivre avec la covid plutôt que le zero covid grâce au confinement et à l’isolement.
Or, les pays qui ont eut le moins de contamination ont logiquement eut le moins de décès liées au covid.
Bravo à L’Australie, à la Nouvelle Zelande et les autres pays ayant choisir cette stratégie du confinement strict et de l’isolement strict des contaminés !!!
Si en France nous avions fait le même choix nous aurions sauvé au moins 100 000 vies!!!
Le hic c’est que nous les français on préfère boire des coups dans un bar, partir en vacance et faire la fête que de sauver des vies.
Ps: la vaccination c’est mieux que rien mais malheureusement pas efficace à 100 % malheureusement.

8.Posté par Zétoil 4 heure le 18/01/2022 05:45

Mr Pierrot est-ce que vous pouvez transmettre votre article à votre employé obsédé par le confinement qui tout les Mardis nous annonce le cataclysme?

9.Posté par thiou le 18/01/2022 03:40

a la question pourquoi pas de mesure complémentaire. elles étaient prévues en concertation avec les maires. SURPRISE. consigne nationale pour éviter tout risque de dérapage comme aux Antilles dans un contexte de présidentielle. on ne gère pa la crise, on gère la communication autour de la crise et chaque responsable s'occupe de lui et de son poste dans ses décisions

10.Posté par GIRONDIN le 18/01/2022 07:13

Il a fallu que dupuy écoute la voix officielle France inter pour arrivée à ça.....
Ça fait + 1 an que c'est dit, évidemment hors courroie de transmission de manu.

En même temps le conseil scientifique, lundi s'est blanc mardi s'est bleu. C'est un conseil DE scientifique qui fait des conseils politique pour un pass passe politique.

11.Posté par Batofou974 le 18/01/2022 07:15

Dans peu de temps on va découvrir un autre variant (après omicrome) et on nous bassinera avec le flot d'infos en demi teinte. Cela dit si on a "maitrisé" le omicrome, c'est pas le cas du delta qui fait encore des ravages. Des scientifiques disaient hier soir sur une chaine nationale que à la mi-février la pandémie s'essoufflerait et limite dire que tout reviendra normal comme il y a 2 ans ! Bon un léger débat toujours sur cette même chaine a permis de voir des contradictions. Je pense que l'ombre de Macron planait dans un camp des scientifiques.
Bref, en tous les cas c'est puéril d'avancer des conneries et de se laver les mains ensuite. Encore de faux espoirs par de faux-culs !

12.Posté par Pierrot fait rire le 18/01/2022 07:50

il y a 2 jours notre cher rédacteur chef remerciait le préfet pour sa non décision. Aujourd’hui panique ... demain ? Je pense que notre ami Dupuy va me faire rire en moins d une semaine . a quand l article destructeur sur le préfet ? Je patiente avec délectation.

13.Posté par riverstar974 le 18/01/2022 08:00

Cela n'empèche pas l'emmerdeur ne nous imposer le pass vaccinal. Qu'il dégage en avril surtout celui-là

14.Posté par cheche le 18/01/2022 09:07

Le Prefet s'appuie sur les recommandations du ministre des outre mer.A lors pour qu'il n'y ait pas dex poids deux mesures avec les Antilles tres emflammées et susceptibles,pas de vague inutile politiquement parlant!!

15.Posté par 97440 le 18/01/2022 09:44

Zot tte en avril en avril....rien va changer en avril sera juste un autre commandant au commande mais le bateau va aller tjr mm direction...

16.Posté par MICHOU le 18/01/2022 12:39

Et pourtant les menaces continuent; voire s'amplifient.
On continue à taper sur tous ceux qui n'acceptent pas d'écouler tous ces stocks de vaccins, pourquoi?

17.Posté par MICHOU le 18/01/2022 12:41

Pour les campagnes et élections aucune obligation ? Pourra t on voter sans pass vaccinal bien sûr que oui car le virus respecte les élections n'est ce pas?

18.Posté par MICHOU le 18/01/2022 12:43

Et pendant qu'on nous pourrit la vie, le désert médical devient problématique, on ne peut plus se soigner en France, tous les ministres sont mobilisés à camisoler les citoyens pour un seul but, utiliser les vaccins, le reste on s'en fiche

19.Posté par JORI le 20/01/2022 17:46

11.Posté par Batofou974 le 18/01/2022 07:15
"Dans peu de temps on va découvrir un autre variant", si cela devait se produire, ce serait bien que cela se passe après l'élection et avec un autre président pour voir s'il ferait mieux. On l'a toujours vu, dans l'opposition les partis ont toujours les meilleures idées. Une fois au pouvoir ils deviennent amnésiques ou chopent l'alzheimer. Pourquoi ces partis qui se disent de gouvernement et qui pour certains ont gouverné, n'ont jamais fait ce qu'ils préconisent aujourd'hui ?? 😂 😂 😂

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes