MENU ZINFOS
Blog de Pierrot

Pierrot Dupuy - Brigitte Croisier, de Témoignages Chrétien au PCR, une femme engagée, aimant La Réunion


Par - Publié le Dimanche 13 Décembre 2020 à 17:37 | Lu 3760 fois

Née à Dakar, d'un père mécanicien, engagée dans la Marine nationale, Brigitte Croisier, comme elle l'a écrit dans son carnet de vie publié il y a un peu moins de dix ans, s'est "échappée d'une famille nordiste", cap vers le Sud. Le port militaire de Toulon, puis Dakar, où elle passe une enfance très chrétienne, voire mystique écrira-t-elle.

Passées ses études de philosophie qui l'ont ramenée à Paris, où elle aura, en Sorbonne, des professeurs prestigieux, elle fréquente dans la fin de la décennie soixante les cercles trotskistes. Puis Brigitte Croisier, agrégation de philosophie en poche, met le cap définitivement vers le Sud.

La Corse d'abord, jusqu'au milieu des années 1970, où elle fréquente la mouvance autonomiste, puis La Réunion, où elle se fixe définitivement.

Elle enseigne la philosophie pour, sortie de ses cours, rejoindre très vite le mouvement Témoignages chrétien. C'est là que Brigitte Croisier se lie avec Lucien Biedinger, décédé il y a quelques semaines, avec les curés René Payet et Nelson Courtois et l'ex-futur curé Reynolds Michel. Ce prêtre mauricien, expulsé de La Réunion, prend ensuite la nationalité française, quitte la prêtrise et se fixe dans notre île. 

Mais c'est surtout la rencontre avec le poète Alain Lorraine, alors rédacteur-en-chef du bimensuel Témoignages Chrétien, qui sera déterminante pour Brigitte Croisier. C'est Alain Lorraine qui, en effet, la pousse vers l'écriture, lui donne quelques clés de la culture créole qu'il chante avec talent, contribuant ainsi certainement à l'enracinement en terre créole de Brigitte Croisier.

Elle se lance alors pour Témoignages chrétien dans de nombreuses enquêtes journalistiques notamment sur les femmes réunionnaises. Ce sont des liens indéfectibles que noue Brigitte Croisier à Témoignages Chrétien, liens qu’elle conservera toute sa vie.

C'est ainsi qu'on lui doit notamment un itinéraire de vie du père René Payet et des manifestations et ouvrages sur et autour de l'œuvre d'Alain Lorraine.

De Témoignages Chrétien, mouvement et journal, au quotidien communiste Témoignages et au Parti communiste réunionnais, le chemin est tout tracé.

Le bimensuel Témoignages chrétien disparu, c'est le quotidien communiste que rejoint Brigitte Croisier. Puis avec Laurence Vergès, elle va animer dans les décennies 1980-1990, la Commission Culture Témoignages.

Quand Paul Vergès accède à la présidence du Conseil Régional, Brigitte Croisier, alors professeur de philosophie en classes supérieures au lycée Leconte-de-Lisle, entame une nouvelle carrière. Elle devient assistante personnelle de Paul Vergès à la Région et sa biographe. On lui doit deux ouvrages d'entretiens avec Paul Vergès.

Fille unique, née le 18 décembre 1946, elle était dans sa vie privée l'épouse de l'ancien maire du Port, Yves Langenier et mère d'une fille unique. Cette enseignante engagée et humaniste, qui était d'une grande sensibilité, avait une plume remarquable. Au moment où elle tire sa révérence, d'accord ou pas avec ses idées et engagements, concluons avec les derniers mots de son carnet de vie :
"Cette terre, cette île où je ne suis pas née
me fait exister telle que je deviens.
Je ne sais toujours pas qui je suis.
Je sais que je lui appartiens"


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Auto nomiste le 13/12/2020 18:38

Tout fout le camp.

2.Posté par Chrétienne communiste ! le 13/12/2020 20:14

Une chrétienne communiste, il n'y aurait pas comme une contradiction là ? Une "chrétienne" qui passe par pertes et profits, les près de 100 millions de morts du communisme, faut le faire !
Et le mur de Berlin de sinistre mémoire, qui a séparé des familles, des enfants de leurs parents, des frères de leurs sœurs, des maris de leurs femmes, en tant que "chrétienne", elle en pensait quoi ?
Cuba, Corée du Nord etc, c'étaient des paradis sur terre pour cette "chrétienne" j'imagine...

3.Posté par Pascale le 13/12/2020 20:14

C'était ma professeur de philosophie en prépa! RIP.

4.Posté par Lauret Raymond le 13/12/2020 20:48

Merci à Pierrot Dupuy pour ces mots qu'il nous invite à partager et qui donnent une belle et vraie idée de ce qu'aura été Brigitte Croizier durant tout le parcours réunionnais de sa vie de femme engagée.
Je voudrais ici rapporter une initiative que Brigitte avait prise, en sa qualité de prof de philo. C'était dans le second semestre de l'année 1978. Quelques mois avant, un élu réunionnais avait rendu public le contenu d'une lettre qu'il avait adressée au Préfet d'alors accusant celui-ci d'avoir menti à l'opinion publique en falsifiant le déroulé des évènements qui avaient conduit à l'assassinat de Rico Carpaye au Port. Cet élu avait terminé sa lettre en disant au Préfet: "Sans doute aurais-je droit à vos juges et à votre police. J'ai obéi à ma conscience. Qu'ils obéissent à vos ordres...". La pro de philo avait invité ses élèves à réfléchir sur ces propos et à dire ce qu'ils en pensaient. Une de ces élèves m'avait convié combien l'ensemble de ses camarades et elle même avaientt été captivés par ce qui était bien plus qu'un exercice, mais bien une invitation à percevoir et ressentir le poids de certaines réalités de notre quotidien.

5.Posté par En passant le 14/12/2020 07:30

Votre article me suggère, toutes choses par ailleurs différentes , deux commentaires :
1- La fidélité dans la vie à ses engagements ( peu importe "le bord") existe . Respect Madame .
2-Paul Vergès ( on en pense ce qu'on veut , là n'est pas l'objet de mon propos ici) a su trouver une biographe remarquable . Bravo Madame.
Je n'étais pas votre élève Madame , et mes opinions politiques, n'étant pas une personne avec des responsabilités publiques, ne regardant que moi, mais j' ai eu le plaisir d' écouter vos conférences sur Alain Lorraine, sans jouer à la professeure agrégée ( que pourtant vous êtes) , vos interventions étaient lumineuses . Chapeau Madame.

6.Posté par tipierrelacavale le 14/12/2020 04:55

Bravo, CC c'est exactement ma pensée.... Bravo

7.Posté par Remember le 14/12/2020 13:04

Mi vois pas de réaction d'Alain et de Madée...🤨🤨🤨

8.Posté par respect le 14/12/2020 16:21

je vous ai cotoyé madame vous et votre epoux je n ai que de bons souvenirs sinceres pensées a toute votre famille rip cyrille lebon

9.Posté par Olivier le 14/12/2020 19:04

Biographe de l'assassin d'alexis de villeneuve, quel intérêt vraiment, à part un intérêt financier, faire de la
lèche à pol pot est loin d'être honorable.

A post 2, communisme et capitalisme c'est la même merde, toujours une minorité qui crache sur la majorité

10.Posté par " VIEUX CREOLE " le 16/12/2020 12:18

J'AI LU LES REFLEXIONNS : 1°) DE PIERROT DUPUY , 2°) DE LAURET RAYMOND , 3°) DE "EN PASSANT" QUE J' AI VIVEMENT APPPPRECIEES POUR LEUR TRES GRANDE OBJECTIVITÉ ! !
Je ne connaissais absolument pas , .personnellement , Madame Brigitte CROZIER mais son Époux si ) . . . je présente mes sincères Condoléances à tous les proches de la Défunte qui de toute évidence fut une trés grande COMPATRIOTE ET UNE TRES GRANDE DÉMOCRATE REUNIONNAISE(" ZORéOLE" SI VOUS PRÉFÉREZ ! ) . . .

QU'ELLE REPOSE EN PAIX !

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes