MENU ZINFOS
Société

Pierrot Dupuy - Brèves d'ici et d'ailleurs du jeudi 7 juillet 2022


Retrouvez ici les informations du monde entier que nous avons collectées pour vous à travers le monde
N'hésitez pas à revenir plusieurs fois par jour, de nouvelles brèves étant rajoutées tout au long de la journée et certains articles ayant pu être complétés.

Par - Publié le Jeudi 7 Juillet 2022 à 18:29

Jeudi 7 juillet 2022

 

Poutine menace l'Occident : "Ils veulent nous vaincre (...) ? Qu'ils viennent !

"Aujourd’hui, nous entendons qu’ils [les Occidentaux] veulent nous vaincre sur le champ de bataille. Que dire ? Qu’ils essaient !", a lancé Vladimir Poutine lors d’une réunion avec les chefs des groupes de la Douma, la chambre basse du Parlement russe, retransmise à la télévision.

"Nous n’avons pas encore commencé les choses sérieuses. En même temps, nous n’abandonnons pas non plus les pourparlers de paix. Mais ceux qui refusent doivent savoir que plus longtemps [ils refuseront], plus il leur sera difficile de négocier avec nous", a-t-il ajouté.


Taha Bouhafs estime que LFI l'a empêché de se présenter comme député grâce à une procédure "hors du droit"

Les avocats du journaliste Taha Bouhafs dénoncent une procédure "hors du droit", menée par le comité de suivi des violences sexuelles et sexistes (CVSS) de La France insoumise (LFI), qui l’empêche, selon eux, de répondre aux accusations qui le visent.

"Taha Bouhafs entend, par la voie de ses conseils, réaffirmer son droit de connaître les accusations dont il fait l’objet afin de pouvoir y répondre, au même titre que n’importe quel citoyen publiquement accusé", écrivent Mes William Bourdon, Raphaël Kempf et Vincent Brengarth dans un communiqué.

Candidat aux élections législatives dans le Rhône, le journaliste de 25 ans s’était retiré le 10 mai, en invoquant le "racisme" d’"attaques sans précédent" contre lui menées par la Macronie, la droite et une partie de la gauche. Mais LFI avait annoncé le lendemain qu’une enquête interne avait été ouverte à son encontre par le CVSS.

Taha Bouhafs est sorti de son silence, mardi 5 juillet, pour reprocher à LFI de ne pas lui avoir permis de se défendre face aux accusations, et réclamer "une procédure juste et équitable" dans une lettre ouverte de six pages publiée sur les réseaux sociaux.

Jean Castex va bientôt obtenir un nouveau poste

"Le Président de la République envisage, sur proposition de la Première ministre, de nommer M. Jean Castex en qualité de président du conseil d’administration de l’Agence de financement des infrastructures de transport de France", fait savoir l'Élysée dans un communiqué.

Les commissions concernées au Sénat et à l'Assemblée nationale devront se prononcer en faveur de cette nomination pour que celle-ci soit validée.

62% des 18-24 ans affirment avoir eu des pensées suicidaires depuis septembre 2021

Selon une étude Ifop, pour la Fondation Jean-Jaurès, 40% des Français, tout âge confondu, interrogés pour l’étude, se disent plus déprimés depuis l’arrivée du Covid-19.

Un péage pour l'utilisation des réseaux de télécommunication par les réseaux sociaux ?

Un rapport du Sénat français propose l'institution d'un "droit de péage", c'est-à-dire une contribution financière des géants du numérique à l'utilisation des réseaux de télécommunication terrestre qui ont nécessité de lourds investissements, et dont ils profitent gratuitement.

"C'est une demande des 87 opérateurs européens de télécommunications qui appellent depuis plusieurs mois de manière unanime à la mise en place d'un droit de péage de Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft à l'utilisation des réseaux de télécommunications", indique le rapport intitulé "Cinq plans pour reconstruire la souveraineté économique" rendu public jeudi 7 juillet.

Fin de la ristourne de 18cts par litre de carburant

Bruno Le Maire a annoncé sur Europe 1 la fin de la ristourne de 18 centimes au profit de l'indemnité carburant : "Le pic inflationniste devrait décroitre d'ici 2023. Il faut maintenant que nous passions à des dispositifs temporaires et ciblés : soutenir ceux qui travaillent" avec un dispositif qui devrait disparaitre de façon progressive d'ici la fin de l'année.

"Nous allons remplacer les 18 centimes qui vont être ramenés à 16, 12, 10, on va le faire très progressivement mais à la fin de l’année il n’y aura plus de remise carburant, et dès le 1er octobre, en tout cas c’est la proposition que nous faisons, nous mettons en place cette indemnité carburants pour les travailleurs".

Le gouvernement veut s'attaquer aux branches dont les salaires minimum sont inférieurs au SMIC

Avec les revalorisations successives du Smic depuis octobre 2021, le nombre de branches affichant des minima inférieurs au Smic est "inhabituellement élevé" note le ministre du Travail Olivier Dussopt à l’issue d’une réunion avec syndicats et patronat.

"Sans se substituer aux partenaires sociaux et à la négociation collective, le gouvernement utilisera l’ensemble des leviers à sa disposition afin d’atteindre à terme l’objectif d’une résorption totale des situations de minima de branche inférieurs au Smic", a-t-il promis.

Les bourses bientôt augmentées ?

Selon les informations de franceinfo, les bourses sur critères sociaux vont être augmentées de 4 % dans le cadre d’une mesure réglementaire.

Cette hausse devrait être annoncée par la Première ministre Elisabeth Borne, mais ne fera pas partie du projet de loi pouvoir d’achat qui passe cet après-midi en Conseil des ministres.

Une prime pouvant aller jusqu'à 300€ pour les salariés qui se rendre en voiture à leur travail

La prime que le gouvernement mettra en place dès le 1er octobre pour aider les salariés qui prennent leur voiture pour se rendre au travail atteindra jusqu’à 300 euros, a annoncé le ministre de l’Économie Bruno Le Maire.

"L’indemnisation sera de 200 euros" pour les personnes dont le revenu fiscal de référence est inférieur à 9.400 euros "et de 100 euros" pour celles dont le revenu fiscal est situé entre 9.400 et 14.100 euros, avec "une majoration de 50 % pour tous ceux dont le travail est à plus de 30 km de leur lieu d’habitation", a-t-il précisé à la sortie du Conseil des ministres.

La Biélorussie menace d'attaquer la Pologne en cas de provocations de l'Occident       

Le chef d'état-major adjoint des forces armées du Bélarus, Ruslan Kosygin, a déclaré que les forces biélorusses frapperont principalement les infrastructures polonaises.        

"Le territoire de la Pologne, ainsi que les pays baltes, se transforment en un polygone où les États-Unis envisagent de déclencher un autre conflit sanglant en Europe contre la Fédération de Russie et ses alliés", selon l'agence Belta qui cite Kossyguine.     Il a évoqué des exercices militaires, ainsi que "des tentatives d'hommes politiques polonais individuels pour initier le retour des soi-disant terres ancestrales polonaises, c'est-à-dire les régions occidentales de l'Ukraine et de la Biélorussie".        

Kossyguine a appelé cette "préparation à la conduite d'opérations militaires dans la direction orientale" sur fond de "dégradation de l'Europe occidentale et de leur perte réelle de prise de décision indépendante".        

"Les dirigeants polonais doivent comprendre que le territoire de la Pologne avec son infrastructure militaire seront la cible principale d'une attaque en cas de conflit, à savoir les centres de décision, les éléments du système de gestion, les points de déploiement permanent des forces armées nationales, des arsenaux et des bases, ainsi que des objets d'une importance cruciale pour leur économie et leurs infrastructures de transport", a déclaré Kossyguine.     

Il a conclu que "l'Occident doit clairement comprendre que notre réponse à toute provocation armée sera certainement adéquate et dure".    

La CGT et l'Union syndicale Solidaires lancent un appel à la grève le 29 septembre pour la question des salaires

Alors que le projet de loi pouvoir d'achat doit être présenté par le gouvernement ce jeudi, la CGT et Solidaires ont d'ores et déjà appelé cet après-midi à "une journée de grève interprofessionnelle" le jeudi 29 septembre qui sera notamment axée sur les salaires.

Cette journée d'action "doit s'inscrire dans une mobilisation large et dans la durée", précisent les deux syndicats dans un communiqué commun "pour les salaires".

Les organisations justifient leur appel "par des mesures gouvernementales annoncées sur le pouvoir d'achat qui sont en dessous de la situation de paupérisation de la population" ou bien encore "l'annonce d'une poursuite d'une réforme des retraites injuste qui exige de travailler plus".

La CGT et l'Union syndicale Solidaires ont fait cette annonce sans attendre la tenue d'une réunion de tous les syndicats sur le thème du pouvoir d'achat qui sera organisée lundi au siège de Force ouvrière.

Le Rassemblement national contre le droit à l'avortement

Les eurodéputés RN dont Jordan Bardella refusent tous de voter une résolution du Parlement européen défendant le droit à l'avortement. Alors qu'ils étaient bien présents

 


La motion de censure de la Nupes contre Elisabeth Borne sera débattue lundi

La motion de censure de l’alliance de gauche Nupes contre le gouvernement d’Elisabeth Borne sera débattue et soumise au vote lundi 11 juillet.


Le calendrier sur cette motion a été fixé en conférence des présidents de l’Assemblée nationale.

Par ailleurs, le début de l’examen du projet de loi sanitaire permettant le maintien de "mesures de freinage" face au Covid-19 est repoussé dans la soirée du lundi.

La motion de censure a été déposée en signe de "défiance" à l’égard du gouvernement. "En l’absence de vote de confiance", qui n’a pas été demandé par la Première ministre, "nous n’avons d’autre choix que de soumettre cette motion de défiance", ont expliqué mercredi les groupes LFI, PS, écologiste et communiste dans leur texte commun.

Un acteur du film «Rien à foutre" va être jugé pour "agression sexuelle"

Lors de l'avant-première du film, l'acteur en question, Arthur Egloff, avait déjà été accusé d'agressions sexuelles par plusieurs femmes du public.

Un homme a tenté de jeter un cocktail Molotov sur deux agents au Capitole

La police du Capitole à New York a arrêté un homme accusé de possession de cocktails molotov et d’avoir tenté de jeter l’une des bouteilles sur deux agents à plusieurs pâtés de maisons au nord-ouest du complexe du Capitole mercredi, ont annoncé des responsables de la police.
 



Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Squid le 07/07/2022 21:13

Et il se passe quoi aux Pays-Bas?

2.Posté par Omarie le 07/07/2022 22:30

Google, Microsoft, Facebook, Amazon, utilisent les réseaux de télécommunications gratuitement : on a fermé les yeux et maintenant on se réveille ? C'est la crise qui est entrain qui est entrain de mettre les pendules à l'heure ?

3.Posté par Omarie le 08/07/2022 11:00

Les États-Unis, haut commandant des forces armées de l'OTAN et de l'Union européenne pousse la Pologne à entrer en conflit avec la Biélorussie. Cette dernière s'y est déjà préparée et promet une réplique amplement à la hauteur de l'attaque. Ainsi, la provocation des États-Unis, par l'intermédiaire de pays européens, s'accentue de façon insolente et totalement irresponsable. Elle franchit la ligne rouge qui risque d'entraîner la coalition européenne derrière la Pologne dans un processus incontrôlable et irréversible. Ce serait la fin de la dite "guerre froide", le début d'une autre qui serait dévastatrice pour l'Europe et un danger potentiel pour le monde.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes