MENU ZINFOS
Blog de Pierrot

Pierrot Dupuy - Attention aux "brouteurs" africains, ces "arnacoeurs" du net


Chaque jour, je reçois -comme vous sans doute- une bonne dizaine de demandes d'amis sur Facebook de la part de charmantes jeunes femmes.
Il y a cependant un problème : je ne les connais pas et quand j'approfondis un peu, je m'aperçois que leurs pages ont été créées récemment, qu'elles vivent souvent en métropole (même si certains poussent le vice jusqu'à se domicilier à La Réunion) et qu'elles ne comportent que peu d'amis.
Il s'agit en fait de fausses pages envoyées par ce qu'on appelle des "brouteurs", par parallélisme avec ces animaux qui mangent sans effort, de jeunes hommes Ivoiriens ou Sénégalais qui arnaquent les hommes et les femmes esseulé(e)s en leur faisant croire qu'ils ou elles ont (enfin) trouvé le grand amour. En général avec une personne particulièrement belle, en général sexy quand il s'agit d'une femme, et riche.
Pourquoi je vous écris à leur sujet particulièrement ce soir ? Parce-que deux d'entre eux, sans doute un peu moins malins que la moyenne, ou peut-être particulièrement distraits, m'ont aussi envoyé leurs photos, au milieu de celles de jeunes femmes qu'ils ont sûrement piquées sur une vraie page Facebook.
L'occasion pour moi de vous mettre en garde contre ces "brouteurs" en vous racontant la mésaventure survenue à une ancienne voisine.

Par - Publié le Mardi 19 Janvier 2021 à 17:24 | Lu 10985 fois

La victime et son "arnacoeur" présumé
La victime et son "arnacoeur" présumé
Appelons la Natacha*. Agée d'une cinquantaine d'années, elle peinait à élever seule son enfant d'une douzaine d'années. Elle habitait non loin d'une des anciennes adresses de Zinfos. Nous la voyions passer régulièrement devant nos locaux, avec toujours un petit mot, un sourire aux lèvres.

Elle travaillait, mais pour un salaire de misère. Pour arrondir ses fins de mois, elle faisait des "extras" le soir et les week-ends, ce qui lui avait permis de mettre une dizaine de milliers d'euros de côté pour financer plus tard les études de son fils.

Un jour, elle est contactée via Facebook par un homme de belle allure, de type métropolitain, se présentant comme vivant en Suisse et propriétaire de plusieurs mines d'or en Afrique. N'importe qui de sensé se serait méfié. Pas Natacha. Elle avait tellement envie de croire au Grand Amour...

Au début, tout allait bien. L'homme ne cessait de lui vanter les charmes de sa villa avec piscine, ses multiples voyages à l'étranger...

Au bout de quelques semaines, une fois la confiance instaurée, l'homme a commencé à évoquer un possible mariage. Les yeux de Natacha brillaient de bonheur. Elle passait des heures au téléphone, via Messenger, avec son "amoureux".

J'avais été alerté par une amie de Natacha qui, flairant l'arnaque, avait essayé de l'alerter. En vain. Elle ne voulait rien entendre, toute à son rêve.

L'amie en question est venue m'en parler pour me demander conseil. Je lui ai confirmé qu'il s'agissait manifestement d'une arnaque et lui ai fortement conseillé de convaincre Natacha de mettre un terme à cette relation virtuelle qui risquait de mal tourner pour elle. Sans succès. Natacha ne voulait toujours rien entendre.

Puis arriva ce qui devait arriver. Un jour, le Suisse en question lui a annoncé qu'il devait partir en Côte d'Ivoire pour aller y acheter une nouvelle mine d'or. Qu'il devait payer en liquide, billets qu'il allait transporter dans sa valise. Un tout petit peu moins de 100.000€. Là aussi, vous auriez tiqué, devant un prix aussi ridicule pour une mine d'or. Pas Natacha, hypnotisée par son rêve de se marier prochainement avec un riche propriétaire de mines d'or. Il lui avait déjà vanté la cérémonie, la robe qu'il lui offrirait, les études qu'il paierait pour son fils...

Le lendemain, soi-disant arrivé en Côte d'Ivoire (qu'il n'avait en fait jamais quittée), il prétend que les vendeurs de la mine lui réclament un tout petit peu plus cher que le prix convenu. Juste quelques milliers d'euros. Une paille pour lui. Il demande alors à Natacha de lui prêter la somme, qu'il lui rendra au double dès qu'il reviendra en Suisse. Toujours selon son baratin, il a un problème avec sa carte bleue et ne peut retirer de l'argent dans une banque car elles sont fermées. On était un samedi.

Ce serait dommage de perdre une si belle occasion pour une somme aussi ridicule...

En entendant ça, vous vous seriez enfui en courant. Pas Natacha, qui prélève la somme sur le livret réservé aux futures études de son fils et lui envoie un mandat Western Union en Côte d'Ivoire...

L'histoire n'est pas finie...

Deux jours plus tard, Natacha reçoit un appel de Côte d'Ivoire d'un homme se présentant comme le directeur de l'hôpital d'Abidjan lui demandant si elle est la femme de M. X, le fameux Suisse. Elle répond que non, mais qu'elle le connait. Inquiète, elle lui demande la raison de son appel. C'est là que l'homme lui apprend que M. X aurait fait une crise cardiaque à l'aéroport au moment d'embarquer pour regagner la Suisse et qu'il a été transféré en urgence à l'hôpital. Et c'est en fouillant son portefeuille qu'il aurait trouvé son nom et son numéro de téléphone.

Et lui explique le prétendu directeur de l'hôpital, "ici, ce n'est pas comme en France. Il n'y a pas de Sécurité sociale. Si quelqu'un ne paye pas son hospitalisation, il va mourir".

Natacha voit tous ses rêves s'envoler, si jamais M. X venait à décéder. Adieu veaux, vaches, cochons... Fini le mariage, la villa avec piscine, les études de son fils... Aussi quand l'homme lui demande si elle peut payer et que certainement M. X la remboursera quand il sera remis, elle accepte sans réfléchir plus avant. Comme par hasard, la somme demandée correspond très exactement à ce qui lui restait sur le livret mis de côté pour les études. Elle le vide et envoie un nouveau mandat Western Union...

Elle a tout de même un doute et en reparle à notre amie commune, qui m'en reparle.

Je lui suggère alors d'essayer de géolocaliser le M. X qui était sensé entre-temps être rentré en Suisse. Et là, catastrophe, elle découvre qu'il n'a jamais bougé de Côte d'Ivoire !

Son monde s'écroule et elle sombre dans une profonde dépression...

Voilà, c'était l'histoire vraie de Natacha. Il n'y a que son prénom que j'ai changé. J'espère que ça vous servira de leçon et que vous ferez comme moi, que vous bloquerez toutes ces demandes d'amis et d'amies un peu trop beaux et belles pour être honnêtes.

Les contes de fées, c'est uniquement dans les livres...

* Prénom d'emprunt

PS : Pour ceux que le sujet intéresse, je leur recommande cet excellent reportage de TV5 intitulé "En Côte d'Ivoire, les "brouteurs, ces pros de l'escroquerie sentimentale sur internet ".


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Zétoil 4 heure le 19/01/2021 18:14

Et oui Pierrot on à du mal à croire qu'il y à encore des gens aussi naïf qui croient encore à ce genre d'arnaque aveuglés par la poule aux œufs d'or. C'est triste…

2.Posté par LadiLafé le 19/01/2021 18:22

Une (...), une sacrée (...), depuis le temps qu'on parle de ces arnaques,.
Ça puait l'arnaque dès le début, elle, c'était surtout la richesse facile.

3.Posté par nene le 19/01/2021 18:23

quand je reçois un message qui n'est pas clair poubelle les brouteurs je laisse brouter au pré
dernierement je recevais des messages avec des noms différents mais la meme fille

4.Posté par klod le 19/01/2021 18:34

je me permets d'insister n avant zinfos 974 , mais c'était avnt …………… on pouvait faire des commentaires ( et c'était gratuit!!!) sur les infos nationales et internationales , maintenant que du local pour les commentaires !!!!!!!!!!!! réducteur , NON ?


encore une fois , mwin c'est un "natif" convaincu depuis lontan , et mi aime le local , ( merci les iles et son microcosme local !!!) mais une ouverture sur "par derrière la mer" est salvateur


oté Dupuy , zinfos régresse…………….. une illusion encore en mwin , pour moi , qui était admirateur de ce "site" .


triste devenir quant ses illusions se perdent ……………….. Dupuy déçoit . mais bon , c'est le monde comme il va , et c'est pas gagné !!!


comme disait un pote , un peu rêveur, on entre dans l'ère du verseau : les betes deviendront encore plus bete , et les gentils "survivront" ……………. time will tell .

5.Posté par Zen le 19/01/2021 18:49

Bien(...) la Natacha!!!

6.Posté par Atterré le 19/01/2021 18:50

Il faut être vraiment (...) pour tomber dans ce genre de panneau "cousu de fil blanc" ! ! !
Il y a des ... qui méritent ce qui leur arrive ! ! !
Une fin en guise de parabole :
que dit une blonde qui voit une peau de banane par terre ? ? ?
«Oh mon dieu, je vais tomber ! ! !»

7.Posté par Gramoune le 19/01/2021 19:08

Au moins une information : Pierrot DUPUY a un compte Facebook ! Quant au reste, la plupart
des gens d'un certain âge n'ont pas d'Internet, mais elles ont des boîtes à lettres, et là les petits
formants proposants toutes les guérisons ou retour d'affection.. fleurissent, avec moins de dégâts,
car les N° de téléphones sont à la Réunion. Maintenant, libre à chacun de croire à ces sornettes..

8.Posté par Lendormi le 19/01/2021 19:28

Que les gens sont bêtes ! Ces arnaqueurs brouteurs, hélas, ont encore de beaux jours devant eux, tant l'incrédulité, souvent de femmes, est grande...

9.Posté par klod le 19/01/2021 20:22

triste zinfos , au lieu de nous donner des infos sur biden ou le national que l'on pourrait commenter , que des articles sur le local et la saga "bédier c/ téléréalités' ou à la pierrot , comme celui-ci , zinfos deviendrait "Freedom que des faits divers "?????????????...…………

triste zinfos , réveil "pierrot Dupuy !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

zinfos n'est plus ce qu'il était !!!, un coup de mou sans national et international , monsieurrrrrrrrr Dupuy ?

10.Posté par MamieBlue le 19/01/2021 20:49

Aïe aïe aïe ... depuis le temps que l’on en parle dans les médias, ce genre de situation ne devrait plus arriver. De plus il y a tellement de personnes qui souffrent de solitude et qui sont prêtes à tout pour un peu de chaleur humaine. Ces brouteurs africains qui sévissent sur internet sont des professionnels de l’arnaque, ils savent très bien s’y prendre pour flairer les personnes fragilisées par la vie. A moins d’être très vigilant(e) il n’y a malheureusement pas grand chose à faire à notre niveau. Peut-être qu’en Afrique ils appellent cela l’économie numérique, allez savoir... moi de toute façons j’ai pas internet 😋

11.Posté par Ab le 19/01/2021 21:25

Klod pour votre post 4 profondément bête je suis atterré de commentaires de votre part sans lien avec le sujet et vraiment inutiles. Quittez les commentaires zinfos et ne lisez pas ce site comme ça vous nous ficherez la paix

12.Posté par lelépreux le 19/01/2021 21:31

La réputation du Blanc 'couillon " se répand largement en Afrique

13.Posté par Atterré le 19/01/2021 22:14

MamieBlue, comment faites vous sans internet pour lire Zinfos ? ? ?
S'il y a un truc, je suis preneur ! ! !

14.Posté par klod le 19/01/2021 22:47

ben post 11 , ok post 11 ////////

15.Posté par jobasse le 19/01/2021 23:33

Et on a droit aussi sur le site internet d'une célèbre radio locale que je ne citerais pas, a des annonces de prêt d'argent, qui sont des arnaques dénoncées par les associations de consommateurs en métropole, des marabouts qui vous promettent monts et merveilles, des vendeurs de boissons aux plantes qui viennent de je ne sais où, des propositions de vente de faux papiers, de jeune fille qui propose du babysitting à domicile !!!

16.Posté par GIGOLO le 20/01/2021 00:31

et alors biensure il y a des arnaques en ligne mais de veritable histoires aussi
mais d aprés une etude recente de plus en plus
de femmes d age mures avec une bonne situation pro
parfois des enfants lassés insatisfaite de leur mariage
n hésitent pas a prendre l avion pour aller sur des plages
pleine de jeunes étalons africains
qui disent mieux comprendre la psychologie féminine et que cette derniere se calcul
en dollars en cm et en abdominos.

17.Posté par Alain le 20/01/2021 08:04

En tant que formateur et ayant ete confronte a cette situation

j'ai cherche a comprendre

il ne faut pas systematiquement pense que les gens sont idiots


mais peut etre simplement le fait de vouloir etre heureux ( meme si l'argent ne fait pas le bonheur).
alors croire les mots de ces voleurs peut etre comprehensible


j'ai connu un dame qui a donne tout son argent soit 17000€


faites attention a tout ce qui brille trop comme un jolie fille un peu trop jolie pour nous

18.Posté par JORILE974 le 20/01/2021 09:18

attention les brouteurs africains débarquent gardez vos minous chez vous MDR ne vous laissez pas brouter ils sont blancs comme neige , méfiance méfiance bon je vous laisse ma voisine a perdue sa chatte .

19.Posté par Lau le 20/01/2021 09:22

Il y'a quelque chose que je ne comprends quand même pas dans cette histoire ,comment a t'elle pu mettre autant de sous de côté si elle est dans le besoin ? Même 20e de côté par mois pdt 20 ans, on est loin des 10 000 🤷‍♀️

20.Posté par Jeanne le 20/01/2021 10:39

Noël la fini?n aencore des gens naïfs.

21.Posté par Jp POPAUL54 le 20/01/2021 11:49

Un womeniser ne serait il pas la solution ?

22.Posté par " VIEUX CREOLE " le 20/01/2021 11:54

"KRIKé " ! KRAKé ! ! !

---- " Si zistoire lé Menteur : lé pas Moin 'L'AUTEUR ! ! ! !

23.Posté par Jp POPAUL54 le 20/01/2021 12:19

Un adage africain dit ;
Si tu es bon ne le soit qu'une fois
car si tu l'es 2 fois... tu es bonbon
et tu te fera sucer !!

24.Posté par klod le 20/01/2021 17:24

---- " Si zistoire lé Menteur : lé pas Moin 'L'AUTEUR ! ! ! !" yessssssssssssssssssssss


oté "vieux créoles" , si jeune pourtant dans ses "commentaires "!!!!!!!


bonne année à vous , un plaisir de vous lire sauf sur la période "debré" , il me semble de mémoire ………… , mais je perds surement , et c'est pas plus mal , vu le monde comme il va, la mémoire .

25.Posté par Mars le 20/01/2021 21:27

Quels Machiavels!
En bref méfiez vous de toutes les personnes qui se disent riches et qui vous demandent de l'argent...
Avouez que c'est bizarre!

Méfiez vous aussi des types de mail reçus par les commerces qui ont une machine CB et qui racontent une longue histoire en vous disant:
"Vous pouvez prélever 8000e à distance tout de suite sur ma CB et envoyez moi un virement de 4000e, j'en ai besoin. Vous gardez la différence...Je vous offre 4000e pour ce service..."
Le commerçant encaisse les 8000e par CB, fait un virement de 4000e (quand il est honnête) sauf que l'autre de toute façon fait toujours une opposition sur sa CB et récupère ses 8000e (il peut le faire dans un délai d'un mois) et le commerçant honnête se retrouve avec 4000e en moins, (voir plus dans certains cas) puisque un virement contrairement à une CB, on ne peut pas le récupérer.

26.Posté par Ouais... le 23/01/2021 14:12

Les victimes ne sont pas bêtes, mais traverse une période de faiblesse, qui les met en mauvaise posture, les brouteurs actuels, avec l argent des gains, se forment de plus en plus, en psychologie, informatique, bref ils ont inventé une vraie discipline. N importe quel personne, de n importe quel niveau d instructions, peut devenir un mogoo, il suffit juste de les croisé dans un moment de faiblesse... Une fois la barrière de la vigilance passée, c est la fête du slip...

27.Posté par Aie le 24/01/2021 21:05

Je vous conseil la chaine youtube de Hackii qui combat ce genre d'injustice

28.Posté par Nazbroke le 26/01/2021 07:53

Pour se laisser prendre par les arnacoeur faut il déjà en avoir donc les reunionnais n'ont pas de souci à se faire...peut être une exception si vous leur parler de seat....la aucune n'y résiste qui boucane surtout mi aim ali

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes