Blog de Pierrot

(Pierrot Dupuy) Annick Girardin ment : Il manque 26 millions d'euros pour les Outre-Mer

Mercredi 31 Octobre 2018 - 17:53

Et elle en apporte elle même la preuve !


La ministre des Outre-Mer a fait adopter hier soir son budget. L'hémicycle de l'Assemblée nationale, qui était presque vide lors des débats sur la politique de l'Etat en Outre-Mer quelques minutes auparavant, s'est soudainement rempli de députés LREM métropolitains au moment du vote, ce qui n'a pas manqué de faire réagir les députés ultramarins présents.
 
La ministre n'aurait pourtant sans doute pas été contre un peu de soutien dans l'hémicycle quelques minutes auparavant. Soumise à un feu roulant de questions et de remarques acerbes des députés ultramarins sur ses projets de réforme, elle était bien seule pour défendre l'argument de la hausse de son budget auquel plus personne ne croit. Et elle n'a pas été aidée par la parution, en plein  milieu de la séance, du document de politique transversale Outre-Mer.
 
Sous ce nom technique se cache une vraie bible budgétaire pour les parlementaires ultramarins puisque ce document recense à l'euro près les dépenses de l'Etat par Outre-Mer.

Ministère par ministère, vous pouvez ainsi savoir ce que l'Etat compte dépenser à La Réunion, à Mayotte, en Polynésie française, ... Autant dire que ce document est analysé avec attention par les élus.
 
Or, étonnement et contrairement aux usages, ce document n'était pas paru avant l'examen du budget du ministère des Outre-Mer à l'Assemblée. Et lorsqu'il est finalement paru hier soir, son contenu a provoqué une bronca d'anthologie dans l'hémicycle.
 
En effet, selon le DPT (document de politique transversale), par rapport à 2018, l'Etat va dépenser en 2019 500 millions d'euros de moins à La Réunion, 240 millions d'euros de moins en Guadeloupe, 210 millions d'euros de moins en Martinique, 18 millions d'euros de moins en Guyane, 15 millions d'euros de moins à Saint-Pierre-et-Miquelon, 4 millions d'euros de moins à Saint-Barthélemy, 1 million d'euros de moins à Wallis-et-Futuna contre seulement 30 millions d'euros de plus à Mayotte, 22 millions de plus à Saint-Martin, 17 millions de plus en Polynésie et 6 millions de plus en Nouvelle-Calédonie. Rien que ça !
 
Heureusement, Annick Girardin a pu compter sur le renfort inespéré de Philippe Dunoyer, député de Nouvelle-Calédonie et rapporteur de la commission des lois sur le budget du ministère. Pendant qu'Annick Girardin s'enfermait dans un silence prudent, le courageux député est allé porter la contradiction à ses confrères.

Son argument se résumait en somme à celui-ci : certes, les crédits alloués à la plupart des territoires connaissent une baisse considérable. Mais les crédits dits "non répartis", c'est à dire ceux consacrés aux Outre-Mer mais dont l'Etat ne sait pas dire où exactement ils vont aller, connaissent une explosion, passant de 343,7 millions à 1,829 milliard soit une multiplication par un peu plus de 5.

Sur ce milliard huit, presque 1,6 milliard viennent du seul budget des Outre-Mer qui n'était il y a un an qu'à 95 millions et il y a deux ans en dessous des 40 millions.
 
Dit autrement, le ministère des Outre-Mer ne sait pas où va aller son argent l'an prochain. Tous les autres ministères peuvent vous dire presque à l'euro près leurs dépenses dans chaque Outre-Mer, mais Annick Girardin a une marge d'erreur qui se compte en milliards.

Pour rappel, le budget du ministère des Outre-Mer, c'est 2,5 milliards d'euros. Annick Girardin est donc incapable de justifier de la destination de 64% de son budget. Or ces 1,6 milliard "flottants" viennent quasi intégralement de la réforme des aides aux entreprises portée par la ministre. Cela revient à dire que le gouvernement transforme les aides aux entreprises mais est incapable de savoir ce qui va être affecté, où et dans quelle proportion.

Les chefs d'entreprises qui expliquaient encore la semaine dernière à la ministre en visite officielle à La Réunion que ses calculs n'étaient pas bons apprécieront: ils ont désormais une preuve officielle que le gouvernement ne sait pas ce qu'il fait. Pour moins que ça, d'autres auraient pu être accusés d'amateurisme.
 
Mais, donc, il y a 1,8 milliard d'euros flottants dont nous ne savons pas très bien où ils iront. Regardons-y de plus près. Le total des dépenses de l'Etat en Outre-Mer l'an prochain, en comptant ces 1,8 milliard, s'établit à 18,4 milliard contre 17,8 milliards en 2017. On appréciera par ailleurs que les crédits non répartis représentent pour la première fois 10% des dépenses de l'Etat chez nous....

Ainsi donc, en apparence, le budget de l'Etat consacré aux Outre-Mer croit sensiblement cette année. Sauf qu'en réalité ce n'est pas le cas car sur cette hausse de 600 millions (580 millions, pour être exact, avec les arrondis), il faut retrancher les niches fiscales que le gouvernement a supprimé pour financer les nouveaux dispositifs du ministère des Outre-Mer: il ne s'agit pas d'argent frais mais de recyclage d'argent comptabilisé ailleurs. Il faut donc retirer 100 millions d'euros de TVA NPR, 70 millions d'euros de l'abattement de 30% à l'impôt sur le revenu, 296 millions d'euros de CICE transformé en abattements de cotisations sociales, 140 millions minimum de suppression de dispositifs fiscaux pour le logement social, ... Pour un total de 606 millions supprimés.
 
Contrairement à l'affichage du gouvernement, donc, l'effort de l'Etat en Outre-Mer recule de 26 millions d'euros l'an prochain. Et ce recul devrait être particulièrement fort à La Réunion puisque la totalité des dispositifs supprimés concernaient La Réunion et quelques autres territoires (la Martinique et la Guadeloupe pour la TVA NPR, les DOM pour les autres dispositifs supprimés) alors que les dispositifs créés pour les remplacer dans ce fameux milliard six vont concerner également les anciens TOMs.
Pierrot Dupuy
Lu 4160 fois



1.Posté par cmooin le 31/10/2018 18:10

Vous voulez nous faire croie que ca augment pas alors que ca augmente enfaite..

2.Posté par Marc le 31/10/2018 19:04

1. Non, ça n'augmente pas, ça recule. C'est juste un jeu d'écriture comptable, ils changent des dépenses de nature pour faire apparaître une hausse là où il n'y a que des mouvements de crédits.

3.Posté par Non à Macron le 31/10/2018 19:06 (depuis mobile)

Vraiment marre de Macron président des hyper riches et de sa bande.

4.Posté par GIRONDIN le 31/10/2018 19:11

26 000 000 c'est 37 % des 70 000 000 pour batkaré ?

5.Posté par Maskagaz le 31/10/2018 20:35

Pierrot, évidemment que cette bouffonne ment. Vous avez déjà vu un politicard dire la vérité?

6.Posté par candide le 31/10/2018 20:42

http://lagauchematuer.fr/2018/04/09/en-france-depuis-2006-limmigration-nous-coute-entre-70-milliards-et-80-milliards-dean/
Il y a pourtant de l'argent pour d'autres causes.......

7.Posté par Jp POPAUL54 le 31/10/2018 21:18

Ce type de glissade dans les chiffres fait malheureusement partie des jeux d'écriture de nombreux exercices comptables.
C'est plutôt le caractère de la fourberie LREM qui est à dénoncer.
Les députés ne sont pas présents lors des débats mais se pressent soudainement pour le vote, en renfort, pour une adoption à l'unanimité !!!!
La mascarade de la nouvelle démocratie.

8.Posté par Madigator le 31/10/2018 22:16 (depuis mobile)

C''est grave mes amis, je ne sais pas si vous vous rendez compte de tout ce que fait ce gouvernement, mais moi je suis dégoûté de lrem et de macron et sa politique

9.Posté par Môvélang le 31/10/2018 22:24 (depuis mobile)

Il faut faire barrage au Front National, mes chers concitoyens, allez voter en masse pour Heumanuel Makro

10.Posté par Marc le 31/10/2018 22:58

7. C'est ça que vous dénoncez vous? Pour le coup, c'est assez traditionnel...

Moi ce qui me choque c'est que le Gouvernement fait une réforme à presque 2 milliards en Outre-Mer et est incapable de dire ce qui va arriver à l'argent. Ca me fait sérieusement douter de leur parole quand ils disent que le dispositif est favorable aux Outre-Mer: s'ils sont incapables de le dire territoire par territoire, comment peuvent ils en être sûrs en agrégats?

11.Posté par Maskagaz le 31/10/2018 23:26

Post 7: légère paranoïa, devrait consulter...

12.Posté par Horreur le 01/11/2018 09:56 (depuis mobile)

Vu les politicards a la reun il y a de quoi s'inquiéter tout autant alors que ce sont des pei....trahir ces propres con_ citoyens est encore plus terrible..mh?

13.Posté par freeman le 01/11/2018 06:58

pourquoi ne pas aller le lui dire personnellement et non lâchement par média interposé mr dupuy le polemiqueur critiquer et critiqueur ?

14.Posté par zorey le patron. le 01/11/2018 12:00

Mais cela roule dans le petit département de la Réunion.

Les couples de profs roulent en voiture allemande et partent en vacance en Australie et vont faire du sky en france l hiver.
Les chefs d entreprises de la Réunion s'en foute plein les poches en payant quasiment pas d'impôt.
Et les pauvres, ils ont le droit à un ordi et à un voyage en France payé par la région Reunion.

Franchement, je vois pas pourquoi réclamer plus de fric alors que tout va bien à la Réunion. Je crois que jamais il ne s' est vendu autant de Porsche à la Réunion que cette année mais l'info est à vérifier.
Il faut arrêter de pleurer la bouche pleine.
Cela me fait penser à ces agriculteurs qui gagnent un fric monstrueux en foutant quasmenti rien toute l'année avec la culture de la cannes qui n'est pas la plus chronophage des cultures et qui passe leur temps à chialer.
Cela me fait penser à ses transporteurs qui ces dernières années se gavent d'oseille en transportant des roches pour la NRL. Et ce n'est pas terminé et dire qu'il ose jouer les malheureux alors qu'ils se font un fric absolument dément.

Bref il est grand temps d'arrêter de jouer aux enfants et d'accepter qu'au vu de la situation splendide dans laquelle se trouve la Région Réunion avec un président (M. Didier Robert) au top qui voyage et qui a porté la parole Réunionnaise jusqu'a Hawai.

Faut il rappelé qu'a la Reunion nous payons 30 % dIR en moins?
Faut il rappeler qu'à la Réunion l'IS est nettement abaissé?
Faut il rappeler que le cout du chauffage à la Réunion est quasi nul?

Soyons sérieux, il est grand temps d'arrêter de geindre alors que tout va bien.

Je vous laisse, je vais aller me boire une petite coupe de champ dans un petit resto en bord de mer. ( coupe bien moins cher qu'à Paris )

Bonne journée à tous ;)

15.Posté par Modeste le 01/11/2018 15:38

quand on voit le gaspillage d'argent et sans compter ceux qui en profitent bien au passage, rien de gênant! ceci dit plus on en donnera plus on en redemandera c'est jamais assez, et au résultat peu de changement!!

16.Posté par " VIEUX CREOLE " le 03/11/2018 10:39

De trés nombreuses réflexions de" bon sen sens" à l’heure où - aprés avoir lu " les 15 premiers Posts"- je rédige ce courriel !!
- BRAVO AU " POST 14 " VOUS CITEZ QUELQUES EXEMPLES " D' UNE VÉRITÉ ÉVIDENTE" QUI NE FERONT PAS PLAISIR aussi bien aux plus friqués qu'à d’autres catégories sociales qui ne devraient pas TOUJOURS se plaindre DE LEUR SORT A EUX face aux plus démunis qu'ils ne voient même pas autour d'eux . . . .

17.Posté par Pro no stick le 03/11/2018 16:04 (depuis mobile)

14.
Encore un champion du monde qui s'ignore..

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter