[Alt-Text] [Alt-Text]
LOCAL
Alertes infos :

Pierrefonds: L'association Tara doit encore placer une vingtaine de chiens



Angeline Teston se félicite des premiers placements en FA mais à long terme, la situation reste tendue sans un foncier raisonnablement éloigné de tout voisinage
Angeline Teston se félicite des premiers placements en FA mais à long terme, la situation reste tendue sans un foncier raisonnablement éloigné de tout voisinage
Depuis 48 heures, la situation de la cinquantaine de chiens de l'association Tara reste critique même si des notes d'espoir arrivent au compte-gouttes. Les bénévoles de l'association Tara "pour les coeurs sans chaîne de La Réunion" sont toujours mobilisés. Ils peuvent compter sur la solidarité de la population et d'un sursis de la mairie de Saint-Pierre.

Dimanche après-midi, l'association Tara a décidé d'utiliser le site à l'abandon du refuge de l'Oasis à Pierrefonds, dans l'attente de construction de son propre refuge pédagogique à la Plaine des Cafres, l'association restant bloquée par une pétition lancée par le gérant du Relais du Volcan. Le maire du Tampon doit trancher "mais nous n'avons eu aucun retour de la mairie depuis", fait savoir Angeline Teston, présidente de Tara.

Le dialogue est plus abouti du côté de la ville de Saint-Pierre. Cette dernière avait posé un ultimatum lundi soir, puis mardi, pour que l'occupation illégale de l'Oasis cesse.

Une solution à long terme envisagée par la mairie ?

Mais, concertation aidant, ce couperet est repoussé à 11h ce mercredi 4 juin. "Nous avons pu placer 25 chiens en famille d'accueil dans la journée d'hier, huit à neuf sont en cours de l'être depuis ce matin. Ça part", se réjouit la bénévole. "Mme Lionnet (Danielle Lionnet, adjointe au maire de Saint-Pierre en charge de l'environnement, ndlr), que j'ai eue hier soir au téléphone, m'a dit que si les chiens quittaient le refuge avant 11h, il y aurait la possibilité de négocier pour les "loulous" à Saint-Pierre." Angeline Teston ne s'avance pas plus sur la forme que pourrait prendre cet engagement. Contactée pour confirmer cette promesse verbale, nous attendons le retour de l'adjointe sur ce volet.

A l'heure actuelle, il reste entre 15 et 20 chiens sur site, explique la présidente. Mais la situation demeure fragile car ces chiens ne sont pour l'instant qu'en famille d'accueil temporaire. Angeline Teston compte aussi renouveler ses sollicitations vis-à-vis de la CaSud, une intercommunalité qui semble plus ouverte sur la question de l'errance animale puisqu'"elle a voté des budgets en hausse pour la stérilisation", évoque la présidente.

------
Association Tara :

0692 31 20 44 ou 0692 09 90 49

Mercredi 4 Juin 2014
ludovic.grondin@zinfos974.com