MENU ZINFOS
National

Pierre Gattaz : "Notre modèle social a vécu"


Par S.I - Publié le Mardi 16 Septembre 2014 à 11:15 | Lu 410 fois

Pierre Gattaz : "Notre modèle social a vécu"
Pierre Gattaz persiste et signe. Un jour après avoir donné les propositions de son syndicat pour relancer l'emploi en France, le président du Medef, dans un entretien accordé au Parisien-Aujourd'hui en France, a estimé que "notre modèle social a vécu".  

Le patron des patrons déplore le fait qu'il y ait "encore beaucoup de conservatisme" chez les syndicats et juge que "notre modèle social n'est plus adapté. Les mots interdits, les tabous, ça suffit", assène-t-il.

Pierre Gattaz demande à Manuel Valls d'"aller plus vite et plus fort" dans les réformes annoncées par le gouvernement. Il y a "des freins à l’embauche que l’on peut faire sauter sans que cela coûte un centime", comme "autoriser le travail le dimanche et après 21 heures, sur volontariat, quand une entreprise le demande par exemple", a déclaré le patron du Medef.

Il ajoute : "Je ne dis pas que cela doit devenir un jour normal, mais les modes de vie changent. Si certains de nos salariés veulent travailler entre 21 heures et minuit et gagner plus, qu’on les laisse faire. En France, il y a cinq millions de chômeurs… Si on leur propose de travailler de 21 heures à minuit en étant doublement ou triplement payés, c’est toujours mieux que rien, non ? Ouvrons le débat".

Pour lui, l'application des 35 heures de manière uniforme, "ce n'est plus d'actualité. Toutes les entreprises devraient pouvoir négocier le temps de travail à la carte, selon leurs besoins et pas seulement celles qui ont des difficultés", a-t-il estimé.




1.Posté par JORI le 16/09/2014 12:38

"Les mots interdits, les tabous, ça suffit", chiche, commençons alors par réduire l'écart entre le salaire minimal et celui maximal. Revoyons aussi la rémunération des patrons à qui on fait des ponts d'or injustifiés quelque soit les résultats obtenus des entreprises( indicateurs dans le rouge ou non). Que l'on arrête de nous prendre pour des cons en nous disant que ces chefs d'entreprises méritent ces salaires sinon ils iraient ailleurs car personnes ne veut d'eux. Aux US, ils sont mieux payés aucun français ne dirige une grande entreprise américaine. Que ne soit pas augmenté que le chef d'entreprise au détriment des salariés comme on le voit aujourd'hui et le buzz que cela crée dans les médias. Gattaz est il également prêt à cela, lui qui s'est très bien augmenté récemment???.

2.Posté par marcel le 16/09/2014 12:39

Je crois que l'irruption des robots voir les Japonais dans la vie quotidienne,c'est en cours,va changer les données du problème;les robots travailleront 365 jours sur 365,24 heures sur 24 et sept jours sur sept.
Le MEDEF sera pris de vitesse avec les androïdes.

3.Posté par SEVERIN le 16/09/2014 14:03

Bien dit @2 lol,cette (...) ne se fait pas prier d'enterrer notre modèle social qui a tant vécu.Il y a que pour leurs gueules le M.E.D.E.F et leurs actionnaires,que le peuple esclave de France se crève a la tâche car la brioche de leurs gras du bides n'est pas assez bidonnante.In yab des Yvelines

4.Posté par négociations du temps de travail.... le 16/09/2014 14:09

- Vous ne pouvez pas venir travailler dimanche. LA POOOOOORTE !!

ou

- Ou gaingne pas ni travaille dimanche ? Trappe out ballot allé à ou ! nénna un tas i attende polemploi !

5.Posté par Le peuple le 16/09/2014 19:14

Oui ouvrons le débat et les réformes.
Si on veut faire travailler les salariés le soir ou les week end, bien évidemment il faut qu'ils soient rémunérés cela va de soi.
Nous voulons que ces patrons ne s'interdisent plus des gros mots comme intéressement des salariés ou redistribution des gros bénéfices à leurs employés.
Des entreprises qui gagnent suffisamment d'argent pour payer des salaires mirobolants à quelques uns et des parachutes en or quand ceux-là même coulent la boite, sont capables de payer plus ceux qui font marcher leurs affaires ?

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes