MENU ZINFOS
Océan Indien

Photos : L’aide française contre la marée noire arrive à l’île Maurice


Le navire de la marine nationale le Champlain et l’avion CASA sont arrivés à l’île Maurice pour aider le pays à faire face au naufrage du Wakashio.

Par - Publié le Dimanche 9 Août 2020 à 14:02 | Lu 5347 fois









Gaëtan Dumuids
« Dans la vie, les choses sont simples, ce sont les esprits qui les compliquent ». Cette citation... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Suppositoire le 09/08/2020 18:55

Bien, laissez maintenant les professionnels travailler avec les autorités mauriciennes !

Marée noire, pas marée noire, touristes, pas touristes, les Mauriciens eux continuent à vivre !

La vie continue et ils ont bien raison !

la preuve ci-dessous, avec le succès d'affluence pour le grand rendez-vous de la maison et du jardin :

2.Posté par PATRICK CEVENNES le 09/08/2020 22:15

fukcd473
Et le DA181, ne pourrait-il pas profiter de l'occasion d'envoyer ces CASA à Morice pour rapatrier nos compatriotes bloqués là-bas, genre donnant-donnant ?

3.Posté par jean le 10/08/2020 07:14

j'espère qu'on va facturer notre intervention à la hauteur du prix du billet d'avion run/ùaurice

4.Posté par kabareuse. le 10/08/2020 11:30

a bon lo frans i peu aide moris ?????? o_0 té un zaffèr mi té conné pa ?????!!!!!! comme zoulou Gaulois 0_° i zoulouz lo frans.

5.Posté par Anne Mangue le 10/08/2020 11:51

ce genre de produits transportés par mer devrait être interdit, c'est lamentable, cela va être un désastre écologique.

6.Posté par parlamer le 11/08/2020 08:37

Qu’a-t-il à proposer à une population à bout de souffle, sinon des paroles lénifiantes ? Comme l’écrit si justement Michaël Béhé, correspondant à Beyrouth, de la Metula News Agency :
« À voir la manière peu glorieuse dont il a géré la pandémie chez lui, et le gouffre financier dans lequel la France est plongée – elle ne pourra pas rembourser le principal de ses emprunts à la banque européenne pendant cinquante ans – Macron arrive à Beyrouth les mains vides. Et c’est d’argent dont le Liban a le plus urgemment besoin. »

7.Posté par maikouai le 11/08/2020 12:09

Le temps n'est plus à la polémique, mais surtout par ce temps calme, à trouver des solutions pour éviter que ce navire ne se "casse en deux". Normalement avec les moyens techniques et technologiques actuels (barres de renforts soudées en urgence de part et d'autre des points sensibles d'écartement...), il devrait y avoir possibilité d'éviter la casse du navire et limiter la pollution en cours... Espérons pour les solutions envisageables, le coût n'est pas là prioritaire...

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes