Communiqué

Philippe Robert: Grève solidaire d'un côté, baston de l'autre, cherchez l'erreur !

Vendredi 13 Avril 2018 - 11:05

Philippe Robert: Grève solidaire d'un côté, baston de l'autre, cherchez l'erreur !
Je tenais à saluer l’intersyndicale de La Possession pour les grandes avancées qu’ils ont obtenus à l’issu d’un mouvement social, visiblement très dur, où rien ne leur a été épargné pour tenter de les décrédibiliser. Leur détermination et la solidarité de tous auront fini par avoir raison, et ce au profit de tous les agents de la commune.

Au-delà, je note qu’il aura fallu pas moins de six grèves pour qu’enfin des élus de la majorité reconnaissent à demi-mot, devant les syndicats, que des erreurs avaient été commises et que la souffrance au travail, maintes fois dénoncée, était bien réelle du fait notamment de la désorganisation permanente des services.

Mais si je me réjouis que les employés aient enfin été entendus par une partie des élus, il me semble regrettable que la représentante de l’autorité territoriale en sa qualité de maire de La Possession persiste dans le déni et refuse obstinément de reconnaitre sa part de responsabilité dans cette situation.

Encore une fois, comment une élue peut-elle gérer avec raison et discernement une collectivité, lorsqu’elle est dans l’incapacité de se remettre en question, d’entendre et de prendre en compte les avis, les conseils ou les positionnements de son entourage ?   

Enfin la presse de ce jour fait état d’une véritable bagarre entre le premier adjoint Gilles Hubert et Jean Christophe Espérance au sein même de la mairie. Malgré les dénégations de ces derniers pour minimiser les faits, il est impossible de nier la réalité de ce qui s’est produit tant le nombre de témoins directs de ce triste spectacle est important.

« La réunion a débuté par une scène étrange ! Une bagarre entre deux élus de Vanessa Miranville » « la maire de la commune interrogée sur cet incident gravissime, a expliqué que de vives tensions régnaient actuellement entre certains représentants du peuple, qui pourtant sont censés être exemplaires ». Ces propos ne viennent pas de moi, mais d’un journaliste de réunion 1ère présent et témoin direct de cet incident et que l’on ne peut pas soupçonner de mentir à ses auditeurs.  

Sachant que Madame Miranville n’a pas hésité par le passé à se "débarrasser" d’élus, de collaborateurs de cabinet, et ne parlons pas d’administratifs, pour bien moins que çà, voire pour des faits totalement subjectifs et sans aucune justification réelle, comment Madame la maire compte-elle aujourd’hui remettre de l’ordre dans sa majorité ? Quelle sanction envisage-t-elle pour ses élus, et non des moindres, qui donnent une image aussi pitoyable de la ville et du service public ?

Après nous avoir montré avec quelle habileté elle était capable de gérer un mouvement de grève, sera-t-elle capable maintenant de gérer les fortes tensions ou rivalités, qui sont apparues au grand jour entre ses proches adjoints ?

J’attends la suite qui sera donnée par Madame Miranville à ces comportements indignes d’élus de sa majorité qui pourtant se gargarisent, avec elle, de belles formules bienveillantes et éthiques.
NP
Lu 843 fois



1.Posté par RAY le 13/04/2018 11:38

quand vous étiez premier adjoint c'était pas mieux . je me rappel de l'époque ou JCT a fait parler de lui . vous avez appeler la gendarmerie a l'époque pour le sortir de la salle du conseil municipale . oublie pas té !!!!!!!!!!

2.Posté par ti caf le 13/04/2018 12:10

c'est pour ça il ne faut plus vous donner le pouvoir . ou porte trop plainte ou . ou cé in opportuniste . cette situation vous arrange mais malheureusement pour vous quelqu'un comme moi ne se laissera pas duper . prochaine élection en 2020 ça sera ni vous ni miranville ni gilles hubert . en un mot TOUT SAUF !!!!

3.Posté par JORI le 13/04/2018 12:16

Pour quelqu'un qui prétendait "rester en dehors de cela", deux articles en moins d'une semaine!!. Sacré farceur!!.

4.Posté par doudou le 13/04/2018 13:40

oui , oui, oui , oui, !!!!! zélus la bataille te mi entierement phiphi "kel sanction va prendre Miranville , elle quui parle touletan ethique ; ethique . moin mi di qué i fo vire les 2 zadjoints de qualité dazoint mais laisse a zot conseiller municipal pou fé honte a zot . mais la est ce que elle aura couraze . moiun mi pense pas ,;
elle va trouble in blague pou fé croire do moune nimporte koué !!

5.Posté par cmoin le 13/04/2018 18:24

Ils font grève pour quelque chose qu'ils ne méritent,et ils le font très souvent!

6.Posté par VIEUX CREOLE le 13/04/2018 20:41



- MONSIEUR PHILIPPE ROBERT , LES MUNICIPALES NE SONT PAS POUR CETTE ANNEE : VOUS RISQUE Z DE VOUS "ESSOUFFLER" !!!

7.Posté par LOUISE le 14/04/2018 19:34

Assez, monsieur Rober! Vous nous saoûlez tous les deux jours avec votre campagne électorale! Jusque dans nos boite à lettres! Ça suffit la propagande! On a assez vécu l’ère Robert! Et vous n’êtes pas blanc comme neige vous non plus, pasvrai?

8.Posté par ariel le 15/04/2018 04:05

Mais qu'il la ferme, plus pourri que lui y'a pas. Les passionnais seraient vraiment stupides de l'élire aux prochaines élections...

9.Posté par ste suzanne le 15/04/2018 08:29

encore un qui cherche a se faire une place pour toucher des grosses sommes a rien foutre
les élections sont encore loin arrêter de manipuler le peuple
pendant combien d année vous étiez payer a rien foutre au frais des contribuables CHERCHER VOUS une commune diriger par des cocos sa devient rare vous POTE GILLE en a trouver lui payer un salaire
de MINISTRE a rien foutre tandis que la MUNICIPALITÉ QUI le paye tombe de PLUS EN PLUS dans un profond désarroi total et le MAIRE EN EST FIER

10.Posté par Que de haine gratuite le 16/04/2018 21:50 (depuis mobile)

C’est tellement commode de taper sur le fils Robert qui fait son taf d’opposant, et plutôt bien je trouve. Mais sur le fond ? La réalité est bien comme il le décrit et les adjoints se sont bien foutus sur la gueule devant tous le monde. Alors ????

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter