Education

Philippe Jean-Pierre: "Donner une nouvelle impulsion à l'Université de la Réunion"

Jeudi 16 Février 2012 - 09:49

Philippe Jean-Pierre, universitaire et actuellement conseiller régional de l'Alliance, se présente pour la présidence de l'Université, dont le premier tour de l'élection se tiendra le 26 avril. Un premier tour décisif puisque les étudiants sont appelés à voter, et qui laisse un mois et demi à Philippe Jean-Pierre pour organiser sa "campagne". Après quatre années de présidence de Mohammed Rochdi, Philippe Jean-Pierre souhaite sortir l'Université de son "marasme actuel" en lui donnant une "nouvelle impulsion" et en mettant de "nouveaux projets en place". Zinfos974 est allé à la rencontre du candidat.


Zinfos 974 : Philippe Jean-Pierre, présentez-vous ?

Qu'est ce qui vous a poussé à vous présenter à la présidence de l'Université de la Réunion ?

Quels sont les projets que vous souhaitez mettre en place à l'Université ?

Quelles sont les méthodes que vous allez mettre en avant ?

Vos propositions ?

En quoi l'actuel président de l'Université, Mohammed Rochdi, ne répond plus aux attentes des universitaires, des étudiants et de l'Université de la Réunion en général ?

Vous êtes conseiller régional et vous briguez la présidence de l'Université, vous n'avez pas peur du mélange des genres ?
Lu 4477 fois


Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

68.Posté par loumy le 10/05/2012 18:07

Courage Monsieur Philippe JEAN-PIERRE. J'espère vraiment que vous allez être élu. Il y en a marre des MAGOUILLES de Rochdi et de son équipe. MAAARRRRREEEEE !!!!!
Place au changement, place à Philippe JEAN-PIERRE!!!!!

67.Posté par littérature le 18/02/2012 15:22

Caton
Hélas pour vous c'est bien Votre!!
Les lecteurs comprendront que je passe à autre chose. Rideau donc!

66.Posté par Freddo Le Groslot le 18/02/2012 14:58

Valentine ,
Difficile de résister à votre appel , mais sans minorer sa puissance, je dois vous confier que je comptais bien donner de mes nouvelles à la communauté.
Mais que voulez-vous j' étais assez pris . Calmer Momo ces temps derniers n'est pas une tache aisée . Je lui ai dit à Momo force-toi, t'es président que diable et donc tu promets tu promets encore, tu promets tout le temps et à tout ceux qui tirent la langue, avec cette fichue chaleur en plus. Car à part des promesses il n'y a plus grand chose à distribuer.
Et surtout tu ne signes plus rien et renvoies tout à ces bedeaux de V-P ,faut bien qu'ils soient enfin utiles ,que diantre. Mais voila bedeaux et illettrés c'est un surcroit de travail.
ll faut leur tenir la main car avec eux c'est le tribunal assuré, et dire qu'il y en a qui sont juristes! Et de plus c'est pas que par la main qu'il faut les tenir certains d'entre-eux! .Ah je vous jure quelle équipe vivement que je m'installe .
Mais c'est duraille nous qui pensions que le "local" allait s'étriper nous voila dans la panade.
Et Momo qui fait complexe sur complexe : de taille, de prestance, de visibilité ,de réseaux .
Bon j'ai du boulot quoi! En attendant pour lui remonter le moral on a refait sa garde- robe .Plus de noir et cravate de sortie. Je penche également pour des verres mais c'est pas gagné.
Entre les courses ,car faut l'accompagner, les Rdv avec Maya pour l'accrocher définitivement, les quelques lettres signées Payet ,dont il nous faut programmer la sortie pour canarder ce grand escogriffe, même pas le temps de voir mes 2 valentines à moi .
C'est à vous dégoûter d'être revenu!
Bon il faut que je file Maya a des tuyaux pour nous .


65.Posté par Naihaufit le 18/02/2012 14:29

"Il ne faut pas compter sur ceux qui ont créé les problèmes pour les résoudre." Albert Einstein
Rochdi a été a VPCA pendant 3 ans puis président pendant 4 ans pendant ce temps
Les problèmes financiers de l'Université de La Réunion s'accumulent.
Les problèmes de formation s'accumulent
Les problèmes de gestion des ressources humaines s'accumulent :
- turn over des personnels (demandes de mutation en forte hausse)
- souffrance au travail (nombre de congés maladie en forte hausse)
Les problèmes avec les partenaires institutionnels
Pour le bien de cette 'université sinistrée il faut d'autres personnes pour la remettre sur les rails en tout cas certainement pas Rochdi si l'on se réfère à la citation d'Einstein.




64.Posté par naihaufit le 18/02/2012 12:59

Je voudrais rebondir sur le commentaire de AMPHIRUN pour demander à monsieur ROCHDI si c’est la vocation d’un enseignant chercheur d’occuper à vie une fonction élective à temps plein ?
7 ans éloigné de l’enseignement et de la recherche doivent certainement avoir un effet négatif sur les capacités de l’intéressé à garantir la qualité de ses missions premières auprès des étudiants et des chercheurs.
Une question semble s’imposer : le nouveau Président aura-il l’honnêteté et le courage de faire sien le principe d’une mandature non-renouvelable à la direction de l’université ?
Voilà un argument que la communauté devrait faire acter dans les statuts de l’université pour éviter les dérives électoralistes qui consistent à gérer avec le souci permanent (c’est ce qu’on a vu avec ROCHDI) de préserver ses chances d’être réélu et non pour développer l’université.

63.Posté par Valentine le 18/02/2012 12:17

Que sont devenus momo le terrible et freddo le groslot ?
Votre humour et votre expertise nous manquent.
Je ne peux pas croire que vous aussi, vous volez en classe affaires vers des îles lointaines !
Revenez vite nous enchanter.

62.Posté par raz agul le 18/02/2012 12:01

Post 55
Que ne faut-il pas lire !
Il a sacrifié 7 ans de sa brillante carrière au service de l'Université de La Réunion... Vous auriez plutôt du écrire, il a utilisé l'Université de La Réunion pour FAIRE sa carrière et celle de ses petits copains.
Je vous laisserai aller vous documenter pour que vous sachiez comment ce sieur est arrivé de Perpignan et a gravi les échelons afin d'arriver professeur d'université et président.
Il a conduit la politique de l'établissement sous le sieur SS et depuis qu'il est au pouvoir, c'est la république bananière de l'université.
Je vous laisserai le soin d'aller éplucher les recrutements et promotions faits à l'université pour comprendre comment l'université a été servie par ce petit groupe totalement désintéressé. Penchez vous du côté de la culture, du sport. C'est bien d'être compagne de. Penchez vous du côté de notre brillante école d'ingénieur ! C'est la 6e voie pour devenir Professeur d'université. Penchez-vous sur la carrière des vice-président, vous verrez les accélérateurs de progression de carrière. Penchez-vous sur tous les recrutements, vous verrez tous les copains qui ont obtenus un poste.
Bien sur, tout cela ne se fait que sur étude des compétences. Habiter dans le même quartier ou la même rue n'amène à rien. On a une communication de feu de dieu.
Mais, ne vous penchez pas trop, vous risqueriez d'avoir un lumbago.

61.Posté par Caton2 le 18/02/2012 11:49

59. « Votre contentement de vous suscite toujours,de commentaire en commentaire, votre admiration. » Euh... n’est-ce pas plutôt « « notre »? Si c’était de l’humour, votre effet est raté!
« Chacun pourra se faire une idée, s'il le souhaite, de votre ton, de votre style, de votre présence ».
De ma présence? Diantre, je ne savais pas que j’avais le pouvoir d’être présent lorsqu’on lit ce que je poste!
« En ce qui me concerne je me suis exprimé et je n'entends pas me répéter. De plus je n'ai ni désir ni volonté de continuer,sur ce sujet, à correspondre avec vous ». N’est-ce pas pour éviter d’avoir à répondre à mon dernier post?
Vous demandez le dialogue et lorsque je dialogue, vous décidez de vous retirer du débat. Auriez-vous peur de révéler votre absence totale d'idées? Mes remarques sur votre « style » ont fait mouche?Vexé?
Il est vrai que « chacun pourra se faire une idée » en ce qui me concerne. Mais en ce qui vous concerne, personne ne peut se faire une idée; vos posts sont entièrement consacrés à vous offusquer de ce que j’ose écrire. C’est maigre comme programme.
Vous êtes professeur? J’espère que ce n’est pas de français. J’ai encore relevé l’emploi impropre du mot: « incantatoire ». Mon discours ne s'adresse ni à une puissance supérieure, ni à des forces occultes.

60.Posté par bonnemémoire le 18/02/2012 08:22

53 voir 54 .
Ce qui est écrit vaut aussi pour vous.

59.Posté par littérature le 18/02/2012 07:35

Caton
Votre contentement de vous suscite toujours,de commentaire en commentaire, votre admiration.
Je suis intervenu pour la première fois sur zinfos car vos propos incantatoires ,sur les élections à venir à l'université, m'ont choqué.
Chacun pourra lire ces propos , dans leur longue chronologie , et se faire maintenant une idée de ce qui fonde votre expertise sur les mutations universitaires en cours.
Chacun pourra se faire une idée, s'il le souhaite, de votre ton, de votre style, de votre présence .
En ce qui me concerne je me suis exprimé et je n'entends pas me répéter. De plus je n'ai ni désir ni volonté de continuer,sur ce sujet, à correspondre avec vous.
Pour ce qui est de l'essentiel ,à savoir le devenir de l'université de La Réunion, je souhaite , non qu'elle disparaisse, mais qu'elle change. Les sept années de l'équipe sortante ont été mauvaises pour l'université . La candidature de Jean-Pierre mérite donc qu'on y réfléchisse.

58.Posté par foufounette le 18/02/2012 00:03

SGEG

c'est foufounette

maintenant ça suffit de poleniquer ! et de jouer à la controverse! !!

rentre à la maison !!!

57.Posté par Caton2 le 17/02/2012 23:46

À vous lire, on se demande qui de nous deux a un ton condescendant...
Pourquoi adopter un ton comminatoire pour me demander de répondre à vos questions? Ce ton provoque en moi l’envie de faire quelques commentaires sur votre prose. Le souhaitiez-vous?
Vous écrivez: « C'est parce que j'estime que la candidature de M. jean-Pierre à l'université comme président et que la question universitaire méritent bien mieux que vos propos ,votre style et votre suffisance que je viens reprendre un ou deux points. Puisque dîtes-vous que c'est comme professionnel que vous êtes intervenus en Mst et Master, on aurait aimé lire de votre part autre chose que ces diatribes ».
Votre première phrase est difficilement compréhensible. Trop de « que ». Il faut s’y reprendre à plusieurs fois pour la comprendre. « Un ou deux points », de quoi? De plus, le bon usage de la ponctuation semble vous être inconnu.
« Puisque dîtes vous ». Non, « puisque vous dites » (sans accent circonflexe, voyez mes réponses à vos questions ci-dessous, vous comprendrez). Encore trop de « que »...
« Diatribes »: emploi impropre pour traduire votre idée. Le mot « diatribe » implique un dialogue fictif ou réel alors que vous me reprochez de monologuer.
Cependant c’est précisément une diatribe que j’appelais de mes vœux. Une diatribe est un dialogue à vocation philosophique, de nature polémique. Au départ c’était une écriture philosophique sous forme de dialogue fictif, utilisée par les premiers cyniques. Mais cette forme polémique peut également servir en pédagogie, dans un dialogue libre avec un public que l’on provoque. Vous voyez?

Comme nous sommes dans une vraie diatribe, Je réponds bien volontiers à vos questions:
-comme professionnel qu'avez-vous mis en place pour aider vos étudiants "à sauter dans le grand bain " comme vous dîtes?
Dans le privé, il y a des stages en entreprises dès la deuxième année (la dernière année est entièrement consacrée aux stages). L’insertion se fait harmonieusement et progressivement.
-que leur avez-vous enseigné pour les désaliéner, puisque c'est votre thèse?
Je n’ai jamais parlé de désaliéner. L’emploi de ce terme montre votre propension à interpréter plus qu’a écouter. J’ai parlé de désapprendre.
L’université autorise des « professeurs » qui n’ont jamais pratiqué la production dans le domaine des nouvelles technologies (TIC) et qui ne connaissent que très sommairement le mode d’emploi des outils de fabrication, à enseigner les processus de production et de création. C’est une catastrophe car ces enseignants, qui n’ont jamais rien produit ni créé, ne maitrisent pas les langages spécifiques aux TIC.
Dès lors Il faut tout reprendre à zéro. Perte de temps, perte d’énergie, incompréhension des étudiants, polémiques inutiles etc.
-qu'avez-vous retiré de votre participation à une équipe d'enseignants universitaires?
Rien d’autre que du dégoût devant leur suffisance et l’inadaptation de leurs cours à des étudiants venus pour beaucoup, d’IUT. Ex: un agrégé de grammaire a consacré tout son cours au bon emploi des accents...
-que leur avez-vous apporté sur la connaissance du monde professionnel, sur la construction des filières?
Je suis parti de l’Université sur un succès pédagogique absolu. Sans me vanter. J’aurai pu continuer, même avec le manque de moyens qui m’était imposé, tout en sachant que je ne pourrais être maître bien longtemps de ma pédagogie. Des jalousies commençaient à se dévoiler.
Mais je n’ai pas démissionné, pas plus que j’ai été remercié. Comme on voulait me sous-payer, je n’ai pas donné suite au bout de deux ans, c’est tout.
-qu'avez -vous retiré de la façon dont une offre pédagogique est construite?
En fac, dans mes domaines de compétence, rien ni personne n’était à sa place.
-pourquoi,où , apparemment localement les situations sont encore plus aggravées et où en même temps vous avez des "connaissances ", n'avez-vous pas voulu faire profiter cette université de votre expérience parisienne double (de combien d'années au fait)?
Je ne suis pas à la Réunion pour enseigner, mais pour faire mon vrai métier. Et puis je n’ai pas envie de réitérer l’expérience. Je soupçonne qu’ici ça serait pire car je suis amené, comme je vous l’ai dit, à fréquenter ce petit milieu, de temps en temps. Et puis il faudrait créer un département qui n’existe pas. Combien de temps: 17 ans.
-Au fait qu avez-vous retiré de votre fréquentation d' une structure universitaire privée sur : les étudiants? le fonctionnement de l'institution?la réussite ? le placement? les filières?
Les défauts viennent du recrutement des profs « pro », pas toujours heureux (on peut être bon professionnel et mauvais pédagogue), et de la sélection des étudiants à l’entrée (critères d’admission mal définis). Mais en gros ça fonctionne, avec un taux d’insertion professionnelle (contrôlé par le ministère de l’industrie) satisfaisant.

56.Posté par Julian CARAX le 17/02/2012 23:12

sgeg

sais tu que ROCHDI joue sur plusieurs bandes, sgeg ?

Dans tes commentaires sur PJP, tu devrais lacher un peu de mou, sgeg.

Je te souhaite néanmoins une campagne longue et dure, sgeg !

55.Posté par Amphirun le 17/02/2012 22:13

Que M.ROCHDI soit cloué au pilori par la communauté universitaire pour sa gestion catastrophique de l’université me paraît injuste :
Il a eu le courage d’avoir sacrifié 7 années de sa carrière au service de la direction de l’université (3 ans comme bras droit de SVIZERRO et 4 ans en solitaire) à une époque où la tendance serait plutôt à la fuite des responsabilités.
Reconnaissons-lui le mérite d’avoir essayé il y trouvera le courage de passer la main. Je crois sincèrement que c’est un honnête homme de surcroît soucieux de l’avenir des étudiants réunionnais et de La Réunion. Il doit être remercié comme il se doit.

54.Posté par bonnemémoire le 17/02/2012 21:10

Oui SGEG vous résonnez et donc vous nous servez vos résonnements mais je comprends que cela vous échappe.

53.Posté par Caton2 le 17/02/2012 21:04

50. Vous avez oublié: raisonnement... Et puis que veut dire: « Avec vous étalon ,à vous lire me voila immuniser s'il y avait pour moi de singer vos pratiques. ». Même en corrigeant la faute d’orthographe (immunisé), ça ne veut rien dire.
Que vous est-il arrivé? Vous êtes parti en vrille? Voilà ce que c’est de se mettre inutilement en colère....

52.Posté par littérature le 17/02/2012 20:52

caton 2
C'est parce que j'estime que la candidature de M. jean-Pierre à l'université comme président et que la question universitaire méritent bien mieux que vos propos ,votre style et votre suffisance que je viens reprendre un ou deux points.
Puisque dîtes-vous que c'est comme professionnel que vous êtes intervenus en Mst et Master, on aurait aimé lire de votre part autre chose que ces diatribes .
Par exemple:
-comme professionnel qu'avez-vous mis en place pour aider vos étudiants "à sauter dans le grand bain " comme vous dîtes?
-que leur avez-vous enseigné pour les désaliéner, puisque c'est votre thèse?
-qu'avez-vous retiré de votre participation à une équipe d'enseignants universitaires?
-que leur avez-vous apporté sur la connaissance du monde professionnel, sur la construction des filières?
-qu'avez -vous retiré de la façon dont une offre pédagogique est construite?
-pourquoi,où , apparemment localement les situations sont encore plus aggravées et où en même temps vous avez des "connaissances ", n'avez-vous pas voulu faire profiter cette université de votre expérience parisienne double (de combien d'années au fait)?
-Au fait qu avez-vous retiré de votre fréquentation d' une structure universitaire privée sur : les étudiants? le fonctionnement de l'institution?la réussite ? le placement? les filières?
- Et d'autres encore mais arrêtons la.
Voyez-vous tout cela aurait été plus instructif que vos propos incantatoires et dont vous faites une très haute idée tant vous vous en réjouissez.
Si votre prose se veut contributive à une réflexion, respectez les autres , n'est pas antinomique mais il est vrai que c'est une question d'éducation.
Si votre prose participe d'un processus de restauration narcissique qui vous fait intervenir sur à peu prés tout en assénant vos incantations ou vos obsessions c'est votre choix et cela ne m’intéresse pas.

Maintenant je constate que vous reprenez à quelqu'un d'autre( SGEG) l'accusation "d apparatchik" à l'encontre de M.JeanPierre , je reprends à mon compte le commentaire posté par Bonnemémoire, en quoi cela s'applique-t-il à lui?
Reste que pour moi qui intervient ici pour la première fois votre suffisance, votre boursoufflure, votre contentement de vous à quelque chose d'assez exceptionnel , que vous partagez avec celui qui signe SGEG et avec qui vous échangez vos anathèmes.
Par contre au risque de vous décevoir le manque de respect des autres , et votre manque de savoir-vivre sont assez courant hélas chez certains individus.
Mais voyez-vous je reste optimiste, puisque d'un commentaire à l'autre vous avez réussi à abandonner le tutoiement!

51.Posté par sgeg le 17/02/2012 20:43

49
"""" avec des mots dont vous ne maitrisez ni sens si écriture pour vous servir de résonnement celle orthographe compatible avec la fonction qui vous caractérise souvent sur ce cite. """ ...Aïo Aïo....
allez recommence....faut pas te décourager....tu finiras bien par y arriver même si tu pars de loin !

48
c'est vrai que jacques chancel , c'est méga-top-crédible comme pseudo...au fait tu disais quoi déja ?

50.Posté par bonnemémoire le 17/02/2012 20:01

rectificatif merci;
lire" seule orthographe " et non" celle"; " site " et non "cite"

49.Posté par bonnemémoire le 17/02/2012 19:03

47
oui monsieur modestement et respectueusement des personnes.
Avec vous étalon ,à vous lire me voila immuniser s'il y avait pour moi de singer vos pratiques.
.
Et comme je suppose,que votre suffisance vous impose d'avoir le dernier mot je vous le laisse. En attendant votre prochaine saillie avec des mots dont vous ne maitrisez ni sens si écriture pour vous servir de résonnement celle orthographe compatible avec la fonction qui vous caractérise souvent sur ce cite.


48.Posté par Jacques CHANCEL le 17/02/2012 18:57

ah !!! sgeg le philosophe,
dis donc ote moi d'un doute : sgeg c'est ton vrai nom ou c'est un pseudo? franchement tu t'es gavé..enfin j'dis ça, c'est dans ton intérêt. c'est pas trop credible comme pseudo.

J'ai une question "spécial sgeg ": ne crois tu pas que l'université s'est coupée du reste du monde à cause de Rochdi ?

47.Posté par sgeg le 17/02/2012 13:15

43 """ modestement """ ??....sacré petit professör...on sent à quel point la modestie t'étouffe ! LoL !
mais bon , pour les chevilles hyper-enflées , tu peux utiliser des chaussettes de contention...coool...
pour ton " melon " version pastèque , il n'y a hélas rien à faire...vise bien quand tu passes les portes !

46.Posté par Caton2 le 17/02/2012 12:36

45. Corriger svp. Toutes les universités (ligne 15), les étudiants sont contraints (ligne 22)...

45.Posté par Caton2 le 17/02/2012 11:54

40. Vous devez enseigner les sciences « dures »! Confondre Molière et Corneille... quoique... il paraît que Corneille a écrit les pièces que Molière n’a fait que jouer. C’est un peu comme à la fac, où l’un des petits jeux est de s’attribuer les mérites d’un autre, et pourquoi pas de certains de ses étudiants?

Voyez-vous, je suis assez heureux d’avoir attaqué avec les orgues de Staline (non sans malice) et pas au fleuret moucheté. L’effet produit est bien plus amusant. Que d’orgueils blessés, que de diplômés vexés de voir quelqu’un qui n’est pas du sérail remettre en cause leur supériorité de papier.
Il faudrait pour avoir le droit de l’ouvrir, que je connaisse en détail tous les méandres des cursus, toutes les ficelles pour progresser dans la hiérarchie non au mérite, mais en savonnant la planche du voisin? Il faudrait vivre dans votre petit milieu pour être autorisé à avoir un avis? Mais mes pauvres amis, même un béotien s’apercevrait, rien qu’en approchant du marigot, que ça schlingue chez vous. Et ça lui suffirait pour se faire une opinion et foutre le camp.

39. Enseigner n’est pas mon métier. J’ai enseigné « à côté », mais pendant plusieurs années. Niveau MST et Master. Enseignement supérieur privé (agréé) et public. Voilà.
Ça m’a permis de constater que rien n’avait changé depuis ma période étudiante. Tout s’était aggravé.
L’université de la Réunion c’est un cocon étanche comme quasiment toutes les université publiques. Quand viendra t-on au modèle anglo-saxon, qui a ses défauts, mais qui est au moins ouvert sur l’extérieur et qui avance au même pas que la société? Mai 68 c’était une révolte contre les mandarins. Le système a fabriqué de nouveaux mandarins. Remplacé des suffisances par d’autres suffisances. C’est tout ce qu’il sait faire.
L’université de la Réunion n’a sa raison d’être que pour faire perdurer la sur rem de ses profs, c’est triste à dire. Sinon c’est une université inutile, voire nuisible.
Avec un système aussi peu en phase avec le monde du travail, la plupart des filières ne mènent à rien. Les étudiants sont alors contraint de n’envisager comme issue que le statut de professeur. Et, comme personne ne leur dit assez fort de sauter dans le grand bain, ils vont jusqu’au bout du bout de leurs inutiles études, dans l’espoir d’enseigner inutilement leur savoir inutile. Ça fait bien dans les stats. Université de La Réunion, combien de doctorants?
Mais professeur dans des matières où il n’y pas de demandes d’étudiants (les filières sans issues, ça finit par se savoir) = pas de postes. Reste le monde du travail, où leurs sur diplômes sont plus un handicap qu’un avantage. Alors enfin, à trente ans, ils se résolvent à sauter dans le grand bain. Et ils ne trouvent pas de travail. Comment proposer un poste de manutentionnaire à un bac+x?
Les parents, qui ont fermé les yeux, comme leurs enfants, s’étonnent. Mon fils, ma fille, a bac+x, il a deux masters et il ne trouve pas de travail? Que se passe t-il? On leur dit: c’est l’économie qui va mal, il n’y a pas de travail pour la qualification que vous avez... un mensonge de plus.
Il se passe... qu’on vous a menti, que vous vous êtes mentis, que le système se ment. Mais c’est tellement utile une université pour endoctriner les élèves.
Chers universitaires, croyez vous qu’un apparatchik, voire un élu, puisse être également président d’université?
Voyez-vous, les états d'âme des universitaires, je m’en fiche. Ce sont les problèmes de chômage qui m’intéressent.

44.Posté par bonnemémoire le 17/02/2012 11:17

43
Modestement à contribuer à enrichir votre vocabulaire et qui sait, finir par donner un vernis à votre cuistrerie ,car en matière de savoir-vivre et de respect des personnes la tâche semble impossible.
Secondairement à ne pas accepter que vous disiez n'importe quoi sur ce site car sur le non "pipo" vous n'avez strictement rien à dire ce que nous sommes plusieurs à avoir compris

Merci et bon vent..

43.Posté par sgeg le 17/02/2012 10:51

42
mais que veux-tu que ça me fasse ton commentaire en bois ?

42.Posté par bonnemémore le 17/02/2012 10:39

41
connaissez-vous le sens des termes que vous employez?
Je vous invite à relire la définition d' APPARATCHIK , dont 'en passant vous malmenez l'orthographe.
Si je me permets de relever ce dernier point ce n'est pas pour m'adonner aux délices de "la remontrance" et satisfaire comme de nombreux ici à des envies contrariés de profs ,mais parce qu'il rajoute à mon doute sur la connaissance que vous avez de ce terme.
En quoi Monsieur Jean-Pierre répond-il à cette définition?
Ce qui n'est pas du "pipo" c'est la situation de cette université vous convient-elle?

41.Posté par sgeg le 17/02/2012 10:23

c'est pourtant simple , le pcr tente de placer un de ses fidèles aparatchiks pour remettre la main sur cet instrument de crétinisation et d'endoctrinement qu'est l'université de la réunion....
le reste c'est du pipo !

40.Posté par devinette le 17/02/2012 08:53

32
c'est à mourir de rire ! quelles compétences que les vôtres !
Vous moquez de qui avec votre suffisance dégoulinante?
Oui surtout continuez ne vous retenez pas ! et parlez-nous de vos étudiants avec un tel style et une telle expertise vous avez du faire un tabac à Paris-2(?).
A votre arrivée ici vous n'avez pas eu la moindre envie de poursuivre? Juste de passer "brièvement" et de retenir une vue définitive de l'université ?
Et à Paris-2(?) c'était comment les "Carpanin" et les "Sudel" " et autres laboratoires CNRS de là-bas?
Instruisez-nous Monsieur! Allez encore un effort!
En attendant voyez du coté de Molière cela vous donnera des pistes pour continuer à nous amuser!
Ps
Moi connaitre le domaine où vous avez enseigné oui j'aimerais bien et aussi à quel niveau et pour combien d'heures . Allez ne faites pas le modeste ce n'est pourtant pas votre genre. Vous qui avez autant de certitudes ,un tel style, une telle prose ,j'en redemande!



39.Posté par littérature le 17/02/2012 07:59

33
Ce qui me choque c'est le ton qui est le votre :à la fois péremptoire et condescendant dont j'ai du mal à comprendre ce qui le fonde.
Quelle trouvaille un accent manquant sur "ès" pour éviter de répondre aux questions posées et ensuite les insultes ,avec en prime , le tutoiement .
Quelle est votre expertise, on vous la demande avec raison, puisque c'est au nom de cette expertise que vous assénez vos jugements et sur les institutions et les personnes ?
Fréquenter" brièvement l'université de La réunion pour des RDV de travail" pour en tirer une expertise la belle affaire!
Maintenant sur faut-il ou pas une université à la Réunion: oui c'est un débat essentiel . Menons-le si vous le voulez , sans insultes et sans vous draper de la toge de l'expert , et en étant respectueux des personnes et de leurs arguments.
N'étant pas universitaire mais professeur du secondaire , en poste ici , après l'avoir été ailleurs , je ne me prétends pas expert du supérieur, mais j'ai suffisamment travaillé avec et pour le supérieur pour soumettre au débat ces quelques éléments:
-le devenir des universités moyennes ,c'est le cas de la réunion.
-l'application pervertie du système LRU , c'est particulièrement le cas avec l'actuel président
-l'offre de formation dispensée et notamment ici
-la politique de recrutement dans ces universités.
Voila qui pourrait alimenter des échanges constructifs d'une autre nature que vos perceptions et jugements sur les personnes , que je ne connais pas par ailleurs dans l'exercice de leur profession ni dans la vie quotidienne. Vous apparemment oui .
Donner des RDV "brièvement dans un bar " ne fait pas de moi un expert ni de l'économie, ni du management des petites et moyennes entreprises. Et ce n'est le ton et le style que je vais employer qui vont donner du crédit à mes commentaires qui seraient au mieux des clichés ou des jugements infondés sur des personnes
Échanger et débattre ce n'est pas asséner voyez-vous . Et dire d'où l'on parle est pour moi une question de déontologie dans le respect du pseudo puisque c'est l'usage sur ces sites.
Voila ce que j'ai à vous dire pour une première intervention sur ce site car le sujet m'intéresse et professionnellement et comme citoyen.


38.Posté par Adam ETHEVE le 17/02/2012 07:46

"On se croirait dans une cours d’école primaire." Mais... n'y êtes vous pas, vous aussi ?!!

" c’est ça qui t’a choqué ? tu es plus désagrégé de lettres qu’agrégé de quoi que ce soit... "
Le pontifiant balourd qui se la ramènera toujours. Vous enseigniez alors ?!
Sans déconner : les pauvres !!!!!

Nan, nan. Ne précisez pas où ni comment, j'men tape.
Et vos interventions en disent suffisamment long sur votre état d'esprit. Ainsi que sur vos "qualités" ..vous qui ne pourrez encadrer que vous même. Alors ? C'est bon d'être seul derrière son écran ?

=)

37.Posté par byakuya le 17/02/2012 07:42

i fait taleur 8 ans rochdi lé o pouvoir dan liniversité la. la di svizozo t un pa kapab pour dirigé mais li li la konèt mèt son ban boug en place. kan ou voit zordi ou sa i amene a nous, et ki sa i fait la loi en dan la bas, i fait pitié oui. alors moin mi di, lé temps pass in ti coup balyé dan la kaz la, fai chap ban boug i koné rienk zot ambition, et zot propre camarade. Met ensemb, et nou lé derièr ou profesèr jen pièr !

36.Posté par Etape suivante le 17/02/2012 07:26

Le bilan de Rochdi est un fiasco total.
Rochdi entretient la cupidité et la voracité de ses amis, suscite la division et l'opposition entre collègues, met un couvercle sur les plaintes des étudiants (y compris ceux de médecine), fait joujou avec son école d'ingénieurs (mais les étudiants ne restent pas), nous assomme de chiffres (mais il garde pour lui les vrais chiffres désastreux de sa gestion).
Stop !
Un nouveau projet, une nouvelle façon de diriger l'Université, une gestion respectueuse des personnels, une recherche enfin financée, la fin des nombreux conflits internes et externes (on peut rêver, mais je ne vois pas d'autre alternative que de changer de modèle de pilotage : un seul homme ne doit pas décider de tout et se fâcher avec tous...).
Avec Philippe Jean Pierre, c'est une nouvelle équipe élargie et respectueuse qui se mettra au service de toute la communauté universitaire et de ses étudiants.

35.Posté par sgeg le 17/02/2012 06:41

@ caton 2
ce fil est rempli de graves paranoïaques qui voient des soutiens à rochdi derrière toute critique...
et en effet , si ces messages émanent d'universitaires péï on peut craindre le pire pour ce " machin " !
enfin , si leur seul argument est " tout sauf rochdi " et que cela les amène à plébisciter un stalinien
susceptible au discours fumeux et doté d'autant de charisme qu'une huitre...grand bien leur fasse !

34.Posté par Zean zo: Et pour le recrutement... le 17/02/2012 05:02

Je souhaiterai qu'il n'importe pas des maitres de confs, profs et autres amis quand nous avons ce qui faut sous la main. A bas les magouilles et titulariser les jeunes chargés de cours .

33.Posté par Caton2 le 16/02/2012 23:45

30. Littérature: agrégation de lettres, et pas de littérature, c’est ça qui t’a choqué? Mais oublier l’accent sur « ès », prouve que tu es plus désagrégé de lettres qu’agrégé de quoi que ce soit...
Mais c’est un détail. Ce qui est consternant c’est le niveau du débat que vous avez entre vous... et votre niveau tout court. On se croirait dans une cours d’école primaire. Ex: razmoket «Il fau (sic) que l'université retrouve sa place dans la société, et surtout arrête de faire les choux gras (?) de la presse locale. pour cela,(pour quoi?) ce monsieur semble faire l'affaire non? »
No comments.

32.Posté par Caton2 le 16/02/2012 23:28

Ben, chers « devinette » et «Jacques Chancel » (ça date Chancel!), je ne sais pas ce que vous enseignez mais votre français n’est pas même du niveau bac. Est-ce que vous croyez que je vais vous dire dans quel domaine j’ai enseigné? Pourquoi utiliserais-je un pseudo? Vous n’êtes pas très finauds...
J’ai plusieurs fois fréquenté (brièvement) votre université, pour des RDV de travail. Je connais quelques uns de ses professeurs. Ah oui, vous êtes curieux de connaître mon pedigree... Ben, je ne vous dirai rien, à part que c’est à Paris 2 que j’ai enseigné, parce qu’on me l’a demandé... C’est ce que vous vouliez savoir?
Votre université, c’est un temple consacré au PCR et à ses utopies, peuplé de mandarins serviles. J’y ai vu des « laboratoires » du CNRS, sur équipés mais vides d’étudiants. Heureusement d’ailleurs, compte tenu de l'intérêt de ce qu’on y enseigne... et de son utilité dans la vie réelle.
Parmi vos profs, vous avez des types qui furent bien, comme Carpanin, et qui sont partis en vrille, malgré leurs qualités. Quel gâchis! Le PCR les a transformés en pinocchios serviles...
Je ne parle pas de la médiocrité des autres, vous vous en chargez très bien, « ès qualités »!
À part Sudel, qui a les pieds sur terre (mais seulement de temps en temps!), il n’y en a pas un pour rattraper l’autre. Vous voulez vraiment que je continue?
Ah oui, j’ai oublié de proposer quelque chose...: « Qu’elle mourût, ou qu’un beau désespoir.... »

31.Posté par razmoket le 16/02/2012 23:22

Vous avez le choix entre reconduire un président qui fait l'unanimité contre lui, qui a instauré un système de mafia locale et de clientélisme bon marché sans se soucier de l'avenir de son établissement, et quelqu'un qui peut rétablir une confiance perdue. Il fau que l'université retrouve sa place dans la société, et surtout arrête de faire les choux gras de la presse locale. pour cela, ce monsieur semble faire l'affaire non ?
Et à ceux qui critiquent à tout va, quels postes vous a-t-on promis ? Que proposez-vous pour relever tout cela ? Jouer au capitaine du Costa Concordia ?

30.Posté par littérature le 16/02/2012 22:47

Caton
Merci de m'apprendre l'existence d'une agrégation de littérature dont en expert "es qualités" vous avez immédiatement flairé les limites.
En attendant libre à vous de rouler pour MROCHDI, nous on n'en peut plus et on compte sur JPierre pour nous en débarrasser.

29.Posté par Jacques CHANCEL le 16/02/2012 22:19

caton2

tu as enseigné es qualités. OUAOU !!! impressionnant !!!!Tu peux faire la leçon en critiquant les posts. Ton niveau à toi c'est quoi ? et sinon tu proposes quelque chose d'interressant à part cracher dans la soupe ???

28.Posté par devinette le 16/02/2012 21:55

CATON 2
vous avez enseigné "es qualités" où, quand et à qui?
Je m'étonne qu'en bon enseignant "es qualités" que personne ne vous ait appris qu'il ne saurait y avoir d'apprentissage sans désapprentissage et donc il n'y a là nulle matière à s'étonner.
Maintenant si l'université doit couler battez-vous pour le maintien de Rochedi parce que là incontestablement il a déjà beaucoup fait!
En attendant, comme l'a fait remarqué quelqu'un à SGE, les vôtres sont où et avec les aides de qui?
Sauf à suivre l'exemple des vôtres serait-ce trop vous demandé comme on voudrait qu'elle nous aide à réussir , et pourquoi pas ,avec vos enseignements "es-qualités que vous viendriez dispenser, de nous laisser agir pour le virer ce Rochedi de l'université de La réunion?


27.Posté par Elie la conscience le 16/02/2012 21:36

10
que restera-t-il de cette université avec Mohamed R ?
Puisque la sortie vous la connaissez si vous lui indiquiez?
Vous ne croyez pas que lui et ses amis en ont suffisamment tiré profit?
Question temps nous y sommes que trop ne croyez-vous pas?
Par ici la sortie Mohamed! Par ici la sortie! Et Jean-Pierre on est à fond avec vous.

26.Posté par Caton2 le 16/02/2012 21:20

20. Je lis les posts de ce fil avec stupéfaction. S’ils émanent d’universitaires, alors, c’est vrai, le niveau de l’université de La Réunion est catastrophique, et ces universitaires ont les présidents qu’ils méritent!
Tu as mille fois raison, l’université française ne sert qu’à fabriquer des chômeurs. C’est tellement vrai qu’elle en recycle quelques uns en professeurs « des » universités. Ça fait riche!
Maintenant, c’est la mode du « master ». Il y a des masters en tout, même en « connaissance des banlieues »!
J’ai fréquenté ce milieu. J’y ai enseigné « ès qualités ». J’y ai vu des professeurs agrégés de littérature s’emparer de matières dans lesquelles ils n’avaient aucune compétences artistiques et techniques, au prétexte que ces matières étaient « apparentées » (selon eux) au domaine littéraire...
J’ai passé la moitié de mon temps à « désapprendre » aux étudiants ce qu’ils avaient enseigné.
L’université de la Réunion n’est même pas un « bato fou ». C’est une poussive péniche, incapable de naviguer en eaux libres, même à l’intérieur du lagon. Changer son capitaine ne la transformera pas en bateau de haute mer. Qu’elle coule!



25.Posté par nosferatu le 16/02/2012 21:13

Les choses sont simples : avec Philippe Jean-Pierre c'est regarder vers le futur et donc constater et accepter les défis qui s'imposent à l'Université de La Réunion. Notre territoire a besoin de l'Université de La Réunion et l'Université de La Réunion a besoin de son territoire. Faisons confiance au Professeur Jean-Pierre pour relever cette institution fondamentale pour la formation de la jeunesse de notre île.

24.Posté par etudiantmoufia le 16/02/2012 20:30

à pascalrun (7)

Bravo 1+2=2. C'est sûr que si t'attends qu'un prof t'enseigne qu'1+2=2, t'as un vrai souci. Sinon ton DESS (c'était le diplome de ma grand mère) c'est pas en eco que tu l'as eu mais en mathématiques non ? avec M. ROCHDI comme prof... MDR !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

23.Posté par Julian CARAX le 16/02/2012 20:10

jeanicot

té gentil mais tu critiques facilement. Tu proposes quoi pour l'université de demain ? Encore un mandat de ROCHDI. Donc si mes comptes sont bons : 3 ans +4 ans+4ans = 11 ans de Rochdi. Donc avec tes arguments sur les théories économiques, l'université devrait subir 11 ans de pouvoir central où il décide seul avec deux trois lieutenant avides de pouvoir. Sinon, t'as pas du écouter l'emmission d'hier soir sur les carburants (reunion 1ere) ou Philipe jeanPierre parlait de régulation. Peut être que depuis 2005, il a évolué en 7 ans. Si t'as d'autres arguments, je suis preneur. Quoi qu'il en soit, il faut que cela change à l'université. On est nombreux à la réunion à soutenir le candidat Pjeanpierre!!!

Allez PJP!!!!

22.Posté par Jacques CHANCEL le 16/02/2012 19:54

Dis donc sgeg t'as la science infuse toi. c toi qui devrait te présenter tellement t'as l'air brillant ! le mieux c'est que t'aille sur les forums de lequipe...Bon sinon ce serait bien que ROCHDI arrete le copinage, le clientélisme et la mauvaise gestion à l'université avec des recrutements de cadres en bois au plus haut niveau. il faudrait un président qui fasse autre chose que se disputeravec la terre entière. Philippe Jean-pierre est l'homme de la situation. Il a des idées et réussira à donner du sens à l'université.

Allez PJPierre !!!

21.Posté par Isis le 16/02/2012 16:03

Stop aux magouilleS de Rochdi!!!qui pense qu'à son interet personnel et à ces amis!! le plus mauvais recrutement qu'a pu faire l'université c'est de vous embaucher en qualité de MCF!!! aujourd'hui vous etes professeur, vous avez eu ce que vous voulez, vous avez pu nommer vos amis professeur (des prof qui ne valent rien!!!!!!!!!!!!), vous avez fait assez de dégats, laissez l'Université de La Réunion tranquille.
Aujourd'hui il nous faut une personne qui pense à l'avenir de l'Université de La Réunion et de sa jeunesse!! qui travaille pour La Réunion, une personne comme Philippe JEAN-PIERRE!!

on est avec vous M. JEAN-PIERRE, et espérons que vous serez Notre futur Président!!!!!!!!!!!!

20.Posté par sgeg le 16/02/2012 15:21

18
ce système universitaire qui tourne en vase clos pour produire soit des enseignants soit des chômeurs
sur-diplômés ne me semble pas d'une grande utilité sociale...bien au contraire...il détruit le potentiel !
ceci dit , vous pouvez laisser rochdi , le remplacer par jean-pierre ou y nommer le prince Ubu , cela ne changera rien sur le fond...le système universitaire français est une aberration et le système universitaire réunionnais une méga- aberration...un gouffre à finances totalement à la dérive...
l'une des raisons de l'échec de la jeunesse et de son record mondial de chômeurs bac + X' !

19.Posté par valeur du jour le 16/02/2012 14:53

18
merci de votre réponse mais aidez-moi à la comprendre:
-Puisqu'elle ne sert à rien ,dîtes-vous, autant la laisser entre les mains de Mohamed Rochdi?
Car avec ce qu'il fournit comme résultats elle va bientôt mettre la clé sous la porte donc son action devrait vous convenir . Il vous débarrasserait de ce que vous appelez une "fabrique" .
c'est cela au final votre position? Dîtes -le clairement!

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter