Faits-divers

Philippe Ghanty victime d'une vengeance amoureuse ?

L’affaire autour de l’ancien candidat du Front National vit un sacré rebondissement ces dernières semaines, avec la mise en examen de celle qui avait dénoncé sa relation avec une de ses anciennes élèves. Si Philippe Ghanty a toujours clamé son innocence, il évoquait déjà un"coup monté" de toutes pièces par celle qui l’a introduit en politique. Face au juge d’instruction, la dénonciatrice, Christiane G, a notamment reconnu avoir des sentiments pour lui.

Mardi 5 Novembre 2019 - 17:53

Philippe Ghanty victime d'une vengeance amoureuse ?
"Mes sentiments sont là, je t’aime" ; " Je n’aime que toi, j’ai vécu à travers toi, je respirais pour toi, je t’aime", voici le genre de SMS que Christiane G. envoyait à Philippe Ghanty en août 2017 . Mais à la même période, l’ex-professeur d’anglais reçoit également des menaces de la part de celle qui l’a introduit au Front National : s’il ne lui verse pas d’importantes sommes d’argent, elle dénoncera la relation qu’il entretenait avec une ancienne élève alors âgée de 14 ans.
 

Elle serait allée jusqu’à intimider les membres de la famille de Philippe Ghanty, en continuant d’effectuer des virements bancaires sur le compte de l’homme politique depuis sa société, pour réclamer par la suite cet argent sous la menace.
 
 

Ces sentiments, Christiane G. , gérante d’un salon d’esthétique, les a reconnus lors d’une confrontation devant le juge d’instruction la semaine dernière, conséquence de sa mise en examen pour dénonciation calomnieuse et tentative d’extorsion de fonds le 3 septembre dernier. Philippe Ghanty avait porté plainte contre cette femme mais également contre les parents de son ancienne élève qu’il soupçonne d’êtres complices.

Christiane G. n’en serait pas à ses premières plaintes calomnieuses
 
Un an après son signalement aux services de protection de l’enfance, et alors qu’elle continue à lui réclamer de l’argent, Christiane G. dépose une nouvelle plainte contre Philippe Ghanty le 17 avril 2018 pour "subornation de témoins" ,indiquant que lors d’une conversation téléphonique, il l’aurait menacée si elle ne retirait pas son signalement. Malheureusement pour elle, cette conversation a été enregistrée par l’ancien candidat du FN, comme nous vous le révélions à l’époque.
 
C’est pourquoi elle retire sa plainte quelques semaines plus tard, lorsqu’elle elle est à son tour convoquée au commissariat, en expliquant avoir mal interprété les propos de ce dernier.
 
Cette dénonciation est la dernière d’une série de plaintes déposées puis retirées par Christiane : en mars 2017, alors qu’elle déclarait sa flamme à l’ex-professeur d’anglais via sms, elle dépose une plainte pour violences puis pour viol contre son mari. Elle évoque d’ailleurs ces faits avec Philippe Ghanty qui tente de lui venir en aide.
 
Mais ces deux plaintes seront rapidement classées sans suite. Sa propre fille, témoin des scènes dénoncées par sa mère, a démenti les faits en confiant aux policiers que Christiane avait besoin d’un psychologue.
 
Les parents de la lycéenne bientôt convoqués ?
 
Au vu des nouveaux éléments révélés par ses différentes plaintes, Philippe Ghanty espère que son procès en appel, prévu le 14 novembre prochain, permettra de faire la lumière sur la vérité. D’autant qu’un certificat médical atteste désormais que son ancienne élève était bien vierge jusqu'à ses 15 ans. 
 
Une deuxième confrontation entre l’ancien enseignant et celle qui a depuis été mise en examen devrait prochainement être organisée. Philippe Ghanty ayant également porté plainte contre les parents de son ancien élève, ces derniers pourraient également être prochainement appelés à s’expliquer devant le juge d’instruction.
Charlotte Molina
Lu 9990 fois




1.Posté par Samuel le 05/11/2019 19:47 (depuis mobile)

Si je comprends bien l''''affaire les parents de la lycéenne ont utilisé la plainte de la Christiane G. pour "subornation" contre Ganthy alors qu elle l''avait déjà retirée à la police ? Ils se sont tirés une balle dans le pied en devenant complices..

2.Posté par Philippe974 le 05/11/2019 20:27

Encore quelqu'un qui - indépendamment de ses partis pris politiques, dont je m'en fous comme de l'an 1000 - a été "lynché" par la vindicte populaire, alimentée par les médias avides de sensationnel, qui fait vendre...

Demain, n'importe qui peut être jugé-condamné par une rumeur ou une malveillance, qui que vous soyez. Super monde médiatique dans lequel nous vivons ! Ça donne des envie de candidater pour un voyage sans retour vers Mars...ou peut-être les Kerguelen mais ça sent beaucoup le phoque par là bas...

3.Posté par Archer974 le 05/11/2019 21:20 (depuis mobile)

Pourtant mr ghanty est passé dans un reportage sur france 2 et révélé son amour pour la lycéenne et leur relation. Il faut savoir ils avaient une relation ou pas? Trop compliqué pour être honnête. Un prof ne doit pas avoir de relation avec un élève.

4.Posté par GIRONDIN le 05/11/2019 21:57

Il y a 2 histoires. Une efface l'autre ???? 🤔

5.Posté par eno974 le 05/11/2019 23:39 (depuis mobile)

@archer974 confondez pas relations sexuelles qui à priori n’auraient pas eu lieu avant les 15 ans (puni par la loi) et la relation amoureuse dans le reportage avec son ancienne élève (non puni par la loi). D’accord avec vous pour la morale de ce mr

6.Posté par Une histoire sordide le 06/11/2019 00:02 (depuis mobile)

Ce monsieur est juste incroyable (censuré) Il couche avec une mineure qui pourrait avoir l’âge de ma fille.
Il parle mal à sa compagne qui lui déclare sa flamme.
Et en plus il continue d’être payé par l’Education nationale...

7.Posté par DIAZ le 06/11/2019 01:45

Elle serait allée jusqu’à intimider les membres de la famille de Philippe Ghanty, en continuant d’effectuer des virements bancaires sur le compte de l’homme politique depuis sa société, pour réclamer par la suite cet argent sous la menace.
.....................................
Pourquoi effectuait-elle des virements ? Pour quelle raison ?

8.Posté par SPARTACUS974 le 06/11/2019 06:37

Le lynchage par la presse "bien pensante"s'explique par l'appartenance passée de Ghanty au Front National.La meute s'est déchainée car il était du mauvais coté.Il faut se souvenir des bobos"bien pensants "lors du viol perpétré par DSK.L'infecte Jean François Kahn minimisait les faits en évoquant un banal "troussage de domestique".Finalement,Ghanty fut surtout victime d'un délit de "sale gueule".
Le procès s'annonce essentiel pour énoncer les faits et rien que les faits.

9.Posté par Justine le 06/11/2019 06:41 (depuis mobile)

Ce serait bien de savoir si l'élève est dans le coup ou pas, si elle est du genre mytho comme Christiane G

10.Posté par durand le 06/11/2019 08:29

je savais pas que l'on donnait son numero de telephone a ses eleves

garder ses textos démontrent un etre malhonnête et calculateur

11.Posté par Le Jacobin le 06/11/2019 08:40

QUE DU BROUILLARD DANS L'AFFAIRE !

12.Posté par Janus le 06/11/2019 10:18

Ne mélangeons pas les deux affaires ...

Dans celle où nous avons des relations sexuelles avec une mineure, le Code pénal est très clair.

Il réprime le fait, pour un majeur, d'exercer sans violence, contrainte, menace ni surprise une atteinte sexuelle sur la personne d'un mineur de moins de 15 ans (article 227-25 du Code pénal).

Toutefois, même si le mineur a 15 ans ou plus, l'adulte risque des poursuites pénales (article 227-27 du Code pénal) dès lors qu'il est un ascendant ou a une autorité de droit ou de fait sur le mineur ou dès lors qu'il abuse de l'autorité que lui confère ses fonctions (exemple : un enseignant). Dans cette situation, la peine encourue est de 3 ans d'emprisonnement et 45 000 euros d'amende.

Monsieur GHANTY semble se trouver dans ce cas de figure, et risque une peine d'emprisonnement de trois ans ...

13.Posté par A Marlène schiappa le 06/11/2019 10:29

Moi ce qui m’interpelle c’est que cette dame a une fausse porté plainte bien avant s’être fait jetée par Ganty pour viol et violences conjugales contre son propre mari. Cette plainte a été classée car elle était fausse, pourquoi le cette Christiane n’a pas été poursuivie par le procureur, ? En laissant faire ce genre de mytho, on jette le discrédit sur les vraies victimes de viol et violence!! N’est-ce pas mme schiappa?

14.Posté par Bouboule le 06/11/2019 10:32

@janus c’est tout le débat car il me semble avoir lu que ce mr n’était plus son prof

15.Posté par Noah le 06/11/2019 11:31

MDR !

16.Posté par " VIEUX CREOLE " le 06/11/2019 14:10


-- -LAISSONS A LA JUSTICE , LE SOIN DE DÉMÊLER CETTE SOMBRE ET TRISTE AFFAIRE! ! !

17.Posté par SPARTACUS974 le 06/11/2019 18:08

@Janus :Selon les dires de Ghanty,il a attendu que la jeune fille ait 15ans et qu'elle ne soit plus une élève dans une classe dans laquelle il enseignait .Si tel est le cas,rien ne peut être reproché à Ghanty au niveau de la loi bien que cela puisse choquer au niveau de la morale .Je crains que cette affaire soit un fiasco total car il fut "condamné" dans les médias avant que la justice fasse son travail.Du moment qu'il avait appartenu au Front National,il ne pouvait bénéficier de la présomption d'innocence aux yeux de certains,trop pressés d'assimiler cette affaire à l'appartenance politique passé de Ghanty.N'oublions que les merdias l'ont rabâché en long et en travers alors qu'il n'était plus membre du Front National.

18.Posté par JeanBob le 07/11/2019 04:36 (depuis mobile)

Spartacus 974 commentaires 8 : excellent message , c''est entièrement la vérité ce que tu dit . Mais malheureusement pas tout le monde i connais sa ... La plupart de moune i boire les paroles des grands médias mainstream jusqu''à vomir et ravalé ....

19.Posté par Ouais... le 07/11/2019 05:38 (depuis mobile)

Le bon mr ghanthy reste plus qu a obtenir reparation dans le parti et ou sera le prochain president parce que si le mone y vote pas pou ou ou ira au tribinal ...largue pas!!!!!

20.Posté par Roberto le 07/11/2019 14:00

@18 mouais....sans "les médias mainstream" que serait le FN????
Un conseil, puisqu'ils sont à vomir, faut plus y aller, reprenez votre Zémour et mettez un épisode de South Park à la place...

21.Posté par Coco le 07/11/2019 20:58 (depuis mobile)

Cette mythomane a voulu le tuer politiquement, en tout cas j''''espère qu''''on découvrira vite les autres complices.

22.Posté par Maître Bonimenteur le 10/11/2019 15:24 (depuis mobile)

Où en sont les poursuites contre l’avocat Boniface? Il a menti pour le compte des parents, mais doit rendre des comptes comme tout justiciable qui prend l’opinion publique les juges pour des c....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >