MENU ZINFOS
International

Philae : Des traces de micro-organismes découverts sur la comète Tchouri, des indices d’une vie extraterrestre


- Publié le Mardi 7 Juillet 2015 à 14:52 | Lu 1510 fois

Le robot Philae qui analyse la comète Tchouri et qui s'est réveillé depuis juin dernier après avoir été inactif, y a constaté des traces qui pourraient attester d'une vie extraterrestre avec la présence supposée de micro-organismes d'après les premières caractéristiques recueillies de ce qui se trouve sous la surface de la croûte du sol et des lacs glaciaires.

La sonde spatiale européenne Rosetta qui scrute elle aussi la comète aurait aussi récolté d'énigmatiques échantillons de matière organique qui pourraient s'apparenter à des particules virales. Des recherches scientifiques, via des simulations informatiques, ont ainsi mis en évidence que des substances microbiennes pourraient être présentes dans les différentes parties de la comète où de l’eau a été localisée.

Malheureusement,  ni Philae ni Rosetta n'ont été dotés avant leur départ de moyens de recherche approfondie sur l'éventualité de l'existence d'une forme vivante extraterrestre sur la comète. 




1.Posté par Marx le 07/07/2015 21:28

Une annonce réalisée par le même scientifique qui annoncait que le SRAS venait d'un virus extraterrestre d'apres sciences et avenir...

2.Posté par EKOLO le 08/07/2015 00:33

Malheureusement, ni Philae ni Rosetta n'ont été dotés avant leur départ de moyens de recherche approfondie sur l'éventualité de l'existence d'une forme vivante extraterrestre sur la comète.


Bravo.
Du coup, on se contentera des phrases au conditionnel.

Je préfère me dire que tout ça n'est pas vrai, qu'on m'a mal informé.

3.Posté par Info intox le 08/07/2015 07:47

Apparemment, certains médias se sont plantés et sont allés trop vite.

Extrait de l'Express:

"Au lendemain de la publication de l'article du Guardian, l'hypothèse a été vivement critiquée par un autre expert, et pas n'importe qui. Le Guardian a d'ailleurs présenté ses excuses, lundi en publiant un nouvel article intitulé "Pas de vie extraterrestre sur la comète de Philae". Cette fois, le quotidien britannique cite Uwe Meierhenrich, un scientifique qui travaille sur le Cosac du robot Philae, un instrument d'analyse chimique. Le chercheur rappelle qu'actuellement, "le consensus est que les composés carbonés détectés ont une origine géochimique et pas biologique. Aucun scientifique travaillant sur la mission Rosetta n'envisage la présence de micro-organismes sous la surface de la comète".

"D'ailleurs, l'affirmation de Chandra Wickramasinghe selon laquelle le robot Philae ne serait pas équipé des instruments nécessaires pour détecter la vie "est toute simplement fausse", dénonce Uwe Meierhenrich. "La vie est très sélective quant aux composés chimiques qu'elle utilise. Il nous est donc très facile de reconnaitre une augmentation des molécules clefs. Les instruments COSAC et PTOLEMY de Philae pourraient très bien les mesurer", ce qui n'a pas été le cas, ajoute-t-il. Sauf si la vie extraterrestre se manifeste sous d'autres formes que celles qui nous connaissons. "

4.Posté par EKOLO le 08/07/2015 22:06

Merci post 3.
Par contre, pour Rosetta ?

De toute façon, quand on lit la phrase de l'article
"Des recherches scientifiques, via des simulations informatiques, ont ainsi mis en évidence que des substances microbiennes pourraient être présentes (...)"
on peut se demander si tout ça n'est pas rien que de la masturbation scientifique, en fin de compte ...

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes