Courrier des lecteurs

Peut-on avoir été condamné pour diffamation et comportement anti-déontologique et être président d’une instance paritaire ?

Vendredi 22 Mars 2019 - 18:44

Peut-on avoir été condamné pour diffamation et comportement anti-déontologique et être président d’une instance paritaire ?
Vu un contexte hélas de méfiance et de peu d’estime d’une majorité de Français pour la plupart des élus sensés les représenter dans une pléthore d’instances dont ils ignorent souvent l’existence, le Syndicat des Médecins Libéraux de la Réunion (SML Réunion) s’est interrogé.

En effet peut-on avoir été condamné pour diffamation et comportement anti-déontologique par une instance ordinale, puis en toute légalité se retrouver Président d’une instance paritaire, la Commission Paritaire Régionale ( CPR) chargée de contrôler localement à la Réunion la déclinaison de la convention médicale? Et en cette qualité ou fonction, comment peut-on alors dignement représenter la population réunionnaise, les médecins libéraux réunionnais et tous leurs patients?

Malgré l’inacceptable, une exigence du SML Réunion d’élection d’un nouveau président se voit rejetée ce 22 mars 2019 en réunion de la Commission Paritaire Régionale ( CPR).

Le SML Réunion dénonce en conséquence un soutien amoral, incompréhensible, irresponsable à l’actuel président porté par la CSMF Réunion, MG Réunion, la FMF Réunion et le BLOC Réunion, autres syndicats présents à la CPR et qui assurent ainsi son maintien à la présidence de la CPR.

Pour information le SML Réunion demeure toujours en attente d’une réponse de l’Ordre Départemental des Médecins de la Réunion et de l’Ordre Interrégional des Médecins, interrogés depuis le 17 décembre 2018 sur ce problème d’éthique.

Le SML Réunion dénonce encore, par sa présence à cette CPR et à la Réunion, un soutien surprenant circonstanciel du Président de la Commission Paritaire Nationale (CPN), également Président national de la Fédération des Médecins de France (FMF), à l’actuel Président non démissionné de la CPR, à remarquer également Président de la FMF Réunion.

Le SML Réunion revendique pour la CPR un respect de l’éthique.

Le bureau du SML Réunion

Dr Humbert GOJON
Président SML Réunion
.
Lu 958 fois



1.Posté par Ken le 23/03/2019 09:21

Bonne chance...

2.Posté par Papapio "Pères Amor" le 24/03/2019 09:21 (depuis mobile)

Oui bonne chance...,
il n.est toujours pas question de combattre la corruption au plus haut niveau des instances judiciaires ou a responsabilité en France.
Preuve que les manifestations des gilets jaunes n.ont été entendues...
République VIPiste

3.Posté par Rose le 24/03/2019 16:50 (depuis mobile)

Quelle hypocrisie? Et bizarrement syndicat amorce et amplifie des informations fausses. Dans quel intérêt? pour se montrer?
D''ailleurs personne n''ose contredire ? La différence le nord travaille avec peu de moyen et le sud l''inverse. Chercher Err

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous servirons à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie