MENU ZINFOS
Social

Petite enfance : La SPL OPÉ présente des chiffres plus intéressants en trompe-l'oeil


Notre compte-rendu sur l'évolution tarifaire des garderies gérées par la société publique locale OPÉ fait réagir des parents d'élèves. Ils nous fournissent une grille de lecture différente de celle communiquée par la SPL hier.

Par Ludovic Grondin - Publié le Samedi 21 Août 2021 à 08:27

Les parents veillent au grain. La grille présentée hier par la SPL OPÉ à notre équipe ne colle pas avec celle qui a été envoyée aux parents à la mi-juillet.

Dans son droit de réponse reporté hier sur notre site, la direction de la SPL OPÉ (Oser pour l’éducation) nous signalait que le montant minimal de prise en charge en périscolaire était de 50 euros et au maximum de 132 euros. "Mais ces chiffres reflètent un accueil pour 16 jours et non 17", nous signalent des parents, ce qui a le don de les agacer et a tendance à présenter les chiffres de façon erronée au grand public. "C'est sûr que sur une base de 4 jours plutôt que 5 et en excluant le prix hors commune, on arrive sur un prix plus intéressant", décrypte l'un d'eux.

Même subterfuge employé pour les mercredis jeunesse. Au lieu de 32 euros pour les parents avec quotient familial le plus bas et 128 pour les plus élevés, les parents doivent plutôt tabler sur une évolution tarifaire portée à 40 et 160 euros. Ce dernier montant grimpe même à 190 pour les enfants dits "hors commune" de Saint-Denis.  

Rappelons que la direction de la SPL justifiait cette évolution tarifaire par un lissage des tarifs pratiqués par les quatre associations qui étaient en charge de la petite enfance avant la création de la société publique locale OPÉ. 

La grille tarifaire présentée hier par la SPL :

La grille tarifaire fournie par la SPL aux parents et qui présente les prestations avec une journée de plus :




1.Posté par eh oui! le 21/08/2021 10:38

Une SPL est d'abord là pour placer les copains à des postes grassement payés et il faut bien récupérer du fric quelque part!
Donc créer une SPL pour regrouper les crèches au prétexte de rationaliser est une blague ( même si certaines ont besoin d'être mieux gérées)
Les petites mains chargées de la com. savent y faire pour déguiser la vérité!

2.Posté par Denis le 21/08/2021 10:53

Vous avez élu une miss interessante, mal dans sa peau, menteuse toujours avec un sourire forcée d hypocrite maintenant goutte

3.Posté par MôvéLang le 21/08/2021 11:25

J'espère qu'ils ont demandé conseil à didier domirout, en matière de SPL, surtout de rémunération, il est qualifié.

4.Posté par Kaspalbol le 21/08/2021 12:09

Voilà un dispositif qui était censé aider en priorité les parents à faibles revenus à se maintenir en activité professionnelle. Le lissage (propos de technocrates) lèse les mêmes...

En plus, voilà que la politique s'en mêle et tout éclabousse et ce sont les plus nécessiteux qui payent la facture, aux alentours de 1200,00€ l'année pour une formule moyenne / haute (jours de prise en charge) et pour un enfant, à multiplier par le nombre d'enfants de la famille et vous aurez l'addition finale. C'est cela la réalité, enfin... somanké !

Si certaines familles pourront défalquer de leurs impôts et éventuellement bénéficier en plus, d'une côte part de leur(s) comité(s) d'entreprise(s) sur une partie de cette somme réelle et forcément bien supérieure aux 1200,00€ (participation de base), à bien regarder les familles à forts revenus qui s'en tirent pas trop mal et tant mieux parce qu'à cette somme, et quelque soit la catégorie sociale, s'ajoutent toutes les autres dépenses (effets scolaires, cantine, coopérative scolaire, activités de loisir en club ou non, habillement...

Il serait intéressant de savoir la position de la Caisse d'Allocations Familiales, qui de mémoire, participe à ce genre d'activités. A t-elle validé cette nouvelle grille ?

Il serait tout aussi intéressant de savoir si le "lissage" tient compte des Zones d'Education Prioritaire et des quartiers dits prioritaires de la politique de la ville.

Enfin, il serait tout aussi intéressant de savoir le niveau de contribution financières des autres communes associées à cette S.P.L.

Plus finement, on s'aperçoit que cette S.P.L. garde une main sur le personnel éducatif et forcément sur cette manne de voix lors des élections diverses et variées.

Du coup on est loin de l'hyper proximité, du fait même de la concentration des moyens au sein d'un seul organisme, hyper proximité qui aurait du favoriser des associations locales, des emplois locaux, le bénévolat (au lieu des indemnités d'élus(es)), bref une forme de gestion plus participative des habitants, que cette proposée aujourd'hui, pour un coût bien moindre !

Serait-on en train de nager à contre courant ? La démocratie a tranché, ceux qui sont au pouvoir décident... qui a dit :" après les élections, les augmentations", car il ne faut pas que la population se braque contre le pouvoir en place ?

Ce n'est pas fini !

Bientôt les impôts locaux, la tarification des parkings, le prix de l'eau, le prix de l'assainissement, du traitement des ordures et autres déchets, des loyers et charges en logement social et il ne restera que les zélus avec (ou sans) indemnités car le reste de la population aura jeté l'éponge ou donné tout ce qu'elle gagne aux autres pour soit disant, une gestion en bon père de famille.

5.Posté par CTPREVU le 21/08/2021 21:55

Oh,ça s'appelle voler les activités mises en place par les associations pendant des décennies.Mais les associations recevaient très peu de subventions de la Ville alors que cet SPL OPE gère par la famille des élus
a recu énormément de subventions pour 2020 et la Présidente essaie de boucher les yeux des parents.

Incompréhensible,un paquet d'argent de la Ville pour gonfler le salaire de la Présidente et sa Secrétaire Générale,et de plus,ils profitent des parents.Avec tout le fric reçu,ils auraient pu baisser les tarifs pour équilibrer.sachez chers Parents que maintenant vous êtes géré par une société et non une association.

Qui dit société, c'est commercial,vous êtes des CLIENTS et cet SPL veut faire du chiffre et continuer à gonfler leur salaire.c'est leur but et c'était prévu.

6.Posté par Z" endettes" le 21/08/2021 22:06

Comme d'habitude, silence radio de l'opposition !!!!

Encore de beaux jours devant eux le clan BAREIGT et famille!

Madame BAREIG pourquoi vous ne faîtes pas comme la REGION avec Madame BELLO à savoir pas d'indemnité pour la présidente de la SPL ???

7.Posté par Seelyn le 21/08/2021 23:20

A situation strictement inchangée. Je passe de 89 euros a 144,8 et....
Aucune justification possible a cette echelle!

8.Posté par juliette le 22/08/2021 01:19

Il faut que ces mères de familles sachent que tout a un coût,la gratuite n existe pas, c es-tu. leurre,quand on fonde une famille Eton mets au monde ses enfants ,ce n est pas a la collectivité de les prendre en charge,la collectivité de sont les contribuable,on a trop longtemps habitué à tout prendre en charge,et les mères de familles,en ont abusées,croyant que l état devait assumer leurs rôles à leurs place et tout prendre en charge .

9.Posté par Titine le 22/08/2021 06:55

Bjr idem pour moi de 89 euros je passe à plus cher et rien a changé

10.Posté par Contribuable bois de nefles le 22/08/2021 12:09

Mme belim la pdg de la spl devrait baisser son gros salaire avant d augmenter les tarif injustes....

11.Posté par COLERE le 22/08/2021 20:24

Mme la PDG a oublié de préciser dans son interview à la télé que leur SPL a reçu beaucoup plus de subventions que les 4 autres associations réunies.
Pourquoi augmenté autant,vu que la Ville leur a versé 1 pactole.
C'est normal,c'est géré par des incompétents,la Belim qui ne sait pas quoi dire et sa Secrétaire Générale est sous silence,elle sert à quoi,uniquement à avoir un gros salaire????

12.Posté par sandrine le 23/08/2021 09:15

je suis totalement en colère et encore une fois c'est toujours les mêmes qui prennent dans leur portefeuille, donc je suis obligée aujourd'hui de trouver une autre solution pour mes enfants.

J'ai deux enfants de 6 et 9 ans l'année dernière j'ai payé en Aout 2020 192 € et ce mois ci 276.50 €
merci Madame la Maire pour votre joli cadeau.......

Rebelle et en colère de cette société de merde dans laquelle on nous prend tout, la solution ne plus travailler devenir cas social, femme seule et isolée et je deviendrais riche....
Merci l'état

13.Posté par marie hoa le 25/08/2021 18:10

le lissage n'impacte pas que les faibles revenus. il fait presque doubler la cotisation pour un enfant . De 79€ ma cotisation est passée de 112 Euros.Qui accepterai cette augmentations sans broncher .
Je prédis la chute des adhésions au profit du privé et un déficit record pour la SPL opé. à venir.
L'école du bonheur nous vend t-on à ST Denis ? pour le bohneur de qui ?

14.Posté par Gérard.bur le 28/08/2021 08:44

Saint Denis n'est pas la seule actionnaire dans cette SPL, qu'en pense la mairie de la Possession qui est le deuxième actionnaire ? Les représentants de la possession ont- ils validé ces tarifs ? Quel intérêt pour la Possession d'avoir investi une certaine somme d'argent au capital de cette SPL sans pour autant profiter de ses services ? Un simple rapprochement politique aux frais du contribuable ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

3 rue Émile Hugo
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes