MENU ZINFOS
Culture

Petite-Île associe ses gramouns à son 75ème anniversaire


Il y a 75 ans, Petite-île quittait le giron saint-pierrois et devenait une commune à part entière. Pour célébrer cet anniversaire, la collectivité a lancé une expo pour le moins originale dédiée à rendre hommage aux gramouns nés en 1935, date de la création de la commune du Sud sauvage.

Par Ludovic Robert - Publié le Mercredi 20 Octobre 2010 à 13:25 | Lu 2037 fois

Petite-Île associe ses gramouns à son 75ème anniversaire
Une trentaine de gramouns de Petite-Île a pu découvrir ce mardi l'exposition qui leur est dédiée. Une exposition sous forme de reportage photos où apparaissent ces personnes âgées. Une démarche originale et double puisqu'ils sont tous et toutes nés en 1935, date à laquelle le quartier de Petite-Île a été érigé en commune.

Résultat, la municipalité, soucieuse de souffler ses 75 années, s'est lancée dans un concept innovant visant à intégrer les témoins de l'histoire et du patrimoine de la commune du Sud sauvage ce qui a soulevé un enthousiasme certain chez les personnes contactées par la commune. Lesquelles se sont prêtées au jeu en associant leur image à la commémoration de cet anniversaire. Un anniversaire visiblement synonyme de noces d'albâtre entre la collectivité et ses gramouns.

Septuagénaires, ils ont ainsi vécus aux rythmes de l'évolution de la commune, du mandat de Paul Arnaud à celui de Guito Ramoune en passant par Armand Nativel. C'est donc pour leur rendre hommage que la municipalité organise depuis cette semaine une exposition de clichés en noir et blanc intitulée "Petite-Île et moi, 75 ans". Une expo composée de clichés mettant en valeur ces visages faits de labeurs, de courages mais aussi de bonheurs.

Petite-Île associe ses gramouns à son 75ème anniversaire




1.Posté par calvair le 20/10/2010 15:19

Je vous livre ici ce que j'ai trouvé en allant pique niquer à Ravine du Pont ce dernier week-end.
b[Deux ans et demi après les grâces.
C'est le temps qu'il aura fallu au Maire et à son équipe pour épuiser les dossiers lancés par la municipalité précédente.
Ainsi, les réalisations effectuées jusqu'à présent ont toutes été initiées par leurs prédécesseurs Nous pouvons établir la liste de ces opérations lancées et inscrites d'ailleurs à notre programme des élections municipales de 2008 : Réfectoire de l'école des Badamiers, la Crèche, la Place de l'Église, les travaux de refoulement du réservoir du collège vers celui de Charrier, le projet de réservoir au Collège, les travaux sur la RD31, la Caserne des Sapeurs-Pompiers, les logements sociaux sur l'allée des verveines à Ravine du Pont...
Le Maire n'a aucun mérite, à part celui de s'être approprié les dossiers et d'avoir assuré la mise en oeuvre des projets engagés....etc
]b
En tant que citoyens petite-ilois? iliens? que doit-on penser et qui a raison dans tout cela?.

2.Posté par Un peu de sérieux de grâce le 21/10/2010 07:17

A post 1
Qui d'autre que le rédacteur du tract a pu écrire ce post?
Ayez le courage de vous montrer. Ca ne sert à rien de se faire passer pour un honnête pique niqueur et d'utiliser le site zinfo pour faire de la politique. le sujet concerne nos anciens, ceux qui ont construit la petite-Ile et qui sont mis à l'honneur par une exposition très réussie. Je tiens pour ma part à féliciter la mairie pour cette initiative. J'ai accompagné ma tante qui a 75 ans et qui est repartie particulièrement touchée par l'hommage que le maire lui a fait. Voilà c'est tout.
Faut quand même pas déconner!! Vous avez droit de faire de l'opposition mais ne nous faites pas honte.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes