Faits-divers

Petite-Île: Un gendarme "tasé" par erreur

Mercredi 26 Avril 2017 - 08:47

Ce dimanche soir, aux abords de la mairie de Saint-Joseph, les gendarmes ont dû intervenir pour un homme ivre qui avait un comportement agressif, rapporte le Quotidien. 

Placé, non sans difficulté, en cellule de garde à vue à Petite-Île, l'individu s'énerve. C'est alors qu'un gendarme se munit d'un tazer pour le maîtriser, mais touche malencontreusement un collègue qui a bougé au même moment, indique encore le journal. 

En tenant compte de son casier judiciaire, les juges ont décidé hier de le placer en détention pour cinq mois, et ont ajouté cinq mois de sursis. L'homme devra en outre indemniser les gendarmes et soigner son addiction à l'alcool. 
Lu 4705 fois



1.Posté par Zeb BULO le 26/04/2017 09:00

Décrypté, cela donne 5 mois ferme parce que le gendarme a tazé son collègue par erreur et 5 mois de sursis pour ivresse sur la voie publique. Ou c'est l'inverse ?

2.Posté par Antiflic le 26/04/2017 10:19

Un gendarme tire sur un autre gendarme et c'est un pauvre bougre qu'on envoie au trou ????
Expliquez moi

3.Posté par Marx le 26/04/2017 10:41

Qu'est ce qu'il y en a mare des alcooliques qui trainent dans nos rues, vivement que la loi evolue, cannabis et alcool doivent etre légalisés mais les abus doivent etre plus sanctionnees
Un toxico est un toxico, que sa drogue soit legale comme l'alcool ou pas mais ce sont avant tous des "malades" qui ne peuvent etre pris en charge et soignés correctement dans l'etat actuel de notre legislation archaïque.

4.Posté par Oula le 26/04/2017 12:05

"L'homme devra en outre indemniser les gendarmes…".

Comprend pas. Mais c'est pas lui qui a tazé le gendarme. Evidemment cet homme n'aura pas les moyens de faire appel de cette décision absurde.

5.Posté par klod le 26/04/2017 14:29

ha au mwin les tazeurs sont tazés ...................... avec tout le respect que je dois à la marée chaussée !!!en vérité ................... "y fo gouté avant de faire gouté" , Confucius 2662

6.Posté par Donne à lu son bac lo ronm oté ! le 26/04/2017 15:12

En plus, lu l'après dianou que lu emmerde pu personne si la collectivité y veut bien faire à lu cado d'un bac rempli de charette à ras-bord, dans lequel lu poura faire trempette. Conme ça lu sera imbibé et apré solment lu va pu enmerde persone.

7.Posté par Lucide le 26/04/2017 17:29

A 2 : un pauvre bougre ne boit pas comme un porc sur la voie publique, n'insulte pas les gendarmes et n'est pas violent. On ne doit pas vivre dans le même monde...

8.Posté par Ruffine HOARAU le 26/04/2017 19:35

Quand même li lé peut être alcoolique, mais li lé en rien responsable de la maladresse du gendarme que la taz son collègue. Quelle logique dans la décision rendue par le tribunal de faire indemniser les gendarmes. C'est pas la faute du boug saoul, si n'a in des deux gendarmes néna deux mains gauches. La justice manque t'elle à ce point de moyen??????? Je confirme poste 4 Décision absurde

9.Posté par miro le 26/04/2017 19:48

pas très fute-fute le collègue ... quand on ne sait pas manier un tarer on ne l'utilise pas, surtout contre un soulard... allez je suis généreux : quinze jours au trou pour lui et on n'en parle plus ....

10.Posté par Patricia le 26/04/2017 21:32

C'est marrant que l'article ne parle pas des menaces de mort, des morsures et des coups reçus par la Loi...

11.Posté par môvélang le 26/04/2017 23:12

il faudra une loi pour punir les gendarmes qui agressent leurs collègues

12.Posté par eric le 27/04/2017 10:11

après les radars automatiques, les taser automatiques... ah les taxes... !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter