MENU ZINFOS
Zot Zinfos

Petite-Ile : Collectif du Charrié contre permis de construire "opération mandarines" : Suspension du permis


Il aura fallu aller jusqu'au tribunal administratif pour faire valoir nos arguments contre un projet totalement inadapté à notre quartier, ceci malgré les beaux discours de la SEMADER et du Maire de la commune. (voir articles précédents)

Par olivier FORT - Publié le Samedi 11 Août 2012 à 09:11 | Lu 774 fois

 Petite-Ile : Collectif du Charrié contre permis de construire "opération mandarines" : Suspension du permis
Tout d’abord, il ne s’agit que d’une suspension de permis de construire qui doit précéder le jugement final, qui lui, statuera sur l’annulation ou pas de ce permis. Ce qui est clairement exprimé par la Présidente du Tribunal Administratif : c’est qu’il y a un doute sérieux sur la légalité de ce permis. C’est ce que dénonçaient les habitants du Charrié qui ont alerté à plusieurs reprises le Maire de la commune. Depuis plusieurs mois, nous écrivions, nous signalions, nous argumentions face aux élus mais rien n’y a fait !

Un Maire élu sur le thème de la démocratie participative

Il est navrant de voir que tous les arguments de bon sens que nous avons émis ou proposés pour améliorer l’implantation de logements sociaux dans notre quartier ont été balayés. Monsieur le Maire n’a jamais cherché à nous consulter pour nous proposer des évolutions. Au final, et malgré plusieurs relances nous n’avons eu comme seule réponse obstinée que la décision du 19 avril 2012 d’autoriser un permis de construire pour le moins bancal. A partir de là, les services de la Préfecture ne nous ayant pas rendu réponse sur le contrôle de légalité, il ne restait que la voie de la justice pour faire valoir nos droits de citoyens et ceux des futurs habitants de ces immeubles. Car les locataires de logements sociaux doivent bénéficier des mêmes textes liés à leur sécurité et à leur qualité de vie que n’importe quel autre citoyen. Il en va de leur intégration dans leur nouveau lieu de vie.

Monsieur le Maire aurait pris en compte nos remarques et propositions, ce seraient, aujourd’hui, trente familles qui bénéficieraient d’ici 12 à 18 mois d’un logement de qualité. De plus, les actuelles familles du Charrié auraient vu leur quartier s’améliorer avec des équipements publics adaptés à cette nouvelle situation. Au lieu de cela, c’est du temps perdu et des dépenses publiques supplémentaires !

Traiter sérieusement le dossier du logement social

Si ce permis est annulé, il sera toujours facile à Monsieur le Maire de nous affubler de la responsabilité de son échec. Quoi qu’il en soit, nous sommes fiers de notre action ! D’ailleurs certaines personnes, qui s’étaient positionnées pour obtenir un logement social, qui ont écouté nos explications et qui ont vu les plans de cette cité, ont compris que ce projet ne correspondait pas à ce qu’elles attendaient et qu’il n’était pas adapté à notre quartier. Certaines d’entre elles sont même signataires de nos demandes et pétitions.

Si ce permis est annulé un autre verra le jour, (légal celui-ci). Comme nous l’avons toujours dit à Monsieur le Maire, nous sommes prêts à en discuter avec lui, afin d’étudier ensemble, le moyen d’offrir un logement de qualité et un espace de vie agréable aux familles qui viendront dans notre quartier. Nous souhaitons être partie prenante afin d’adhérer à ce projet et même de le porter avec lui.

Le logement social répond à une urgence, à une détresse, mais il doit se concevoir intelligemment, harmonieusement. L’accueil de nouveaux habitants et l’intégration de ceux-ci ne peut se faire qu’en respectant le cadre de vie déjà existant. Il en va de la cohésion sociale de notre quartier.

Sous le couvert de construction de logement social, il est inadmissible de ne penser qu’économie, pour fournir à des familles une sorte de « minimum vital » qui n’est pas approprié. Il est également lamentable de stigmatiser une population de travailleurs ou de retraités qui ont fait le choix de construire dans les hauts privilégiant ainsi une certaine qualité de vie. « Le social » nécessite plus et mieux que cela !




1.Posté par kada le 11/08/2012 21:44

la voie de la justice pour faire valoir nos droits de citoyens on attends toujours, construction illégale sur peril grave avec conséquance à ce jours

2.Posté par polo974 le 12/08/2012 13:36

C'est sûr que mettre une DS dans le garage, c'est intolérable...

Bon, sérieusement, c'était quoi les problèmes ? ? ?

3.Posté par CItOYENS VIGILANTSl!!.. le 13/08/2012 12:24

trop de petits roitelets dans les mairies!!. comme président de la semader est aussi présider par un roitelet la boucle est bouclé,,. bravo pour votre action peut que certains élus comprendront que les citoyens ne laisseront plus avoir par leur arrogance!!!.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes