MENU ZINFOS
Faits-divers

Petit trafic de cafetières avec du cannabis en guise de café: 3 ans de torréfaction


Un jeune homme de 29 ans comparaissait ce vendredi à Champ fleuri dans le cadre de la comparution immédiate pour des faits de trafic de stupéfiants. Il avait trouvé un filon pour se faire envoyer le produit par Chronopost, jusqu'à ce que les douanes ne se rendent compte de son manège.

Par - Publié le Vendredi 6 Mai 2022 à 20:46

Photo d'illustration
Photo d'illustration
Bryan M., 29 ans, a un petit business qui semble bien tourner. Il achète des cafetières sur internet, les fait livrer à la Réunion et les revend plus cher. Tout se passe bien jusqu'à ce que les services des douanes contrôlent son colis. Les douaniers trouvent bien une cafetière mais ils trouvent également de la résine de cannabis en guise de café. Le colis contient 10 petites savonnettes de 100g dans un emballage sous vide. Les agents referment le colis et les laissent repartir jusqu'à son destinataire. Le 3 mai, le colis est récupéré par Bryan M., qui est interpellé par les douanes. 

"Les douaniers remontent la trace de dix colis Chronopost au total"

Le prévenu dément et s'étonne du contenu de son colis concernant la marchandise supplémentaire avant de retrouver la mémoire face aux évidences. En effet, les douaniers remontent la trace de dix colis Chronopost au total. En garde à vue, Bryan M. explique que les envois ont commencé au début de l'année avec de petites quantités et qu'à partir du cinquième colis, voyant que tout se passait bien, les quantités ont augmenté.

Il indique également qu'il gardait la moitié pour sa consommation personnelle - 20 joints par jour - l'autre étant destinée à la vente qu'il effectuait lui-même. Le dixième et dernier colis contenait 1 kilo de résine de cannabis. Le total des envois faisait 2,7 kg pour les dix colis. 

"À 30 ans j'allais tout arrêter"

"À 30 ans j'allais tout arrêter", explique-t-il à la présidente qui lui rétorque : "c'est dommage c'est dans deux mois. 10 transport en quelques mois, vous n'y allez pas par le dos de la cuillère ! C'est digne d'un professionnel d'autant que vous n'avez pas de casier judiciaire. Vous commencez fort".

Le prévenu explique aussi au tribunal qu'il n'envoie pas d'argent en échange de la drogue et ajoute : "après le premier colis, il y a la confiance qui s'installe". La procureure de la République réagit vertement : "recevoir des cafetières gratuitement, c'est un peu étonnant. On ne crée pas la confiance mais une dette, c'est ça le trafic Monsieur !".

Le parquet requiert 3 ans de prison dont 18 mois assortis d'un sursis probatoire, une amende douanière de 10.220€ ainsi que le maintien en détention. 

"Il a été harponné petit à petit dans ce trafic"

"Il a un soucis avec sa consommation de stupéfiants qu'il a commencée jeune, et elle s'est accentuée au fil du temps. Il a été harponné petit à petit dans ce trafic qui vient de métropole. Heureusement, l'interception de ce colis a interrompu le trafic. Il a tout reconnu et n'est pas connu de la justice. Il ne fait pas partie d'un réseau", plaide la défense qui demande une peine aménageable. Le tribunal, après une longue délibération, condamne le prévenu et suit intégralement les réquisitions du parquet. 


Regis Labrousse
Faits-diversier Passionné par tout ce qui vole, j'ai eu la chance de pouvoir effectuer une longue... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Redbull le 07/05/2022 08:13

A 29 ans ce n’est pas un jeune homme.

2.Posté par Mamadou le 07/05/2022 13:27

L'argent facile, le dernier hobby des jeunes de 29 ans !
A mon époque, c'était au boulot avec des coups de pied au cul....en cas de besoin !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes