Auto

Petit manque de lucidité

Mercredi 26 Novembre 2008 - 21:45

Lorsque les trois patrons des grandes marques automobiles américaines (Ford, Chrysler et GM) sont venus demander à Washington un prêt relais de 25 milliards de dollars, les sénateurs yankees ont eu un léger malaise en apprenant que chaque patron était venu de Détroit dans son jet privé. Forcément pour les économies d’énergie, ça n’a pas fait plaisir… Le coup des jets plus l’absence de plan prévisionnel a fait capoter la demande de rallonge et ils sont chacun rentrés chez eux sans prêt relais pour l’instant, chacun dans son jet…


Axel Thiro
Lu 5422 fois


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter