MENU ZINFOS
National

Pesticides : Le gouvernement cède à la pression des grands céréaliers


Alors que le président Macron se présentait comme le défenseur de l'écologie contre un Trump climatosceptique, les premières décisions en matière de politique agricole de son gouvernement sont loin d'être écologiques. "Make our planet great again", but another day.

Par - Publié le Mardi 26 Septembre 2017 à 18:39 | Lu 5323 fois

Pesticides : Le gouvernement cède à la pression des grands céréaliers
Le 4 octobre prochain, la Commission Européenne se propose de reconduire pour 10 ans l'autorisation du glyphosate, pesticide le plus utilisé au monde, très controversé. Fin août, Nicolas Hulot, ministre de de la Transition écologique et solidaire, promettait la fin du glyphosate durant le quinquennat, à la satisfaction des associations de défense de l'environnement, mais à la grande colère du syndicat d'agriculteurs FNSEA, qui compte en ses rangs de grands propriétaires terriens, notamment les céréaliers, adeptes d'une agriculture intensive et productiviste, par ailleurs grande consommatrice de subventions européennes.

Le glyphosate est utilisé en grande quantité par les agriculteurs, c'est un herbicide non-sélectif, c'est à dire qu'il tue toute forme de vie végétale, mais aussi les champignons. Il est présent dans presque 750 produits, le plus connu étant le Roundup, de la firme Monsanto. Chaque année dans le monde, 700 000 tonnes de glyphosate sont vendues, dont 8000 tonnes en France. Or, il existe de forts soupçons quant à sa toxicité pour les humains, malgré les études diligentées par les laboratoires affirmant le contraire. Le Centre International de Recherche sur le Cancer, émanation de l'OMS, donc de l'ONU, le classe comme cancérigène probable, il serait à l'origine de certains cancers du sang.

Depuis des années, les ONG de défense de l'environnement, les écologistes, mais aussi le syndicat d'agriculteurs "Confédération paysanne", luttent pour son interdiction. Une étude publiée le 14 septembre révèle que plus de la moitié des aliments testés contiennent des traces de glyphosate, dont sept céréales de petit déjeuner sur huit. Le glyphosate est, comme les autres pesticides, décrié pour son rôle dans la disparition des abeilles, du fait de sa non-spécificité, il détruit les sources de pollen, dont ces insectes indispensables à l'écosystème se nourrissent.

Nicolas Hulot avait promis l'interdiction, promesse réitérée par le porte-parole du gouvernement Christophe Castaner, qui a dit ce lundi 25 septembre que le glyphosate serait "interdit en France d’ici à la fin du quinquennat" pour tous les usages, agriculture comprise, avant de revenir sur ses propos. "Avant la fin du quinquennat, le gouvernement s’engage à obtenir des progrès significatifs pour tous les pesticides", a-t-il précisé quelques heures plus tard.

Dans ce laps de temps, 200 agriculteurs de la FNSEA ont manifesté leur colère, bloquant les Champs-Élysées. Ce revirement semble en contradiction avec la phrase prononcée par Emmanuel Macron à New-York il y a une semaine : "la démocratie ne se fait pas dans la rue".

Par ailleurs, le gouvernement a annoncé la fin des aides au maintien en agriculture biologique, au grand dam des partisans d'une agriculture respectueuse de l'environnement.


Bérénice Alaterre
Passionnée de littérature et de cinéma d'auteur, intolérante à l'injustice, dévoreuse de journaux... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par klod le 26/09/2017 18:51

les pesticides .................... le leit motiv des "agriculteurs d'avant "............ le combat pour un monde meilleurs est difficile face à certains .dans 100 00 mille ans , que dira t'on sur ces pesticicides .................... ? le fric et l'agriculture productiviste ................ on les connait : fnsea?????????????? ............. povre monde ! du nouveau Gaston ?

2.Posté par klod le 26/09/2017 18:59

il me semble évident que moins il y a de pesticides chimiques , plus ce qu'on mange est sain ........................... mais bon , certains crachent sur l'évidence .............. agriculture productiviste ?????????????????? .le monde comme il va ................................ certains s'y accrochent .

3.Posté par Zarin le 26/09/2017 19:54

Agriculture

Fondements spirituels de la méthode biodynamique. Cours aux agriculteurs

de Rudolf Steiner

Qu'on se le dise... Avec trompette et tambour !!!

4.Posté par A mon avis le 26/09/2017 19:55

Nicolas Hulot se fait faire un enfant dans le dos !

5.Posté par GIRONDIN le 26/09/2017 20:27

La FNSEA est le fossoyeur de l'agriculture française.

Après on vient nous expliquer qu'il faut augmenter le prix du gasoil pour rattraper le prix de l'essence ..... Et bien évidemment pas l'inverse !



6.Posté par JORI le 26/09/2017 20:32

Il paraît que Hulot fera son examen de conscience à un moment donné pour savoir s'il quittera ou le non le gouvernement en fonction des avancées qu'il aura proposées!!.

7.Posté par môvélang le 26/09/2017 21:50

"""" 700 000 tonnes de glyphosate sont vendues, dont 8000 tonnes en France. """""

ce qui prouve que le hulot est un podzef et crétin!!!!!!!!

8.Posté par Dazibao le 26/09/2017 22:49

phrase prononcée par Emmanuel Macron à New-York il y a une semaine : "la démocratie ne se fait pas dans la rue".
....................................

1. Et pourtant, souvent, les politiciens tiennent leurs discours dans la rue lors des campagnes électorales. Ils vont même à la rencontre du peuple devant les caméras.

2. Et de plus l'article 2 de la Constitution de 1958 est limpide: La langue de la République est le français. L'emblème national est le drapeau tricolore, bleu, blanc, rouge.L'hymne national est « La Marseillaise ». La devise de la République est « Liberté, Égalité, Fraternité ».
Son principe est : gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple".

Conclusion: Où trouve t-on le peuple ? Dans la rue.....

9.Posté par Dazibao le 26/09/2017 22:55

Nicolas Hulot avait promis l'interdiction. le HULOT il va perdre toute se crédibilité. Mais ce type d'individu à l'identique de DARMANIN, LE MAIRE, PHILIPPE Edouard, savent-ils ce qu'est l'honneur ?

“L'argent n'a pas d'honneur...”......

10.Posté par usager le 27/09/2017 08:05

Donc 200 agriculteurs bloquent les Champs Elysées et on maintient l'utilisation de ce poison qui se retrouve dans l'assiette de millions de Français. Le Gouvernement n'est-il pas censé agir pour l'intérêt général?
200 / 66 millions
Où est l'intérêt général???

11.Posté par Nono le 27/09/2017 09:31

@9 Ne soyez pas mauvaise langue, notre hélicolo national suit un nouveau régime à base de couleuvres et de chapeaux (de paille).

12.Posté par ald'eau le 27/09/2017 07:44

(merci de publier svp)

Cherchez sur Internet "hulot contradictions"...

Macron avait fait, de la lutte contre les perturbateurs endocriniens, une promesse de campagne. Comparez avec certains produits vendus sous le label Ushuaïa.

Hulot, l'écologiste, réclamait encore dernièrement la création d'une armée européenne: comment la financera-t-on ? Quelles seront ses missions sur le territoire ?

Bientôt "les vacances de Monsieur Hulot" ...

13.Posté par ald'eau le 27/09/2017 07:49

(merci de publier svp)

@ Dazibao: La Constitution est le seul rempart qui se dresse contre la tyrannie et l'autoritarisme. Elle est l'expression d'une démocratie qui s'appuie sur des Valeurs.
C'est pourquoi sa modification devient urgente pour certains...

14.Posté par lyson le 27/09/2017 11:59

Il y a urgence à faire interdire ce pesticide et les autres qui mettent en danger notre santé.

15.Posté par Zarin le 27/09/2017 12:37

Parlons de Bill Gates

Si vous croyez que Bill Gates est un bienfaiteur de l’humanité, lisez cet article de Panafrique TV. Avec sa tête d’éternel étudiant, il a l’air bien inoffensif, mais ce milliardaire qui par le biais de sa fondation vaccine à tour de seringue, est lié, non seulement à Monsanto qu’il travaille à imposer dans les pays émergents mais également à l’industrie de l’armement…

http://lesmoutonsenrages.fr/2016/06/01/le-vrai-visage-de-bill-gates/

16.Posté par klod le 27/09/2017 14:13

José Bové revient !

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes