MENU ZINFOS
Santé

Personnes handicapées: Signature de la charte "Romain Jacob" pour un accès égal à la santé


Cet après-midi, les acteurs de la santé, l'ARS et le Conseil général ont signé la charte "Romain Jacob". Objectif, favoriser l'accès à la santé des personnes en situation de handicap.

- Publié le Lundi 16 Juin 2014 à 16:59 | Lu 2039 fois

Personnes handicapées: Signature de la charte "Romain Jacob" pour un accès égal à la santé
La rédaction et la signature de la charte "Romain Jacob" fait suite à la visite, en janvier dernier à la Réunion, de Pascal Jacob, chargé de mission auprès du ministère des Affaires sociales et de la Santé, sur l'accès aux soins des personnes handicapées. Pourquoi Romain Jacob ? Cette charte prend le nom du fils de Pascal Jacob, Romain, récemment décédé, et qui était atteint d'épilepsie.

La rédaction de cette charte est venue après la tenue de visites de terrains, rencontres avec les familles touchées par des situations de handicap ou encore débats publics. Ces débats avec les acteurs de la santé et du handicap ont alors permis d'identifier collectivement des solutions pour améliorer l'accès aux soins, notamment à travers la rédaction d'une charte.

Charte signée aujourd'hui en présence de l'ensemble des fédérations et associations des professionnels de santé. "C'est un moment important, heureux, qui fait du bien. Cette charte va de l'accueil des personnes handicapées à tout ce qui fait partie de la vie en bonne santé. Depuis plusieurs mois, l'ensemble des acteurs de la Réunion y travaillent", explique la directrice générale de l'ARS de la Réunion et Mayotte, Chantal De Singly.

La Réunion, première région de France signataire

"C'est un engagement entre tous les opérateurs de santé pour faire en sorte qu'une personne handicapée puisse avoir un accès adapté correspondant à ses besoins. Avec cette charte, nous nous inscrivons dans une démarche nationale avec une vision réunionnaise", poursuit-elle. La Réunion est la "première région" de France à signer une charte de ce type, tient à préciser le conseiller général, Patrick Erudel. "Elle va dans le sens de la société inclusive, une société où chacun à sa place", ajoute-t-il.

Cette charte apparait dans un contexte particulier pour la Réunion dans le secteur de la santé. De nombreuses personnes en situation de handicap rencontrent des difficultés pour accéder aux soins courants ou spécialisés, et bénéficier d'actions de prévention de santé. Une situation qui génère des retards de soins, des soins inadaptés et un défaut général de prévention à la Réunion, tout comme au niveau national. Mieux connaître les besoins de santé des personnes handicapées, les accompagner vers les soins, former les professionnels de santé, adapter les accueils… sont quelques unes des orientations arrêtées dans les objectifs de la charte.

Des fonds mobilisés pour la bonne mise en œuvre de la charte

"Je m'aperçois que vous êtes exemplaire et que des progrès ont été faits (…). Sept régions ont demandé à démarrer une charte comme celle de la Réunion (…). Pour fédérer ensemble, il faut une feuille de route commune (…), et faire que la Réunion accompagne son exemplarité vers la métropole", explique Pascal Jacob, très ému lors de la conférence de presse.

Pour assurer la bonne tenue de la charte, des "réunions" de suivis entre l'ensemble des acteurs de la santé seront supervisées par l'ARS et le Conseil général.

Côté financement de la mise en application de la charte, le fonds d'intervention régional pourra être débloqué, tout comme la réorientation de fonds existants "pas utilisés" voir "mal orientés", précise Pascal Jacob, devraient être mobilisés pour faire de l'égalité de l'accès aux soins pour les personnes handicapées, une priorité.

Quelques chiffres clés :

La Réunion compte 37.492 personnes ayant au moins un droit ouvert au titre du handicap, soit 4,5% de la population recensés par la Maison départemental des personnes handicapées (MDPH).

- 18.278 bénéficiaires de l'allocation adulte handicapé
- 4.627 bénéficiaires de l'allocation d'éducation de l'enfant handicapé
- 25.306 bénéficiaires de la carte d'invalidité, de priorité ou de stationnement
- 5.116 bénéficiaires de prestations de compensation du handicap ou d'allocations compensatrices tierce personne
- 5.057 bénéficiaires de l'orientation vers des établissements et services sociaux et médico-sociaux pour adultes
- 3.478 bénéficiaires de l'orientation vers des établissements et services médico-sociaux pour enfants
- 6.958 bénéficiaires de mesures d'orientation scolaire.




1.Posté par michel ravine blanche saint pierre le 16/06/2014 22:36

environ 37500 récences par la MDPH,
après 60 ans on est vieux même si on est handicapé
à la louche selon les associations s'occupant du handicap, ils évaluent aux alentours de 80/90000 handicapés dans l'ile soit environ 10%.

2.Posté par Raasimanda le 17/06/2014 07:43

Il faut une charte pour que les handicapés puissent avoir accès à la santé, pas de charte pas de santé.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes