Société

Pénurie d'essence dans les aéroports : Un risque pour la Réunion ?

Mardi 19 Octobre 2010 - 15:31

Alors que la pénurie d'essence touche de plus en plus de stations en métropole, pratiquement 2.500, du côté des aéroports de Roissy et Orly on dispose de réserves "jusqu'à mercredi", selon le porte-parole de la DGAC (Direction générale de l'aviation civile). A la Réunion, où la pénurie ne menace pas, comment les compagnies aériennes pourront faire face, dans l'hypothèse d'une panne sèche de carburants dans les aéroports métropolitains ?


Pénurie d'essence dans les aéroports : Un risque pour la Réunion ?
C'est la grande question qui agite le gouvernement, la DGAC et les compagnies aériennes, la pénurie d'essence qui touche actuellement la métropole, près de 2.500 stations-services sont en rupture de carburant et 11 raffineries sur 12 sont complètement bloquées, peut-elle toucher les aéroports de Roissy et Orly ?

Quantité suffisante de carburant jusqu'à mercredi

Vendredi dernier, l'oléoduc qui transporte le kérosène du Havre jusqu'à Roissy était à l'arrêt, provoquant un vent de panique sur la possibilité d'une rupture totale de carburant à l'aéroport parisien. La DGAC avait appelé les compagnies aériennes a limiter leurs vols et surtout à prévoir une quantité suffisante de kérosène pour effectuer un vol aller-retour. Depuis, la situation s'est améliorée, la DGAC a communiqué dimanche dernier expliquant "qu'il y avait suffisamment de carburant jusqu'à mercredi". Depuis, silence radio.

A la Réunion, les compagnies aériennes Corsair, Air France et Air Austral ne peuvent pas prévoir d'embarquer suffisamment de kérosène pour faire un aller-retour entre Paris et la Réunion, du fait de la distance qui sépare notre île de la métropole (plus de 10.000 km). Alors comment nos compagnies aériennes viendraient-elles à réagir face à l'impossibilité de se ravitailler en métropole ?

Des escales pour ravitailler l'avion

Du côté d'Air France, on assure "que des escales techniques sont prévues dans ce genre de situation. Les avions s'arrêteraient, par exemple, soit au départ ou à l'arrivée en Espagne ou en Tunisie. Nous trouverons un aéroport susceptible de nous accueillir pour refaire le plein de kérosène", explique Nicolas Petteau, du service presse d'Air France à Paris.

Air Austral rassure ses clients réunionnais, "il n'y a aucun problème sur Roissy actuellement. L'Outre-mer est protégé de toute façon, mais dans l'hypothèse d'une pénurie de carburant, les choses pourraient être compliquées. Il faudrait trouver un terrain susceptible d'accueillir nos avions par rapport à notre plan de vol et d'une disponibilité sur nos créneaux pour que nous puissions faire le plein de kérosène", explique Alain Abadie, secrétaire général d'Air Austral.

Les vols long-courrier assurés

Les clients réunionnais ne devraient, donc, pas être pénalisés dans le cas d'une pénurie d'essence dans les aéroports parisiens.

Les deux compagnies aériennes ont tenu à nous préciser que les perturbations dues aux mobilisations contre la réforme des retraites, notamment les vols annulés sur Roissy et Orly annoncée par la DGAC, "ne toucheront pas nos vols. Ce ne sont que les vols domestiques et moyens courriers qui sont concernés".

Concernant l'appel de la CGT, pour ce mercredi, à la mobilisation du personnel des aéroports métropolitains, là aussi "pas de problèmes, les vols long-courriers seront assurés", assure Air France.
Julien Delarue
Lu 4254 fois



1.Posté par Cambronne le 19/10/2010 15:37

Formidable que demande vu que le peuple de veaux bolcheviks ne demande pas mieux

2.Posté par noe974 le 19/10/2010 17:06

Ouf , c'est bien : moins de pollutions en vue

Moi , mon hélico a déjà fait son plein ....


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >