Océan Indien

Pénurie d'eau au robinet dans l'Est de Maurice, la population en colère

Vendredi 7 Décembre 2012 - 06:28

Pénurie d'eau au robinet dans l'Est de Maurice, la population en colère
Alors que le début de l'été austral est souvent synonyme de fortes pluies en décembre, l'Est de l'Ile Maurice connaît une sévère pénurie d'eau au robinet.

Le précieux liquide ne coule plus dans les tuyaux des abonnés que par très courte période. Face à cette situation de crise, les habitants de la région de Flacq ne décolèrent pas, comme le relate le site lexpress.mu.
 
"Il nous arrive de ne pas avoir d’eau pendant des jours entiers"

"Par moments, nous avons très peu d’eau dans nos robinets. Nos réservoirs n’arrivent jamais à se remplir. Mais il nous arrive de ne pas avoir d’eau pendant des jours entiers", déplore une habitante, complètement écœurée de la tournure des événements.

Mercredi dernier, certains usagers totalement excédés par cette pénurie ont obstrué la route avec des pierres, pour crier leur exaspération. La police a dû intervenir pour libérer la voie publique. A défaut d'eau dans les robinets, ce sont les camions-citernes qui multiplient les allers-retours pour atténuer les maux de la population.

L'organisme public en charge de la distribution de l'eau a promis de tout faire dans les brefs délais pour rétablir un approvisionnement normal.

Source : http://www.indian-ocean-times.com
Lu 962 fois



1.Posté par Lionel Tilmont ♝ le 07/12/2012 08:29

Bientôt partout à la Réunion!
> Augmentation de population constante (natalité, immigration, départementalisation de Mayotte)
> Baisse constante de la pluviométrie
> Déforestation
> Immobilisme
Contrairement à la Réunion cependant les mauriciens semblent prendre la mesure du problème via le Mauritius Sugar Industry Research Institute (MSIRI). Il faut savoir que "300 hectares de forêts ont disparu autour de Mare-aux- Vacoas le principal réservoir situé dans le centre de l'île et qui approvisionne presque la moitié de la population."
http://www.afriquinfos.com/articles/2012/1/14/afrique-australe-194625.asp
Certes ils n'ont pas à subir des afflux de populations incontrôlés comme à la Réunion mais ils étaient depuis longtemps en sur-population.
Le climat ne se soucie pas des états d'âmes , il faut arrêter au plus vite ces catastrophes environnementales qui touchent les Mascareignes et prendre les solutions qui conviennent.
La Réunion au patrimoine mondial de l'UNESCO ça ne va pas durer, je suis pressé de voir comment l'INSEE va maquiller les prévisions démographiques au prochain recensement.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 9 Août 2018 - 14:46 La terre a tremblé non loin de Rodrigues