Faits-divers

Pension marron: La gérante mise en examen ressort libre sous contrôle judiciaire

Vendredi 23 Février 2018 - 15:55

En garde à vue depuis mercredi, les deux femmes ont été présentées ce vendredi au tribunal de Champ Fleuri pour avoir tenu une pension illégale de personnes handicapés à Saint-André. La propriétaire des lieux est ressortie libre du tribunal, sous contrôle judiciaire. Son assistante a également été placée sous contrôle judiciaire.


Depuis 1982, la propriétaire des lieux de cette pension située à Saint-André accueillait avec son assistante de manière totalement clandestine des personnes handicapées âgées entre 45 et 80 ans. ​Lorsqu'elles ont été arrêtées, une dizaine de personnes étaient encore hébergées. Il reste à avoir combien de personnes sont passées par cet établissement depuis 1982. Elles ont été accusées de maltraitance sur autrui. Une des personnes a dû être hospitalisée d'urgence pour cause de dénutrition. 

Bien que non agréé, le "Dijoux" fonctionnait bien par bouche-à-oreilles. N'ayant plus de places dans les vrais centres, les gens profitaient de cet établissement plus facile d'accès. Chaque personne payait environ 800 euros sans connaître les conditions de vie. Hormis les conditions de vie inquiétantes et les violences, la propriétaire disposait également des cartes bancaires de tous les résidents. Les dépenses s'élèveraient entre 5 000 et 8 000 euros par mois. 

Le procureur de Saint-Denis Eric Tufféry, a même parlé de poulailler. "Les personnes handicapées étaient traitées comme du bétail", a-t-il précisé. Des infirmières et des médecins passaient de temps en temps, comme les deux femmes l'auraient déclaré. Le procureur souligne qu'elles devaient ainsi nettoyer les lieux avant leur passage. En effet, les résidents vivaient dans des conditions déplorables, au milieu de leurs excréments. La propriétaire de la maison a précisé qu'elle vivait sur place mais dans un espace hermétiquement séparé, pour ne pas sentir les odeurs. 

Le procureur Eric Tufféry a demandé la détention provisoire des deux femmes. La propriétaire des lieux, âgée de 60 ans, est ressortie libre du tribunal, sous contrôle judiciaire. Elle est accusée d'abus de faiblesse, de travail dissimulé, de violences habituelles sur personnes vulnérables, d'ouverture d'un établissement sans agrément et de délit d'hébergement dans des conditions indignes. Son assistante, âgée de 70 ans, a également été placée sous contrôle judiciaire pour violences habituelles sur personnes vulnérables. Etant elle-même pensionnaire de l'établissement, elle a interdiction de rentrer "chez elle". Une solution d'hébergement doit donc être trouvée pour ce soir.

Soe Hitchon sur place 
Charline Bakowski
Lu 3246 fois



1.Posté par noe le 23/02/2018 16:18

Quelle magouille mes amis !
On a découvert un pseudo centre bidon , mais combien existent encore sous couvert de bouche à oreilles ?
Je crée : "Dénonce tes maquelles !"

2.Posté par Zavate le 23/02/2018 17:04

Le procureur demande la détention et le juge des libertés un contrôle judiciaire !!!! on marche sur la tête, comme ça, elles vont pouvoir tout mettre en oeuvre pour dissuader leurs anciens pensionnaires de retirer leurs plaintes !!!!

3.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 23/02/2018 18:08

*Depuis 82 !

*Et des "médecins et des infirmières passaient de temps en temps"... !!!

*La Réunion est vraiment le paradis des "clandestins" de tout poil !

*Avec une population qui n'a pas appris à dénoncer ce qui doit l'être...

4.Posté par Jp POPAUL54 le 23/02/2018 18:14

Ça fait 35 ans que cela dure !!
Pas d'agrément mais pas inquiété .

Comment le bouche à oreilles peut promouvoir un tel endroit et une telle existence recluse ?
La famille de ces pauvres hères n'a t elle pas une quelconque responsabilité ?
Personne ne peut être aveugle (et sans odorat) à ce point.
Quid des soi-disant infirmières et médecins qui passaient de temps à autre ?

Quel était le handicap dont souffraient ces personnes ?
Vraisemblablement mental....
Cela se cache par honte sur notre île... Intense, non ?

5.Posté par yabos le 23/02/2018 18:32

On voit les limites des pouvoirs du procureur , ainsi que de ses discours. Il demande la détention provisoire et la coupable ressort libre!!!!

6.Posté par Dadou le 23/02/2018 21:19

Plus dune fois ces structures sont signalées mais sans suite et apres des maltraitances avérées , La justice s'en mêle et un semblant de sanction est donnée !!

7.Posté par Zanmhary Virassoulé le 23/02/2018 21:20

Imaginez vous juste une minute que ça soit un zorey qui ait fait ça ! Je lis déjà les commentaires objectifs des chasseurs patentés de français qui pullulent sur ce site . Avec le premier d’entre du sucepet de Didier patron dudit site ! Ils auraient au mieux réclamé le rétablissement de la peine de mort au pire proné une guillotine marron !
mais là c'est un bon dijoux et en plus protégé par la marie alors juste quelles amorces de reproches mais il faut pas aller trop loin c'est une compatriote !

il est pas beau ce vivre ensemble ?


8.Posté par Kittabouète le 23/02/2018 23:23 (depuis mobile)

@3: ou la pas fini insulte bann réyoné té? Kisa la di a ou ke de moun té i coné tousala? Arrête largue out venin terla! En clair, barre a ou si i plais pas ou ici!!! Ou calcule c de moune com ou i sa civilise a nou kwé? Alé marche loin don!

9.Posté par Kreol974 le 24/02/2018 08:33

Le conseil général connait l'existence de ces établissements marrons , et ferme les yeux au lieu de créer des établissements adaptés et contrôlés... Ces liuex marrons ne sont pas contrôlés par le conseil général et font ce qu'ils veulent ...Les familles d'acceuil agréées sont elle même rarement contrôlées.... Tout cela depuis l'ancienne présidence du conseil général...N'est ce pas cette même dame qui se vantait et se faisait de la pub sur le dis des personnes agées et handicapées ???

10.Posté par boul le 24/02/2018 08:48

foutez moi ça en taule. des humains de la pire espèce ...cupides et dénués de compassion , pires que des tueurs en série qui eux au moins agissent selon des pulsions incontrôlables

11.Posté par FAIVRE Daniel le 24/02/2018 09:24

http://baladinfo.over-blog.com/article-vieillesse-les-maisons-de-retraite-marron-85485425.html

plus d'une centaine sur l'île mais interdit d'en parler le président des Famille d'accueil en savait trop il a été chassé du Département par la présidente.

https://www.pour-les-personnes-agees.gouv.fr/choisir-un-hebergement/vivre-en-accueil-familial

12.Posté par En taule les Thénardiers! le 24/02/2018 09:43

8.Posté par Kittabouète le 23/02/2018 23:23 (depuis mobile)

Ce commentaire ressemble à du "créollsme victimaire": ça se soigne... .

Je partage les propos et questions du post 3. Tout comme ceux du post 4 dont je partiage la totalité du commentaire et questions. Et d'autres zinfonautes.

Des années que ça dure, des odeurs, des médecins et infirmières qui passaient (semble-t-il, d'après la Thénardier et son assistante pensionnaire e 76 ans peut-être manipulée), et personne ne voit rien, n'entend rien, ne renifle rien, ne comprend rien ???

Et la mairie, le fisc, la police municipale ou autre, la ou les banques (vu les masses d'argent qui passaient): rien vu, rien entendu, rien détecté, rien compris ?

Et les familles des pensionnaires? Pareil, rien vu, rien entendu, rien détecté?


Ben chapeau la "petite entreprise" au black pas si petite que ça qu dure depuis des décennies et se fait sur des personnes handicapées, sans que personne, personne de chez personne n'ait rien vu!

Ca me laisse songeur....
...

13.Posté par SITARANE le 24/02/2018 10:17

Dans les DOM-TOM, tous les services de l'Etat sont en vacances !!!!!!!

14.Posté par FAIVRE Daniel le 24/02/2018 13:04

Article sur la maltraitance des personnes âgées vulnérable
Depuis 2010 je signale la maltraitance seul un Sou Préfet c’est déplacer sur le terrain et a pris des photos des mauvaises conditions Buisson mais les meilleurs sous-préfet ne reste pas
Oui un vaste débat, maltraité par qui est aussi par le gouvernement, oui maltraitance moral, par les organismes de la sécurité sociale, et la CAF ensuite par des enfants ou petit enfants, pour l'argent pour la terre les menacer
Leur voler toute leur nourriture, leur argent, et aux Tampon un propriétaire marchant de sommeil qui vol est menace une personne âgée avec le soutien de la justice est des gendarme,
Ma questions comment préserves nos seniors quand l'état le gouvernement, tous les élus les abandonnes
http://baladinfo.over-blog.com/article-vieillesse-les-maisons-de-retraite-marron-85485425.html
https://www.pour-les-personnes-agees.gouv.fr/choisir-un-hebergement/vivre-en-accueil-familial
http://www.afpap.org/tutelles_abus_pouvoirs_07102004.htm
https://www.zinfos974.com/Pension-marron-La-gerante-mise-en-examen-ressort-libre-sous-controle-judiciaire_a124709.html#last_comment

15.Posté par FAIVRE Daniel le 24/02/2018 13:07

Pour ceux qui suspectait mais défendus d'en parler je demande aux médias qu'il pose la Question a Nassimah Dindar et a ceux qui ont été directeur de cabinet de 2009 a 2017


16.Posté par SPARTACUS974 le 25/02/2018 13:42

Il est consternant de lire que beaucoup savaient mais tous n'ont rien dit comme si le triste sort de ces personnes agées n'avait pas d'importance.Certes,la gérante et sa diabolique acolyte doivent etre sanctionnés mais il ne faut pas s'arreter là.Tous les complices actifs et passifs doivent payer poiur cette sordide affaire .La municipalté savait,le Conseil Général savait et que dire de ces professionnels qui intervenaient dans cette pension.....Il y a non assistance à personnes en danger.

17.Posté par No comment le 25/02/2018 16:20 (depuis mobile)

Cette dame te fait que ça ou avait une autre activité déclarer à cogiter?

18.Posté par Kittabouète le 26/02/2018 21:45 (depuis mobile)

@12: le racisme par contre i soigne pas! C à vie ke de moune comme ou ou bien l''autre tarée là va dénonce des horreurs (paske nou lé dacor là dessus) su le dos des réunionnais... moin mi trouve ça insultant! Ou très maladroit...

19.Posté par MICHOU le 02/03/2018 00:10

7 vos propos sont étonnants et déplacés et de manière à créer une polémique annexe sur un sujet très grave.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 20 Septembre 2018 - 07:59 Il attaque son ex avec deux sabres

Jeudi 20 Septembre 2018 - 07:40 La victime du kidnapping en garde à vue