MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Pendant que l'on pleure les accidentés, la société gérante des radars pleure sur son manque à gagner


- Publié le Vendredi 12 Février 2010 à 09:48

Il y a quelques jours, est passée, sur France 2, une petite info qui fait réfléchir.
Sur un ton humoristique le reportage montrait un radar automatique, quelque part du côté de Clermont-Ferrand, qui avait été hors service pendant 3 semaines....

Pourquoi ? Parce qu'EDF avait coupé le courant pour facture impayée !
Drôle, non ?

Mais ce n'est pas tout, le vraiment intéressant est ailleurs. En effet, le journaliste nous explique que la société qui gère ce radar n'avait pas payé en temps sa facture d'électricité. La société qui gère le radar ?  Quoi ? Une société privée gère le radar ? Je croyais que les radars dépendaient de l'Etat. Mais alors si on réfléchit, cela veut dire qu'au passage il y a des gens qui se sucrent sur les infractions des automobilistes, et que l'argent des amendes loin d'aller entièrement dans les caisses de l'Etat (ce qui serait un moindre mal) va en partie dans des poches privées !   
Et on peut supposer (car aucune entreprise privée n'est une œuvre philanthropique) que ces entreprises sont intéressées proportionnellement à la rentabilité des radars.

La spéculation sur la sécurité routière, voilà la dernière trouvaille... On ne nous avait pas dit ça quand le gouvernement a lancé sa campagne. Il n'y a pas que la sécurité routière dans l'histoire, mais aussi (et surtout ?)... une affaire de profit !

Et, bien sûr, pour couronner le tout, le PDG de cette entreprise n'est autre que le frère de Gilles de Robien ! 




1.Posté par thierry le 12/02/2010 10:17

Pov' Gillou, lui qui se voyait déjà ministre d'état....et se retrouve sans rien après avoir joué la carte sarko à fond....fallait bien une compensation !

2.Posté par amalgame le 12/02/2010 11:08

Cour des comptes mercredi 10 Février 2010


Dans son rapport annuel, la juridiction dénonce l'opacité de la gestion des amendes routières par le ministère de l'Intérieur


(...)

Le système répressif tourne à plein régime, mais il est tout sauf transparent. 25 % des conducteurs n'acquittent pas leurs amendes. Incivisme des contrevenants, inertie de l'administration, vices de procédure, passe-droits... La Cour des comptes a été bien en peine d'obtenir une explication rationnelle du ministère de l'Intérieur.

(...)

En 2007, 52 000 des 6 millions d'amendes émises ont été effacées en dehors de tout cadre légal. Les raisons invoquées, motifs techniques ou indulgence, n'ont pas lieu d'être. Seuls les officiers du ministère public, le plus souvent des commissaires de police placés sous l'autorité des procureurs, ont la possibilité de classer sans suite les PV.

3.Posté par tonton le 12/02/2010 12:50

J'ai entendu dans une emission Télé il y a qq jours, que le prix moyen du traitement d'un PV s'élève à 25 Euros environs.

Je commence à comprendre pourquoi ce prix est si élévé....

4.Posté par kaloupillé le 12/02/2010 15:08

c'est pour ça que la cour des comptes a trouvé les plus mauvais éléves trés richeS qui n'ont pas payé leurs I.S.F. ( impots sur la fortune ) en ile de france ,en bretagne ,strabourg , en alsace ,paris , versailles ,vincennes ,neuilly-sur seine , aquitaine , la lorraine , ( meurthe et moselle ext: C'EST LES PLUS GROS SCORES DU JAMAIS VU à méditer §§§§§§§§

5.Posté par Ded le 14/02/2010 07:30

On ne prête qu'aux riches...sauf EDF qui apparemment n'a pas fait de cadeau à cette magnifique société qui non seulement fabrique les radars mais les exploite ( c'est bien le terme exact) pour le compte de l'état et qui se sert au passage ( normal, il y a des frais).
Oui, c'est le frère de Gilles de Robien qui en est le patron...jusque là , après tout , rien à dire sinon qu'il a choisi un créneau d'activité que je n'apprécie pas ( on sait maintenant que , les radars étant localisés, les fous du volants freinent avant et repartent de plus belle après, ce sont plutôt les autres , les conducteurs "normaux" qui se font piéger à quelques km/h au dessus de la norme)
Ce qui me choque , c'est que la multiplication des radars a été , à l'époque, demandée par le frérot Gilles ,lorsqu'il était secrétaire d'état ayant en charge la sécurité routière ( si je ne me trompe pas)...
S'il n'y a pas "conflit d'intérêt" entre sa fonction officielle et le boulot de son frère, c'est quoi alors...j'aimerais qu'on me réponde...
Et depuis qu'il a quasiment disparu de la vie politique ,il fait quoi le Gilles?...Ce serait marrant qu'il bossse dans la boite de frangin!

6.Posté par citoyen le 14/02/2010 09:48

1 - J'ai déjà reçu aussi ce message d'internet il y a quelques temps, qui fait se poser des questions... car, oui "...on peut supposer (car aucune entreprise privée n'est une œuvre philanthropique) que ces entreprises sont intéressées proportionnellement à la rentabilité des radars." et si oui, la logique veut que la sécurité routière soit devenue actuellement, sous le gouvernement actuel, "une affaire de profit "!


2 - "Et, bien sûr, pour couronner le tout, le PDG de cette entreprise n'est autre que le frère de Gilles de Robien !" qui a été un ministre adepte de la répression routière accentuée.... Gênant...

Un esprit mal tourné pourrait alors imaginer que ces sociétés gérant les radars auraient été mises en place et se seraient vu attribuer les marchés en contrepartie de .... contreparties, genre dons à des associations politiques ....(procédé politiquement et juridiquement correct). Et donc, dans ce cas là, on comprendrait bien qu'il faut "faire du chiffre", effectivement....

Bien sûr, ce n'est qu'une hypothèse....


3 - Précisions pour le post 5: Il a été ministre des transports de mai 2002 à mai 2005 et semble actuellement s'être retiré de la vie politique. Pour les affaires? (voir http://fr.wikipedia.org/wiki/Gilles_de_Robien).


7.Posté par JOAN le 14/02/2010 11:11

excellent l'info ! et à la Reunion, qui s'occupe des radars ?Le nom de la société svp ! on s'occupe du reste ....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes