Océan Indien

Pèlerinage du Maha Shivaratree à Maurice : Des boissons empoisonnées distribuées à des pèlerins ?

Lundi 12 Février 2018 - 15:51

Crédit photo : Ravi Boodhram
Crédit photo : Ravi Boodhram
Dans la nuit de samedi à dimanche, soutenant qu’un individu distribuait des boissons suspectes à des pèlerins, deux plaintes ont été déposées aux postes de police de Rose-Hill et Phoenix.  

Trilok Boodram, à l'origine de l'une des plaintes, a fait une déposition au poste de police de Phoenix après avoir reçu 26 bouteilles comme dons aux pèlerins de la part d’un individu. Il croyait que c’était du jus. 

Il a déclaré sur Radio Plus ce lundi 12 février : "c’est l’odeur qui émanait de la bouteille qui m’a alerté. Il y a avait une foule et je n’ai pas vu les personnes qui distribuaient ces bouteilles. Nous avons eu beaucoup de dons. Quand je les ai ouvertes, j’ai senti une odeur bizarre, je les ai mises près des poubelles et j’ai contacté la police et d’autres volontaires. C’est très choquant et grave." Les bouteilles contenaient du kérosène mélangé à de l’insecticide, selon le rapport du Forensic Science Laboratory (FSL).

Aussitôt alertés, plusieurs hauts gradés de la police se sont réunis au Central CID dans l’après-midi du dimanche 11 février. Comme le rapporte defimédia.info, si aucune arrestation n'a eu lieu pour le moment, deux voitures sont recherchées. Des policiers et des officiers de la Field intelligence ont été déployés.

Les suspects, s'ils venaient à être interpellés, pourraient être accusés de terrorisme.
Pascal Robert
Lu 8348 fois



1.Posté par le pcr le 12/02/2018 16:28

Un ennemi du peuple est une adaptation de la pièce d'Ibsen du même nom. Le docteur Ashoke Gupta (Soumitra Chatterjee) s’aperçoit que les cas de jaunisse sont en augmentation dans sa ville de Chandipur. Il fait faire des analyses, qui montrent que la maladie se répand par l’eau bénite distribuée dans le temple de la ville. Or le temple fait venir de nombreux pèlerins à Chandipur et est au cœur de l’économie de la ville. Le fondateur du temple ne veut pas admettre que de l’eau sacrée puisse contenir des bactéries dangereuses. Lorsque le docteur Gupta décide de publier ses découvertes dans le journal local, le maire de la ville, qui n’est autre que son propre frère, s'y oppose puis cherche à le discréditer en mettant en avant le fait qu’il n’est pas un hindou pratiquant


Titre : Un ennemi du peuple
Titre original : Ganashatru
Réalisation : Satyajit Ray
Scénario : Satyajit Ray et Henrik Ibsen
Production : Ravi Malik
Musique : Satyajit Ray
Photographie : Barun Raha
Montage : Dulal Dutta
Décors : Ashoke Bose
Format : Couleur - 35 mm - Son : mono
Durée : 99 minutes
Langue : Bengali
Pays : Drapeau de l'Inde Inde
Budget : USD
Dates de sortie :
Dans une ville du Bengale occidental, une épidémie de jaunisse tire son origine de l'eau infectée du bassin d'ablutions d'un important centre de pélerinage. Le docteur Gupta souhaite la fermeture du temple pour juguler la propagation de la maladie. L'entreprise s'avère difficile, car les Hindous pratiquants n'accepteraient pas de considérer comme empoisonnée l'eau se trouvant dans un lieu saint. Mais la réelle difficulté vient contre toute attente du maire de la ville, par ailleurs le propre frère du docteur, qui refuse de se priver même pour un temps de l'importante source de revenus dérivés qu'il tire de l'activité du temple.

2.Posté par pere Plexe le 12/02/2018 16:31

EXACT lexpress.mu ce jour
Le Forensic Science Laboratory (FSL) de Réduit a confirmé la présence de pesticide, d'herbicide et de kérosène dans les bouteilles de jus saisies lors du pèlerinage de la Fête Maha Shivaratree, hier, dimanche 11 février. Cette affaire est prise très au sérieux à l'hôtel du gouvernement. Le Central Criminal Investigation Department (CCID) s’est saisi de cette enquête.

Des éléments du National Security Service (NSS) et des officiers du Field Intelligence Office de toutes les divisions sont mobilisés pour travailler sur cette affaire. La police visionne les différentes caméras de surveillance à proximité des lieux où ces individus ont déposé ces bouteilles de jus afin de les identifier. Le Prime Ministers’ Office (PMO) est en alerte maximum depuis ce matin après la confirmation de ce résultat par le FSL.

Plus d’une cinquantaine de bouteilles de jus, de couleur jaunâtre, ont été saisies par la police à Phoenix et à Beau-Bassin. Deux plaintes ont été consignées à la police, hier.

3.Posté par eh oui! le 12/02/2018 16:37

Tout est bon pour faire chier les gens qui ne croient pas comme vous!
religions de paix qu'ils disent!!!

4.Posté par Marie le 12/02/2018 18:23

il faut être de plus en plus prudent avec ces produits vendus ou distribués sur le bord des routes, et ici nous ne sommes pas à l'abri!

5.Posté par Réveillez vous le 12/02/2018 20:05

Entre le prêcheur africain qui asperge ses disciples a l'insecticide et ici dans les boissons......

Monsanto a encore de beau jour devant eux .... (ils ont peut etre des actions dedans..qui sait ...)

6.Posté par Choupette le 12/02/2018 20:43

Bizarre.

Quel intérêt de distribuer des boissons que rien qu'à l'odeur suspecte personne ne boirait.

Ça n'a pas de sens. Faut trouver autre chose.

7.Posté par Saint André le 12/02/2018 21:59

Article Zinfos974 : iI y a 2 ans , un djihadiste Mauricien prénommé Ismaël menaçait Maurice :

https://www.zinfos974.com/Maurice-Un-mail-signe-d-un-djihadiste-mauricien-annonce-des-attaques-terroristes-vendredi_a96672.html

Il a peut-être commencé à agir. Ils rivalisent d'ingéniosité ces assassins pour tuer le maximum de gens possible. Ils frappent là où on ne les attend pas. Les autorités mauriciennes doivent faire très attention, surtout avec des grands rassemblements de cette ampleur (près de 500 000 pèlerins) et dans une île aussi touristique.

8.Posté par Marie le 13/02/2018 06:49

à Choupette c'est un gros doigt....il a oublié que les Mauriciens ont du flair ....la preuve....!

9.Posté par Réveillez vous le 13/02/2018 09:42

Choupette

pourtant y a qu a sentir l odeur de certaine boisson énergisante vendu légalement.....

10.Posté par Florac le 13/02/2018 11:33

C'est honteux, ce n'est que des pèlerins, les autorités Hindou, doivent nettoyer ces charlatans et autres.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >


Suivez
le Grand Raid 2018
avec ZINFOS974
PARTENAIRE
Au coeur du Grand Raid
70 heures en direct live
Non Stop