Océan Indien

Peine clémente requise en appel pour l'ex-président du Conseil général de Mayotte

Vendredi 2 Septembre 2011 - 10:36

Peine clémente requise en appel pour l'ex-président du Conseil général de Mayotte
 
L'ancien président du Conseil général de Mayotte, Saïd Omar Oili, est passé hier devant la cour d'appel de la Réunion, où il a été entendu pour l'affaire de prise illégale d'intérêt dont il avait été reconnu coupable par le tribunal de Saint-Denis.

En 2005, il était présent lors des délibérations à la suite desquelles près de 70.000 euros de subvention ont été octroyés au journal Mawana, à 45% détenu par son épouse.

Reconnu coupable de prise illégale d'intérêt, mais dispensé par le tribunal correctionnel de Saint-Denis des quatre mois de sursis et 5.000 euros d'amende requis en première instance, le parquet avait fait appel de la décision.

Lors de l'audience d'hier, Michel Baud, représentant du ministère public, n'a réclamé qu'une amende à l'encontre de Saïd Omar Oili.

L'ancien président du Conseil général dit n'avoir pas eu l'intention d'enfreindre les règles et ses avocats insistent sur l'intégrité de leur client, présentant l'affaire comme un règlement de compte politique.

La cour d'appel se prononcera le 6 octobre prochain.
.
Lu 1090 fois



1.Posté par raména le 02/09/2011 16:33

Cet incompétent se fait avoir,mais il s'en sort plûtot bien.

2.Posté par Sansblague... le 03/09/2011 01:34



"En 2005, il était présent lors des délibérations à la suite desquelles près de 70.000 euros de subvention ont été octroyés au journal Mawana, à 45% détenu par son épouse.
L'ancien président du Conseil général dit n'avoir pas eu l'intention d'enfreindre les règles et ses avocats insistent sur l'intégrité de leur client".

Simple amende pour un prévenu qui 'a pas voulu détourner la loi mais empoche 70k€....C'est vraiment du beau.....C'est à plus rien comprendre de la justice

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >