MENU ZINFOS
Faits-divers

Pédopornographie : 17 personnes interpellées et placées en garde à vue


De nombreuses interpellations ont été réalisées ce lundi 8 novembre aux aurores dans plusieurs communes de l'île. Elles interviennent dans le cadre d'une enquête préliminaire diligentée conjointement par les parquets de Saint-Denis et de Saint-Pierre. Les gendarmes de la section de recherches de Saint-Denis ont procédé à l'interpellation de 17 individus simultanément. Les parquets apportent aujourd'hui des précisions à travers ce communiqué :

Par - Publié le Mercredi 10 Novembre 2021 à 10:56

Dans le cadre de veille sur les réseaux peer to peer (échange/partage de fichiers), 17 objectifs potentiels ont été recensés sur l'ensemble du territoire de la Réunion, lesquels procèderaient à l'échange de fichiers pédopornographiques selon l’analyse des empreintes numériques. L'une des cibles identifiées aurait téléchargé plus de 5000 fichiers. Une actualisation journalière a été réalisée sur le nombre de fichiers téléchargés.

Un premier travail d'analyse mené par le service central C3N (centre de lutte contre les criminalités numériques situé à PONTOISE) confirme l’identification de 17 cibles au travers des adresses IP. Des images ont été extraites confirmant les infractions de détention et diffusion d'images à caractère pédopornographique.

La décision est prise de réaliser pour la première fois en outre-mer une opération coordonnée sur l'ensemble du territoire de la Réunion et d’interpeller de manière simultanée l'ensemble des objectifs désignés, l’ensemble de l’opération étant dirigée et contrôlée par les deux parquets compétents territorialement 13 objectifs étant identifiés en ZGN et 4 en ZPN, l’opération prend une dimension interservices (PN/GN) sous l'égide du COMGEND 974en co saisine avec le Commandement de la gendarmerie dans le cyber espace (C3N / PONTOISE), permettant une capacité de projection complémentaire aux moyens humains (5 NTECH en GN /2 ICC en PN)

17 dossiers ont ainsi été constitués par la section des recherches de St Denis, comprenant :

- Les constatations techniques du C3N
- Les identifications des domiciles et leur vérification
- L’identification de l'ensemble des personnes domiciliées au sein du foyer
- La vérification des antécédents judiciaires
- Les autorisations de perquisition sans assentiment des domiciles délivrées par les juges des libertés et de la détention territorialement compétente

Dans chaque parquet un magistrat référent a été désigné pour suivre les opérations pour la durée de la phase opérationnelle et de l’audience

Les avocats des barreaux de Saint Denis et de Saint Pierre ont été sollicités en amont afin de leur permettre d’organiser au mieux leur présence auprès des personnes gardées à vue souhaitant être assistés d’un conseil puis lors des présentations.

Le déclenchement synchronisé de l’opération sur l'ensemble des objectifs a été décidé pour le 08/11/2021 à 06H00, avec 17 personnes interpellées sur les 17 objectifs envisagés (8 sur le ressort de Saint Denis, 9 sur le ressort de Saint Pierre) les mesures de gardes à vue se déroulant au commissariat de Saint Denis, dans les différents locaux de la gendarmerie du groupement, avec des effectifs pris sur toutes les unités de gendarmerie (St BENOIT, Saint GILLES, Le TAMPON, Saint PIERRE, Sainte MARIE, Saint LOUIS, PETITE ILE, LA PLAINE DES PALMISTES, LA SALINE, PLATEAU CAILLOU, les brigades des recherches ...

Un PC enquête a été armé avec un officier SR, un officier SD, l'OAPJ 974, les techniciens projetables sur le terrain (GN/PN) et les personnels en charge de l'exploitation des supports saisis.

L’exploitation des supports informatiques s’est faite par des perquisitions effectuées en ligne pour éviter les exploitations criminalistiques trop longues n'apportant pas d'éléments supplémentaires aux incriminations. L'exploitation des téléphones a également été faite.

En fonction des situations individuelles, des investigations ont pu être diligentées au sein de la sphère familiale dans laquelle se trouvait des mineurs : auditions des membres le composant (MPF (GN) avisée de l'opération sur cette période). En cas de doute sur la possibilité d’une infraction, il était possible de déclencher immédiatement la procédure Mélanie (procédure spécifique d’audition de mineur victime d’infractions de nature sexuelle) ce cas s’est réalisé pour un dossier, sans infraction finalement révélée.

Les infractions poursuivies supposent une expertise obligatoire du mis en cause avant jugement. Des experts psychiatres ont été sollicités pour réaliser ces examens durant les mesures de gardes à vue pour les objectifs déclarés comme principaux soit en raison du nombre de téléchargements soit en raison des éléments de personnalité ; les autres examens nécessaires seront réalisés pour les dossier dépendant du tribunal judiciaire de Saint Denis avant les audiences de jugement prévues dans les mois prochains. Jusqu’à 6 mesures d’expertise ont pu être réalisées sur le temps de la garde à vue, dans une journée, illustrant l’implication exceptionnelle de ces experts judiciaires. 

La phase opérationnelle s’est clôturée ce jour par la phase judiciaire proprement dite avec :

À Saint Denis :
- 3 personnes poursuivies selon la procédure de comparution immédiate
- 5 personnes poursuivies selon la procédure de convocation par procès-verbal avec demande de placement sous contrôle judiciaire jusqu’à la comparution devant le tribunal.

À Saint Pierre : 
- 8 personnes poursuivies selon la procédure de comparution immédiate
Les modes de poursuite ont été décidées de manière individualisée en tenant compte du nombre de fichiers détenus et partagés, de la personnalité des auteurs et des circonstances de commission des infractions.

Les peines encourues sont les suivantes :

DETENTION DE L'IMAGE D'UN MINEUR PRESENTANT UN CARACTERE PORNOGRAPHIQUE DIFFUSION DE L'IMAGE D'UN MINEUR PRESENTANT UN CARACTERE PORNOGRAPHIQUE Emprisonnement délictuel 5 ans
Amende 75000€
Interdiction d’activité impliquant un contact habituel avec des mineurs"


Regis Labrousse
Faits-diversier Passionné par tout ce qui vole, j'ai eu la chance de pouvoir effectuer une longue... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par @real JPP le 10/11/2021 11:59

Et on sait s'il y avait des prêtres parmi les mis en cause?

Maintenant commettre des actes répréhensibles en peer to peer est une vaste connerie car il est tellement facile d'un inclure une machine de surveillance de la police qu'il est normal de se faire prendre. La leçon est que la police a tous les moyens de pister les utilisateurs tant ordinaires que criminels et c'est une bonne chose à savoir que l'argent public est fort utile pour combattre la criminalité de tous ordres.

Il faut donc payer des impôts pour être en sécurité et ne pas suivre les faux prophètes qui plaident pour une réduction des impôts ce qui est incompatible avec la solidarité sociale et la sécurité public.

2.Posté par Bibi le 10/11/2021 12:00

Bravo . Il ne fait oas les épargner . Un seul
Fichier c est déjà trop .

3.Posté par Papapio, "Pére Amor" le 10/11/2021 12:21

Quand une mesure Mélanie est imposée par le Procureur Général de St Denis, sur la base de 3 signalements d.urgence effectués par des spécialistes pour des abus sur ma fille par le petit ami de sa Mère (alors que Juge du JAF, Juge des Enfants et Procureur de St Pierre s.y opposaient, sans quoi ils auraient du reconnaitre les sanctions préalables contre le Père)....

On fait quoi si le Procureur refuse d.obéir a son patron pour protéger les copains ?!

On continue à massacrer le Père pour le faire taire ?! On refuse de repondre aux plaintes jusqu.à la prescription ?! Et le pédophile jamais entendu lui ?! RIEN ?

Quelle crédibilité judiciaire ?! Après 20 ans de sanctions lourdes...
Ces Magistrats là devraient être révoqués sans préavis ni indemnité... Et virés

4.Posté par Papapio, "Pére Amor" le 10/11/2021 12:22

Quand une mesure Mélanie est imposée par le Procureur Général de St Denis, sur la base de 3 signalements d.urgence effectués par des spécialistes pour des abus sur ma fille par le petit ami de sa Mère (alors que Juge du JAF, Juge des Enfants et Procureur de St Pierre s.y opposaient, sans quoi ils auraient du reconnaitre les sanctions préalables contre le Père)....

On fait quoi si le Procureur refuse d.obéir a son patron pour protéger les copains ?!

On continue à massacrer le Père pour le faire taire ?! On refuse de repondre aux plaintes jusqu.à la prescription ?! Et le pédophile jamais entendu lui ?! RIEN ?

Quelle crédibilité judiciaire ?! Après 20 ans de sanctions lourdes...
Ces Magistrats là devraient être révoqués sans préavis ni indemnité... Et virés.

5.Posté par Citoyenne le 10/11/2021 09:55

Bravo aux policiers maintenant attendons de voir la réponse de la justice…

6.Posté par Ramier le 10/11/2021 13:31

@real JPP. Pa bien suiv’. Tout’ out’ causement Scuse 🙏
Si not’ Impôt y peut Débusque des Pourritures koma. Bravo les Gendarmes 👍
Maintenant fo pas la jistis y sabot’ zot Travail 🐒Avec des Ninienk Ninienk 🖕

7.Posté par Steve le 10/11/2021 14:03

Citez leur nom et prénom leur appartenance et metier qu'on sache qui ils sont on peut rester étonner .....!!!!

8.Posté par Hegel le 10/11/2021 14:28

@post6: Avant de diffuser leur nom, peut-être s'assurer qu'ils soient coupables. ça s'appelle la présomption d'innocence que ça nous plaise ou non. Et je ne minimise aucunement les faits mais des personnes jetées en pâture et innocente c'est aussi dégueulasse que les faits de ces porcs...

9.Posté par chikun le 10/11/2021 14:53

Vous parlez de personnes et d'individus . Mais, sont-ce des créoles ? Nous avons le droit de savoir .
Pourtant vous avez l'habitude de donner l'origine des gens....... (rires)
Hein ?! Hein !?

10.Posté par jeanbaiselarak le 10/11/2021 15:51

Alors c'est des créoles ? ou juste le reste N?

11.Posté par Steve le 10/11/2021 17:16

Post7 c'est la procédure mais a ce stade ils sont en jugement au tribunal avec des preuves plus de 5000 fichiers téléchargés. Ils peuvent ètres un professeurs de nos enfants prêtes proches etc c'est pour ça qui être transparent !! Abdelslam a bénéficié aussi de la présomption d'innocence..?lol . pour finir je pense que vous avez des tendances aussi faite vous soigner...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes