MENU ZINFOS
National

Pédophilie: Le cardinal Barbarin demande "pardon"


Le cardinal Barbarin a célébré vendredi à Lyon une messe de réparation destinée aux victimes de pédophilie par des membres du clergé. Il a notamment demandé "pardon" en son nom :

"Ce soir, je demande pardon devant Dieu et devant tout notre diocèse, de n’avoir pas pris les devants pour enquêter comme il aurait fallu dès qu’un premier témoignage m’était parvenu, pardon de ne pas avoir sanctionné immédiatement un prêtre pour ses actes anciens, très graves et clairement indignes de son ministère, pardon de mes erreurs de gouvernance qui ont occasionné un tel scandale " a-t-il dit en précisant qu'il aurait aimé se mettre à genoux devant chacune des victimes.

Retrouvez ci-dessous l'intégralité de son texte prononcée en la Primatiale Saint-Jean " En réparation de la profanation du corps vivant du Christ "

- Publié le Dimanche 20 Novembre 2016 à 10:33 | Lu 4131 fois

Pédophilie: Le cardinal Barbarin demande "pardon"
"Frères et sœurs,

Nous voici arrivés au terme de l’Année de la Miséricorde.

Symboliquement, les portes du grand Jubilé se referment, mais la Miséricorde, elle, bien sûr, reste toujours offerte, à tous et à chacun. C’est la fin de l’année de la Miséricorde, mais ce n’est pas la fin de la Miséricorde. Elle demeure le résumé de notre foi, l’un des plus beaux noms de Dieu ; c’est le " cœur battant de l’Evangile ", dit le Pape François. Comme le peuple élu et avec lui, l’Eglise a pour mission d’être une servante et d’annoncer au monde cette merveille.

" La Miséricorde n’est pas contraire à la justice… qui est un concept fondamental pour la société civile  ", disait aussi le pape en lançant l’aventure spirituelle de ce Jubilé. La Miséricorde ne dispense pas de la justice, elle la suppose !

Depuis quelque temps, quand j’entends le Seigneur dire : " Ce que vous avez fait au plus petit de mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait " (Mat 25, 40), je ne peux plus m’empêcher de penser aux enfants victimes des prêtres pédophiles. C’est pourquoi, de la même manière qu’après la profanation du corps du Christ on procède à une Messe de réparation, je veux célébrer aujourd’hui une Messe, en réparation de la profanation du corps vivant du Christ, en cette clôture du Jubilé de la Miséricorde.

Réveillé bien tardivement au combat contre la pédophilie et convaincu de la nécessité de protéger très fermement les enfants, notre diocèse, depuis plusieurs mois, a pris de nouvelles mesures pour l’accueil et l’écoute des victimes, pour la prévention de ce mal et la formation des futurs agents pastoraux. Il a aussi prononcé des sanctions contre les coupables. A tout cela, il manquait un volet spirituel, demandé par le Pape lui-même, vécu par les évêques le 7 novembre à Lourdes, et par nous tous, ici, ce soir.

Chrétiens, nous croyons à la force de la prière. Catholiques, nous savons la puissance de la Messe. Certaines blessures semblent inguérissables et seul Jésus, le Messie Consolateur, peut réparer tant de mal et rendre la paix à tous ceux qui ont été meurtris par les crimes de la pédophilie. Aujourd’hui, nous célébrons cette Messe de réparation… pour que le Christ guérisse tout ce qui peut l’être… 

Nous avons plusieurs fois demandé pardon et je le ferai autant de fois qu’il faudra : pardon pour les actes criminels commis par des prêtres contre des enfants. Pardon pour les fautes des membres de notre Eglise dans la gestion de ces difficultés. Pardon pour mes prédécesseurs à cause de certaines de leurs décisions ou à cause de leur indécision. Pardon pour tous nos silences, pardon d’avoir été souvent plus soucieux de la situation et de l’avenir des prêtres coupables que de la blessure des enfants. Pardon pour toutes nos fautes, pardon pour mes propres fautes.

Ce soir, je demande pardon devant Dieu et devant tout notre diocèse, de n’avoir pas pris les devants pour enquêter comme il aurait fallu dès qu’un premier témoignage m’était parvenu, pardon de ne pas avoir sanctionné immédiatement un prêtre pour ses actes anciens, très graves et clairement indignes de son ministère, pardon de mes erreurs de gouvernance qui ont occasionné un tel scandale.

Je vais maintenant me mettre à genoux devant la croix du Seigneur, comme j’aimerais me mettre à genoux devant chacune des victimes. Certaines sont là ce soir, je les en remercie. D’autres ont choisi de ne pas venir à cette Messe. Toutes, cependant, sont présentes à notre prière et nous les déposons dans la main de Dieu. Moi, Philippe, évêque de Lyon, je demande pardon, en mon nom personnel et au nom de mon Eglise, pardon pour tant de blessures, pour tant de silences et pour tant de phrases indignes.

Et je m’engage, avec ceux qui partagent avec moi la responsabilité de notre diocèse, à tout faire pour que l’Eglise soit, dans le présent et l’avenir, " une maison sûre ", comme le demande le Pape François, pour les enfants, les jeunes et leurs familles ".


Cardinal Philippe Barbarin 
Archevêque de Lyon




1.Posté par Barbare hein! le 20/11/2016 11:17

C'est juste parce qu'il a chaud aux fesses avec la justice....
L'un de ses " confrères a quand même dit " la pédophilie ne doit pas être un pêche puisqu'on n'en parle pas dans l'évangile !!!"

2.Posté par Kaya le 20/11/2016 11:23

Y PARDON'N PA RIEN LA !!! Kel train !??!

Kan zot la fini blès' zenfan, zot la fini assouvi zot dézir lo pli ba, zot y vé mèt' azot à genou devan viktim ??? Lé parol y vol é lé zact lé à zamé gravé.

Lo ban' zenfan lé maltrété, menacé, rédui o silens, rabéssé, tromatizé.... In prèt', in pape, in psykolog' : na poin person' y gainye sikatriz sa ! Zot y pé krwar en sak zot y vé !! é èt' espésialis la kantité zot y vé !!

Fé lo mal ek sad lé gran konm zot mé en pren pa zot ek zenfan !

Kan y rogard in zenfan la té, na rienk lamour y dwa dégaz din kèr ....

3.Posté par Pamphlétaire le 20/11/2016 11:39

Je crois que je vais me reconvertir comme protestant pour apprendre la Bible avec des pasteurs lesquels sont mariés et n'ont pas d'autorité au-dessus mais une autorité spirituelle qui se trouve dans le ciel et la Bible et leur conviction personnelle pour faire connaître la Bible selon leurs connaissances et leurs savoirs...Car avec les années j'ai constaté par moi-même que le plus grand nombre de menteurs ...

4.Posté par A mon avis le 20/11/2016 12:10

" Moi, Philippe, évêque de Lyon, je demande pardon, en mon nom personnel et au nom de mon Eglise, pardon pour tant de blessures, pour tant de silences et pour tant de phrases indignes.
...
...tout faire pour que l’Eglise soit, dans le présent et l’avenir, " une maison sûre ", ..."


Quels aveux !..
Non assistance à personnes en danger !
Rétention d'informations et de preuves!...
Tout simple citoyen serait en prison après de tels aveux ...

Tout homme honnête, après de tels aveux de culpabilité, démissionnerait de ses fonctions !...
C'est bien pratique d'utiliser un Dieu pour se faire pardonner !...

5.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 20/11/2016 12:49

*Je ne vais pas me fatiguer à lire ce (gros) morceau d'enfumage.

*Aucune demande de pardon n'est recevable lorsque des gens de si hautes responsabilités et autorités n'ont pas été capables de "choisir" de protéger les victimes - plutôt que de camoufler les coupables...

*L'évêque Aubry, le cardinal Barbarin, hontes de l'Église, PAS de pardon !

6.Posté par Babeuf le 20/11/2016 13:27

Maintenant qu'il a demandé pardon, il va pouvoir dormir tranquille puisque Dieu aurait la faculté de pardonner!
Quelle hypocrisie!

7.Posté par Savoie le 20/11/2016 14:01 (depuis mobile)

Alors à quand les excuses de corps enseignants et des éducateurs
Et du côté des protestants ,des juifs, des musulmans,....

8.Posté par Rembarre le 20/11/2016 14:30 (depuis mobile)

Je suis d''accord avec vous, Savoie, l''église catholique reconnaît ses faiblesses. Même si je n''apprécie pas Barbarin c''est un geste fort et digne. Beaucoup d''autres collectifs pourraient entrer dans cette nouvelle vigilance.

9.Posté par golf51 le 20/11/2016 15:42

Tous des enflures ces religieux!!

10.Posté par Mojito le 20/11/2016 16:17

Allo? Zoboccis? Pourquoi tu tousses?

11.Posté par A mon avis le 20/11/2016 16:26

@ 7 et 8 Savoie et Rembarre : vous semblez indignés ! Mais développez votre commentaire si vous connaissez, dans les institutions que vous citez, des cas comparables à l'omerta généralisée jusqu'au plus haut niveau sur les cas de pédophilie dans l'Eglise catholique ?

Et cela quand la religion catholique se prétend garante de la morale ! ...

12.Posté par A mon avis le 20/11/2016 16:30

@ 1.Posté par Barbare hein!
Bravo pour votre pseudo !
et pour votre commentaire !

13.Posté par JACQUES AFER le 20/11/2016 17:33

On oublie les soldats Français qui sont accusés de pédophilie sur des enfants en Afrique
et l'état Français on étouffer l'affaire c un scandale

14.Posté par A mon avis le 20/11/2016 19:01

@ 13 JACQUES AFER : l'affaire est "étouffée" ou bien une enquête est en cours ?
Mais on appelle aussi l'armée, la Grande Muette !
Alliance du sabre et du goupillon ? ...

Il leur suffira peut-être, de demander pardon à leur dieu ?

15.Posté par un citoyen le 20/11/2016 20:17

Honte aux hommes d'église qui commettent ces péchés et qui ne craignent pas leur Dieu, la géhenne les attend car quel péché plus grave que de se servir de sa position d'homme d'église pour violer et agresser sexuellement des enfants : trop facile de demander pardon car ses victimes sont brisées à tout jamais maintenant et les belles paroles ne servent plus à rien...........................

Le primat des gaules qui veut s'agenouiller maintenant devant les victimes, qu'il le fasse au lieu de le dire puisqu'il n'a que celà à faire maintenant pour laver sa conscience devant ces vies détruites......

16.Posté par Zozossi le 20/11/2016 20:27

Tapez "pédophilie imam", "pédophilie rabbin" ou "pédophilie profs" et le moteur de recherche vous en sort à la pelle tout autant que "pédophilie prêtres".

(Et encore, je n'ai pas essayé "pédophilie vomito-le-ressuscité" ou "pédophilie mon-média-m'a-dit").

C'est un secret de polichinelle que le média n'a rien à refuser à une secte bien connue qui a fait de la christianophobie l'un de ses fonds de commerce (en faillite).

L'Eglise restera donc la seule tête de Turc du média de la caste.

En outre, le pape et nombre de prélats de l'Eglise catholique, comme l'Etat français, ne se complaisent plus que dans la destruction de ce qu'ils sont censés représenter et défendre, et donc dans l'éternel repentantisme, éprouvant une jouissance proportionnelle au niveau de leur aplatissement.

Les catholiques ne se sentent pas plus représentés par la direction actuelle de l'Eglise que les Français par Hollande et ses grotesques larbins.

Dieu merci, des jours meilleurs se profilent.

17.Posté par A mon avis le 20/11/2016 22:33

@16 ça y est : Zozossi sert son couplet sur les médias et ses théories du complot !
Ah !... Ah !... Ah !...

Un peu de sérieux Zozossi !
Le pape lui même a reconnu l'ampleur et la gravité du problème dans l'Eglise catholique !
Le cardinal Barbarin ne fait que confirmer l'omerta qui a longtemps prévalu !

18.Posté par Mojito le 21/11/2016 07:18

Après avoir "épuré" les noirs, les femmes, les bobos, les vomitos, les homos, les jaunes, les cocos, les trans, les feujs, les lecteurs du Monde, les francs maçons et les "papareils.com" Zoboccis fera une purge chez les cathos....
Le primate a la gaule!
Au début, Adam et Eve....à la fin, Zoboccis tout seul.

19.Posté par un citoyen le 21/11/2016 07:50

Un bon arbre ne porte jamais du mauvais fruit disait (Bible ; Tout bon arbre porte de bons fruits, mais le mauvais arbre porte de mauvais fruits) difficile de comprendre comment de tels hommes puissent couvrir les actes de pédophilie ou faire semblant de les ignorer donc ce sont des arbres qui ne sont pas bon.................................

20.Posté par marie le 21/11/2016 14:43

Le mal est fait. Kel honte. Pour un homme de dieu .

21.Posté par austrodoudou le 21/11/2016 20:16

eh zozossi vous en êtes où sur la démonstration de votre "théorie du genre" on attend toujours vos arguments vous qui êtes si prompt du clavier lorsque cela va dans votre sens !

22.Posté par Fidol Castre le 22/11/2016 11:03

Ne pas confondre Eglise et pédophiles (plutôt pédocriminels)

Il y a deux mille ans, le Christ a été trahi par un apôtre appelé Judas. Aujourd'hui, il est trahi par des prêtres pédocriminels (même s'ils représentent une infime partie des hommes d'église. Si on compare à l'Education dite nationale, il n'y a pas match).

La trahison a toujours existé tout au long de l'histoire de l'Eglise et elle existera toujours. Ce sont les traitres qui sont en cause, pas l'Eglise. Et un traitre peut être un diacre, un prêtre, un évêque ou même un pape. Ce n'est pas l'Eglise qui est pédocriminelle, ce sont les traitres.

Merci de bien vouloir faire la distinction.

23.Posté par Mojito le 22/11/2016 14:03

@22: Plus de 12 millions d'enfants scolarisés, quasi 1 millions d'enseignants.
Combien de curés dans ce pays? combien d'enfants au contact de ces curés?
Alors, oui, effectivement, "il n'y a pas match"
Merci de bien vouloir faire la distinction entre quelques enfoirés et des frustrés du sexe par essence, souvent fidèles et rarement castrés...

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes