Faits-divers

Pêche illicite: Un palangrier avec 658 kg d’ailerons de requins intercepté par l'Osiris

Mercredi 15 Novembre 2017 - 17:11

Le patrouilleur maritime OSIRIS est de retour à La Réunion, après avoir passé 19 jours dans les zones des Comores, Madagascar, La Réunion, les Seychelles et  la Tanzanie. Il a ainsi parcouru cette année près de 11.000 kilomètres (plus de 6000 milles marins) dans le canal du Mozambique, le parc marin des Glorieuses et le bassin des Mascareignes .

"Des infractions majeures ont été constatées par l’équipe d’inspection régionale au cours des quatre inspections réalisées", rapporte la préfecture, précisant qu'elles ont abouti, entre autres, "au déroutement de deux navires de pêche portant le pavillon des pays de la région".

La mission régionale d’Osiris, qui a accueilli pour la première fois une majorité de femmes inspecteurs et qui a embarqué des inspecteurs français, comoriens et seychellois, a en effet enregistré des résultats jugés "remarquables".

Trois infractions relevées sont à noter. D'abord, un palangrier seychellois appartenant à un armateur taïwanais a été surpris en train d'effectuer une opération de pêche non déclarée de 658 kg d’ailerons de requins (soit l’équivalent de 19 tonnes de requins). Il a été dérouté vers Mahé (Seychelles). 

Ensuite, dans la ZEE malgache, un navire (boutre) a été repéré avec cinq pirogues en action de pêche de concombres de mer (une infraction selon la loi malgache). Le Centre de surveillance des pêches de Madagascar, en contact avec OSIRIS, a ainsi pu ordonner au navire de quitter les lieux.

Enfin, le patrouilleur a fait face à un refus de contrôle par un palangrier chinois en ZEE seychelloise, ce qui aboutira à une sanction.

"Cette patrouille maritime a été combinée avec deux patrouilles aériennes, effectués par un avion de la République de Maurice, à partir de la Tanzanie, pour détecter d’éventuels navires en action de pêche illégale", précise la préfecture. "L’analyse des données AIS (Automatic Identification System) effectuée par le CROSS Réunion complète le suivi par satellite (VMS) des navires de pêche".
 
N.P
Lu 3554 fois



1.Posté par klod le 15/11/2017 19:11

bravo l'Osiris et toute en camion !

2.Posté par Thierry Massicot le 15/11/2017 22:59

J'espère que le boat est saisi d'office! J'espère également que l'armateur se voit infligé une amende record et que le WWF et le maximum d'organisations qui luttent pour la protection animale et la faune marine en particulier, portent plainte contre "Les Seychelles" qui couvrent et s'engraissent sur ces exactions ... Comme le disait ce matin sur " Inter" Nicole Ferroni dans sa chronique que je vous invite à écouter ou à réécouter tant c'est intelligent (la dame humoriste, soit, mais aussi agrégée de SVT)

"Il y à plus de technologie dans une mouche que sur le dernier Iphone)...

Bon le lien pour écouter la chronique ( allez-y, je vous assure que vous serez plus intelligent après ces deux petites minutes!)

https://www.franceinter.fr/emissions/le-billet-de-nicole-ferroni/le-billet-de-nicole-ferroni-15-novembre-2017

3.Posté par Enfoirés de pêcheurs taïwanais! le 16/11/2017 06:55

"un palangrier seychellois appartenant à un armateur taïwanais a été surpris en train d'effectuer une opération de pêche non déclarée de 658 kg d’ailerons de requins (soit l’équivalent de 19 tonnes de requins). "

Espèce d'enfoirés de pêcheurs taïwanais: 658 kg d'ailerons! Ca représente combien de requins tués voire relâchés (shark finning) pour le plaisir ou les croyances stupides d'abruti(e)s?

Si leur mère était à vendre, ils la vendraient?

A quand la chasse aux c....s et enfoirés du genre?

Sans compter les conditions de vie qui doivent être minables sur ce type de "palangrier".

A couler au fond de l'océan ce genre de débris flottants avec des tarés à bord !

Et à la Réunion: il y a des palangriers immatriculés? En règles?

4.Posté par Antipode le 17/11/2017 06:38

Bravo aux membres de cette équipe d'intervention ; merci Zinfos974 de rendre public ces crimes en bandes organisées !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter