Océan Indien

Pêche d'un des derniers dugongs dans le lagon de Mayotte

Mercredi 24 Juin 2015 - 09:28

En début de semaine, un pêcheur mahorais qui opérait dans le lagon de Mayotte a ramené dans ses filets une femelle dugong, espèce protégée depuis 1995. 

Les gendarmes assistés de la Brigade nature et des membres du Parc naturel marin se sont aussitôt déplacés sur place à l'arrivée du bateau. Une enquête a été ouverte pour déterminer si la prise était accidentelle ou volontaire. 

Les premiers éléments à disposition des enquêteurs montreraient que la pêche était intentionnelle. Le pêcheur mis en cause pourrait être lourdement condamné d'un an d'emprisonnement et de 15.000 euros d'amende.

Le dugong est une espèce en voie de disparition à Mayotte et la femelle pêchée en début de semaine serait l'une des dernières qui vivait encore dans le lagon.
Lu 2839 fois



1.Posté par mojito le 24/06/2015 11:19

C'est bien, après les tortues, le dernier dugong. Encore un petit effort: quelques carrières, une jolie route en béton, quelques bidonvilles pendant que les gros suisses s'engraissent et on aura fait de Mayotte une île béton comme à La Réunion...magnifique, nos enfants regarderons des documentaires sur la nature d'autrefois pendant que les gramounes ne pourront même plus témoigner, étouffés par la poussière de l'Epadh de Cambaie...

2.Posté par Retraitée Réunionnaise le 24/06/2015 11:30

Ayant travaillée comme non fonctionnaire pendant 4 ans à Mayotte, je peux affirmer que d'une manière générale, les réglementations dans tous les domaines ne sont pas appliquées par plus de quatre vingt dix pour cent de la population Mahoraise officielle et surtout clandestine ...

3.Posté par Choupette le 24/06/2015 12:33

@ 1.Posté par mojito

"l'Epadh" produit des poussières ???

4.Posté par mojito le 24/06/2015 13:04

@3: Non, C'est Holcim qui étouffe le monde, comme naguère avec sa centrale à bitume illégale rachetée à Ouest concassage...

5.Posté par Nono le 24/06/2015 15:58

Silence assourdissant des associations animalistes, qui pour le coup auraient raison de l'ouvrir vue la menace qui plane sur l'espèce. A croire que la protection des dernières sirènes, ce n'est pas rentable en terme d'image et de donations.

Bande d'inutiles !!!!

6.Posté par Caffreman le 24/06/2015 16:08

On dirais un chien,jamais vus cela.
Bravo à certain barbare mes enfants aussi n`en verrons pas.
Je cauchemarde d`un monde où le poulet sera raconter par les grand -parents à leurs petits-enfants , ils tenterons d`expliquer le gout qui jadis faisait la fiérté dans nos assiettes.
Un jour la nourriture sera virtuelle (me demandez pas comment )

7.Posté par 1portois le 24/06/2015 17:57

La création de la piste longue à Mayotte est bloquée par ce fameux DUGONG. En effet l'agrandissement de la piste se ferait sur la zone où le DUGONG s'alimente.
La disparition de cette animal permettrait à beaucoup de se remplir les poches.

Mais bon cela n'a certainement rien à voir avec cette pêche. N'est ce pas?

8.Posté par M''''zoungou le 24/06/2015 20:02

Post 2: Le problème vient que, même si personne n'est sensé ignorer la loi, à Mayotte rien n'est fait pour la faire connaître à une population en grande partie illettrée.

9.Posté par babar run le 25/06/2015 10:47

le mahorais lé aussi bête que le réunionnais.......i rasure pa moin.....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >