MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Paul


- Publié le Lundi 14 Novembre 2016 à 15:38 | Lu 768 fois

Paul
Tu as traversé la vie, ta longue vie, ta riche vie, avec conviction, détermination, idéalisme, mais aussi avec calme, humour, malice, attention aux autres, humilité face aux plus humbles, respect. Et avec courage aussi, beaucoup de courage.

La vieillesse, l’approche de la mort ne t’avaient pas changé d’un iota : actif, lisant les journaux tous les jours, réfléchissant à l’avenir du monde et de notre île, retrouvant tes camarades pour de longs échanges, allant à des soirées et conservant, bien sûr, ce goût prononcé pour  la vie et les réunions de famille.

D’ailleurs, tu avais oublié d’être vieux. Ton corps, lui, avait vieilli, c’est vrai, mais ta tête, alors là, ta tête, pas du tout. Sur ton lit d’hôpital, tu évoquais encore des souvenirs lointains avec une précision de dates et de détails dont peu sont capables. Tu lisais les journaux et tu t’inquiétais, aux vues des nouvelles du monde de l’avenir des petits enfants d’aujourd’hui. Une inquiétude si forte et si sincère.

Tu as toujours su garder ta révolte, dire non quand il le fallait, non à l’injustice, non à l’oppression, non à la manipulation, non à la colonisation, non aux inégalités. Tu as su le dire et tu as su le vivre, mettant tes actions au service de tes convictions, t’engageant avec Jacques auprès des forces françaises libres, choisissant, au nom de la liberté de la presse, la clandestinité pendant vingt-huit mois loin de ta famille, allant en prison, en sortant, démissionnant de ton poste de député, te représentant ensuite à d’autres mandats, avec des défaites, avec des victoires, recevant des coups et des  pierres, dont l’une d’ailleurs marqua ton front à jamais, gravant ton engagement dans dans ta chair.

Tu as su rêver aussi. C’est très important de rêver, disais-tu. Cela permet de penser la politique, d’avoir de l’ambition pour l’avenir de son île et du monde. Rêver et puis faire vivre son rêve, le transformer en actes.
Et réfléchir. Être curieux de tout, du four portois, à l’énergie des mers, des recettes de cuisine (que tu faisais excellentes) à l’avenir de la démographie. Lire et lire encore pour apprendre, pour transposer, pour imaginer, pour décider, pour éclairer, pour maîtriser son sujet, pour montrer le chemin. « Bon là, je vais réfléchir » disais-tu et tu restais longtemps immobile, parfois accompagné d’un cigare.

Et ça, tu as su le faire, montrer le chemin ! Amener la Réunion vers son destin, avec bienveillance et détermination. Donner une autre lecture que celle du pouvoir en place, montrer le cap du destin de l’île, arracher cette fameuse égalité sociale. 

Longtemps avant les autres tu avais compris l’importance de l’autonomie dans le destin de l’île, celui des changements climatiques, créant l’ONERC, celui de l’impact de la démographie. Mais tu étais un peu trop en avance et tu voyais un peu trop loin pour ceux dont la vision s’arrête aux échéances électorales et à leur propre destin. Tu as été moqué, critiqué, combattu. « Tu te rends compte » disais-tu « maintenant, ils sont tous d’accord ! » Et oui, des dizaines d’années plus tard,  tout le monde te dit visionnaire, y compris le Président de la République lui-même !

Tu as su défendre d’autres combats aussi. Celui pour l’égalité et le respect des femmes par exemple. Tu évoquais souvent l’abomination du viol, celui du maître sur l’esclave, comme celui de l’homme « moderne » sur sa femme. Tu t’es battu aux côtés des peuples opprimés, pour l’Afrique du sud et Mandela, pour le Mozambique au côté du Frelimo, pour l’indépendance de Madagascar et pour tant d’autres causes. Tu t’es battu pour la culture, l’identité, les transports, l’éducation, la langue créole et que sais-je encore. 

Tu as tant combattu, sur tant de sujets,  que chaque Réunionnais et chaque Réunionnaise te doit, souvent sans le savoir,  une partie de l’amélioration de ses conditions d’existence.

Tu as su aimer aussi. Tendrement, attentivement, avec une infinie douceur. Ta femme d’abord, ta Laurence, elle-même si douce, si aimante, si courageuse, si militante. Elle était toujours à tes côtés et sans elle, tu n’aurais pas été toi. Vous vous donniez la main pour marcher, veillant l’un sur l’autre, jusqu’au bout de sa vie.

Et puis ta tribu, ta famille, les enfants, petits-enfants, arrière-petits-enfants. Avec Laurence, vous avez fondé une véritable dynastie qui a essaimé partout dans le monde. Tu en étais fier, une des rares choses dont tu te ventais.

Et puis tes amis, tes camarades, auxquels tu étais toujours fidèle et attentif. 

Et puis les autres, tous les autres.  Tu aimais, je crois, chaque Réunionnais et chaque Réunionnaise. Tu as marqué tous ceux qui ont eu la chance de t’approcher par la profondeur de ton raisonnement et l’amplitude de ta pensée. Les réseaux sociaux regorgent aujourd’hui de photos où on te voit à côté de l’un d’eux, de l’une d’elles.

Avec le temps, tu étais devenu une légende qui ne laissait personne indifférent. Tu regardais cela avec recul et ironie. Tu étais si simple dans ta vie. Tu vivais très modestement, n’ayant que très peu de goût pour les choses matérielles, sauf  bien sûr la nourriture, le bon vin et les cigares.

Tu es parti sur la pointe des pieds, un sourire malin aux lèvres, calme et lucide, rejoindre Laurence, Laurent, Jacques et les autres. Avec discrétion, comme tout ce qui t’étais personnel. 

Tu aimais la vie et tu as su être vivant pleinement, intensément, intrépidement.  Tu as vécu noblement, librement, courageusement.

Comme tu le disais souvent, en évoquant ton père, on ne quitte pas le champ de bataille, tant qu’on est vivant. Le soir de ta mort, tu jetais encore un coup d’œil aux journaux de l’île.

Tu l’as quitté, ce champ de bataille. Mais tous ceux qui te rendent hommage aujourd’hui y sont encore. C’est à nous maintenant de prendre la suite, de te relayer, de dire non à l’inacceptable, de rester vigilants, engagés et courageux. 

Lutter pour ses convictions, et ne pas renoncer, ce sera la meilleure façon de continuer à te montrer combien on t’aime.

Catherine Gaud




1.Posté par Janus le 14/11/2016 16:09

Incompréhensible cette façon que les gens ont de vous encenser lorsque vous êtes mort ...

Chacun y va de sa petite musique ... Un grand homme ... Un visionnaire ... Et pourquoi pas "Dieu sur terre", je suis sûr qu'il aurait aimé cela ...

Qu'a donc fait cet homme de son vivant pour mériter autant d'éloges ...

Il a assassiné quelqu'un ... et n'a jamais été condamné pour cela ...
Il a combattu toute sa vie notre système démocratique ... et il n'a vécu que d'argent public ...
Il défendait l'égalité des réunionnais dans la République française ... Et il a été le roi du népotisme dans notre île ...

Quels grands projets a t-il mis en œuvre (avec de l'argent public) ... Pratiquement aucun ...
Il s'est souvent attribué le mérite des autres ... Comme les projets initialisés par Pierre LAGOURGUE (Lui a été un "Grand homme" pour notre île) ...

Il est mort aujourd'hui, et j'ai de la peine pour sa famille ... Mais s'il vous plaît, arrêtez cette hypocrisie à laquelle personne ne croit ...

JANUS

2.Posté par Dysnastie le 14/11/2016 16:29

Le mot Dynastie me gêne ... terriblement !

3.Posté par panon pas oui le 14/11/2016 17:05

et Alexis dans tout ça...

4.Posté par Elle le 14/11/2016 18:14 (depuis mobile)

@ 2. Dysnastie
Pas d''accord. Dynastie c''est bien le mot qui convient à ce type de comportement souverain. Applicable à d''autres lignées politiques bien sûr !

5.Posté par "MI SOUVIENS "! le 14/11/2016 21:07

JANUS A PARFAITEMENT RAISON !

- On ne reçoit jamais autant de louanges et de couronnes de lauriers que lorsqu'on est mort !! Que des amis , des proches , des Admirateurs retiennent surtout et avant tout les actions positives qu'il a réalisées dans sa trés longue carrière politique ,quoi de plus normal : heureusement que chaque Être humain est capable de réaliser de belles choses dans sa vie !! Mais UN Politicien qui a conduit son îl e au bord du précipice , pendant prés de 22 ans , qui a séjourné fréquemment dans les Républiques du bloc soviétique , contacté des Chefs d"États Africains (O.U.A ) pour soutenir devant les instances de l"O.N.U ,sa revendication " d 'État Démocratique et populaire" peut - IL -être être considéré comme " un Grand Défenseur des intérêts de la population de son île ?? N' a-t--il pas plutôt été un" COMBATTANT INLASSABLE ET ZÉLÉ de l’idéologie du marxisme léniniste et stalinien dont il a été totalement imprégné durant toute sa vie politique ?? A -t-on vraiment oublié l' atmosphère empoisonnée au sein de la population , pendant les années 60 , 70 ...à la suite d'affiches ,d 'conscriptions sur les routes ,les murs de l'île du slogan " z'oeils dehors "! ( rappelant étrangement le slogan récurrent du F.L.N , pendant la Guerre d' Algérie,: "Français dehors) !! Des" séquelles" de cette atmosphère délétère existent encore en 2016 !!!! Peut-IL être considéré comme" un trés grand Serviteur" de son Pays ? Qui a " jaugé" ET, en utilisant quelle"" aune" ? - la somme de ce qu'il a fait de bien et de mal à notre île ???

- Certes ,il a défrayé pendant de nombreuses années les chroniques des journaux locaux, ,métropolitains et internationaux ! Il a effectivement marqué pendant plus de 55 ans la vie politique de notre Pays !!!! MAIS cela ne fait pas de lui, pour autant un
trés grand HOMME Politique " !!! Il a suffi que Mélenchon le qualifie son camarade révolutionnaire de Visionnaire " pour que d'autres l'imitent : les politicards péi et ... même Hollande, dit-t-on ! Le réchauffement climatique ??? Les climatologues du monde entier, tirent la sonnette d'alarme depuis des décennies et ont fini par convaincre les grands pays du monde de signer" la Coop 21 de" Paris !! ll a encouragé le développement des panneaux voltaïques et solaires dans l'île ,il a reboisé la ville du PORT , y a développé des infrastructures sportives et culturelles . .. Des maires d'autres ville du département ont fait , eux aussi , de belles réalisations QUI ONT ÉTÉ POSSIBLES ( mais les communistes du P.C.R. sont-ils prêts à l'admettre ?? GRÂCE A L'ACTION DE Michel Debré qu n'est pas seulement Celui qui a décrété " la lettre de cachet " , de l'Ordonnance du 15 Octobre 1960 " !) ??? LE P.C.R . a souvent attribué à son Fondateur les mérites des autres : c'est vrai ,la ROUTE DES TAMARINS a été la grande Idée de Pierre Lagourgue Elle a été construite à une altitude un peu peu plus basse , (sur proposition de Vergés ,°avec l'assentiment de tous les Elus ! Je pense moi aussi que Pierre Lagourgue a été" un Grand Homme politique" , recherchant toujours des solutions conciliantes , calme et pondéré dans ses déclarations!!

-Les monticules de couronnes adressées au Fondateur du P.C.R. prouvent simplement qu' "au bal des hypocrites les faux-culs se trouvent toujours au premier rang"!!!

- Nos compatriotes l'ont trés certainement remarqué !! Cela ne m ' étonnerait nullement si d'ici quelques années, la " POSTÉRITÉ" qui est UN JUGE objectif constate - comme l'ont déjà fait plusieurs compatriotes ,depuis quelque temps , qu'il fut surtout Un Grand imposteur" ...
-

6.Posté par kld le 14/11/2016 22:21

respect et hommage à celui qui a su contenir le rouleaux compresseur de "la run c'est la Framce" : Monsieur Paul Vergés , ce leitmotiv, vide de sens , répéter par les debréistes à la limite du "lavage de cerveau" qui a marché chez certains !!!!!!!!!!!!......................

certes la Run , c'est la France , mais c'est aussi aussi une ile créole multiculturelle ............. vive la civilisation créole à venir ,

merci Fanon , Césaire , Vergés .......................

et Joseph J.A Varondin , parmi ceux qui sont déjà "parti" :ma préférence , en toute vérité , M. Varondi, qui a su "écrire" des choses fortes ............. ma préférence allant à ce dernier , ya : lire "les "lambrequins de la honte" et comprendre cette vieille colonie dite "bourbon" pour employer un "dénominatif colonial" .................. ben , certains se complaisent à continuer à employer ce "souvenir de la colonie " , le mot "bourbon" : les mots ont un sens ................. la route est longue !!!!!!!!!!!!

7.Posté par kld le 14/11/2016 23:22

"Michel Debré qu n'est pas seulement Celui qui a décrété " la lettre de cachet " , de l'Ordonnance du 15 Octobre 1960 " !) ......................... l'histoire a déjà jugé !!!!!!!!!!!!!!!

y a pas photos , sauf dans la tete des "la run c'est la France et ps plus , et lé pas bon kose créole" , martelé à l'église de l'époque et dans certains milieux de l'époque ....................
et aux victimes de cette ordonnance scélérate qui a brisé des vies .
respect à M. Vergés !

8.Posté par citoyen le 15/11/2016 08:40

Zinfos doit vite établir la liste des grandes oeuvres réalisées par ce monsieur dans ce pays. Pour 'moin" à l'image des personnages comme staline, polpot, les simples révolutionnaires fidel et che qui, à part foutre le désordre et semer la mort , n'ont jamais réussi de révolution économique pour leur peuple, sauf à compter sur la manne des tout puissants telle la Russie qui les ont vite abandonnés...Un socialiste n'a jamais été un gestionnaire de Nation. ..sauf à se remplir leurs poches et le culte de la personne. Par ailleurs actuellement les jeunes et novices journalistes qui ont réalisé des interviews ignorent la véritable histoire de la REUNION pour savoir poser les bonnes questions avec cran.

9.Posté par zorbec le 15/11/2016 11:29

Dans le genre brosse à reluire, Catherine Gaud est inégalable. C'est toujours fascinant de voir un esprit soi-disant "scientifique" se pâmer devant un adversaire farouche de la démocratie, celui qui au fait de sa puissance, au milieu des années 60 disait que la voie des urnes était illusoire et qu'il n'y aurait recours, une fois au pouvoir, que si cette voie lui serait favorable... S'il avait réussi à prendre le pouvoir dans le cadre de l'autonomie démocratique et populaire, il est certain que Catherine Gaud n'aurait jamais été élue un jour pour deux mandats consécutifs au sein d'une assemblée locale. Cet aveuglement renvoie à ces mêmes intellectuels bobos qui en leur temps étaient admiratifs devant Mao, Staline et Pol-Pot... L'Histoire est un éternel recommencement et ses leçons ne sont jamais vraiment tirées.

10.Posté par Pascal le 15/11/2016 13:54

Dommage, une femme intelligente. Mais tout se perd, en déliquescence, pour tomber a final dans l'idolâtrie. C'est de cela que Paul Vergès a toujours su se nourrir, vivre et exister: dans un péi où les "gran mèr Kal" font partie de la vie quotidienne des gens, avec leurs superstitions, leurs croyances en plusieurs religions à la fois, les supercheries les plus énormes sont gobées par tout un chacun, la preuve ici, comme la légende de Sitarane ou plus près de nous celle du Petit Lys d'Amour.
Vergès, comme un gourou, a su animer la même pathologie rencontrée chez les gens comme Catherine GAUD, frustrés de quelque chose d'indéfinissable. Vergès, tout comme Sitarane, a su insuffler, comme le bandit-marchand de sommeil, du rêve éveillé à ceux qui en manquaient.
Même la médecine n'y peut rien.

11.Posté par Jack Karrity le 16/11/2016 08:02

En Guyane on crie : «Soucé» ! ! !
Je ne vous ferai pas l'injure de traduire !

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes