Blog de Pierrot

Paul Vergès et Air Austral : Quelle prétention, quel culot !

Mardi 27 Décembre 2011 - 10:24

Paul Vergès et Air Austral : Quelle prétention, quel culot !
Paul Vergès ne changera pas. Toujours aussi imbu de lui même, il n'hésite pas à "exprimer ses inquiétudes" quant à son éventuelle éviction par Didier Robert de la présidence du conseil de surveillance d'Air Austral. La conséquence en serait, selon lui, une menace "sur l'existence même de la compagnie" et sur "la mobilité des Réunionnais" ! Rien que ça !

Quel culot !

Si la Région se trouve en situation de pouvoir l'évincer, et lui même reconnait qu'une précédente tentative avait échoué en septembre 2010, c'est uniquement parce qu'Air Austral a perdu 24 millions d'euros entre avril et septembre de cette année, pour un chiffre d'affaires de 440 millions d'euros. Oui, vous avez bien lu : 24 millions de pertes en 6 mois !!! Ce qui l'oblige aujourd'hui à effectuer une augmentation de capital de 40 millions d'euros, (20 millions en actions et 20 millions en obligations convertibles), sur lesquels la Région apportera au minimum 11 millions d'euros.

Ce qui signifie que si Paul Vergès est aujourd'hui en position de faiblesse, c'est suite à sa mauvaise gestion, ainsi qu'à celle de Gérard Ethève, son protégé.

Le "patron d'Air Austral ne détient que 0,01% de la compagnie !

Comment s'étonner que celui qui apporte la plus grosse partie des 20 millions nécessaires à l'augmentation du capital n'ait aujourd'hui aucun représentant, ni au conseil de surveillance, ni au directoire? Et comment peut-il accepter que ce soit Paul Vergès, qui ne détient que cinq actions représentant 0,01% du capital, qui prenne toutes les décisions ?

Mais revenons un moment sur le bilan dont se prévaut Paul Vergès.

On l'a dit, Air Austral, sous la présidence de Paul Vergès et la direction de Gérard Ethève, a perdu 24 millions d'euros en 6 mois. "A cause de la hausse du coût du carburant", clament en choeur les deux complices. Dans ce cas, comment se fait-il que les autres compagnies aériennes ne connaissent pas les mêmes pertes?

Une compagnie comme Air France par exemple, qui possède un nombre bien plus important d'avions qu'Air Austral, aurait dû perdre en proportion des milliards d'euros ! Et bien, tout au contraire, le résultat d'exploitation d'Air France est positif de 397 millions d’euros entre juillet et septembre 2011 (voir le communiqué officiel sur le site d'Air France). Qu'est ce à dire??? On nous aurait donc menti???

Que le kérosène ait augmenté est une évidence. Mais ne le payons-nous pas au travers des nombres "surtaxes carburant" qu'on nous inflige ? Et comment se fait-il qu'Air France gagne de l'argent, là où Air Austral en perd? Ne serait ce pas, comme cela se murmure dans les milieux aéronautiques, parce que les grands dirigeants d'Air Austral que sont Gérard Ethève et Paul Vergès auraient refusé de faire comme toutes les compagnies du monde en s'assurant contre ce risque de hausse, au travers de ce qu'on appelle des "couvertures" ? Ayant fait le pari, contrairement à tous leurs concurrents, que le kérosène n'augmenterait pas en 2011 ???

L'augmentation du kérosène n'est pas la principale cause du déficit

Mais alors, si ce n'est pas uniquement l'augmentation du prix du kérosène qui est responsable de cette perte de 24 millions d'euros, à quoi est dû ce trou? Ce sont peut être les syndicats d'Air Austral qui peuvent nous apporter la réponse. Qui mieux qu'eux connait, en effet, la situation réelle de la compagnie? Dans un communiqué publié le 13 décembre dernier, ils contestent le fait que, comme l'affirment Gérard Ethève et Paul Vergès, "les difficultés actuelles seraient liées à des causes extérieures à la compagnie : évolution de la parité euro/dollar, coût du carburant, volcan islandais etc..." Pour eux, au contraire, "ces difficultés n'ont rien de conjoncturel et elles ne proviennent pas principalement des causes extérieures que vous mentionnez (NDLR : Gérard Ethève), même si leur incidence n'est pas négligeable. En réalité, l'origine de ces difficultés réside fondamentalement dans la stratégie d'investissement menée par la Direction. D'ailleurs, selon vos propres termes : "Au cours des deux dernières années, la compagnie s'est engagée dans un programme d'investissement important tant en termes de renouvellement de sa flotte que de mise en place de nouveaux projets". Cette stratégie d'investissement a abouti à doter Air Austral d'une flotte surdimensionnée et parfois inadaptée aux conditions matérielles d'exploitation (piste de Mayotte). C'est ce qui explique des coefficients de remplissage insuffisants et en diminution. C'est cette politique qui est la cause fondamentale des difficultés dans lesquelles la compagnie se trouve aujourd'hui".

La messe est dite, voilà donc la véritable raison des pertes abyssales d'Air Austral : Une stratégie démentielle d'expansion, uniquement pour satisfaire l'ego hypertrophié de son directeur, et afin de faire plaisir à la vision mondialiste de Paul Vergès, qui n'a jamais caché son souhait de voir Air Austral s'étendre vers l'Asie. Un retour aux origines en quelque sorte. Résultat : Les lignes ouvertes vers l'Australie, la Nouvelle Calédonie et la Thaïlande étaient la plupart du temps loin d'atteindre un coefficient de remplissage suffisant et coûtaient une fortune à la compagnie. Et heureusement qu'Air Austral n'a pas ouvert de ligne sur la Chine comme le souhaitait Paul Vergès, car sinon le définit aurait été encore plus considérable !

Ce faisant, Paul Vergès a fait gérer Air Austral comme une administration et non comme une entreprise privée. Dans une administration, on dépense et si on a besoin d'argent, il suffit de demander aux contribuables de combler le déficit au travers des impôts. Dans une compagnie privée, chaque nouvelle dépense doit être compensée par des recettes nouvelles au moins équivalentes. Nul ne conteste que ces nouvelles lignes étaient un "plus" pour la Réunion. Mais apparemment, personne ne s'était soucié de leur rentabilité ! Résultat : Ce sont les passagers "captifs" des lignes rentables (Métropole, Maurice, Mayotte) qui compensaient les pertes des lignes asiatiques en payant leurs billets plus cher... Et maintenant, ce sont les contribuables qui sont obligés en plus de mettre la main à la poche pour éviter la fermeture de l'entreprise. Une double peine en quelque sorte !

Voilà la vérité rétablie pour la partie financière.

Paul Vergès mal placé pour parler de mobilité

Concernant la disparition de la compagnie aérienne, c'est là aussi se moquer du monde que d'oser affirmer une chose pareille, au moment même où la Région apporte 11 millions d'euros au capital d'Air Austral et où elle s'engage à faire en sorte d'empêcher la fermeture de la compagnie, fermeture qui aurait normalement dû être la conséquence logique de la mauvaise gestion de Gérard Ethève et de Paul Vergès !

Enfin, dernier argument de Paul Vergès, il serait inquiet "pour la mobilité des Réunionnais". Là aussi, il faut avoir un sacré culot pour proférer de telles contre-vérités, surtout venant de la part de celui qui avait justement mis un terme au dispositif de continuité territoriale, récemment rétabli par la nouvelle majorité régionale !

Quoi de choquant à ce que la compagnie régionale soit l'outil de la politique touristique de la Réunion ?

Reste le souhait affirmé de la Région de prendre les commandes de la compagnie régionale. Pour Paul Vergès, c'est une véritable ignominie. Qu'y a-il pourtant de choquant à ce que la collectivité en charge du tourisme, qui a en plus mis des millions d'euros dans une compagnie régionale, veuille en prendre le contrôle pour mieux faire appliquer la politique régionale en matière de tourisme? A Maurice par exemple, le gouvernement mauricien est le principal actionnaire d'Air Mauritius et c'est tout naturellement que la compagnie aérienne applique à la lettre les souhaits et directives du gouvernement. Un seul exemple : Quand ce dernier s'est inquiété de la baisse du nombre de touristes dans l'ile soeur, il a demandé à Air Mauritius de baisser ses prix sur la Réunion. Ca a été fait dans les jours qui ont suivi et les hôtels se sont à nouveau remplis.

A Air Austral, Gérard Ethève n'en faisait qu'à sa tête, malgré les demandes de la Région et de l'IRT. Au lieu d'ouvrir des lignes vers des pays gros exportateurs de touristes (Allemagne et Italie par exemple), il a préféré ouvrir des lignes sur l'Asie pour y emmener des Réunionnais. Résultat : Au lieu de faire rentrer de l'argent à la Réunion, il a contribué à en faire sortir ! Tout en creusant un déficit monstrueux dans les caisses de la compagnie... Et n'essayez pas de le faire changer d'avis : c'est lui l'expert, vous répondait-il à chaque fois !

Un dernier exemple pour vous convaincre définitivement. Tout le monde s'accorde à dire que l'Afrique du Sud représente un bassin de touristes important. Essayez de prendre un billet d'avion en cette période de vacances : Le prix du billet Réunion/Le Cap (3.900 km) est plus cher qu'un billet Réunion/Paris (9.300 km) ! C'est clair que c'est avec ce genre d'arguments qu'on va amener des touristes sud-africains à la Réunion !

Il est plus que temps que la gouvernance d'Air Austral change et que toutes ces personnes du passé rentrent chez elles pour y profiter d'une retraite tranquille auprès de leurs petits enfants et arrières petits enfants...
Pierrot Dupuy
Lu 4296 fois



1.Posté par bonnemémoire le 27/12/2011 16:01

La messe est dite.
Je voudrais retenir de cette implacable démonstration votre exemple sur l'ADS c'est en effet édifiant.
Combien de sud-africains à Maurice? combien à La Réunion?.
Y a pas à dire Vergés s'y connait autant en économie que feu son camarade Brejnev.
Et s'il mettait à profit son temps de disponible pour relire les œuvres complètes de ce camarade,en attendant de poursuivre du coté de ses prédécesseurs?

2.Posté par datinic le 27/12/2011 16:55

et en plus j'ai l'impression que Air Austral essaie vraiement de prendre de gens systematiquement en chantage. Normalement je reserve mes billets très peu avant depart mais cette fois nous avons reservés déjà en mai pour des billets le 29/12 pour l'afrique austral.. A ce moment que des billets en confort classe, à prix exorbitant, étaient disponibles... comme déjà tous les billets étaient pris.... nous avons fait des options et des options .. pour dans la finalité ils ont libérés les billets éco seulement début décembre.. aussi un version de vendre au tarif le plus cher...

3.Posté par ndldlp le 27/12/2011 18:24

L'absence de couverture n'est pas une faute grave. la nécessité de gestion des risques, ne s'impose qu'à ceux qui en ont la conscience. avec l'âge, la vue baisse dit on..

par ailleurs, les CAC n'ont pas pu ne pas prévenir AA de ce manquement, est ce le cas?

dernier point ; didier robert, expert financier et juge ès spécialiste en droit des affaires maintenant ?24 millions ? il en est co responsable en tant que principal financeur qui n'a même pas été foutu capable d'évincer le vieux vergès et ses pitoyables 0,01% d'action..

4.Posté par ndldlp le 27/12/2011 18:27

Mais que lis je ??!!

"La messe est dite, voilà donc la véritable raison des pertes abyssales d'Air Austral : Une stratégie démentielle d'expansion, uniquement pour satisfaire l'ego hypertrophié de son directeur, et afin de faire plaisir à la vision mondialiste de Paul Vergès, qui n'a jamais caché son souhait de voir Air Austral s'étendre vers l'Asie. Un retour aux origines en quelque sorte.

Résultat : Les lignes ouvertes vers l'Australie, la Nouvelle Calédonie et la Thaïlande étaient la plupart du temps loin d'atteindre un coefficient de remplissage suffisant et coûtaient une fortune à la compagnie.

Et heureusement qu'Air Austral n'a pas ouvert de ligne sur la Chine comme le souhaitait Paul Vergès, car sinon le définit aurait été encore plus considérable "
----------------------------------------------

c'est notre expert ès gestion du secteur aérien Jean Fuma himself, qui va être content de nous rectifier ce commentaire du journaliste...(là où il est question de taux de remplissage)

5.Posté par SeB le 27/12/2011 18:48

@Pierrot: votre vision me semble un peu réductrice...
Je vous rappelle que la Réunion et Maurice n'ont pas forcément la même flexibilité en matière de règles... Nous appliquons les lois françaises et européennes qui sont bien plus contraignantes que les lois mauriciennes en matière d'intervention de l'état et de concurrence.
Par ailleurs, dire que la couverture carburant est l'outil miracle dénote une méconnaissance de cet outil à double tranchant. Pour rappel, Air Mauritius a failli mettre la clé sous la porte il y a quelques années à cause d'une couverture défavorable... Anticiper la hausse ou la baisse du carburant (laquelle est en partie liée à l'évolution de l'économie mondiale) revient donc à sortir sa boule de cristal en cette période actuelle.
Par ailleurs, on peut se poser la question du développement de la compagnie locale par rapport à Air Mauritius qui ouvre des destinations asiatiques (singapour, kuala lumpur, hong kong...). UU est-elle amenée à devenir une compagnie de desserte régionale avec un unique axe long courrier vers la métropole et assurer le monopole de MK? ou y a t il d'autres choses à faire?
Pour finir, votre message n'est pas exact car la question du remplissage se posera aussi sur le remplissage du 380, le fameux avion miracle destiné à baisser les couts... Sachant que la majorité des gens voyagent en périodes de vacances, se posera toujours le problème de la saisonnalité et des remplissages en période creuse (soit une bonne partie de l'année).

6.Posté par Jean Fuma le 27/12/2011 21:30

3.Posté par ndldlp le 27/12/2011 18:24
"L'absence de couverture n'est pas une faute grave."

=> E-DI-FIANT :-D

7.Posté par guilbert le 27/12/2011 22:19

depuis toujours la famille verges s'en met plein les poches voleurs et pouvoir devrait bien rimer ppou zot

8.Posté par lamainnoire le 27/12/2011 23:21

Arrogance et mépris sont ,certainement plus que les deux prétendus bacs du faux jumeau, les deux certifications que bondiélaterre n'a cessé d'entretenir.
En matière de transport aérien comme en imprimerie ,une autre de ses remarquables réussites financières ,qui lui a valu d'être imposé sur la fortune.

9.Posté par mwa la pa di le 28/12/2011 07:04

Bravo Pierrot, tu as dit l'essentiel. Solution : virer le Paul qui n'a effectivement plus sa place à Air Astral

10.Posté par sgeg le 28/12/2011 09:04

il est sans doute temps que les dirigeants historiques , vu leur âge canonique organisent leur succession , si ils refusent , il faut les sortir...
ensuite :
1/ les lignes bangkok ou nouméa sont-elles rentables ? une étude simple permet de le dire.
si ces lignes ne sont pas directement rentable et qu'elles ne génèrent aucun flux touristique
ce qui pourrait justifier de les subventionner un peu , il faut les fermer.
2/ un A380 en configuration 800 sièges permet-il de baisser sensiblement le tarif moyen du billet en maintenant un taux de remplissage rentable au long de l'année ?
la forte saisonnalité de la demande plaide plutôt pour une flotte d'appareils moyens qui permet de mieux assurer un taux de remplissage rentable avec deux appareils en haute saison et un seul en basse. le risque d'un tel investissement ne parait pas valoir le coup si cela ne permet pas un gain notoire sur le prix du billet qui , en théorie , favorise le tourisme.
3/ dr a-t-il des compétences particulières dans le domaine complexe du transport aérien pour déterminer une stratégie pertinente à 10 ans ? il est très facile de se planter et on n'a jamais vu une entreprise fonctionner correctement sous la tutelle d'un politique.
4/ si éthève part alors qu'on lui reproche son autoritarisme, comment vont se comporter les employés ensuite, voudront-ils une forme de revanche ? cette petite compagnie n'a pas les moyens de se payer les délires et les caprices des personnels d'AF.
5/ cette compagnie est-elle viable à 10 ans ? la concentration des acteurs du marché est inéluctable , sauf à détenir des lignes " niches " ce qui n'est pas le cas d'AA.

11.Posté par Patrice le 28/12/2011 14:51

Ce qui est sur, c'est que la stratégie de aa est à éclaircir
Je lis que aa se recentrerait sur des activités régionales en concurrençant mk, avec un seul axe long courrier France-Réunion solide? Mais dans ce cas, on a du mal à voir comment cela peut être cohérent avec un projet a380 qui va forcément fragiliser le long courrier de aa, donc fragiliser aa elle-même ??

12.Posté par Amnésie le 28/12/2011 16:44

Ce vieillard n'a rien compris, il faut que ses proches lui disent la vérité: il a perdu les régionales et avec elles l'ARER, l'IRT entre autres. Il faut qu'il comprenne qu'il est hors jeu sur toutes les lignes y compris celles d'Air Austral sans faire de jeu de mots...

Air Austral peut voler sans lui et son compagnon grognard , dépassé par l'âge.

Aujourd'hui il y a une nouvelle génération d'élus aux affaires n'en déplaise à certains. Avancer que la politique politicienne a pris le pas sur le volet technique relève de mensonge.

L'ARER, aujourd'hui a compris qu'il fallait enfin associer les réunionnais à la dynamique d'autonomie énergétique à l'horizon 2030, en incluant dans sa démarche un volet accompagnement des familles en situations de précarité énergétique. La démonstration est faite que la politique politicienne annoncée par ce mauvais perdant au détriment du technique ne tient pas la route.

Le social que vous ignoré durant de trop nombreuses années trouve sa place dans cette structure. Il était temps car trop souvent vous avez voulu faire de cet outil un cercle pour quelques initiés en matière d'énergie. C'est l'une des causes de votre défaite.

13.Posté par bonnemémoire le 28/12/2011 22:15

12
Votre pseudo m'enchante! Et me fait rappeler les écrits qu'a signé l'ex -directeur de l'ARER pour remercier de leur protection les Vergés, Berne et Césari et que n'aurait pas boudé le "Génie des Carpates".
Ah la technique /la science sous la divine protection de Bondiélaterre !
De l'ARER à AA un même génie omniscient ,mieux un "Bondiélaterre",défenseur "des masses" ,protecteur des sciences ,des arts et des lettres.

14.Posté par Fred le 28/12/2011 22:51

Merci Pierrot !

15.Posté par kersauson de (P.) le 29/12/2011 11:55

"le volcan islandais" ??
j'etais en Bretagne en avril 2010: si ce volcan a perturbé les vols sur l europe il n'a en RIEN perturbé les vols longs , vers les DOM en tre autres et surtout vers le DOM RUN plein sud est (pour les antilles il fallait attendre une "fenetre")

acheter 2 A380 pour en faire des avions de confort a 400 500 places ? on a les B747 pour ca !
ces A380 doivent être POUR le BAS PEUPLE ! nous permettre de voyager a 700 800 comme possible sur ces avions et ainsi réduire le cout de NOS PLACES de REUNIONNAIS !!

il est grand temps de virer ETHEVE apres VERGES !

16.Posté par jean jouhis le 29/12/2011 11:59

il reste au monde 2 partis KOMOLNUT
la corée du nord et la reunion
un des 2 dictateurs est mort ! ouf !! vivement le prochain
mais si ces pour les remplacer par leurs benets de fiston ..hemm..

on a deja vu ce que ca a donné avec GW BUSH junior .. cow boy qui a fait la guerre en irak et afghanistan ..

qd on sait le le polo polpot de verges s'en est mis plein les fouilles avec ses mandats et "commissions" ..
dire que pour un peu ON payait son mausolée (MCUR) a ses initiales inversées .

17.Posté par kaloupillé le 30/12/2011 01:50

Paul VERGES détient 5 ACTIONS .....
pendant que Nassimah DINDAR veille le grain à BANGKOK à 46,57 % de la SEMATRA ...

18.Posté par observateur le 31/12/2011 21:12

POur info a tous les experts de ce site et grands donneurs de lecons de gestion.

En matiere de couverture carburant, si la recette miracle existait tout le monde l'utiliserait. Air mauritius n'a pas encore digérer les perte liées a sa couverture carburant d'il y a deux ans qui ont failli la faire disparaitre.

Air france a récemment dégagé des pertes importantes qui ont valu le limogeage de son dirigeant.

Corssair est toujours limite dépot de bilan.

Américan Ailines s'est placée sous la loi de protection contre les faillites aux USA.

En clair, le secteur aerien connait des cycles et en ce moment c'est plutot le cycle bas. IATA a déjà annoncé des résultats globaux en chute complète.

Il y a certainement des erreurs de gestion, mais qui n'en fait pas. cerainement Mr dupuy et tous les experts de ce site.

bonne année a tous .

19.Posté par Jean Fuma le 01/01/2012 18:48

Je remercie Observateur pour sa clairvoyance sélective :

Comme Pierre henri Gourgeon a démissionné de son poste de Directeur Général d'Air France, pourquoi Gérard Etheve ne ferait il pas de même ?

Tout le monde fait des erreurs de gestion, encore faut il avoir le courage d'admettre ses erreurs... au lieu de mettre la faute sur une parité euro/dollar américain peu favorable et un prix du baril de pétrole brut, alors que ces deux handicaps n'expliquent pas totalement le pourquoi du comment de la situation actuelle d'Air Austral...

mais bon, il est tellement facile de débarquer sur un forum et d'ironiser sur les experts de ce site et grands donneurs de leçons de gestion alors que l'on n'est pas forcément différent des gens qu'on moucate gentiment ;-)

Meilleurs voeux pour 2012

20.Posté par cris974 le 02/01/2012 16:44

Nassimah aurait pu emmener "gratuitement" avec ses billets primes les agents de l'ARAST en cadeau de Noël.

21.Posté par démilbis le 03/01/2012 09:50

Du pipeau que tout cela.

Robert n'a jamais caché sa préférence pour Air Mauritius, elle-même en accord de cartel avec Air France.

Sa mission est d'empêcher la venue des deux A 380 et l'instauration du billet à prix unique de 600 euros toute l'année, tel que prévu par le plan de développement d'Air Austral.

Virer Vergès & Ethève n'est rien d'autre qu'une nouvelle opération favorable aux monopoles. Elle se situe dans la lignée des précédentes:

-suppression du tram-Train au profit du lobby routier,
-démantèlement du photovoltaïque, de la géothermie & de l'énergie marine au profit du monopole pétrolier & du charbon,
- arrêt du programme d'autosuffisance alimentaire qui menaçait les importateurs etc.

Tant que Vergès et Ethève sont là, Tibus Robert aura du mal à empêcher l'arrivée des deux très gros porteurs.

Tout le reste, "trop vieux, Corée du Nord, déficit" etc. ce sont des conneries, comme le dit un observateur précédemment, toutes les compagnies ont perdu des sommes faramineuses à cause des fluctuations du coût du carburant.

22.Posté par cris974 le 04/01/2012 08:38

démilbis ne vous êtes-vous pas trompé de pseudo et prendre "débilis"
Vous faites des suppositions infondées et "débiles" QUI A SUPPRIME LA CONTINUITE TERRITORIALE , QUI A CREE les problèmes des transporteurs , QUI EST ENTRAIN DE COULER LE PCR ( une bonne chose! ) ce ramassis de repris de justice PAUL, PIERRE, ELIE etc.....
QUI FAISAIT DES BAISERS DE "JUDA" lors du passage de chaque ministre, y compris le Nicolas Sarkozy, pour lui tirer dans le dos ensuite.
Mme BELLO a maintes fois démontré l'hyppocritie du Dynosaure et de sa clique familiale et des HOAR(E)AU . PAUL POT devrait retourner en Corée du Nord son IDEAL.

23.Posté par démilbis le 04/01/2012 10:00

Débilana974,
si tu réfléchissais un peu avec les terminaisons nerveuses simplifiées qui te tiennent lieu de neurones,
tu saurais que la mandature Vergès n'a pas supprimé la continuité territoriale,
elle a simplement demandé que comme la loi le prévoit, l'Etat assume sa responsabilité dans ce domaine, sans que les Réunionnais n'aient à la payer de leur poche...C'est partout comme cela, Corses, Antilles etc.

Il n'y a qu'ici à La Réunion que l'on trouve assez de débiles comme tu dis qui considèrent que c'est une victoire de sortir de leurs poches le coût intégral d'une dépense normalement nationale. Et ce sont les mêmes débiles qui se plaignent des impôts & de l'octroi de mer.

Pareil pour les transporteurs. Faut-il être GOURDASSE pour préférer sortir de la poche de la Région (c'est-à-dire de tes impôts, Débilana974) de l'argent qui devrait être pris au lobby du pétrole.
Encore une qui trouve révolutionnaire de se faire plumer par l'UMP.

24.Posté par Jean Fuma le 04/01/2012 21:57

"21.Posté par démilbis le 03/01/2012 09:50
Du pipeau que tout cela.

Robert n'a jamais caché sa préférence pour Air Mauritius, elle-même en accord de cartel avec Air France.

Sa mission est d'empêcher la venue des deux A 380 et l'instauration du billet à prix unique de 600 euros toute l'année, tel que prévu par le plan de développement d'Air Austral. "

=> Faut être une vraie poire pour croire que cette histoire de A380 va marcher.... Si Outremer380 propose des tarifs à 600 euros toute l'année, pourquoi prendre dans ce cas Air Austral ? Robert n'a pas besoin de couler Air Austral, Etheve y arrive trés bien sans lui :-D

"Virer Vergès & Ethève n'est rien d'autre qu'une nouvelle opération favorable aux monopoles. "

=> En parlant de monopole, c'est bizarre que tu ne parles pas du monopole d'Air Austral sur Réunion-Dzaoudzi, Réunion-Bangkok, Réunion-Seychelles, curieusement on ne t'entend pas à ce sujet... mais bon, parait qu'il n'y a pas de pire aveugle que celui qui ne veut pas voir ;-)

25.Posté par Choupette le 09/01/2012 16:34

@ 23.Posté par démilbis
1.
La Région a arrêté sec la continuité territoriale et pour bien berner la population, leur a demandé d'aller signer des pétitions pour la rétablir.
Si c'est pas prendre les gens pour des cons, ça y ressemble.
2.
Jego est venu réclamer à la Région les dossiers de la continuité territoriale qu'il n'a jamais obtenu.
Il était bien entendu que l'Etat verserait l'argent A CONDITION d'avoir un oeil sur les comptes. Ça lui a été refusé tout net. Même Macioni s'y est cassé les dents.
Si c'est pas prendre les gens pour des billes, ça y ressemble.
3.
Au pays des aveugles, les borgnes sont rois.
Et ça se vérifie de plus en plus.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 18 Janvier 2018 - 17:20 TAK, la main à la pâte, les pieds dans l'eau

Mercredi 17 Janvier 2018 - 12:28 Berguitta, cyclone ou forte tempête tropicale ?