MENU ZINFOS
Social

Paul Vergès entre en jeu officiellement cet après-midi


Le président de la Région Réunion a su préparer le terrain, ses déclarations sur la stratégie à adopter depuis le début des négociations, ont confirmé la nécessité d’élargir au plus vite le débat alors que le préfet souhaite la signature d’un protocole d’accord intermédiaire, au plus vite.

Par Jismy Ramoudou - Publié le Dimanche 15 Mars 2009 à 07:47 | Lu 966 fois

“Le système a atteint ses limites”. Dans son intervention sur notre site mardi dernier, jour de manifestation à Saint-Denis et à Saint-Pierre, Paul Vergès dénonçait les conditions des négociations actuelles : “Est-ce qu’on oublie pas ceux qui sont le plus dans le besoin ?”
“Et dans la discussion entre partenaires sociaux, qu’est-ce que les collectivités locales viennent faire la dedans ? Voilà encore une spécificité de l’Outre-mer, elle a débuté aux Antilles et s’est étendue à La Réunion”.
Lors d’une autre déclaration, il avait dit : “c’est le pire moment pour régler la question”. Cela sous-entend que Paul Vergès et le PCR n’étaient pas chaud d’une part pour partir aussitôt, et d’autre part d’anticiper les Etats généraux de l’Outre-mer.
Mais, le président de la Région Réunion n’a pas eu le choix, les communistes ne pouvaient ne pas être au sein du Cospar. Il n’était pas question de prendre le (tram)-train en marche. “Notre mission, c’est de préparer l’entrée en jeu de Paul Vergès”, a indiqué en aparté un membre du Cospar, la semaine dernière.
Egal à lui-même, subtil, stratège et toujours complet dans son analyse de la situation, Paul Vergès joue au pompier pyromane. Cet après-midi à la pyramide inversée, la Région Réunion reçoit les membres du Cospar et Jean-Yves Minatchy, président de la Chambre d’agriculture, pour une réunion de travail sur la baisse des prix des produits agricoles.
C’est en effet la Région Réunion qui a la compétence du développement économique.
Encore une fois, c’est Paul Vergès qui définit les préalables, avant d’entrer en jeu officiellement cet après-midi. Il devient ainsi joueur, juge et arbitre. Avec le préfet de La Réunion, il y a désormais deux arbitres dans ces négociations.
Sur la vidéo, Pierre-Henry Maccioni qui souhaite la signature rapide d’un protocole d’accord intermédiaire (au moins sur la hausse des salaires), nous livre impressions sur les propositions faites par Paul Vergès, vendredi dernier.





1.Posté par FRANCO le 15/03/2009 08:48

Une fois de plus notre Paul Vergès favori manipule, habilement pour certains, gros doigts, très gros doigts selon moi.
Souvenez vous de sa candidature de "sauveur suprême" répondant à l'appel pressant de la jeunesse réunionnaise du sud sur la 3è circonscription lors des législatives de 2007 : un flop retentissant face à Didier Robert malgré l'appui que notre cher TAK et ses ouailles avaient apporté à notre sympathique vieux renard de la politique. Une bonne claque comme pour l'héritier Pierre sur la 5è circonscription dans l'est. Si Paul, malgré son prestige n'a pas gagné, au moins a-t-il pu empêcher toute chance à son "camarade" Claude Hoareau. Il sait qu'il ne faut surtout pas laisser " se mettre en l'air" certains camarades car cela compromettrait sa succession par le fils prodigue.
Souvenez vous les législatives de 2007 sur la 2è circonscription de St Paul. Là aussi, toujours pour protéger sa succession filiale, il a en misouk fait campagne pour son ami Alain Bénard, son opposant favori à la région car il n'a pas trouvé plus solide soutien de "droite?" que ce cher altermondialiste participatif de "droite ?" qui votera bien sûr pour que Pierre puisse hériter du trône de son papa Paul à la pyramide inversée.
Souvenez vous lors des municipales de St Paul comment notre grand visionnaire peï a prêté sa vice présidente de région "communiste ?", Jocelyne Lauret, celle qu'il a été éjectée suite à la déroute et à la faillite retentissante au CTR et remplacée par l'héritier en titre à la tête d'une nouvelle machine à gaz, l' IRT. Au cours de cette même campagne municipale de St Paul n'a-t-pas tout fait pour que la Députée Huguette Bello échoue dans un challenge où lui même avait échoué en 1998, reconquérir St Paul ? Mais la Réunion bouge et change, même si au 5è étage de sa pyramide notre grand timonier ne le perçoit plus.
Souvenez vous de la candidature de barrage à Claude Hoareau aux municipales de St Louis téléguidée toujours par la clique de Paul. Echec ! Souvenez vous du soutien discret de la même clique Vergèsienne, dont Yvon Virapin (ce conseiller régional qui reçoit l'excès d'indemnités, l'écrètement, de Pierre Vergès qui s'ajoute à ses indemnités de conseiller général : l'argent manque pa à li !) à Jean Paul Virapoullé pour empêcher la victoire d'Eric Fruteau devenu contre la volonté de Paul le tombeur de Vira ! Dans le même temps l'un des principaux soutiens à Paul et sa clique, Elie Hoareau, le secrétaire général du PCR reste retraité et ne reconquiert pas St Pierre !
Oui le challenge personnel de Paul Vergès, caser Pierre à sa place et caser Françoise sur un poste bien plus ambitieux que "directrice de musée" ( ce qui n'est dajà pas si mal et coûte cher aux Réunionnais) n'est pas gagné d'avance ! Alors les grandes manoeuvres du COSPAR, la courroie de transmision des stratégies personnelles et familiales de Paul Vergès (même plus du PCR), tournent à fond à l'insu du plein gré de bons nombre de ses membres pour qui il est aujourd'hui bien difficile de se désavouer. Mais après tout ce sentiment enthousiasmant de croire "faire l'histoire de la Réunion" que notre grand Paul leur a offert par Ivan, Ratenon, Banon interposés, ne vaut-il pas la peine d'être manipulés ? Rendez vous compte : être invités par notre monarque local à une réunion un dimanche après-midi en sa pyramide inversée ! Que de souvenirs de gloire à raconter à ses petits enfants : avoir contribué à la gloire de Paul et, plus tard, à la succession de son fiston Pierre !

2.Posté par Hoarau Christian le 15/03/2009 07:50

La première solution à la baisse des prix dans les départements d'outre-mer c'est de baisser les couts de frets et taxes d'importations exagérés qui aggravent considérablement les prix de vente. Deuxièmement, il y a encore trop de monopole dans de nombreux domaines qu'il faut impérativement débloquer tels l'alimentation, les matériaux de construction, les véhicules indispensables aux déplacements dans une ile très éparse et mal préparée à une désserte routière inter-villes et bien gravement le domaine de la télécommunication devenue incontournable pour toute la population quelque soit son niveau social ou son age, des tarifs 5 à 8 fois plus cher d'un opérateur à l'autre...Comment les autres dépatements de métropole font pour subvenir à leurs besoins sans l'octroi de mer? Méditation...

3.Posté par looping974 le 15/03/2009 09:53

post 2 voir le travail du vice-président de la région délégué aux Réformes et à l’Innovation ( camille sudre)

4.Posté par Calou le 15/03/2009 10:01

Les négociations sur le pouvoir d'achat éclipsées par l'apparition-disparition-réapparition du soi-disant Christ! Comment Paul Vergès va t-il bien pouvoir récupérer cet événement?! Suspense....

5.Posté par Basile le 15/03/2009 10:13

Paul va apparaître ? Miracle !

6.Posté par Gros Louis le 15/03/2009 11:17

Au risque de me répéter, chers camarades, en ce dimanche, jour du Seigneur, n'allez pas à la maison du diable qu'est la Région, mais allez plutôt à la maison de Dieu à Cambuston où notre Seigneur Jésus Christ est apparu. On ne pactise pas avec le diable et on ne mange pas à sa table même avec une longue cuillière. Et ce n'est certainement pas Alexis de Villeneuve qui dira le contraire. Amen.

7.Posté par denis le 15/03/2009 11:43

Rominet ne dort que d'un oeil ...pour attraper Titi...Question : qui est Titi ?

D'autre part, Calou a raison, qui a fait le coup, pour demobiliser la population, faire une diversion ?

8.Posté par alysée le 15/03/2009 13:23

en ce qui concerne la liste des produits de 1er nécessités qui devraient baisser de 20 % pourquoi ne pas demander aux Réunionnais? j'ai eu un aperçu ds le Quotidien d'hier, pourquoi le beurre Président par exemple? c'est l'un des + chèr du marché et pas franchement le meilleur....le Bounty n'est pas indispensable non plus, pourquoi un sel importé alors qu'on en produit ici à St-Leu? On nous envoi bien une enquête pour l'eau et pas pour nos produits de 1er nécessité!

9.Posté par caloubadia le 15/03/2009 16:51

zorro est arrivé
sans se presser
le grand zorro, le beau zorro
avec sa cape et son grand chapeau

10.Posté par FRANCO le 15/03/2009 20:08

Hoareau Christian il faut que les prix soient sensiblement les mêmes prix sur tout qu'en métropole : ce combat s'appelle le combat pour l'égalité économique ! C'ets ce combat que Paul Vergès depuis 20 ans a refusé de conduire pour ne pas nuire aux rentes de situation de certains à la Réunion qui importent et vendent à gogo aux Réunonnais pour leur soutirer les transferts sociaux et les aides européennes qu'ils reçoivent. Au passage bien sûr les collectivités dont la région biezn sûr prélèvent leurs taxes, octroi de mer et taxe additionnelle pour mener grand train de vie sur notre dos. C'est comme cela que notre pharaon de la pyramide va pouvoir dilapider près de 100 millions € et assurer des compléments de revenus conséquents à fifille et ses copains. J'ai enten du ce soir Nassimah Dindar dire qu'il était hors de question pour elle de dépenser 25 Millions € pour les bas salaires alors qu'il y a tant d'autres solidarités à assumer : sans doute pensait-elle à cette solidarité pour le salaire de Françoise et pour le mausolée à la gloire de celui qui lui a permis de garder son mandat ( et les revenus qui vont avec) de présidente du conseil général ! Quelle monde !

11.Posté par nicolas de launay de la perriere le 16/03/2009 00:46

admettons que les prix par l'opération de la sainte chaise cambustonnaise sur laquelle, toutes les folles de la messe aimeraient poser leur séant, soient au niveau de ceux de la métropole comme tu le souhaites franco, quid alors de la sur rémunération des fonctionnaires....devra t elle alors s'envoler du portefeuille des dits fonctionnaires ? (état, collectivité et hospitalière)

12.Posté par darkalliance le 16/03/2009 09:22

J'ai vu son visage apparaitre, tel le messie ... Lui et ses apôtres : Pierre, Guy, Camille ...

13.Posté par El bourracho le 16/03/2009 08:27

Entendu ce matin sur une radio, une phrase qui m'a fait bien rire "Paul Vergès après le cospar, attend Baltazar et Malchior".
Il fallait bien s'attendre à la récupération et qui sait, le cospar est peut-être à l'initiative de Vergès ? faudrait pas être étonné.
En attendant, Joël Mongin a été taclé par le pharaon. Pour preuve que les autres sont bien aux ordres, le petit doigt sur la couture.
Concernant la surnumération, elle ne s'envolera pas des portefeuilles des fonctionnaires et retraités, car à ce moment là, certains se retrouveraient carrément en dessous du seuil de pauvreté, pour certains retraités.
De toute façon, ce que certains oublient, ces décisions s'appliqueront durant 3 ans et je repose la question, quand sera t-il ensuite ?

14.Posté par nicolas de launay de la perriere le 16/03/2009 14:30

el bourracho, des retraité à la Réunion en dessous du seuil de pauvreté, mais il en existe des milliers, les anciens journaliers agricoles ne serait-ce...!

et effectivement, quid dans 3 ans ? la récession dans laquelle nous nous engageons aura t elle pour corolaire la baisse des prix en raison de la baisse de la demande...?

je le dis, le martèle, il faut redéfinir les missions de service public à la Réunion et dans les DOM, et notamment, s'interroger sur le bien fondé d'une entrée massive des fonds publics locaux dans les structures d'importations stratégiques (l'alimentaire, le pétrole notamment), avec à terme la substitution des biens "prêts à la vente" par de la production locale, avec acheminement des matières premières nécessaires...l

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes