Société

Patrimoine mondial : la Réunion attendra...

Jeudi 5 Février 2009 - 14:01

La candidature des "Pitons, Cirques et remparts de la Réunion" ne fait pas partie des deux dossiers présentés cette année par la France à l'UNESCO. La Réunion va devoir différer son entrée au sein du patrimoine de l'Unesco...


Le Piton des Neiges devra attendre avant de siéger au patrimoine mondial
Le Piton des Neiges devra attendre avant de siéger au patrimoine mondial

La nouvelle est tombée : la Réunion ne sera pas classée au patrimoine mondial de l'humanité cette année. Le Cap Anglais, le Bronchard ou encore les fôrets de Bébourg-Bélouve attendront au moins une année supplémentaire... "C'est une compétition... Il faut traverser la ligne d'arrivée en première position pour gagner..." Pour Daniel Gonthier, le président du Parc national de la Réunion, la présentation des dossiers nationaux à l'UNESCO peut être comparée à un challenge qu'il va falloir relever rapidement. Pourtant, ce ne sera pas pour cette année...

Selon un article du JIR de ce matin, le dossier de candidature de la Réunion au patrimoine mondial de l'humanité n'a pas été sélectionné cette année pour le classement de l'Unesco. Le choix de la France s'est orienté sur un bien culturel et un bien naturel. En effet, les dossiers des 22 oeuvres majeures de la production de Le Corbusier et l'agro-pastoralisme des parcs nationaux des Causses et des Cévennes ont été choisis au détriment des pitons, cirques et remparts locaux. Ceci étant, "tout avait été optimisé pour que ce dossier passe en 2009 et ce, sans porter concurrence aux autres dossiers... Aujourd'hui nous allons continuer à nous battre avec l'ensemble des Réunionnais " ajoute Daniel Gonthier.

Le retard pris dans la présentation de ce dossier dépend de deux facteurs: le souhait de l'Etat français et d'autre part, l'ordre de priorité dans la présentation de ces derniers à l'Unesco. Prenons l'exemple du dossier des Causses et des Cévennes. L'année 2009 représentait la dernière opportunité pour la présentation de ce dossier puisqu'il l'avait été dès 2006 mais de nombreux aménagements avaient dû y être apportés.
C'est donc un processus à plusieurs étages : un dossier lancé en 2006 devrait être logiquement présenté en 2010. Pour le président du Parc, ce report n'aura aucune incidence sur le dossier. Il pourrait même permettre de peaufiner quelques points supplémentaires : "Il faut poursuivre l'effort et faire en sorte que ce dossier soit présenté en 2010".

Les dirigeants du Parc national de la Réunion profiteront de la visite prochaine de Nicolas Sarkozy dans le département (juin prochain) pour solliciter un appui présidentiel dans la présentation de ce dossier. Un dossier de candidature qui a connu plusieurs aménagements et qui a été retravaillé. Dernières recommandations en date: un séminaire de sept jours à Salazie sur l'étude des requêtes techniques de l'UICN (Union internationale pour la conservation de la nature) et une rencontre entre les ambassadeurs du Parc et les experts de l'UICN internationale en Suisse mardi dernier.

Selon le maire de Bras-Panon, "la lisibilité recherchée a été obtenue... il faut être patient et continuer à avancer..." La barre a donc été placée très haut mais ce sont bien les délais de présentation qui ont primé.
Les Réunionnais devront néanmoins attendre encore au minimum un an avant de voir le cœur du Parc national intégré au patrimoine mondial de l'Unesco.
Ludovic Robert
Lu 2251 fois



1.Posté par Ulysse le 05/02/2009 14:39

Les Causses et les Cévennes je veux bien ... mais les 22 oeuvres majeures de Le Corbusier ! ! !
On va avaler encore combien de couleuvres sans réagir ?
Mais au fait ça sert à quoi d'être au patrimoine mondial de l'Unesco ?

2.Posté par David le 05/02/2009 14:50

Je ne connais pas les raisons qui ont conduit au refus mais une île infestée de rats et remplie d'ordures ne peut raisonnablement pas être considérée comme patrimoine mondial. J'espère que l'échec contribuera à éduquer nos concitoyens et nos élus ; la population doit apprendre à ne plus jeter les cochonneries n'importe où et les élus doivent apprendre à nettoyer.

3.Posté par boyer le 05/02/2009 16:47

David, seul le cœur du parc était candidat à l'inscription. Ni Cilaos et ni Salazie. La plaine des palmistes et des cafres ne figuraient pas dans le périmètre. encore moins st Gilles et st Leu

4.Posté par Décision normale le 05/02/2009 17:17

Je salue cette décision. Notre Réunion ne méritait pas cette distinction. Aucun soutien populaire, aucun soutien visible de nos communes. aucune communication. Aucun engouement de nulle part.
Un machin pour une bande de copain.
C'est un avertissement, la prochaine fois ce sera la sanction.
Une ile sale, crade, puante. Pour aller voir le paradis proposé, il faut passer par l'enfer.... Au boulot les gars..... au boulot

5.Posté par Alain BLED le 05/02/2009 17:42

Le JIR montre ce jeudi en page 16 une petite carte avec les limites du parc. C'est vrai que pour le public c'est assez flou, surtout quand on se balade et qu'on voit de ci de là une pancarte "coeur du parc" alors qu'on ne sait même pas si c'est le début ou le milieu de la zone concernée !
J'ai une question : qu'en sera--t-il des velléités de la Région pour son projet de sondages géothermiques à la Plaine des Sables ? Ne vont-ils pas en profiter pour le refaire sortir du sommeil, ou bien sont-ils obligés d'attendre la confirmation ou l'échec définifif du classement au Patrimoine mondial ?

6.Posté par nicolas de launay de la perriere le 05/02/2009 19:12

post 4, bien dit !

7.Posté par boyer le 05/02/2009 19:44

post 4 et 6 vous me faites marrer avec vos flagellations maso.

La Reunion est un hot spot de la biodiversité, 30% de sa surface est encore primitive quand a mada seuls 20% subsistent et a peine 0.5% a Maurice(2 sites classés au patrimoine mondial) et Rodrigues.


8.Posté par boyer le 05/02/2009 20:13

Le dossier des causses cevennes est un dossier pourri. Une premiere lecture en diagonale montre qu'il Il a ete recalé en 2006 parce que les valeurs patrimoniales etaient evaporées voire artificielle (mauvaises restaurations).

La conclusion de l'ICOMOS:

La zone est un exemple intéressant de fort soutien local du
paysage, et de tentative d’inversion de la tendance des
agriculteurs quitter la région, mais il n’a pas été
démontré pas en quoi elle devrait posséder une valeur
universelle exceptionnelle
L’ICOMOS suggère que l Etat partie reconsidère les
caractéristiques du bien



La Reunion a donc bien ete recalée pour le caractere redibitoire du projet geothermique et surtout de l'attitude de la REGION

9.Posté par Trouillomètre au maximum le 05/02/2009 20:31

Si on foutait des coups de pieds au cul des cons qui dégueulassent tout ...
Non ...
C'est pas possible il faudrait des armées de fouteurs de coup pieds au cul, et ils finiraient tous à l'infirmerie pour foulure au pied.
Peine perdue ...
Ne parlons pas des responsables de l'urbanisme, ces fossoyeurs du tourisme ...

10.Posté par floc'h patrick le 05/02/2009 20:50


6. Posté par nicolas de launay de la perriere le 05/02/2009 19:12
post 4, bien dit !


mdr ...No comment

Même avec la marche le l'empereur ils auraient fait mieux

11.Posté par RIVIERE le 05/02/2009 22:17

A défaut d'être classée au patrimoine mondial de l'Humanité, La Réunion pourrait demander son classement au patrimoine mondial de la "connerie". Les atouts ne manquent pas...

12.Posté par nicolas de launay de la perriere le 05/02/2009 23:11

et la bio diversité sous marine...? avec les deversements d'égouts dans le lagon, des rejets de la jamaïque, des critiques adressés ici sur les "spots" touristiques délaissés, emplis de détritus, aux panneaux indicateurs en mauvais état, de l'aménagement de boucan et ses poubelles remplies et exposés à la vu des touristes, de cette ravine à boucan régulièrement polluée ...des décharges "surchargées", des ravines surchargées de détritus, de l'absence de filière de retraitement des déchets liés aux destructions immobilières.....boyer, rouv' les zieux !! assé resté devant ton ecran d'ordinateur ..

13.Posté par Pierre Frédéric Dupuy le 06/02/2009 07:17

Post 11. : Oui, mais la concurrence est rude!

14.Posté par Domtom le 06/02/2009 09:13

Bonjour,
Il est des fois un peu fatigant de lire des propos qui ne sont que défouloirs d'esprits aigris.
De plus, la confusion est grande !

Le classement au Patrimoine mondial de l'UNESCO aurait offert l'obligation de : protection, valorisation et information pédagogique.
Voyez-vous messieurs Nicolas De Launay De La Perriere et Décision normale, ce sont des gens amoureux de cette île qui ont porté le dossier au niveau scientifique. Ils savent l'unicité exceptionnelle de la zone présentée, tant au niveau géologique, géographique, botanique que biologique.
Cela fait trois ans que ces experts travaillent, se rencontrant à cette occasion pour certains pour la première fois.
Le document finalisé est historique tant le partage de domaines d'expertises est allé loin.
Il serait un outil pédagogique exceptionnel pour les générations futures ainsi que pour toutes les personnes qui ignorent encore tant de choses de cette (leur ?) île.
Ces personnes ont compris, qu'en plus de l'éducation mise en place pour la préservation de la beauté unique de lîle, il fallait y ajouter des obligations.
C'est ce que le classement aurait offert.
Il est intéressant de voir qu'il existe plusieurs chemins pour arriver au même but....

15.Posté par boyer le 06/02/2009 09:41

Pour ce qui est de la biodiversité sous marine, l'eruption de 2007 a montré que la Réunion est bien lotie avec la découverte de nouvelle especes.

nicolas de launay de la perriere, il ne faut pas confondre "bio diversité" et " niveau de conservation". D'aileur, lorsqu'on lit les expertises de l'UICN et de l'ICOMOS on voit bien que l'UNESCO examine parfaitement chacun des ces aspects. (sans deconner aller lire les raisons qui ont recalé le dossier causse cevenne en 2006, et vous comprendrez qu'il est est plombé au point qu'il soit impossible qu'il ait pu concurrencer celui de la Réunion.

Tous ceux qui mettent en avant l'urbanisation anarchique, les plages souillées, les lacunes en matière de déchets, sur le littoral, les plages et dans les villes ont parfaitement raison et je partage TOTALEMENT leur indignation.

Mais c'est precisement pour ces raison là, qu'il est urgent et essentiel de se preocuper de la preservation des derniers endroits a peu pres potables, cad le coeur du parc national. Pour prendre une image, un pompier ne vas pas perdre sont temps a eteindre ce qui a deja brulé, et choisira de defendre ce qui n'a pas encore brulé. Rien n'empêche pour autant de soucier de la "restauration" du cadre de vie dans les zones urbanisées, mais je note que lorsque des gens s'y investissent les memes aboyeurs ricanent de facon politcienne en se contentant de se positionner "pour" ou "contre" l'equipe du maire, de la communauté de commune.






http://whc.unesco.org/archive/2006/30com-fr.htm
reference: WHC-06/30.COM/INF.8B.1, page 128 et suivantes






16.Posté par nicolas de launay de la perriere le 06/02/2009 11:28

il est bien triste de devoir passer par le classement à un machin international, pour s'assurer de la protection et de la conservation de la bio diversité réunionnaise...

17.Posté par denis le 06/02/2009 14:09

L'UNESCO a tord, Albi est magnifique, mais les hauts de la Run sont plus beaux.

18.Posté par Domtom le 06/02/2009 14:17

O combien je partage ce qui est écrit aux post 15 et 16 !!

Mais regardez vous-même : aucun poids lourd de la politique n'a porté ce dossier.
Je trouve monsieur Gonthier très volontaire, mais que pèse-t-il ?

Tous ces politiques qui ne font pas grand chose pour la conservation du patrimoine naturel de l'île (cf posts précédents) n'ont aucun intérêt électoral à le faire. Qu'est-ce que cela leur rapporte ?
Tant que les réunionnais élus et non élus ne seront pas ou très peu préoccupés par ce problème, rien n'avancera.
Et pourtant notre île recèle des joyaux. Plus intenses et plus importants (diversité des paysages et densité d'espèces) que le site du volcan d'Hawaï, ou que le site (pourtant ô combien connu !) de l'archipel des Galapagos ! Tous deux classés à l'Unesco.

Comme il est temps que les réunionnais dans leur totalité en prennent conscience !

19.Posté par juillet82 le 06/02/2009 15:24

Quelle idée...Vraiment n'importe quoi!

20.Posté par boyer le 06/02/2009 16:39

Gonthier navigue au mieux avec le conseil Regional qui ne cesse de torpiller ce projet. cependant il commet qq erreurs en se gargarisant du mot lobbying. lobbying par ci, lobbying par là. A la Réunion le mot creole est "macrotage", c'est un sport pratiqué avec enthousiasme dans les collectivités locale.

Il etait question de diffuser une version "grand public" (avec des mot qu'on comprend) du dossier de candidature (les annexes sont aussi une mine d'information). J'ai crut comprendre que la diffusion de ce document a ete retardée volontairement car l'effort sur le grand public etait consideré comme mineur: la plaquette publicitaire suffisait.

Je connait plusieurs enseignants qui aurait aimé avoir ce document pour l'utiliser avec leur eleves. Cela aurait ete une diffusion lente, mais de fond et efficace.

Quand à l'utilisation des photos de paysages reunionnais sur le site des banques, c'est carrement une honte et foutage de gueule.

L'autre erreur de Gonthier est d'avoir systematiquement pratiqué la langue de bois. Il continue aujourd'hui en ne jouant pas la transparence sur les doleances de l'UICN, alors que precisement les debat sur les sujets concernés serait l'occasion à la population de s'apropier le dossier:

- quid de l'elevage pastoral?
- quid des pestes vegetales et des importations de vegetaux non regulées?
- quid de la piste de la plaine des sables?

Au lieu de cela, le parc s'est contenté de distribuer des timbres poste a mafate. Alors forcement, s'il pense regler tout a huis clos, la population se contente de compter les points


Quoiqu'il en soit, il n'en demeure pas moins que les doleances de l'UICN ne sont pas satisfaite à ce jour.



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie