Météo

Patrick Lebreton revient sur les pluies diluviennes d'hier soir à Saint-Joseph

La ville de Saint-Joseph a été, une seconde fois, touchée par des intempéries, entre 21h30 et 23h30 hier soir. Pour le député-maire Patrick Lebreton, la situation est problématique trois semaines à peine après les fortes pluies causées par la tempête tropicale Jade. Un conseil municipal exceptionnel a été programmé lundi prochain où un schéma directeur des eaux pluviales devrait être discuté.



La ville de Saint-Joseph à été à nouveau la cible des caprices de la météo. Hier soir, vers 22 heures, la commune du Sud sauvage s'est retrouvée sous les eaux. La publication d'un bulletin de vigilance Fortes pluies à 23 heures, à la fin des averses, n'a pas permis aux habitants de se préparer efficacement aux intempéries. La majorité des dégâts s'est concentrée sur les axes de communications comme les radiers mais aussi les routes. Plusieurs cases ont, par ailleurs été inondées. L'ensemble des écoles maternelles et primaires de la commune garderont leurs portes closes toute la journée.

Dès ce matin, les services techniques de la commune ont remis en état le radier fusible après que ce dernier ait été endommagé par plusieurs brèches causées par la rivière des Remparts. Les secteurs des Grègues, de Trois vallées ou encore de Besave sont touchés. La rue Marius et Ary Leblond a connu un nouvel affaissement de chaussée créant ainsi plusieurs coulées de boue. Enfin, l'impasse des pimentiers, la rue Maréchal Leclerc mais aussi la rue Paul Demange sont difficilement praticables.

La série noire continue

Les fortes pluies ont, par ailleurs, occasionné des éboulements sur la route de la Passerelle à Langevin. Le secteur de Bois Gentil est aussi concerné par des destructions diverses au niveau des rues des Flamboyants, de la rue des Prunes et de la rue Cazeau.

Deux centres d'hébergement on rapidement été mis à la disposition d'une quinzaine de personnes dans la nuit. Il s'agit de l'hôtel de ville de Saint-Joseph, où sept personnes ont passé la nuit avant de regagner leur domicile vers 7 heures ce matin, et de Georges-Marie Hoareau où les six personnes concernées ont pu regagner leurs habitations dès 1h30 ce matin.

La série noire se poursuit à Saint-Joseph où, en trois semaines, le climat a fait sérieux dégâts matériels, notamment des inondations, mais également immatériels, provoquant un certain découragement chez les habitants sinistrés...
Jeudi 23 Avril 2009 - 11:30
Ludovic Robert
Lu 1958 fois




1.Posté par andremctp le 23/04/2009 19:37

J'ai le regret de dire qu'il n'y a pas de série noire. C'est le manque de prévention qu'il soit dans une commune de droite ou de gauche qui fait que les habitations sont parfois inondées .
Combien de fois ai je pu lire que La Réunion détenait les records mondiaux de pluviométrie en 1 h , 6h 12h 24h 48h . Tout le monde sait que l'eau va vers l'océan.
Alors de même qu'il n'existe rien ou presque , à La Réunion, sur l'assainissement, les déchets, la qualité de l'eau, les autorités politiques et administratives vont elles enfin prendre les problèmes à bras le corps comme elles ont dû le faire pour le chik, car je le répète, si ce qui a été fait après le grand pic de l'épidémie , avait été fait avant, alors que les autorités connaissait bien le sujet, l'épidémie n'aurait pas pris cette ampleur et des vies humaines auraient été sauvées.
Au lieu de discutailler sur certains problèmes annexes, il serait temps que les grands problèmes soient mis sur la table pour trouver des solutions.

2.Posté par floc'h patrick le 24/04/2009 00:25

Le plus comique c'est de voir comment un député gauchiste vient expliquer ses problèmes des dix plaies d'Égypte .....
Heureusement que la nature sait reconnaitre les siens au paradis ?

3.Posté par anonyme le 24/04/2009 06:39

A mon humble avis, la principale cause reste l'urbanisation anarchique, n'importe où : tout le monde connait au moins une ravine bétonnée massivement, sans souci du brusque et violent passage des eaux de pluie vers la mer (sinon seulement parfois avec des buses de dérivation qui ressemblent à celles qui s'installent dans des jardinets...).

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >