MENU ZINFOS
Politique

Patrick Lebreton critique le gouvernement sur l’ITR et le RSA


Le député-maire de Saint-Joseph, et trois autres parlementaires socialistes, ont dénoncé hier matin “les multiples agressions de nos territoires d’outre-mer par le gouvernement UMP”. Selon Patrick Lebreton, l’Outre-mer en général et La Réunion en particulier, sont punis de la double peine.

Par Jismy Ramoudou - Publié le Vendredi 17 Octobre 2008 à 07:18 | Lu 2488 fois

Patrick Lebreton critique le gouvernement sur l’ITR et le RSA
“Sur l’ITR, l’Indemnité temporaire de retraite, le gouvernement a appliqué la méthode couac. Il y a eu un communiqué pour dire les intentions du gouvernement. Juste après, Yves Jégo, secrétaire d’Etat à l’Outre-mer, intervient pour dire qu’il y a eu incompréhension sur le projet”, déplore le parlementaire joint hier soir au téléphone.
“C’est vrai qu’il y a des abus et des effets d’aubaine, mais il s’agit de ne pas mettre tout le monde dans le même panier”. Et le député-maire de s’interroger sur la véritable motivation de Bercy : “Il y a une volonté de faire à tout prix des économies, la suppression de l’ITR est contenue dans la Loi des finances pour 2009”.
“Ces économies sont faites sur le dos des Français de l’Outre-mer, sans même consulter les partenaires sociaux, c’est-à-dire les syndicats et la fonction publique, et sans même discuter de la cherté des prix et de la baisse du pouvoir d’achat dans les Dom-Tom. Car, chaque euro détourné de l’ITR sera un euro détourné des économies ultramarines”.
“Cette mesure gagnerait en justice si elle était assortie d'un abondement au moins équivalent aux sommes désaffectées des pensions des fonctionnaires, du fonds d'investissement exceptionnel introduit par le projet de loi pour le développement économique outre mer”.
Les critiques de Patrick Lebreton sont aussi vives concernant le Revenu de solidarité active. Et pour cause: “Nous sommes d’accord sur la philosophie du RSA, ce projet fait partie du programme de Ségolène Royal. L’insertion par le travail est une bonne méthode, mais quel sera son financement réel?”, se demande Patrick Lebreton.
Il est vrai que l’Etat a reculé sur le bouclier fiscal, “Martin Hirsch et le gouvernement ont préféré en exonérer ces riches bénéficiaires. Ils ont alors choisi de ponctionner les petits épargnants et de plafonner la défiscalisation, mécanisme pourtant essentiel au soutien de l’investissement en Outre-mer”.
“L’Outre-mer est ainsi puni de la double peine. D’une part, on supprime l’Indemnité temporaire de retraite et le volet investissement de la défiscalisation d’une valeur de 1,5 milliards, et de l’autre, le RSA également financé avec ces mêmes économies, ne sera appliqué dans les Dom qu’à partir du 1er janvier 2011, et qui plus est par ordonnance. Nous ne pourrons même plus débattre du texte”, a regretté le député-maire de Saint-Joseph, Patrick Lebreton.




Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes