MENU ZINFOS
Communiqué

Patricia Coutandy : Paul Vergès," en hommage à un rêve partagé, à un idéal commun…"


Par BA - Publié le Dimanche 12 Novembre 2017 à 14:01 | Lu 1458 fois

Je suis de permanence quand au matin du 12 novembre 2016 à 5h00, je reçois un appel m’annonçant le décès de Paul Vergès. Quelle nouvelle bouleversante !

Éliminer la pauvreté, clé de voûte de l’Agenda 2030

Hommage selon le dictionnaire Larousse, c’est l’acte par lequel le vassal se reconnaissait l’homme du seigneur. Quelle contradiction si je devais m’arrêter au premier sens pour honorer la mémoire de celui qui appelait de tous ses vœux à s’élever contre toutes les formes d’oppression : l’esclavage, le colonialisme.

Je me rappelle du 8ème congrès du PCR à Sainte-Suzanne, je présidais la première séance du 5 juillet 2013, j’écoutais attentivement Paul Vergès dans son discours d’ouverture quand il lança cet appel pour la victoire de l’émancipation du peuple réunionnais :
 "…que ce congrès soit la victoire de l’émancipation et de la satisfaction des Réunionnais, ceux qui souffrent le plus parmi nos pauvres et parmi nos jeunes, car ce sont ceux qui vont construire La Réunion de demain."

Visionnaire ou humaniste ?...les deux, car "éliminer la pauvreté sous toutes ses formes et partout dans le monde" est le 1er objectif du développement durable sur les 17 fixés par les États membres de l’ONU, "la clé de voûte de l’Agenda 2030".

Respect, développement autonome et émancipation

Hommage, c’est aussi le don qui exprime le respect, l’admiration, la reconnaissance de quelqu’un, la marque de respect.
A l’heure où certaines initiatives peu louables m’ont supprimé de l’ours du journal communal Vanille, j’exprime mes remerciements, mon respect pour tout le travail accompli aux côtés de Paul Vergès. En effet, c’est dans son engagement que j’ai puisé l’inspiration et toute l’énergie nécessaire pour agir, créer des rubriques telles que le développement durable, ti chemin-grand chemin et…résister !

Au Parti, bien que les délais fussent toujours très courts, surchargée déjà, je ne refusais aucune mission, chaque tâche confiée était un défi à relever. Je n’étais pas là pour occuper la scène mais effectuer un vrai travail en coulisse. Il fallait produire des analyses, des propositions en cohérence avec une ligne idéologique claire : le développement autonome de La Réunion, clé de l’émancipation. 

Notre ligne politique combattue hier par tous est actuellement au cœur de toutes les analyses économiques sous le vocable de développement endogène, ce qui veut dire la même chose que le développement autonome
des territoires !
Respecter les populations, les spécificités locales pour en faire des atouts, les bases du progrès social, économique et environnemental.


Agenda 21 agir local, penser global

De même, son engagement pour faire de la lutte contre les effets du réchauffement climatique une priorité s’est heurté à la raillerie avant d’être salué partout dans le monde. Seul un insulaire pouvait sentir cette pression de l’océan qui monte encore et encore jusqu’à engloutir les espaces et les populations.

D’ailleurs en 2015, l’appel au monde pour un accord sur le climat à l’issue de la COP 21 organisée par La France sera lancé dans la Républiques des Philippines à Manille : "ces dernières année, nous prenons conscience que les pays en développement, qui ont le moins contribué au changement climatique, sont ceux qui souffrent le plus de ses effets".

De plus, l’Organisation Mondiale de la Santé recense près de 7 millions de personnes décédées prématurément en raison de la pollution de l’air !
Jamais les générations d’aujourd’hui et de demain n’auront été autant menacées, impactées par la pollution.
C’est pourquoi l’agenda 21 « agir local et penser global » est porteur d’espoir !

Certes, j’ai écrit dans le programme municipal le projet d’agenda 21 avant de le porter politiquement à la reconnaissance nationale, ce qui fait de Sainte-Suzanne, la seule commune de l’île à être honorée du label national agenda 21 local France.
Mais je me dois de rappeler ici que c’est Paul Vergès qui initie le tout premier agenda 21 à la Région Réunion le 14 février 2002, j’y ai vu un signe…

Limiter à 1,5° la hausse des températures

En 2013, à l’occasion d’une conférence de presse, Paul Vergès explique l’importance d’être présent à la COP 21 Paris 2015.
En tant que militante je ne pouvais entendre cette recommandation sans réagir.
Même si ce chantier m’a personnellement beaucoup impactée, la manifestation le jardin du développement durable de Sainte-Suzanne a été labellisé à la conférence internationale sur le climat visant à limiter à 1,5° la hausse des températures, c’était le vœu du Président de l’ONERC Paul Vergès.

Honneur à celui qui savait qu’il ne serait plus là mais dans une solidarité intergénérationnelle poursuivait la lutte pour les enfants d’aujourd’hui et de demain.
A l’heure où l’émancipation est sanctionnée, la loyauté sacrifiée, il me vient en tête une chanson de Daniel Balavoine « les lois ne font plus les hommes mais quelques hommes font la loi …»

Au moment où les énergies les plus vaillantes pourraient s’épuiser, je regarde avec étonnement le bel héritage que vous nous avez tous laissé : ne jamais baisser les bras quoiqu’il advienne.
Ainsi se révèlent les propos de Rosa Parks « si nous baissons les bras, nous sommes complaisants envers les mauvais traitements, ce qui les rend encore plus oppressifs ».

La liberté d’entreprendre pou not peï

Le groupe parlementaire les Constructifs vient de défendre le dispositif « équivalents fonds vert » mis en place par Ericka Bareigts Ministre de l’Outre-mer et remis en cause par son successeur.
Ce fait d’actualité confirme que les causes justes peuvent s’affranchir des négociations d’arrière-boutique, transcender les Partis politiques et triompher.
Alors, pour la victoire de l’émancipation du peuple réunionnais, nous avons tous la liberté d’entreprendre pou not peï et pour le monde.

Tous ensemble, agissons pour ne rien regretter demain !

Patricia Coutandy
La militante,
3ème Adjointe déléguée à l’agenda 21 et Communication
Commune de Sainte-Suzanne




1.Posté par JANUS le 12/11/2017 15:54

Hommage à celui qui a commencé sa vie politique par un assassinat ...

Hommage à celui qui a mené des combats sans victoire ... en s'enrichissant personnellement ....

Hommage à celui qui a défendu les plus faibles ... en enrichissant ses enfants ...

Hommage à celui qui a toujours voulu l'Indépendance ... En vivant aux crochets de la République ...

Homme à celui dont toute la Vie n'a été faite que de Mots ... sans jamais rien construire pour notre île ...

2.Posté par Simple Réunionnais Lambda le 12/11/2017 21:12

Exact "JANUS" (post 1 ) !!
- Hommage à celui qui a vécu comme " un Coq en Pâte" !!! Carry bichiques à Saint-Louis ou Ste- Suzanne chez des fidèles Militants ; Massalé Cabris à St André chez "Baptiste " ou Adrien ! " Carry pattes cochon" préparé par cette Brave "Georginette" de St- Paul qui s'est éloignée( à la fin de sa vie ) du "Grand Défenseur3 des Pauvres !
- Hommage à celui qui avait promis à ses compatriotes " des lendemains qui chantent"et vanté les mérites du "Petit Père des Peuples" : Staline !
- Hommage celui qui avait juré que tous les Élus communistes ne percevraient que le salaire d'un Ouvrier spécialisé " et qui vivent aujourd'hui comme de de " Gros Bourgeois : " QUEL VISIONNAIRE "!!

- Nombreux concitoyens locaux pensent qu'il a été surtout l'un des plus grands imposteurs des Politiciens Réunionnais"!! Ont-ils VRAIMENT TORT ???

3.Posté par belle filiation le 12/11/2017 21:36

Bravo pour ce très bel article bien documenté. La poursuite de l'agenda 21 est le plus bel hommage à rendre à Paul Vergès.

4.Posté par pfffff le 13/11/2017 08:00

moi je dirai plutot BRAVO AUX POST 1 ET 2 car effectivement il n'a brassé que de l'air pendant toute sa vie, fort quand même mais c'est tout!

5.Posté par ah oui le 13/11/2017 08:01

à sa mort on entendait souvent certaines personnes dire qu'il avait fait "beaucoup de choses" pour la Réunion, mais personne n'était capable de dire quoi......cherchez l'erreur!

6.Posté par JMR974 le 13/11/2017 08:13

Le communisme, le bolchevisme, Lénine, Staline, Trotsky, Mao, Pol Pot, Castro, Guevara … et tous leurs complices, ailleurs et ici : 190 millions de morts, directs ou indirects. C'est vrai que ça se célèbre. Une fête rouge-sang !

7.Posté par kline le 13/11/2017 09:20

Ce monsieur en marque son ile mais pas qu en bien...
aux infos nous avons vu des gens qui ont reconnus avoir travaille pour lui et c est donc la moindre des choses a ces personnes de lui rendre hommage

8.Posté par JORI le 13/11/2017 13:36

N'étaient à cet hommage que celles et ceux qui lui doivent quelque chose. Et encore certains hypocrites ne sont pas venus tant ils avaient honte!!.

9.Posté par Horizon 2030 le 14/11/2017 13:24 (depuis mobile)

Un grand homme . Bel hommage.

10.Posté par ALEXIS le 15/11/2017 16:37

Bravo post 1 et 2 Un imposteur qui avait pour religion le communisme et qui avait pour seule vision l'indépendance de la Réunion et lui petit roi des tropiques au pouvoir et au service de Moscou et du communisme. Sa seule contribution importante réside dans sa capacité à maintenir le peuple dans une certaine misère intellectuelle (esclavage, kiltir Kréol...... comme seule référence). Ce grand visionnaire n'a jamais vu l'indépendance qu'il voyait pour la Réunion, ce grand visionnaire n'a jamais vu le tram-train qu'il a instrumentalisé pour tenter de gagner ses dernières élections régionales. Les quelques alimentaires encore en vie se sentent redevables vis à vis du grand visionnaire....

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes