MENU ZINFOS
Politique

Patrice Selly: "Essayer d'adopter un budget qui soit le moins déficitaire possible"


Le tout nouveau conseil municipal de Saint-Benoit s’est réuni ce lundi 13 juillet 2020 au gymnase de Bras-Fusil sous la présidence de son nouveau maire, Patrice Selly. Un conseil au programme peu chargé pour l'édile bénédictin avec une douzaine de dossiers votés. Parmi les délibérations, la validation des comptes de gestion et administratif 2019 (et donc lié à la précédente mandature), les nominations des conseillers municipaux dans les différentes commissions (caisse des écoles, CCAS, appel d'offres), le vote des taux communaux 2020 (qui ne bougent pas par rapport à 2019) ou encore la validation des comptes de gestion et administratif 2019.

Par - Publié le Mardi 14 Juillet 2020 à 10:00 | Lu 4268 fois

Pour son grand bain, Patrice Selly, tout juste auréolé de la présidence de la Cirest, a dû faire face aux premières remontrances de l'opposition, qui lui a reproché un placement dispersé des élus municipaux lors de ce conseil, qu'ils soient de la majorité ou de l'opposition, provoquant une suspension de séance de cinq minutes. "Irrespectueux" pour Patrick Dalleau, qui aurait souhaité un placement côte à côte de tous les groupes "pour mieux se concerter sur les dossiers". "L'opposition représente plus de 53% aujourd'hui et je trouve que ce n'est pas de bon augure pour la suite", peste l'un des chefs de file l'opposition, rejoint par un de ses collègues, Philippe Le Constant, qui voit dans cette décision "une possible erreur de jeunesse" de la part de Patrice Selly.
 
St-Benoit: Patrice Selly s'installe dans le fauteuil de maire

Incompréhension également du côté de ce dernier, qui ne pensait pas que cette décision allait faire bondir tous les membres de l'opposition. Patrice Selly préfère malgré tout retenir la bonne tenue de ce conseil municipal "qui s'est déroulé dans de bonnes conditions, malgré les reproches émis par les élus de l'opposition". "Ils n'ont pas apprécié d'être placés parmi leurs collègues de la majorité alors que je pensais qu'ils allaient accepter de manière naturelle car il est naturel d'être associé au travail de notre groupe majoritaire" argue-t-il.

Petite explication en début de séance entre le maire et l'opposition sur le placement des élus.
Petite explication en début de séance entre le maire et l'opposition sur le placement des élus.
Un peu plus tard le maire et les membres de l'opposition se sont écharpés sur la question des indemnités des élus. La majorité a fait voter lors de cette séance une réduction du taux des indemnités de fonction du maire (de 90 à 57%), de ses 11 adjoints (de 33 à 24,70%) et des conseillers municipaux délégués (qui toucheront une somme de 300 euros bruts). En revanche, les indemnités de fonction allouées aux élus connaissent une majoration de 20% au titre de commune de chef-lieu d'arrondissement et de 15% supplémentaire au titre de commune de chef-lieu de canton.

Avec ces nouveaux barèmes et en comptant la réduction du taux d'indemnités de fonction citée précédemment, le maire et ses adjoints toucheront respectivement 2992,88 euros bruts mensuels et 1296,91 euros bruts et les conseillers municipaux délégués 405 euros bruts.

Une redistribution pas au goût de l'opposition qui ne voit aucune baisse d'indemnités globale comme promis par Patrice Selly. "C'est une mauvaise lecture qu'ils font" se défend ce dernier. "Même avec la majoration des indemnités de fonction, nous sommes à un niveau largement en dessous de ce que dit la loi. C'est la première fois que les indemnités du maire et de ses adjoints sont revus à la baisse. Pour ma part, je toucherai une indemnité de 2 300 euros nets alors qu'elle comprise entre 2 700 et 2 800 euros sous la précédente mandature, soit une baisse de près de 500 euros. Il y a donc effectivement une baisse des indemnités du maire et de ses adjoints pour revaloriser ceux des conseillers municipaux comme nous nous étions engagés", explique-t-il.

"Nous essaierons d'adopter un budget qui soit le moins déficitaire possible"

Après quelques petites piques envoyées ici là, cette séance s'est ensuite poursuivie sans accroches, tous les dossiers ayant été adoptés à la majorité.

Rendez-vous est déjà pris pour le 31 juillet prochain où les élus débattront du budget 2020 de la commune. Au vu de l'important déficit enregistré par la cité des eaux vives et qui s'élève à plus de 41 millions d'euros, "nous essaierons d'adopter un budget qui soit le moins déficitaire possible", prévient Patrice Selly, prêt à prendre son bâton de pèlerin pour aller chercher les financements "là où ils sont, auprès des organismes adéquats, même si cela est ténu".

La tâche s'annonce en effet ardue...



Samuel Irlepenne
Travaille depuis 2012 à Zinfos974 où je couvre les rubriques politique et société. Lecteur... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par jean-françois le 14/07/2020 10:52

opé, Leconstant parle d'erreur de jeunesse, le Boug i largue le corps déjà ?

2.Posté par que dire le 14/07/2020 13:14

eh Selly ...combien pour l'interco 5000 6000 .....vite j'ai besoin de kleenex

3.Posté par lucas le 14/07/2020 15:06

A li.fait rie , c du bénévolat pour la Cirest , qui va prendre la tête de la présidence de la SEMAC et le GHER de St Benoit ?

4.Posté par Hoarau le 14/07/2020 20:28

Un budget communal ne peut pas être déficitaire ! Donc ca ne veut rien dire "le moins déficitaire possible"

5.Posté par kamu le 14/07/2020 20:33

Le déficit se constate lors du vote du budget et pas avant. Il appartient à ceux qui sont aux affaires d'équilibrer les sections comme la loi l'indique. Donc oui trouver des financements est le travail normal d'un maire. Ceux avant lui l'ont fait et après lui ce sera encore le cas. Et le journaliste se trompe s'agissant du deficit qu'il confond avec l'encours de la dette. Une ville avec 41 millions de deficit est placée sous tutelle, ce qui n'est pas le cas de Saint-Benoît. Comme dans un ménage, ne pas confondre niveau de la dette et decouvert.

6.Posté par REgardeur le 15/07/2020 09:10

une opposition qui le seul soucis était ou s’asseoir pour le cm , c'est misérable et honteux, il y avait d'autre problemes a gérer , grandissez un peu messieux et mesdames de l'opposition !!!

7.Posté par Taloche le 15/07/2020 11:31

Pour une fois qu'un élu baisse ses indemnités il ne faut pas crier. L'autre, malgré sa présence régulière à Verine n'hésite pas à s'octroyer une augmentation de 800 €.

8.Posté par minute papillon le 15/07/2020 12:24

Bravo M. SELLY, vous tenez bon face à des perdants de mauvaise foi!
Comme des marmailles, ils veulent être assis à côtés de leurs petits camarades! En pleine crise sanitaire, c'est franchement vile! En général, on s'assoit où se trouve son étiquette nominative!
L'opposition fait 53%? Euh il faut compter autrement : une victoire à 43 %, c'est ce qui est retenu! Et ça donne 11 sièges de conseillers de l'opposition, soit pas grand chose! Dalleau et Ramin ne se sont pas unis pour faire gagner la droite et là, ils s'unissent contre Selly! I fé rire, oui!
Nous vous faisons confiance Monsieur le maire!

9.Posté par batisseur le 15/07/2020 12:34

Juin 2019
Des habitants inquiets pour les finances de leur commune, notamment suite au rapport de la Chambre régionale des Comptes. La Chambre régionale des Comptes (CRC) épingle la commune sur-endettée, 4 millions d’euros de déficit en 2017 et 10 millions d’euros d’arriérés de cotisation sociales... mais également soupçons de montages financiers illicites... La Chambre régionale des Comptes pointe du doigt la gestion de la commune. Dans ce rapport, Jean-Claude Fruteau devait expliquer les 53 millions d’euros de dettes de la commune.

10.Posté par Dst le 15/07/2020 17:52

La dgs été dans le même bateau , elle aussi doit rendre des comptes Aller mR l,avocat maire l à nous v a jugé a ou voir vraiment si ou les gadiams Mme l a tes après en merde a ou , elle doit payer pour tout le mal qu’elle a fait aux personnel communal

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes