MENU ZINFOS
Social

Pass sanitaire et obligation vaccinale des soignants : Des salariés de l'IRSAM Réunion en grève illimitée


Des salariés de l’association IRSAM Réunion seront en grève illimitée à compter du lundi 16 août. Un appel lancé par le Syndicat Départemental Action Sociale et Santé Privée Force Ouvrière. Ils revendiquent notamment le respect des libertés individuelles et du libre choix concernant la vaccination.

Par Nicolas Payet - Publié le Samedi 14 Août 2021 à 14:37

Le communiqué:

Face aux injustices générées par la loi sur le PASS Sanitaire et l’obligation vaccinale des soignants, le Syndicat Départemental Action Sociale et Santé Privée Force Ouvrière appelle tous les salariés de l’association IRSAM Réunion à une grève illimitée à compter du lundi 16 Août 2021 à partir de 6h00.

La mobilisation aura lieu devant le CGAIR / CAMPS Nord au 9 rue de Jacob de Cordemoy (Ste Clotilde) à partir de 10h. 

Nos revendications :

-  Le retrait de l’obligation vaccinale et du PASS Sanitaire pour exercer nos métiers
-  La non-application de la suspension des contrats de travail et de la rémunération des personnels qui entrainera une perte de la qualité de l’accompagnement de nos bénéficiaires
-  Le respect des libertés individuelles et du libre choix concernant la vaccination
-  Non à la stigmatisation des personnels non vaccinés
-  L’attribution des 183€ du Ségur pour tous




1.Posté par klod le 14/08/2021 18:51

je plussoie.Il est bon qu'il existe des "syndicats" pour contrebalancer les "décideurs" , ils sont quelquefois de "bons conseils" dans ce monde libéral et condescendant si ce n'est arrogant avec les "salariés" ...............

2.Posté par madame des Vaccins le 14/08/2021 20:06

les cons ça ose tout.

3.Posté par Graoully13 le 14/08/2021 20:06

Oui ...
Je pense qu'il ne faut pas généraliser concernant les syndicalistes ...

C'est comme dans tout groupe .... il y en a des bons et des moins bons pour ne pas dire des mauvais ..

4.Posté par Capitaine Fracasse le 14/08/2021 22:14

Cest qui ces gens?
On dirait une demande rançon

FO ale joue ek ti bois

5.Posté par le taz le 14/08/2021 23:02

faire une grève, pass qu'ils refusent le vaccins...

et donc faire grève pour favoriser la multiplication des maladies nosocomiales.

irresponsable....

6.Posté par Mouais le 15/08/2021 06:09

À défaut de rassembler contre la vaccination ou le pass.... On brasse plus large ek in ti money in plus... Merci FO !...

7.Posté par Jp POPAUL54 le 15/08/2021 10:45

Oh la la ...ça sent la détermination.
Cela devrait être aisé de les compter !

8.Posté par Sur un pied d’égalité le 15/08/2021 11:36

Mieux vaut tard que jamais…
Dommage que les syndicats aient attendu que la loi soit votée et mise en application pour réagir.

Normalement les syndicats défendent mordicus les droits des salariés, en toutes circonstances.

Là, avec le pass, on peut clairement parler de régression salariale pour plus de la moitié des salariés de la Réunion. Et les syndicats étaient absents… Muets…
Debout syndicats! C’est votre moment de gloire.
Il est l’heure de rassembler et protéger les salariés impactés par ce pass.
Faites votre boulot! C’est la plus grosse régression salariale que j’ai connu de ma vie!!
Alors en piste, les salariés sont en grande détresse morale, ils ont besoin de vous.

9.Posté par Non fo pas exagérer le 16/08/2021 12:19

Supposons un infirmier qui devra être vacciné, obligatoirement, le mois prochain, selon la LOI.

Refusant ce vaccin, il pourra, cependant, encore se rendre à son travail hospitalier à la condition de tests négatifs réalisés tous les trois jours jusqu’au mois prochain.

Arrive l’obligation. Il va donc faire un nouveau test, il est bien négatif.

Mais les informations ont changé. A la lecture des dernières données américaines publiées en matière de contagiosité, il apprend :

a) qu’un vacciné a, durant 15 jours au moins, une charge virale identique à celle d’un non-vacciné
b) que, par conséquent, les vaccinés -tout autant que les autres -peuvent transmettre le virus.

Son employeur encore non informé de cette nouvelle information lui affirme que, selon la LOI, les collègues vaccinés n'ont pas besoin de présenter un test négatif, puisqu'ils sont vaccinés !

Par conséquent, dans la mesure où l’infirmier négatif, peut se retrouver à travailler avec des vaccinés possibles transmetteurs encore quelques jours (faute de tests), il refuse de travailler. A quel motif ?

Il exerce son droit de retrait tant que ses collègues vaccinés n’auront pas à fournir, eux aussi, un test négatif.

Que peut donc décider un employeur qui voudrait licencier ce salarié si celui-ci exerce son droit de retrait au motif que l’entreprise ne fait pas le nécessaire pour, pleinement, le protéger ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

3 rue Émile Hugo
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes