MENU ZINFOS
Social

Pascaline à présent menacée de se voir retirer son bébé


Séparée de son mari, Pascaline cherche désespérément un logement pour son bébé de trois mois et elle. Elle squatte un logement de la Sodiac à la Montagne en attente d’un logement social. Mais des difficultés administratives bloquent toujours sa situation concernant son divorce. Malheureusement, c’est la protection de l’enfance qui menace à présent de placer son enfant.

Par - Publié le Mardi 2 Février 2021 à 10:24 | Lu 23008 fois

Suite à notre article concernant la situation de Pascaline, qui occupe sans autorisation un logement social à la Montagne, la situation a considérablement évolué. La mère de famille a pu s’entretenir avec l’élue du secteur et la direction de la Sodiac. Elle est autorisée à occuper le logement durant la période cyclonique qui s’achève fin avril. La municipalité lui a proposé un autre logement, mais ses problèmes de santé ne lui permettent pas d’utiliser un escalier.

Néanmoins, le bailleur social lui a indiqué que rien ne pouvait être fait tant que les démarches du divorce n’étaient pas engagées. Pascaline doit donc enclencher les démarches avec son conjoint. Une source de stress pour elle, qui craint que les papiers n’arrivent pas avant la date butoir. "C’est inadmissible d’avoir à divorcer pour avoir un bail" s’agace-t-elle. La jeune femme craint de se retrouver à la rue, faute à une procédure administrative qui serait trop longue.

Surtout, Pascaline a une crainte : se faire retirer sa fille. Hier, la protection de l’enfance s’est rendue là où elle loge, sur dénonciation, pour lui signifier que la situation n’était pas favorable à l’enfant. "Ils m’ont dit qu’avec le risque que les forces de l’ordre débarquent pour me chasser, la situation était dangereuse pour le bébé" craint-elle. L’agent de la Protection Maternelle et Infantile lui a donc indiqué que son bébé pouvait lui être retiré et placé en foyer si sa situation ne trouvait pas d’issue favorable prochainement. Une d’angoisse supplémentaire pour la mère de famille.


Gaëtan Dumuids
« Dans la vie, les choses sont simples, ce sont les esprits qui les compliquent ». Cette citation... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Ouais... le 02/02/2021 10:49

Quand ou fait désordre, bleu blanc rouge y raté pas ou...

2.Posté par Zorro le 02/02/2021 11:18

C’est l’enfant « bouclier ».

3.Posté par Pocpoc le 02/02/2021 11:19

Au lieu d'aider la protection de l'enfance i veut prendre le bébé c'est le monde à l'envers...assistance social bande d'incapables..toujours aussi nul travail à l'envers juste là pour faire genre

4.Posté par Zenfant momon le 02/02/2021 11:31

Tout ne tombera pas du ciel , ce serait trop facile .

5.Posté par Choupette le 02/02/2021 11:55

C'est parfaitement compréhensible dans ce cas-là d'être divorcée pour avoir un bail. Sinon, ce serait trop facile. Pas de divorce, puis le mec revient s'installer avec la dame qui aura obtenu un logement social.

C'est tout-à-fait logique; et faut pas prendre l'administration pour des imbéciles, par contre.

C'est bien que la SODIAC ait permis son installation, en attendant. Ce qui signifie que s'il y a une fuite, ou quelque chose de bouché, ou de cassé, suite à de mauvaises manipulations, c'est la Société qui s'en charge.

J'hallucine quand j'entends des gens se plaindre de l'état dans lequel ils ont mis leur logement, sans qu'ils fassent quelque chose pour y remédier.

Pas étonnant que l'administration fasse la sourde oreille à leurs doléances d'enfants capricieux.

Cette histoire devrait atterrir devant un juge qui condamnerait le père pour abandon de famille et l'obligerait à trouver une maison pour la mère et leur enfant.

Ça donnerait à réfléchir à d'autres.

6.Posté par Lulu le 02/02/2021 12:59

zinfos....demain on aura peut être un article supplémentaire pour demander une aide financière via letchi pour payer son loyer et nourrir son gamin!

7.Posté par Pascale le 02/02/2021 13:16

Sur dénonciation??? :)
La mafia pourrie de l'ile se cacherait elle derrière cette dénonciation??? :) c'est vrai quoi... tous les logements construits aux frais de l'état et réservés AUX RICHES ne doivent pas être mis à jour!!! :) surtout pas!!! :) ou il faut se tourner sur les nombreux aigris, envieux et jaloux qui jonchent chaque recoin et coin de cette île merveilleuse à la recherche d'une proie à abattre? :)
#PAS DE VAGUE!!!!!!!!!! :)

8.Posté par Pascale le 02/02/2021 13:19

@Choupette: MDR... on dit abandon de domicile et pas de famille!!! De plus c'est elle qui est partit et non son mari donc... c'est plutôt lui qui pourrait se retourner contre elle!!! :)

9.Posté par Pascale le 02/02/2021 13:23

@Choupette: de plus l'abandon de famille c'est juste quand le père refuse de payer la pension alimentaire! Le père n'a rien refusé me semble t'il! :)

10.Posté par caliocharisma le 02/02/2021 14:06

I peut aussi laisse a elle vivre terla en donnant a elle un délai pou fait son band papier. Koué i coute surtout qu'elle i paye son loyer ? N'a d'autre façon faire que toujours attaque les gens. Zot i gagne bien fé un l'effort pou band étranger i débarque, pourkoué pas pou le français ?

11.Posté par Lulu le 02/02/2021 14:45

bon Pascale posts 7,8,9 on a compris c'est donc vous sur la photo, fallait le dire ......on comprendrait mieux vos commentaires!

12.Posté par Anje le 02/02/2021 16:25

Euh ..... protection de l'enfance zot i rigole ou bien se fou de la gueule des gens non elle a besoin d'aide cette femme non ....alors au lieu de l'enfoncer encore plus aidez la non de dieu ..!!!!!!

13.Posté par pipo le 02/02/2021 16:48

Vous n'avez pas le dossier complet voila tout!!!

14.Posté par Choupette le 02/02/2021 18:27

9.Posté par Pascale

On s'en tape de qui a fait quoi.
Que le géniteur s'implique, c'est tout.

15.Posté par Vincent le 03/02/2021 05:38

Séparé avec son s'enfant âpre elle va quitter la maison qu'elle squatte reste dans la rue alor👏👏👏

16.Posté par Parents le 03/02/2021 07:09

Pourquoi i retire lenfant a sa mere.sui vous etes pour retirer le bebe a sa mere??elle a aucun probleme pr soccuper de son bebe t!allez retite band marmail maltraiter ek zot famille.marmaille handicapé les parents i coner empauche la monnaie et i occupe pas.marmail 3 4 5 ans i traine ds chemin famille gagne rsa i occupe pas.laisse femme la et son bebe tranquille dont

17.Posté par Charlotte le 03/02/2021 08:15

Faut surtout surtout pas enlever la garde du bébé à sa maman. Vous allez faire souffrir le bébé il a besoin de sa mère. Trouvez la un logement bon sang. Ces quoi cette justice la. Honte à vous. C'est vous qui a accouché? C'est vous qui a porté le bébé durant 9 mois?

18.Posté par Alain le 03/02/2021 08:18

ne pas porter de jugements trop hatif , n'avons nous pas l'affaire Bedier comme expemple?


s'il suffisait d'avoir un enfant et d etre malade pour avoir un appartement cela serait simple.

elle est sans doute intelligible comme beaucoup parmis nous

cependant il y a une liste d'attente

19.Posté par Pascale le 03/02/2021 08:44

@Lulu: il faut en parler à votre médecin traitant si vous commencez à avoir des effets secondaires suite à la prise d'antidépresseurs hein :) et que vous voyez et entendait des voix... :) faut pas rester dans le noir comme ça mais avancer vers la lumière :)

20.Posté par Pascale le 03/02/2021 08:45

@Choupette: et elle, elle en dit quoi? :)

21.Posté par Pierre Rico le 03/02/2021 09:12

ENCORE DES FONCTIONNAIRES DIGNES DE CE NOM.

22.Posté par bobok le 03/02/2021 10:11

moi je me demande comment on trouve des moyens pour loger les refugiers et rien pour les reunionais.

23.Posté par Thierry le 03/02/2021 10:43

Voilà comnt la loi i trvl fe menace sur enfant sans connaître les conséquence pour une maman de vivre sans sn enfant pour retire z'enfant domoune i gg mes aide cet femme i gg pa ousa île bande Elue la (pour la protection de l'enfance soit gg prend z enfant domoune mes pou rend anou nout sang la plus personne tte i manipule les familles

24.Posté par Lancôme le 03/02/2021 11:54

allez tire ben marmaille i traîne ds chemin jusqu'à tard out ben parents nena 12 enfants la aide femme la

25.Posté par Lancôme le 03/02/2021 11:56

malheureuse en plus li nena un handicap kosa zot i fe lo maire st ni le grand na la caze partou

26.Posté par Amed le 05/02/2021 10:06

Il faut se renseigner sur cette dame. Connaître l'histoire depuis le début. Cette histoire ne tient pas la route.

27.Posté par Lulu le 05/02/2021 15:24

l'art de se poser en victime mais à mon avis on est loin de la vérité! on enlève pas un enfant comme cela faut arrêter de vouloir faire pleurnicher dans les chaumières!

28.Posté par Moulefrite le 05/02/2021 17:06

Votre mari en pense quoi de cette histoire ?

29.Posté par Chane-Lee-Yun le 05/02/2021 17:11

Si les services sociaux veulent retirer un enfant auprès de sa mère, c'est qu'ils constatent que l'enfant est en DANGER.

30.Posté par VENDÔME le 06/02/2021 09:27

Ceci dit cette femme paye ses impôts, ses taxes sur tout les produits imposé. Dans dans une collectivité, nous devons être aidé quand on est en règle des cotisations mis en place par l'état.
Alors arrêtez de faire des réflexions bêtes et inutiles, à tirer sur les personnes qui sont dans le besoin, et s'occuper de leurs situations.
Faut que les élus bougent.

31.Posté par MICHOU le 08/02/2021 15:06

normalement on protège un enfant quand on constate des carences graves éducatives et sociales, pas parce qu'on n'a pas un logement surtout à cet âge là
Que la mère demande un suivi par la PMI pendant ce temps, la puéricultrice constatera s'il y a négligence ou danger.

32.Posté par mouinlapa le 15/02/2021 11:51

un bon pé li koné la sans' kan lé moman ti sel !! alor poukoi pa ou ?? ,,.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes