MENU ZINFOS
Economie

Pascal Viroleau, ex-directeur de l'IRT: "Nous avons eu la bonne vision"


Par GG - Publié le Samedi 4 Avril 2015 à 01:03 | Lu 4375 fois

Actions inefficaces, dérives financières, dépenses somptuaires… Ce mercredi 1er avril, nos confrères d’Imaz Press ont consacré pas moins de 4 articles au rapport de la Chambre régionale des comptes sur la gestion de l’IRT (Ile de la Réunion Tourisme) durant la période allant de 2007 à 2013. Un rapport qui ne sera pas rendu public avant une semaine, mais que les journalistes du site d’informations ont réussi à se procurer.

Pascal Viroleau a accepté de nous accorder une interview et de répondre à toutes les accusations de la Chambre régionale des comptes.

La Chambre régionale des comptes pointe du doigt les dépenses de l’organisme chargé de la promotion touristique, notamment sous la mandature de Jacqueline Farreyrol. Selon Pascal Viroleau, directeur de l’IRT  jusqu’en 2013, les incohérences relevées par la CRC dans la gestion des dépenses de l’IRT sont "contestables". Il rappelle dans un premier temps que "le rôle de la CRC est de vérifier les dépenses et la gestion de toute structure bénéficiaire de fonds publics, que ce soit les associations, les collectivités", etc. Et que "bien souvent, elle ne met en exergue que ce qu’elle estime ne pas fonctionner correctement".

Tout ce qui ne fonctionne pas à l’IRT, c’est précisément ce que la CRC semble avoir fait ressortir dans son rapport. Ou du moins, ce qui a été relayé par Imaz Press. Comme nous venons de le préciser, Pascal Viroleau dirigeait l’organisme de promotion touristique de l’île durant la période que couvre le rapport. Et il soulève plusieurs "problématiques" sur lesquelles il a tenu à s’exprimer.

Tout d’abord, il juge non-pertinent de la part de la CRC de lier l’efficacité de l’IRT à la fréquentation touristique de l’île. "De multiples petites structures font partie de l’IRT et ont des missions diverses, comme l’observatoire régional du tourisme" visant à fournir des données statistiques ou encore des résultats d’études portant sur les marchés et la structuration de l’offre touristique de la Réunion, ou encore le service d’accueil et de conseil à la création de gîtes. "Doit-on en conclure que ces personnes sont responsables de la baisse du nombre de touristes ? demande-t-il. Je ne pense pas".

"Notre présence à Cannes avait tout son sens"

S’il reconnaît que la CRC "fait bien de demander clairement si la stratégie de l’IRT était la bonne", il assure que l’IRT s’est toujours évertué "à travailler au mieux pour promouvoir la Réunion". Une stratégie aussi pointée du doigt par la CRC qui évoque des "changements stratégiques trop fréquents" et une "instabilité" générale. "Nous n’avons jamais opéré de changement stratégique, répond Pascal Viroleau, qui rappelle que l’IRT s’appuie depuis 2004 sur un Schéma régional de développement du tourisme et des loisirs . Si la France et l’Allemagne sont "toujours les deux marchés prioritaires comme définis dans le SRDTL", l’ex-directeur admet que "les investissements ont en effet été déplacés selon les tendances des réservations et les carnets de commande" pour "saisir les opportunités les plus intéressantes".

Sur la question des dépenses démesurées concernant le partenariat avec le PSG chiffré à 250.000€, Pascal Viroleau rectifie : "Le contrat signé en 2011 avec le Paris Saint Germain atteint 175.000€", soit près de 100.000€ de moins qu’annoncé. "Cette même année, l’équipe a été rachetée par le Qatar, explique l'ex-directeur, proposant des tarifs moins avantageux, c’est pourquoi le contrat n’a pas été renouvelé l’année suivante".

 


Un million de retombées publicitaires grâce au contrat avec le PSG

Quant aux affiches publicitaires de l’IRT visibles durant toute la saison 2011-2012, celles-ci ont selon lui porté leurs fruits. "Dès le premier match, nos pubs ont été vues par des millions de télespectateurs", note le dirigeant. Impossible en effet de les rater : En arrière-plan du but marqué par le PSG s’affichaient fièrement les couleurs de notre île. Au total, les retombées publicitaires sont estimées à plus d’un million d’euros.

La CRC juge également que la présence de l’IRT sur des événements comme le festival de Cannes en 2012 et 2013 et au congrès du Medef "superflues" car non liées à leur activité principale. "Les actions de promotion de l’île ne sont pas forcément liées au tourisme, réplique-t-il, mais elles sont nécessaires si l’on veut exporter l’image de la Réunion. Aujourd’hui, plusieurs productions cinématographiques sont ou vont être en partie tournées sur l’île. Cette présence à Cannes avait tout son sens, tout comme au congrès du Medef où les participants sont, admettons-le, des personnes qui peuvent se permettre de s’offrir un billet d’avion pour la Réunion. Il ne faut pas négliger le tourisme d’affaires, et je pense que nous avons eu raison de mener cette opération de séduction."

Enfin,  à propos de l’utilisation de la carte bleue de l’IRT par Jacqueline Farreyrol lors d’un dîner au Sénat, là encore, le son de cloche est différent de celui de la CRC. Pour Pascal Viroleau, l’ex-présidente de l’IRT a été celle qui a "coûté le moins cher à l’organisme" : "Elle a toujours payé ses billets d’avion elle-même ou a effectué des déplacements hors département sous la fonction de sénatrice. Certes, la carte bleue est un moyen de paiement propre aux besoins de sa fonction de présidente mais elles ont servi à couvrir les frais d’un dîner qui s’est déroulé en présence d’ambassadeurs de l’île de la Réunion. Jacqueline Farreyrol a souhaité faire bénéficier à ses invités de ce cadre (le restaurant du Sénat) mais à aucun moment son intention était de profiter de tel ou tel statut".

"Des moyens supplémentaires sont aujourd’hui nécessaires pour accroître la fréquentation touristique, conclut Pascal Viroleau. D’une part, avoir des offres compétitives et d’autre part, des accès aériens diversifiés plus importants. Nous avons eu la bonne vision et nos choix stratégiques ont toujours été motivés par de bonnes raisons. La CRC a une autre vision, mais c'est la sienne."

Pascal Viroleau, ex-directeur de l'IRT: "Nous avons eu la bonne vision"



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

1.Posté par eric le 04/04/2015 07:05

bien dit. Il faut arrêter les critiques. ben dit. Continuez le travail

2.Posté par Josie le 04/04/2015 07:12

ce qui pose problème c'est rurtout le prix des billets d'avion. C'est la -dessus qu'il faut travailler

3.Posté par bien ouej le 04/04/2015 07:20

1 000 000 de contre-valeur publicitaire pour 175 000 euros d'achat? Allez fermez le ban! tout est dit.
Di bana aret cosé. Jacqueline revient stp

4.Posté par Pierrot2 le 04/04/2015 07:58

Si la cour des comptes n'avait pas signalé ces irrégularités personne n'aurait su si tel personne avait utilisé la carte bleue pour des dîners.
Làbon comprend mieux le démission de la grande dame du tourisme.
Au fait Didier ne répond jamais aux décisions de la Cour des Comptes, donc il envoie un ex directeur et comme par hasard il est casé ailleurs par ce même Didier. Je crois qu'on aura bientôt la réaction de l'ex Présidente de L'I R T suite à cet article mais Didier étant bien occupé à gérer les 2 Collectivités (Superman) il ne pourra répondre et je le comprends.
A quand l'enquête de la Cour des Comptes sur la Gestion de La Région, de la commune du tampon et de la Casud surtout à l'époque ou notre Superman etait au pouvoir.

5.Posté par comment s''''accrocher à la tapisserie le 04/04/2015 08:18

que ce Viroleau qui essaye de sauvé son titre , son passé........
évidement tout était bien monsieur Viroleau , avec vos 10 000 euros de salaires , une CB au nom de l'IRT, tout ce que vous avez pu faire faire, était evidement très bien.

sauf que, aujourd'hui ou plus précisément depuis 2 ans les chambres d'hotes, gites, hôtels ont lourdement chutés . Personnels mis au chomage, société en redressement judiciaire, une fréquentation qui en 3 ans a chutée de 42 % en terme de CA et de fréquentation.

Avec Mr Robert, vous avez promis 600 000 touristes pour 2015. Répondez moi, ils sont ou actuellement ?

Avec votre présidente , vous avez fait lever le Visa pour les Africains du Sud depuis 3 ans. Mais ils sont ou les Afriquains du Sud ? répondez moi

Les iles dont vous êtes également bien assis en tant que directeur avec un excellent salaire, est une coquille entièrement vide. Où sont les Mauriciens, les Chinois , promis en contre partie d'échange commerciaux ? répondez moi

A l'ile Maurice , ils se frottent bien les mains , grace aux iles Vanilles, d'ailleurs ce sont les seules , nous ont crèvent la bouche ouverte.
Septembre 2014, les hôtels de Maurice affichent 94% de taux de remplissage contre 62% a la Réunion.
Janvier 2015, les hôtels de Maurice affichent 97% de taux de remplissage contre 59% à la Réunion
alors qu'ils ont 4 X plus de chambres ::: répondez moi , a quoi vous avez servi à l'IRT

d'ailleurs votre successeur, Mr Serveaux, me fait penser à Hollande. Ils s'en fous et continue notre descente aux enfers.

L'ouverture du ciel sur lequel vous avez échoué au ministère du transport. Regardez Maurice avec toutes les compagnies qui se posent tous les jours... nous sommes la risées des iles vanilles , alors que nous devrions être leader: répondez moi

Patrimoine de l'UNESCO: bravo, fier d'être Réunionnais, mais a part l'effet d'annonce, l'IRT s'est à nouveau endormi. Aujourd'hui plus personne ne sait que nous sommes classés......

Depuis 2010, date à peu près de votre arrivée dans le Tourisme à La Réunion, il y a eu 8 fermetures définitives d'hôtels à La Réunion. Pensez vous, ne pas être concernés, je ne dirais pas coupable. Répondez moi

Le billet d'avion a simplement explosé en classe eco , grâce à la continuité territoriale , les rares compagnies qui nous desservent se gavent sur le touristes, nos familles, nos amis , partant de Paris avec un billet 30% plus chère qu'avant la continuité.
Exemple: billets achetés il y a 4 mois pour un voyage en juillet aout de cette année 1600 euros en eco par personne. Trouvez vous cela normal ? Répondez moi

Tous ce que vous avez fait pour le Tourisme , nous a conduit dans un scénario catastrophe économiquement. Il suffit de vous en rendre compte en appelant les hôtels de l'ouest qui affichent depuis des moins péniblement 30 % de taux d'occupation contre 95% a Maurice, avec un prix moyen des plus bas, obligés de faire des promotions importantes.
Répondez moi

Vous savez quand vous pensez (Didier Robert / Pascal Viroleau / Patrick Serveaux) qu'à vos poches, qu'à vos missions, qu'à vos cocktails et salons, ils suffit de voir les pages Facebook des cadres de l'IRT avec une coupe de champagne à la main, des tenues sexy, de grand sourires, alors que nous nous essayons difficilement de nous en sortir, ne croyez vous pas que nous avons le droit de nous exprimer et de vous faire savoir notre déception.

économiquement depuis 2011, vous n'avez rien apporté au Tourisme et vous n'êtes pas le seul à ce titre.

vous avez obtenu 16 millions de budget plus une rallonge en fin d'année de 6 millions, soit 22 millions de budget par an, pour quels résultats ? répondez moi

commencé à délocaliser votre siège à St Paul ou vous payez 30 000 euros de loyer par mois, virez moi la moitié du personnel de l'IRT qui ne sont que des emplois de complaisance. Ensuite on pourra travailler sereinement, mais encore faut il que vous acceptiez de faire rentrer dans l'IRT, de vrais professionnels et pas des copains créoles.

quand vous êtes parti de l'IRT et que Serveaux vous a succédé, il n'y a eu aucune appel à candidature pour ce poste stratégique. Ce n'est pas normal. Enfin ci, les résultats médiocre de ces temps ci , le sont.

20 ans de Tourisme à mon actif à la Réunion et aucunes avancées. 20 ans de Tourisme à La Réunion, on pourrait appelez mon prochain livre: comment dégouter les professionnelles du Tourisme en 20 ans

a bon entendeur , je n'attends plus rien de l'IRT , de la Région en terme d'économie touristique et bonne continuation.
j'envisage de vendre ma société et de la convertir à un autre domaine professionnel et de mettre au chômage une vingtaine de salariés. Voilà ce que vous avez réussi à faire: BRAVO

6.Posté par Mickael le 04/04/2015 08:34 (depuis mobile)

Je doute fortement de la bonne foi des énarques de la chambre régional des comptes. Ils connaissent quoi en marketing touristique ? Rien. L''IRT fait du bon boulot, il faut savoir le reconnaître.

7.Posté par s2p2 le 04/04/2015 05:52

Ubuesque ! Les faits et surtout les résultats sont là ! Descendez de votre tour d'ivoire !

8.Posté par Houssen le 04/04/2015 09:08

Voilà quelques explications intéressantes

9.Posté par Titi or not Titi le 04/04/2015 09:09

Merci Pierrot du tableau !!

IRT Finance Canal+ ( sacrés montants !!!! )

et

Canal+ Finance les documentaires
sur la crise requin a la Réunion !
( anti pub !! )

On marche sur la Tête !!!
Avec nos Sous !!

Y a t'il un Cerveaux a l'IRT ???

Taper sur Google : "canal+ crise requin"

Leur Prochaine Etape :
ils vont Financer D@esh ?!?

10.Posté par zaz le 04/04/2015 09:37 (depuis mobile)

Plaidoyer du directeur qui mérite une analyse approfondie

11.Posté par lastic le 04/04/2015 09:45 (depuis mobile)

Je ne sais pas de quelle vision il parle mais elle ne concernait pas la Réunion. Toujours les mêmes arguments. ils sont incapable de se remettre en cause : moi la fé ci, moi la fé ça, moi même le plus gabié...pendant ce temps cabri i mange salade.

12.Posté par Comptable le 04/04/2015 10:20 (depuis mobile)

Pour info, il est tout à fait possible et légal de payer un restaurant avec les fond de l'IRT. Pour ceux qui n'ont jamais travaillé de leur vie c'est un déjeuné d'affaire. Et oui ! Sortez un peu le dimanche...

13.Posté par Et les entreprises ? le 04/04/2015 10:29 (depuis mobile)

C''est de la folie ! L''IRT réalise un investissement de malade pour porter en solo le volet touristique de notre économie. Et pendant ce temps les pro (hôtel, commerces, resto) ils font quoi ? Ben ils pleurent en permanence. Jamais content !

14.Posté par Le cigare le 04/04/2015 10:34 (depuis mobile)

Notons la belle manœuvre d'un Pierre Verges revanchard en post 5. Lool arrêtez les foutaises svp. Voulez-vous parler de vos exploits au CRT ?

15.Posté par Gérard Jeanneau le 04/04/2015 10:36

Et les beaux voyages urbi et urbi, c'était une bonne vision ! Et avec les Pattes Jaunes ? On a la berlue à l'IRT. Rien de plus simple et de plus efficace que de demander aux Pattes Jaunes de se produire dans les hôtels de La Réunion ! Ce projet-là a tout son sens.

Et Virouleau nous barbote une argumentation tirée par les cheveux. Et si on avait investi les sommes versées à Cannes pour restaurer les hôtels de La Réunion, les clients seraient repartis en disant urbi et orbi : sa lé bon. Les meilleurs ambassadeurs pour le tourisme, c'est tout simplement la clientèle ! Les agences de voyage aussi seraient poussées à vendre La Réunion.

Il faut cesser de jouer au pitre comme du temps de Vergès !

La tête lé dur, mon zenfant Virouleau !

16.Posté par Annick le 04/04/2015 11:03 (depuis mobile)

Merci M.Viroleau pour ces explications! La CRC fait peut être son bouleau mais il faut mettre les éléments dans leur vrai contexte et avec tous les indicateurs en présence.

17.Posté par Julie le 04/04/2015 11:11 (depuis mobile)

Laissez les travailler! Vous avez déjà vu un rapport CRC qui dit que tout va bien?
Moi non

18.Posté par Post 15 réponse le 04/04/2015 11:12 (depuis mobile)

Post 15 la rénovation des hôtels c'est le rôles des privés ! C'est à eux de gérer leurs buisness en tant que professionnels du tourisme! La région vous donne des aides pour nettoyer votre maison vous ? Bref encore un amateur qui vient vomir ici...

19.Posté par Pas de panique le 04/04/2015 11:12 (depuis mobile)

Il est vrai que la CRC manque de oartialité sur le coup.

20.Posté par kololo le 04/04/2015 11:16 (depuis mobile)

Excusez moi mais la crc c est pas un modèle de gestion politique

21.Posté par Comparaison le 04/04/2015 11:22

C'est bien de vouloir comparer tout ce qui se passe à l'île maurice, mais certains oublient les différences qu'il y a entre l'Île Maurice et l'Île de la Réunion.
Arrêtez de comparer ce qui est incomparable !!
Et si les professionnels du tourisme (hoteliers, restaurateurs) revoyaient aussi un peu leur prix !!!
Ne vous êtes-vous jamais poser la question :
Et si c'était aussi de notre faute tous ces crises de tourisme ?
Non, vous préférez envoyer la balle qu'à une seule institution : l'IRT !!

Que chaque personne, concerné par le tourisme, se remet en cause, travaille ensemble ... et vous pourrez peut être changer les choses !!!

Même nous, en tant que créole, on ne peut pas se payer une chambre d'hotel si on a envie de changer d'air, de faire visiter notre famille dans l'île. Eh oui, trop cher pour nos poches !!

D'autant plus qu'il y a certains hotels, quand on les appelle, ils sont complets !!

Revoyez tout cela et vous verrez le changement !

L'IRT fait sa part de travail, a vous aussi professionnel du tourisme de faire le votre !!!

22.Posté par pamphlétaire le 04/04/2015 11:41

Pendant que certains responsables du tourisme restent inactifs à la Réunion ou cherchent à démontrer ce qu'on ne peut pas voir ou à justifier leur travail, un article de l'île jumelle sur page prend place dans MSN.(voir les liens ci-après). Inspirez-vous des pages de MSN pour qu'une idée (je ne dis pas plusieurs, c'est trop exigeant...) surgisse.

http://www.msn.com/fr-fr/voyage/article/l%C3%AEle-maurice-petit-coin-de-paradis/ar-AA8dxtW#page=1
http://www.msn.com/fr-fr/voyage/article/l%C3%AEle-maurice-petit-coin-de-paradis/ar-AA8dxtW#page=2
http://www.msn.com/fr-fr/voyage/article/l%C3%AEle-maurice-petit-coin-de-paradis/ar-AA8dxtW#page=3
http://www.msn.com/fr-fr/voyage/article/l%C3%AEle-maurice-petit-coin-de-paradis/ar-AA8dxtW#page=4
http://www.msn.com/fr-fr/voyage/article/l%C3%AEle-maurice-petit-coin-de-paradis/ar-AA8dxtW#page=5

23.Posté par GIRONDIN le 04/04/2015 11:53 (depuis mobile)

"Pascal Viroleau, qui rappelle que l’IRT s’appuie depuis 2004 sur un Schéma régional de développement du tourisme et des loisirs ....le SRDTL..."

Je crois que tout est dit dans cette phrase....

24.Posté par Restaurateur le 04/04/2015 11:56 (depuis mobile)

L '' irt est un organe de promotion de la destination, il est normal qu il soit présent sur les salons pour accroître noté notoriété.

25.Posté par Franck le 04/04/2015 11:58 (depuis mobile)

Depuis 2010 , les efforts pour l économie et le tourisme sont notables, on a même eu un record de fréquentation et avec les requins ça aurait pu chuter! C est stable

26.Posté par nul le 04/04/2015 12:07

Pourquoi comparez une île qui n'a pas la même valeur monétaire que nous, qui n'est pas un département français ?
Pourquoi certains mauriciens viennent travailler ici, récolter des sous pour bâtir chez eux ?
Pourquoi certains créoles investissent dans l'île soeur, au lieu de la faire dans leur propre île ?

Vous pensez que l'île Maurice est mieux, alors faites comme le député-maire qui n'a cessé de crier "au requin" ... et allez vive à Maurice !!!

Et les professionnels, tels que les hôtels, les restaurants ... ils font quoi, eux pour améliorer le tourisme dans l'île ?

Il faudrait qu'eux aussi, se bougent le popotin !!!
Réaménager leurs bâtiments : agrandissement, rénovation
Prix : revoir les prix des chambres (ne pas penser qu'aux riches), les prix des repas
l'accueil des gens
la formation des employés

Et pourtant ils ont des aides des collectivités, ils ont des subventions !!!

faut arreter de tirer sur l'IRT, alors que certains ne font pas d'effort à coté !!!

27.Posté par Jugement facile le 04/04/2015 12:11

Burlesque certains commentaires.

Le culte du résultat immédiat, exige de nos penseurs à faire de l'apparat face au peuple et à l'opposition qui de toute façon trouveront toujours mots à dire.

Notre île fait l'objet d'une publicité à fort retombé, nous devons soutenir et maintenir l'image de La Réunion.

La Réunion est divisée autant que les professionnels sur leur activité ! Comment voulez-vous que ça marche

28.Posté par Argument le 04/04/2015 12:19 (depuis mobile)

Qu en est il de l argumentation de la CRC s''agissant de la gestion de l''IRT avant 2010, il me semble qu'' a l arrivée de la nouvelle mandature cet organisme était déjà bien déficitaire.

29.Posté par Polo le 04/04/2015 12:23 (depuis mobile)

Il n y a jamais eu autant de mesures prisés en faveur du développement du tourisme que depuis 2010.la Réunion est désormais sur la carte grave à Didier Robert, n'en déplaise à pierre vergés qui a pratique une mauvaise gestion de l 'IRT

30.Posté par Perfectible le 04/04/2015 12:26 (depuis mobile)

Le rapport dit gestion perfectible , pas catastrophique ! Nul n'est parfait et ces recommandations suivies rendront les actions de l 'IRT perenne

31.Posté par Au moins c'est dit le 04/04/2015 12:37

La critique est facile, il a le mérite de rappeler l'impact publicitaire.

Ces 20 dernières années La Réunion est restée dans une latence déplorable sans communication.
Là une institution en fait une et ceux qui à l'époque l'avait rien fait viennent critique!

C'est quand même dingue dit donc

32.Posté par CRC et marketing le 04/04/2015 12:44

Il est quand même dingue de voir des technocrates de l'ENA qui ne font que de la gestion publique, venir critiquer un métier qui n'est pas le leur : le marketing, la communication.

Qu'il vienne critiquer sur la gestion des fonds, j'entends, mais sur une stratégie de communication c'est dingue.


C'est comme ci le trader allait dire au flic comment faire son boulot !

33.Posté par GIRONDIN le 04/04/2015 12:59 (depuis mobile)

........"Pascal Viroleau, qui rappelle que l’IRT s’appuie depuis 2004 sur un Schéma régional de développement du tourisme et des loisirs ....le SRDTL..."

Je crois que tout est dit dans cette phrase....

34.Posté par Concrètement les critiques vous auriez fait quoi ? le 04/04/2015 13:08

Concrètement les critiques vous auriez fait quoi de mieux ?

Tous une bande de troll qui n'apporte pas de solution. Quant au post 5 ! bravo nous comparons à Maurice est une brillante idée. réunionnaise réunionnais êtes vous prêt à perde votre sécurité sociale, votre smic, votre garantie d'emploi ? Je ne pense pas.

En tant qu'opérateur économique local, je ne peux pas me permettre de faire un publicité au delà de La Réunion, les coûts sont trop important. Nous avons là un organisme qui fait une publicité générale pour La Réunion, ce qui a des retombés pour nous tous. C'est le sens du partage.

Sur le nombre en baisse du tourisme. Oui la crise requin (accentuée par le fait que nos élus députés n'ont rien fait) a plombé notre économie, oui la crise mondiale aussi. Les professionnels locaux se sont-ils outré face au média qui nous descendent tous les jours ? La réponse est non.

Zot lé comme ti moineau, i attend tout i chap dans zot bec !

35.Posté par Oh ! Cousin le 04/04/2015 13:15

Oté couzin, encore un cousin ! Il faudra songer à un comité de salut public et revenir à 1789 pour ceux qui ne connaissent pas .

36.Posté par lili le 04/04/2015 13:16

Ta bonne vision c'était de te pavaner avec ta famille dans les plus grands hôtels des iles vanilles et cela au frais du contribuable. (...). Même pas honte vraiment le pascal.

37.Posté par marilou le 04/04/2015 13:19

J'aime bien, il se défend et il est beau...

38.Posté par CRC le 04/04/2015 13:21

J'aimerais bien savoir la partie du rapport avant 2010 ?
Alors les journalistes, vous faites votre enquête pour le trouver ce rapport !!
Bizarremment, le rapport allait de 2007/2008 à 2013, et on nous sort que la partie ou le Président de région actuel est en mandature !!

Personne ne se pose la question de savoir ce qui a été fait ou dit avant !!!

39.Posté par rody le 04/04/2015 13:23 (depuis mobile)

C est normal que l irt dépense dans la promotion c est sa mission

40.Posté par L'Ardéchoise le 04/04/2015 13:28

31/32 )pour ne citer que ceux-là) , même combat !
Quand on veut augmenter le nombre de commentaires pour des raisons X ou Y avec de multiples pseudos, mieux vaut essayer de le faire avec brio...
C'est dingue, non ?
...........................

41.Posté par ha ha le 04/04/2015 13:37

Pour ceux qui se posent des questions :

une petite recherche sur le net .......

http://www.zinfos974.com/Pierre-Verges-a-creuse-un-trou-de-617-000-a-l-IRT-en-2-ans_a26055.html

Il y avait un déficit dans les caisses de l'IRT avant la mandature de Didier Robert !!

Est que la CRC en parle des années avant 2010 ?

Est-ce que le rapport dit qu'il y a un déficit maintenant ? NON
La CRC interpelle sur des choses alors que le déficit d'avant 2010 passe à la trappe !!!

Dans tous les articles que j'ai pu lire ces derniers jours contre l'IRT, je n'ai vu (à aucun moment) la CRC accusé l'IRT depuis 2010, avoir créer un déficit sous la présidence de Jacqueline Fareyrol.

42.Posté par josian le 04/04/2015 13:38

Ah enfin nous avons quand même des éléments de réponse qu'imaz presse a oublié de publier. Cela m'etonnait qu'on ne puisse bénéficier que des éléments de la CRC, celle ci ayant pour obligation de soumettre à l'IRT un droit de réponses et d'argumantation.Par ailleurs, il s'agit pour la CRC de pointer ce qui apparait perfectible sur la gestion et en aucun cas l'indicateur de fréquentation est à lier aux conclusions, sutout lorsque les parametres comme l'éloignement, ou le fait que l'IRT rassemble à la fois un CTR et un CDT , spécifité à prendre en compte, ou encore la gestion précédente qui dans ce cas est un indicateur de taille dans la mesure où il est déficitaire. Ce rapport est donc comme le dit M. VIRLOLEAU contestable.Alors avant de déblaterer sur la moitié des infos pondues sur le fil par imaz press, nous pouvons nous poser la question de savoir à qui profite ces articles, certainenement pas à l'inteêt général.

43.Posté par Daredevil le 04/04/2015 13:40

L' IRT : Incompétence Reconnue dans le Tourisme ... Pseudo institution qui embauche des vieilles gloires locales en manque de leurs reconnaissances passées , des gesn qui sont mis là car ils ont sans doute "rendu des services" aux décideurs locaux !! On dépense pour aller au festival de cannes ou on finance des soirées parisiennes ou on aime bien se faire prendre en photos avec les people bobos parisiens aprés quelle retombée ?? Il faudrait poser la question à ces memes people que l'on rince à grand frais pour savoir ou ils vont passer leurs vacances ???? Si les gens de l' RIT ne le savent pas , ils n'ont qu'à lire les magazines dit également peoples et si ils ne souhaitent pas , on va leurs donner la réponse . Ces people vont :à : l'ile Maurice , aux Seychelles , à Saint barth !! Et aujourdhui ce n'est pas mieux .. de toutes les facons , rien ne changera .. alors continuons et profitez bien !

44.Posté par Mathieu le 04/04/2015 13:49 (depuis mobile)

Nous Réunionnais il faut ouvrir les yeux et soutenir l'IRT ! Paris i contrôle pas nous. Le boulot de l'IRT doit continuer !!!!! N'écoutez pas les détracteurs, vous faites du bon boulot

45.Posté par Crc le 04/04/2015 13:55

Si le rapport concerne la période 2007/2008 à 2013, ceci pourrait être interressant à savoir !!

http://www.zinfos974.com/Interdiction-des-kits-mains-libres-au-volant_a83552.html

46.Posté par aliette le 04/04/2015 13:57

La statégie de communication en matière de promotion n'est pas du ressort de la CRC.Par contre a t'elle fait état du bilan de 2007 à 2010? qu'en est il? quelle est la difference entre les deux gouvernances tant en matière de gestion qu'en ce qui concerne la stratégie touristique? quelles sont les actions impulsées par l'ancienne gouvernance pour favoriser le développement du tourisme à la Réunion?autant de réponses que devraient nous apporter ce rapport de la CRC qui à mon sens aurait du faire état d'un audit de l'ancienne structure.

Le rapport en l'état stipule que la gestion est perfectible, c'est concevable et l'IRT est maintenant en possession d'un document qui lui sert d'appui pour se perfectionner.
La région a une compétence tourisme, elle en est le chef de file, il est normal qu'elle confie à l'IRT la promotion et la valorisation de la destination.Il a fallu parer aux crises requin et les mesures prises sont certes conséquentes mais nécessaires pour maintenir l'image et rayonner . Ces campagnes ont permis de s'ouvrir sur d'autres marchés en y apportant une visibilité réelle et concrète.
Ce rapport ne fustige pas l'IRT, il lui donne les clés pour une plus grande réusssite.Si la CRC avait emis deux rapports , l'un sur l'ancienne gouvernance et l'autre sur l'actuelle gouvernance , il en ressortirait que les efforts de l'IRT depuis 2010 sont en faveur du développement du tourisme à la Réunion.

47.Posté par à qui la faute le 04/04/2015 14:04

Le rapport d'audit comptable et financier de l'IRT, commandé par la nouvelle présidence, sur la gestion de l'organisme ad-hoc de la Région en matière de tourisme soulève un certain nombre de faiblesses que le cabinet d'audit ne se prive pas de mettre en lumière. Un document qui décortique les exercices 2008 et 2009 de la structure touristique pilotée à l'époque par Pierre Vergès, jusqu'au changement de majorité régionale de mars 2010.

Après une première salve de pages présentant la structure et la mission qui lui est dévolue, l'audit glisse doucement vers l'exposition des faiblesses de gestion en 2008 mais surtout en 2009 où "le déficit se creuse de façon considérable" comme le témoigne le rapport, couplé à une "trésorerie déficitaire" déjà constatée en 2008 et qui se creusera l'année d'après.

En filigrane des 65 pages du rapport, le montant des dettes au 31/12/2009 sont constituées majoritairement par celle envers la Caisse Régionale de Crédit Agricole Mutuel de la Réunion. Elle est suivie par les dettes envers les fournisseurs, les dettes fiscales et sociales mais aussi 182.000 euros qui y sont inscrits au titre de la dette à la Région pour le loyer de l'établissement de Paris. Enfin, on comptabilise 117.000 euros de dette envers divers prestataires (gîtes et autres établissements…).

Des contrôles internes doivent être mis en place

Le compte de résultat de ce même exercice 2009 laisse apparaître des "charges d'exploitation supérieures aux produits". Un résultat déficitaire résiduel qui se justifie selon cet audit par "des dépenses engagées au-delà de la limite des lignes allouées par la Région pour 129.000 euros" ou encore par "des frais financiers relatifs aux découverts".

Le rapport, conscient des lacunes, rappelle entre les lignes le rôle de cette structure qui "n'est pas de dégager un excédent mais de maintenir un équilibre financier". Un équilibre qui doit être "le résultat d'un suivi rigoureux des dépenses engagées par rapport à celles budgétisées, qui seront en conséquence couvertes par des flux de trésorerie garantis", poursuit le rapport.

Devant le constat dressé par le rapport sur les "dépenses engagées au-delà des lignes allouées par la Région ainsi que l'insuffisance de procédures afférentes à l'engagement des dépenses", le rapport précise que "l'engagement de dépenses en l'absence de crédits peut constituer une faute du dirigeant. Dans le cadre de la gestion de fonds publics, ces dirigeants doivent répondre de leur utilisation avant de risquer une éventuelle condamnation par la Cour de discipline budgétaire et financière".

Parmi les recommandations, le cabinet d'audit préconise au conseil d'administration la mise en place de procédures de contrôles internes afin d'assurer un équilibre financier à la structure.

"insuffisances dans les actions engagées"

"Devant le résultat déficitaire depuis la création de l'IRT" et surtout de "pertes cumulées de l'ordre de 617.000 € en l'espace de deux exercices" (2008 et 2009), le rapport ajoute que le risque de "continuité d'exploitation de l'IRT pourrait être compromise du fait des pertes conséquentes". Ses recommandations sur ce volet : "le conseil d'administration doit se doter d'un outil fiable qui lui permette de contrôler la consommation du budget en cours d'année".

Enfin, parmi les détails croustillants, des "insuffisances dans les actions engagées vis-à-vis des budgets alloués en 2009 (996.000 euros) et 2008 (2.165 millions d'euros)" sont constatées.

48.Posté par Philippe le 04/04/2015 14:11

Jacqueline Farreyrol a toujours défendu son île du plus profond de son coeur ! c'est pa une facture de restaurant qui va remettre en cause cette grande dame qui oeuvre pour la Réunion !

49.Posté par stephane le 04/04/2015 14:15

regardez combien de tournages il y a eu à la Réunion avant de critiquer la présence de l'IRT au festival de cannes, 2 series, un film! n'est ce pas la une preuve que cette présence paye et met en valeur l'image de notre île qui devient attractive pour la filière cinématographique?
n'êtes vous pas satisfait que notre si belle ile devienne une terre d'image , une image qui rayone de toute part?

50.Posté par Dimitri ALAIN le 04/04/2015 14:16

l 'arnaque de la région continue d'une manière ou une autre regardez qui touche le plus et encore plus dans l'histoire !!!!!!

1 2
Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes