MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Pas de vaccin contre le mépris social


Les "Forces de Gauches" ont fait le point sur l'actualité et ont réagi aux élections passées et à venir. Voici leur communiqué :

Par Didier Dupont, Jean Paul Panechou (FGR) - Publié le Samedi 17 Juillet 2021 à 11:42

Pas de vaccin contre le mépris social

PAS DE VACCIN CONTRE LE MÉPRIS SOCIAL.

Mais la chasse aux ”clandestins” est ouverte.

Au niveau national comme sur le plan local, un constat commun pour les suffrages des 20 et 27 juin 2021 (Élections Régionales et Départementales), le taux d’abstention record comme le symptôme d’une démocratie très malade: “un vrai crash démocratique”.

Quelques explications se dégagent:

Un divorce entre les citoyens et les “Politiques” à cause des égo, les manquements des élus dans la parole donnée, le fléau de la corruption, les abus des indemnités trop généreuses et cumulées qui restent de l’argent public (“plus le graton lé bon, plus i ve manze lo coson”), la pratique généralisée du clientélisme au travers du maintien du peuple dans une précarité alimentaire.

Le travail des élus , qui n’est pas un métier, devrait être en priorité de ramener la population vers les urnes en œuvrant pour l’intérêt commun et donner un sens politico-juridique à l’abstention, aux votes blancs et nuls, au lieu de se mettre en avant et de ne penser qu’à leurs seules petites personnes. 
 

Sur le plan national, on a assisté, à l’issue des suffrages régionaux, au retour de la droite sur la scène politique, un maintien de la gauche et une “Bérézina” de la République en Marche, parti de la majorité Présidentielle. Les Verts n’ont malheureusement pas apporté de plus value ni à la gauche ni à eux mêmes.

Si En Marche est en marge, les Républicains ont le vent en poupe. Xavier Bertrand paraît plus que jamais un candidat sérieux et même si le Rassemblement National n’a pas brillé dans ces scrutins en faisant de l’insécurité un thème régional, il ne faut pas croire qu’il ne sera pas opérationnel pour les élections Présidentielles de 2022.

La gauche doit tout faire pour ne pas reproduire le schéma du duel Macron / Le Pen. A force de jouer avec le feu et de compter sur une alliance républicaine au second tour face à l’extrême droite, l’on finira un jour par se brûler et ce qui devra arriver, arrivera . N’oublions pas que Macron  n’a aucun intérêt à voir Marine  Le Pen faible. C’est le duel qui l’arrange.

Malheureusement, la Gauche reste divisée. Le PS national tente de construire une candidature en la personne de Madame HIDALGO proche des idées libérales pour faire barrage à l’union de la gauche encore une fois à Jean-Luc Mélenchon seul opposant de la gauche contre les réformes injustes et impopulaires des Présidents précédant Sarkosy-Hollande et aujourd’hui Macron depuis plus dix ans et surtout il a un bon programme.Hidalgo porte une incapacité de pouvoir créer une union populaire de Gauche, trop éloignée des idéaux communistes du Parti Communiste qui de leurs côtés vont s’engager seuls. Ce qui est sûr, une gauche divisée présage un échec annoncé aux prochaines échéances électorales. L'horizon semble bien sombre pour la Gauche et ne peut être que pessimiste et tout ça à cause  des leaders égoïstes et irresponsables, qui oublient la souffrance populaire. La Réunion votera le candidat Mélenchon de l’Union Populaire qui a le meilleur programme.
 

Au niveau local, le 1er tour des deux scrutins de l’élection Régionale et des conseillers Départementaux là aussi a laissé paraître au grand jour la difficulté pour la Gauche de s’unir. Pas moins de six candidats de Gauche à l’élection Régionale. Une fois encore les égos des uns n’ont fait qu’affaiblir la Gauche et marquer encore plus de distance entre les citoyens et les Politiques. Cette volonté de cumuler des mandats parfois dans un seul intérêt financier au travers des indemnités n'a fait qu’aggraver le divorce de beaucoup de nos concitoyens en matière de participation aux scrutins.

Pourquoi une division au 1er tour alors que les programmes étaient quasiment identiques?

En effet, même positionnement sur l’aménagement du territoire à rééquilibrer, une continuité territoriale plus forte et la Nouvelle route du Littoral à terminer.

Avec une union dès le premier tour, fort à parier que la victoire de la Gauche aurait été directement beaucoup plus large.

Par ailleurs, il est regrettable que certains candidats se soient orientés vers des listes d’ouverture vers la Droite macroniste, ce qui contribue également à fragiliser la Gauche. Une grande erreur stratégique qui n’a pas fonctionné.

Et cette perte de vitesse d’Ericka BAREIGTS sur Saint-Denis devrait l’alerter pour les prochaines municipales. Comment expliquer qu’elle n’ait pas gagné dans sa propre ville, comme bien d’autres d’ailleurs?

Il est aussi à noter  l'échec des Verts, parti national, représentés par JP MARCHAU sur notre île lors de ce scrutin.
 

Heureusement qu’au second tour, l’union a fonctionné. Faut-il rappeler que la Région Réunion est la seule collectivité qui passe à Gauche. Comme quoi même une union, même restreinte (Huguette BELLO, Patrick LEBRETON et Ericka BAREIGTS) peut fonctionner. Cette victoire de l’union ouvre la voie à une grande espérance populaire pour résoudre concrètement les problèmes réels.

Pour la nouvelle majorité, le temps de la fête est terminé, place maintenant au travail. Les Forces de Gauche Réunion mettent en garde contre les dérives de la corruption et du favoritisme et rappelle aux élus la nécessité de lutter en faveur du pouvoir d’achat, contre le fléau du chômage de masse sur notre île, de mener des actions en faveur du logement et de la lutte contre la pauvreté et toutes formes d’exclusion, d’amorcer la transition énergétique et écologie ainsi que la préservation de tous les patrimoines.

Véritables enjeux sociaux et environnementaux qu’il va falloir prendre à bras le corps avec la collaboration  de  l’action du Conseil Départemental.
 

Les élections départementales favorisent généralement les municipalités, sauf dans certaines communes comme Saint-Paul, Saint-André ou encore Le Port.

Il faut admettre que 2 scrutins le même jour en situation d’urgence sanitaire ont fait que les citoyens ont été un peu perdus.

Il est triste de constater que depuis 3 décennies le Conseil Départemental est toujours à Droite mais avec une majorité où siègent des élus de Gauche. Il n’y a plus de véritables oppositions au sein de cette collectivité. D’ailleurs les commissions permanentes sont composées d’élus de Droite et de Gauche. Le PCR y occupe un poste de Vice Présidence (in vré manzé coson).

 On a assisté également à la composition de binôme de mouvances politiques différentes (Nassimah DINDAR /JF. HOAREAU par exemple); et l’on se demande pourquoi l’abstention. Les alliances contre nature ne fonctionnent pas. Nassimah DINDAR quand bien même élue vit une fin de carrière, il faut l’admettre.

En outre, élus avec à peine un peu plus de 25% de suffrages exprimés, les  Conseillers départementaux n’ont pas à fanfaronner. Ils devront davantage accentuer les actions sociales. Maintenant que le Conseil Départemental ne gère plus le RSA, il peut axer ses missions sur la santé, le social et la solidarité. Il n’a pas droit à l’échec. Le Conseil Départemental doit assurer une meilleure proximité au sein de la population et lutter contre toutes formes d'exclusion comme celles commandées par les faisants autrement par exemple.
 

Remarques critiques sur l'état d’urgence sanitaire.

Le débat est complexe. Il  existe entre les savoirs scientifiques et pour se faire une opinion, il est normal que les citoyens se l'approprient également.

 Le taux de vaccination est actuellement de 30% sur notre île. Les décisions des pouvoirs publics sur l’obligation ou la contrainte pass sanitaire prennent donc en otage près de 70% de la population, considéré comme “passager clandestin” du train de l’immunité collective. Constitutionnelles ou non, elles installent une fracture vaccinale et sociale stigmatisante, une discrimination autoritaire marquée pour augmenter et légitimer une incompréhensible surveillance de masse, pour appliquer le résultat du choix entre confinement et vaccination.

Pass sanitaire pour les lieux de cultures et non les lieux de cultes?

Pas de couvre feu en hexagone mais double peine ici?

pourquoi les soignants et non pas toutes les catégories professionnelles?

Pourquoi diviser les citoyens?

Les commerçants vont-ils devenir des policiers, chasseurs de "clandestins”?

En réalité, ces nouvelles contraintes publiques cachent le  bilan d’une politique de santé catastrophique depuis deux décennies et qui sera  poursuivie, à savoir toujours moins de lits et de moyens comme dans tout le reste du service public national et territorial.

Ces injonctions du président monarque absolu en Cdd, ensuite rapidement amendées par les ministres, lance aussi une campagne électorale, avec une nouvelle dose libérale sur les “rentes”, la valorisation du travail et du mérite, les réformes de l’assurance-chômage et les retraites, accusés coupables de tirer profit des situations de crises.

Malheureusement, il n'y a pas encore de vaccin contre le mépris social.

Le message étant: “J’y suis, j’y reste

Les nouvelles manifestations populaires anti pass, reprenant les revendications des gilets jaunes contre les injustices, témoignent alors que le “en même temps” marque une fois de plus ses limites et que le scepticisme est un remède au dogmatisme et à l’empressement intellectuel et politique.

Arrêtons avec ce jacobinisme moderne. Sur ce point essayer de trouver des différences entre le discours du Président, du Préfet et celui de SARDA Garriga.

On marche au sabouk.

Didier Dupont, Jean Paul Panechou    
FDGR, FORCES DE GAUCHES REUNION 

 




1.Posté par Abel le 17/07/2021 11:57

Les dirigeants des « forces de gauche » ne vivent ils tous pas confortablement dans de belles villa ? Leurs attentions sociales ressemblent uniquement à des postures politiques

2.Posté par A mon avis le 17/07/2021 12:14

Baratin !

La plupart des élu.e.s (toutes tendances confondues) sont de vieux briscards de la politique qui trainent des casseroles judiciaires, et qui magouillent pour se maintenir ou reconquérir la place !
(et il 'y a pas de vaccin contre la malhonnêteté)

Elle se trouve là la cause principale de la désaffection des citoyens pour les urnes.

**********
état d’urgence sanitaire.

"Les décisions des pouvoirs publics sur l’obligation ou la contrainte pass sanitaire prennent donc en otage près de 70% de la population, considéré comme “passager clandestin” du train de l’immunité collective. Constitutionnelles ou non, elles installent une fracture vaccinale et sociale stigmatisante, une discrimination autoritaire "


Fracture vaccinale et sociale dites vous !

Il existe une autre fracture, c'est la "fracture pandémiale" : entre ceux qui acceptent les mesures permettant de lutter contre l'invasion du microbe, de résister au Covid , et ceux qui collaborent avec l'envahisseur viral en refusant toutes les mesures sanitaires sous des prétextes plus ou moins fallacieux !

3.Posté par RIPOSTE974 le 17/07/2021 13:24

Jean Paul Panechou , ex socialiste , on aura tout vu

Traverse !

Une bien triste nouvelle : Ce courrier ne sera plus l’emblème du FDGR, FORCES DE GAUCHES REUNION , il va être remplacé par un MUGUET c’est la seule tige capable de supporter autant de cloches

4.Posté par Jadou le 17/07/2021 13:43

Mélenchon ????? Mais vous perdez la tête ! Il a franchi des lignes rouges et est devenu un vrai repoussoir ! Il faudrait peut être se creuser la tête pour trouver des personnalités de qualité moins clivantes. Je suis prête à renouer à gauche mais entre Mélenchon et Hidalgo, ce sera ni l'un ni l'autre !

5.Posté par JORI le 17/07/2021 14:16

Quels sont les résultats de LFI aux régionales et départementales ?. Pourtant il aurait le meilleur programme !! 😂 😂 😂

6.Posté par Colombo le 17/07/2021 12:22

Melenchon aurait un bon programme ? Je ne le savais pas. Je découvre !

7.Posté par L'Ardéchoise le 17/07/2021 23:51

6 - Comme la Mère Denis, j'ai envie de vous dire "Ben vrai"!

8.Posté par L'Ardéchoise le 17/07/2021 23:58

De l'excellent tribun que Mélenchon ait pu être autrefois, il ne reste qu'un triste sire dont on ne sait plus que faire, d'acte en scène, de couillonisse en indigeste déclamation (ou déclaration ?)...

9.Posté par MICHOU le 18/07/2021 07:17

Constat terrible mais réel, mais de là à proposer Mélenchon impossible.. Après avoir donné beaucoup d'espoir, il est parti en vrille et s'est grillé aussi.
Mme Dindar et Bareigts ont payé leur inconstance, l'une en quittant un poste confortable où elle avait la confiance des électeurs, l'autre en jouant les chaises musicales à peine arrivée.
Il y a pourtant sûrement des hommes intègres en France mais tant qu'on bouclera l'accçàs aux élections avec les 500 signatures des élus déjà en place, il n'y aura ni changement, ni espoir de quoi que ce soit.
Tant que les élus seront tributaires des lobbies et que des parasites seront dans les coulisses, la gangrène continuera à ronger.
1789 c'est loin, ça fait partie de l'histoire mais ça n'a pas servi de leçon
Les Droits de l'Etre Humain sont brandis à chaque instant comme un drapeau national mais piétinés chaque jour un peu plus
ON VOIT LA GRANDEUR D'UN PAYS A LA FACON DONT IL TRAITE SES CITOYENS ET SON ENVIRONNEMENT

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

3 rue Émile Hugo
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes