Social

"Pas de négociation sur le prix de la tonne de canne en raison du blocage du site du Gol"

Mardi 4 Juillet 2017 - 09:21

Suite à la réunion du Comité Paritaire de la Canne et du Sucre hier après-midi, le syndicat du sucre fait le point. Voici le communiqué :


"Pas de négociation sur le prix de la tonne de canne en raison du blocage du site du Gol"
Une réunion du bureau du CPCS s’est tenue cet après-midi en présence de l’Etat, des représentants planteurs, Isidore Laravine et Jules Houpiarpanin, des représentants industriels, Florent Thibault et Sylvie Le Maire et du Président de la Chambre d’Agriculture, Jean-Bernard Gonthier.

L’Etat a fait un point de situation et a exposé les différentes avancées des discussions. Il a appelé au calme, au déblocage et au retour à la libre circulation des usagers de la route. Conformément à la position tenue depuis le début des négociations par les industriels, ces derniers ont indiqué à Jean-Bernard Gonthier, Jules Houpiarpanin et Isidore Laravine, par ailleurs membres de la CGPER, qu’ils seraient prêts à reprendre les discussions, avec eux, dès lors que les sites de Tereos seront débloqués.

*CPCS : Comité Paritaire de la Canne et du Sucre
Zinfos974
Lu 2163 fois



1.Posté par té ré os le 03/07/2017 22:46 (depuis mobile)

Au lieu de parler dans le vide. Combien ils demandent sur quelle marge bandes de (...) ?

2.Posté par Réveillez vous le 04/07/2017 10:12

Les aides pour faire un peu de "détails"

POSEI :
- aide à forfaitaire à la réforme de l’OCM sucre 59,2M€
- aide au transport de la canne 10M€

Ces aides sont complétées par des aides nationales autorisées par la Commission européenne dans la limite d’un plafond annuel de 90M€ :

- 56M€ : aide planteurs, complément du prix de la canne
- 10M€ : aide industriels du sucre, en complément de l'aide forfaitaire POSEI
- 24M€ : aide à l'écoulement du sucre DOM métropole, ce montant n'est pas réparti car payé au réel.
+ la rallonge de 38M€.

on continue comme ca encore combien de temps ?
Avec cette argent on aurait pas pu développer des sociétés qui elle seront rentable et creront de l'emploie a long therme ?

3.Posté par TICOQ le 04/07/2017 10:45

TEREOS tenez bon, ne cédez rien à ces nantis déguisés en agriculteurs !

4.Posté par Zozimé le 04/07/2017 12:09

Depuis quand Brésil y command 'a à nous?

5.Posté par Jose le 04/07/2017 17:12

C'est bien le système français ça, faire d'une profession une bande d'assistés, comme ceux qui ne foutant rien touchent le RSA.
Assez de ces saloperies de cannes, plantez nous des fruits et des légumes, arrêtons d’importer de chine des produits dont le goût est absent, contrairement aux produits toxiques qu'ils contiennent !

6.Posté par youssef bouterfas le 04/07/2017 17:55

poste 5
faits un effort tu parles comme un assisté plantez nous construisez nous donnez nous
mariez nous donnez nous enfants mangez nous enfants
les non assité parle de cette manière
''bougez laissez nous passer foutez le camps laissez nous produire''

dans le systeme colonial français s'il te donne le rmi et te promez de te donner un logment c'est pour ne pas le concurencer sur le foncier agricole..car s'il ne te donne rien tu va produire et ensuite construire..
mais il se plonge dans la misere et plonges le reste dans la misere car il n'a pas calculer l’avancement de l'age il se croit stable a 40 ans..apres 60 il ne pourra plus bouger sa vue va diminuer il ne va plus distinguer les bourgeons sa main tromble il ne pourra plus faire un sillon, qui va le remplacer?? personne car tout le monde avait perdu la faculté de produire..le travail c'est une memoire une habitude

7.Posté par klod le 04/07/2017 20:16

allé gratte la terre ......... allé kose kosé ........ merci patron . i love le "changement" .

8.Posté par Thierry le 04/07/2017 21:49

Et de donner raison aux industriels, à ceux qui se moquent du travail et dont le seul intérêt est la satisfaction de l'actionnariat. Et s'il y a des actionnaires, c'est qu'il y a à gagner sur le dos des planteurs, de l'agriculture ...

Et si 'l'Etat laisse faire les industriels, c'est que quelque part, il n'a pas le choix pour le maintien d'une certaine cohésion sociale entre chaque crise.

9.Posté par Esmeralda le 04/07/2017 23:22

Si c'est si juteux que ça d'être actionnaire, les planteurs n'ont qu'à devenir actionnaires !!! oui, mais il y a risque de pertes....

10.Posté par Faut arrêter avec la canne le 05/07/2017 02:40

La canne rapporte pas aux planteurs
On trouve pas de coupeurs (sauf au black)
Téréos pleure.
Les engrais sont utilisés massivement et polluent gravement les napes d'eau potable
la Canne empêche le développement économique en bloquant le foncier
l'irrigation intensive perturbe l'océan

Bref, pourquoi on continue la canne, la monoculture irrationnelle, les subventions massives à Téréos en pure perte pour La Réunion

11.Posté par Question bête le 05/07/2017 06:53 (depuis mobile)

Et si l'on bloquait les restaurants des cadres de terreos..?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >