Education

Pas de classes supplémentaires répond le Rectorat

Mardi 23 Août 2011 - 13:23

De nombreux établissements scolaires de l'île attendaient les retombées de la réunion au Rectorat qui se tenait ce mardi matin au Moufia. Ils n'ont pas été déçus : la réunion tant attendue a tourné au vinaigre.


La réponse du Rectorat n'est pas venue refroidir les intentions des enseignants et parents d'élèves (photo d'archives)
La réponse du Rectorat n'est pas venue refroidir les intentions des enseignants et parents d'élèves (photo d'archives)
 
La Plaine Saint-Paul, la Saline-les-Bains, les Avirons ou encore Bourg-Murat à la Plaine des Cafres, les établissements scolaires qui ont décidé de se faire entendre en cette rentrée scolaire repartent déçus d'une réunion tant espérée. Mais les trois établissements cités ne sont pas les seuls concernés par les fermetures de classe à la rentrée.

A la Plaine comme à la Saline ou encore dans le Sud, les configurations restent quasiment identiques. Enseignants et parents réclament l'ouverture de classes supplémentaires afin de faire retomber la surcharge des classes à des chiffres plus acceptables selon eux.

Le Rectorat a ainsi confirmé l'ouverture cette année de 18 classes, pas une de plus. Evidemment, ces ouvertures sont déployées un peu partout dans l'île. Les établissements en colère le resteront à moins d'un fléchissement du Rectorat.

Les syndicats avancent quant à eux l'ouverture souhaitable de 73 classes dans l'Académie. Les positions restent donc inchangées par rapport à ce matin. Contactés, les établissements scolaires concernés disaient attendre le retour de leurs représentants partis discuter à Saint-Denis avant de publier un mot d'ordre pour les prochains jours. Un mot d'ordre qui ne laisse guère de place au doute : ce matin, tous les interlocuteurs rencontrés clamaient vouloir poursuivre leurs manifestations sans une réponse affirmative du Rectorat.
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 824 fois



1.Posté par noe le 23/08/2011 15:26

Les ouvertures des classes ne peuvent se faire d'un coup de baguette magique ...Il y a une procédure à suivre !

2.Posté par Ded le 23/08/2011 18:47

Parce que vous vous attendiez à quoi ô jeunes ( et moins jeunes qui eux n'ont pas cette excuse de l'âge) innocents!
La politique c'est "on ferme des postes, on fermes des clases et on bourre un peu plus celles qui restent"
Pour le reste on s'en tape , les riches foutront leurs mômes dans le privé ( ça fait marcher le bizness) et les autres , qu'ils se démerdent!

Mais bon , ils sont si nombreux tous ces parents à chier en permanence sur les profs que le gouvernement peut sans complexe contiuer sa casse du service public, c'est démago mais ça plait (sauf si votre môme est concerné ) , et quand la mal est fait , les pleureuses se réveillent , trop tard , fallait pas voter pour lui car tout cela était programmé et vous le saviez!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >