MENU ZINFOS
Faits-divers

Pas d'excuse de minorité pour les quatre auteurs d'un home-jacking à La Possession


Le 14 juin 2018, aux alentours de 23h30, quatre mineurs dont une jeune femme participent à un home-jacking sur la commune de La Possession. L'habitant de la maison avait été ligoté et aspergé d’essence alors qu'il dormait. Il expliquait, lors de son dépôt de plainte, avoir été réveillé par la lumière de sa chambre et la présence de deux individus gantés et casqués avec des lunettes sombres dont l'un tenait un bâton dans sa main.

Par - Publié le Jeudi 18 Juin 2020 à 16:46 | Lu 3797 fois

Il y a deux ans, une scène digne d'un film d'épouvante se déroule au domicile d'un Possessionnais. Il est réveillé puis malmené en pleine nuit par cinq individus.

Dans la bande, un des deux mineurs reproche à cet habitant d'avoir des relations sexuelles avec sa soeur de 16 ans. Il demande en retour une compensation de 4000€. Lors du home-jacking, ils lui dérobent ses quatre cartes bancaires et extorquent ses codes. Pendant que l'un des deux mineurs le garde en joue, le second part retirer de l'espèce au gabier, revenant même avec la somme de 1000€. Après lui avoir volé télévision, ordinateurs portables et un smartphone, ils repartent avec son véhicule de marque Mercedes. 

Après son agression, la victime part avec son fourgon afin de retrouver sa voiture mais en vain. Il se rend ensuite chez sa fille pour lui raconter sa mésaventure. C'est elle qui appelle la gendarmerie. Elle explique que son père est venue chez elle vers 1h30 du matin pour lui dire qu'il avait été ligoté sur son lit et aspergé d'essence par deux jeunes. Elle indique également aux militaires que son grand-père avait, 20 ans plus tôt, été ligoté puis torturé et qu'il avait succombé à ses blessures. Elle ajoute que son père ne veut pas déposer plainte suite aux menaces de ses agresseurs qui promettent de revenir brûler sa maison. 

​La piste d'un jeune couple hébergé par la victime se trouve être la bonne

La fille de la victime explique également aux gendarmes que son père avait hébergé un couple de jeunes il y a quelques mois et que l'agression pourrait être liée à ce jeune couple. Après investigations, les cinq intrus sont interpellés et placés en garde à vue. Ils seront tous les cinq mis en examen à des niveaux différents. Si le plus jeune est jugé devant le tribunal pour enfants, les quatre autres, compte tenu de la gravité des faits, sont présentés devant la cour d'assises des mineurs pour crime d'extorsion aggravé. Ils étaient jugés depuis ce lundi 15 juin devant la cour d'assises de Saint-Denis. 

Conformément à la loi, le président d'audience avait décidé, au premier des quatre jours du procès, que les débats auraient lieu à huis clos en raison de la minorité des accusés au moment des faits, sauf pour l'un d'eux.

Peu après 16H30 ce jeudi 18 juin, la cour a rendu son verdict, beaucoup plus sévère que les réquisitions de l'avocate générale pour certains protagonistes. 

L'excuse atténuante de minorité n'a en effet pas fonctionné pour la jeune fille qui a été condamnée à 7 ans de prison (au lieu de 3 ans requis). Un deuxième home jacker a vu sa peine alourdie de 2 ans, passant de 7 à 9 ans d'emprisonnement. Il était le seul majeur au moment de cette expédition punitive.

La peine a toutefois été amoindrie pour les deux autres pour lesquels dix ans avaient été requis. Ils ont été condamnés tous deux à 7 ans de prison au lieu de 10 requis. Ils étaient considérés comme les meneurs de cette nuit du 14 juin 2018.



Regis Labrousse
Faits-diversier Passionné par tout ce qui vole, j'ai eu la chance de pouvoir effectuer une longue... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Hans974 le 18/06/2020 17:39

Incompréhensible verdict.....
Pourquoi les soit disants meneurs prennent moins chers que les larbins les suiveurs? Ils auraient dûs prendre les 10 ans requis...

2.Posté par almuba le 18/06/2020 17:42

Pourquoi avoir héberger ces voyous?

3.Posté par boul le 18/06/2020 20:48

oh punaise pour une fois les sanctions sont jouissives et plutôt justes !! j'espère qu'ils apprécieront leur séjour

4.Posté par C moin le 18/06/2020 21:27

Pfft... remise de peine au bout de 3 ans de cabane!!!

5.Posté par amada troaré le 18/06/2020 22:06

Encore une justice pourrie et raciste s'acharnant sur de pauvres innocents

6.Posté par C moin le 18/06/2020 22:56

Pfft... remise de peine dans 3 ans!!!

7.Posté par PEC-PEC le 19/06/2020 09:55

Il a là sujet à débat sur la responsabilité des mineurs.
En 1978 Le président Giscard d'Estaing a fait passer le majorité de 21 à 18 ans, ce qui lui valu de perdre les élections de 1981, soit dit en passant.
Je pense que la justice doit revoir la notion de mineur en cette époque ou les délinquants sont avérés de plus en plus jeunes. Les enfants et adolescents voleurs, tueurs, délinquants de tous poils sont trop souvent traités avec "tendresse" voir légèreté.
Pour un fois voici un tribunal pour mineurs qui prend ses responsabilités. Je suis souvent à râler sur la justice et cette fois je rends hommage à ces juges qui ont pris leur responsabilité.
Il semble que la notion de mineur pénal se doit d'être ramenée à 14 ans voir 13 pour enrayer l'escalade dans le crime de cette jeunesse sans foi ni loi, prête à tout et n'importe quoi.
Quel ministre de la justice et quel président aura le courage d'adapter la justice au monde actuel, comme le fit Giscard sur la majorité.

8.Posté par Sakamanga le 19/06/2020 10:31

Excellent post 5!

9.Posté par mister Magoo le 19/06/2020 13:44

Et bien dites donc, verdict bizarrement sévère, c'est si rare, la victime a des proches au tribunal ?
la justice commencerait à se réveiller ???

10.Posté par zigzag le 20/06/2020 15:36

les justiciables n etaient pas miranville et hubert par hasard

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes