MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Pas d’égalité réelle sans liberté réelle !


- Publié le Vendredi 16 Septembre 2016 à 11:22 | Lu 757 fois

Pas d’égalité réelle sans liberté réelle !
Un rappel : en mai 2015 en Guadeloupe, le président de la République a annoncé le lancement d’un projet de loi dite d’égalité réelle pour les Outre-mer, qui devait fixer l’avenir de ces pays pour les 25 ans à venir. Peu après, Victorin Lurel, l’ancien ministre des Outre-mer et député guadeloupéen, a été missionné pour préparer ce projet de loi.

Aussitôt, le Parti Communiste Réunionnais a demandé que le gouvernement organise un grand débat pour que nos compatriotes puissent exprimer leur point de vue et participer à l’élaboration du projet. Le PCR a aussi fait connaître ses propositions au parlementaire missionné, au gouvernement et à la population réunionnaise. En même temps, le sénateur Paul Vergès a également pris des initiatives dans ce sens, notamment dans un courrier envoyé à François Hollande, qui a approuvé par écrit ses remarques et propositions.
 
Hélas, suite à l’absence de concertation citoyenne et démocratique à ce sujet, on a vu que le projet de loi présenté au Conseil des ministres le 3 août dernier non seulement ne contient pas les mesures à prendre pour relever nos défis dans les décennies à venir mais encore ne respecte pas les droits fondamentaux de notre peuple. C’est pourquoi le PCR a envoyé des propositions à la ministre des Outre-mer le 8 août pour lui demander de faire respecter le droit à l’information et à la liberté d’expression de la population, notamment par l’organisation de débats avec le concours du service public audio-visuel pour donner la parole à toutes celles et tous ceux qui ont manifesté, par une contribution écrite, de l’intérêt au projet de loi. Pour le PCR, ces propositions constituent sa volonté d’associer pleinement les citoyens à la réflexion et à la décision sur leur avenir. En même temps, le PCR a mis ses remarques en ligne sur le site Égalité Réelle.

En l’état actuel, il faut reconnaître en toute objectivité que les carences très graves du projet de loi qui sera examiné par les députés puis les sénateurs en octobre et en novembre prochains font que ce texte est plutôt néfaste pour notre avenir car il ne remet pas en cause le système néo-colonial à l’origine de nos graves problèmes socio-économiques, environnementaux, culturels et institutionnels. Il ne tient pas compte non plus du contexte international qui va marquer les prochaines décennies (croissance démographique, réchauffement climatique, transformations technologiques, mondialisation capitaliste…).
 
En tant que Réunionnais fidèles aux combats de nos ancêtres pour la liberté, nous ne pouvons pas nous résigner à cette situation et devons donc nous mobiliser pour changer le processus, échanger entre nous afin de nous entendre le plus largement possible sur un projet au service du bien commun réunionnais et faire respecter nos droits fondamentaux dans une loi juste pour notre avenir. Dans ce combat, nous nous sommes déjà retrouvés à un grand rassemblement le dimanche 4 septembre 2016 à Sainte-Suzanne.
Il n’y aura pas d’égalité réelle sans liberté réelle, c’est-à-dire sans les conditions d’un développement durable, solidaire et responsable ! Non à l’exploitation de l’homme par l’homme ! Asé lès lé zot désid pou nou ! Voilà la loi que nous voulons pour l’avenir de La Réunion. Alon batay ansanm pou nout péi ! Sinonsa, kosa nou lès pou nout marmay ???
 
Lucien Biedinger




1.Posté par Merlin le 16/09/2016 11:34

Avec à peine 1500 vote sur 2,7 millions d'ultramarins , on ne peut pas dire que ce projet de loi d'égalité réelle soit pris au sérieux par les citoyens . Pour ma part cette faible participation pour ne pas dire qu'elles est minable et nulle désavoue à la fois le gouvernement Hollande que les LUREl et BAREIGT. c'est tellement minable que je m’arrête là .

2.Posté par GIRONDIN le 16/09/2016 17:17

A l'enchanteur, groupie du senatueur d'abeille de la pyramide!

ce qui est minable c'est qu'après 70 ans on en soit là!
Souhaitez vous que je rappelle le nombre des années de pouvoir de droite ou êtes vous un militant de droite?
Juste avec l'octroi de mer le Didier nous montre qu'on est dans l'inégalité, idem pour les billets pour batcarré qui devrait pris en charge par l'état!

+

Une consultation pour rien, 5 ans de perdu pour les DOM!

3.Posté par Zozossi le 16/09/2016 19:52

Quand un Zoreil se prend pour un Réunionnais, il se croit obligé de bêtifier en parlant de "nout (?) péi".

Il ne suffit pas, pour être réunionnais, d'être arrivé ici il y a 40 ans en important ses leçons d'agit-prop catho-coco apprises dans son Alsace natale.

"Les droits fondamentaux de NOTRE peuple"?
Quel peuple?

Les Réunionnais savent mieux que des agitateurs zoreils qu'ils font partie du peuple français.
Un Biedinger pur Alsacien serait un "Réunionnais fidèle aux combats de nos ancêtres pour la liberté"?

Ben voyons…

On est dans la droite ligne de tous ces déracinés qui, au XVIIIe siècle, fondirent sur les "Isles" pour y semer discorde, haine et finalement terreur révolutionnaire dont personne sur place ne voulait!

Heureusement que leur temps est révolu…

4.Posté par citoyen le 16/09/2016 22:07

adolphe avait un ministre illustre de la propagande qui a envoyé au crématoire des millions d'humains; voila le type de crétin que kim jung pol aurait recruté si et seulement SI Debré n'était passé par là en 1965 pour empêcher ce dictateur en herbe, grand "vénérateur " de staline le BO de voler le pouvoir è cette époque: ç'aurait été Haïti de Doc Pol hémisphère sud

5.Posté par Jules Bénard le 17/09/2016 08:59

A Lucien Biedinger :

Tu devrais écrire plus souvent, mon Lulu ! Voilà qui nous change agréablement des bêtifiantes incantations staliniennes d'un Akouëtt à la triste figure.
Je suis d'accord avec toi, camarade (si tu permets qu'un gaulliste utilise ce terme... ou devrais-je dire "compagnon" ?) Mais il y a un hic : même avec toutes les concertations possibles dont tu parles (et tu as raison... sur le principe), il n'en sortira rien en fin de compte car les apparences du dialogue, lorsqu'il y en a un, ne valent rien devant les décisions qui échappent même aux gouvernants !
Tu sais aussi bien que moi que ce sont les banques et autres multinationales qui décident.
Moi-même, qui ne cesse de vitupérer contre l'appauvrissement chaque jour plus grave des plus pauvres, je sais prêcher dans le désert.
Mais tu as raison, mon Lulu : ce n''est pas une raison pour arrêter de parler.

Réponse à l'imbécile qui signe Zozossi (posté 3) :
Je vous souhaite, cher ignorant et xénophobe, de rencontrer comme moi des Zoreils du calibre de Lulu, qui se soient autant investis dans le développement et l'éveil des consciences de notre île qu'il ne l'a fait !
Il "ne se prend pas pas pour un Réunionnais" : il l'est à plus d'un titre, ayant passé tout son temps et mis toute sa science de grand journaliste à défendre des idées qu'il a jugées nobles. Pour un salaire dont vous auriez refusé le double !
Que l'on me pardonne ce coup de gueule très rageur, j'en conviens, mais ça me fout en rogne de constater qu'il y a encore des crétins pour raisonner avec leurs pieds.

Pas content ? Si tu savais comme je m'en tamponne... mec !

6.Posté par République le 17/09/2016 17:48

Le débat sur l'égalité réelle ne fixe pas l'avenir des outremers, quant à leurs places respectives dans la République. Les dirigeants du PCR n'en démordent pas, ils ne tirent pas les conclusions de leurs échecs, toutes les occasions sont bonnes pour tout faire rentrer dans une construction idéologique : la Réunion dans un statut particulier, et ce sera le paradis ! C'est leur cohérence ! Ils ne changeront pas, ils vont droit dans le mur, et sont même à deux doigts de le traverser.
L'égalité réelle ne peut pas prendre corps dans une Réunion autonome, ni même en passant par une « autonomie bourgeoise », une conception des années soixante que la droite locale avait plus ou moins tenté de façonner pour s'opposer à l'autonomie démocratique et populaire des communistes – et il a toujours existé des partisans d'une passerelle entre ces deux conceptions pourtant totalement opposées ; et aujourd'hui, les positions de certains sur beaucoup de dossiers font resurgir cette idée d'autonomie de droite
Il faut dire aussi que les responsables socialistes au pouvoir n'ont pas su faire preuve de pédagogie pour expliciter cette notion d'égalité réelle. Elle ne peut pas s'appliquer directement, au premier degré du moins, à des territoires, parce que, comme la liberté et la fraternité, elle s'applique à des citoyens dans la République – les Auvergnats sont en droit de revendiquer une avancée vers plus d'égalité par rapport à certains habitants de Paris dans tel ou tel domaine, mais en aucune façon l'Auvergne ne sera à la hauteur de la région parisienne, sur bien des plans. L'égalité réelle, c'est plus un chemin vers l'égalité que le but lui-même ; mieux : ce chemin ne peut être valablement parcouru que si à tous les niveaux d'organisation de la société démocratique, les citoyens, à côté des élus et des experts participent à des évaluations régulières, transparentes et indépendantes de tous les projets mis en place. La seule façon pour que la politique ne se réduise pas en permanence à de la pure tactique électorale. Bien entendu, à condition qu'il y ait confrontation des thèses en présence dans les médias – pour ce qui est de la télévision publique, l'État devrait légiférer pour rapprocher la Réunion de l'hexagone sur ce plan.

7.Posté par Zozossi le 17/09/2016 23:41

@5.Posté par Jules Bénard

Si vous avez besoin, pour "vous développer" et "éveiller votre conscience" réunionnaise, que l'Etat vous envoie d'Alsace (à nos frais) un jeune bourgeois soixante-huitard venu faire de l'agit-prop communiste au soleil sous couvert de service "national", grand bien vous fasse.
Vous avez vos goûts et vos besoins, qui ne sont pas les miens.

Que votre "camarade" ait fait un boulot misérable pour un salaire de misère, je trouve qu'il y a là une logique très compatible avec la justice.

Si votre science consiste à prendre Colmar pour une commune réunionnaise, je suis, en effet, bien ignoramment vôtre.

Ne considérant pas, pour ma part, qu'un Alsacien soit plus étranger en France qu'un Réunionnais puisque l'un et l'autre appartiennent au même peuple, j'en déduis que la géographie est pour vous une science "xénophobe" sous prétexte qu'elle nous enseigne que dix mille kilomètres séparent tout de même le département français du Haut-Rhin de celui de la Réunion.

Cessez donc de vous payer de mots impropres, de mâles postures avantageuses -et accessoirement de citations non vérifiées : vous éviterez ainsi que de plus susceptibles que moi ne vous retournent les rageuses épithètes de votre impuissance.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes