MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Pas d’amalgame ! ? !


Par André Pouchet - Publié le Dimanche 20 Décembre 2015 à 05:59 | Lu 495 fois

Pas d’amalgame ! ? !
Un certain Jean-Jacques Bourdin, qui exerce son magistère journalistique sur RMC où il réalise des interviews de personnalités, s’est autorisé, le matin du 16 décembre, un audacieux mais très pertinent rapprochement, entre le Front National et l’Etat Islamique (également appelé Daesh). Un rapprochement qu’il justifie par "une communauté d’esprit". Selon lui, il existe en effet, c’est d’ailleurs une évidence, des "liens pas directs entre Daech et le Front national mais ce repli identitaire, qui finalement est une communauté d’esprit" (C’est peut-être formulé d’une façon un peu tordue mais ça se comprend bien quand même).

Marine Le Pen dont on connait le mauvais caractère a eu alors le mauvais goût de s’en offusquer, allant jusqu’à prétendre (jusqu’où va-t-elle chercher tout ça ?) que cela porterait atteinte à "l’honneur" (on ne voit pas très bien de quoi elle veut parler !) de son mouvement et même que ça insulterait le ramassis de demeurés incultes (de quel type de conscience s’imagine-t-elle qu’ils sont dotés ?) qui consentent à lui apporter docilement leurs suffrages.

Perdant tout sang-froid, emportée par sa colère, cette virago hystérique s’est alors cru autorisée à diffuser dans les "réseaux sociaux" d’abominables images de corps suppliciés, images qu’une élémentaire décence devrait interdire à toute personne normalement constituée de publier. Mais celle-ci est-elle une personne normalement constituée ? On est sérieusement conduit à en douter. D’autant que, au départ, les dites images, c’est par Daesh lui-même et pour les besoins de sa propagande, qu’elles avaient été réalisées !

En les reprenant à son tour pour sa propre publicité, la chef du FN n’a donc pas hésité à se placer directement dans le sillage de l’Etat Islamique. Ce faisant, elle s’est trahie et a permis que soit dévoilée, d’une façon éclatante, la complicité souterraine qui s’est nouée entre les frontistes et les djihadistes. Une complicité très logique puisqu’en fait les uns et les autres partagent les mêmes objectifs : diviser au maximum des populations traumatisées et fragiles, monter les gens au maximum les uns contre les autres…

Mais l’affaire ne va pas s’arrêter là. L’après-midi de ce même mercredi, (le mercredi, on le sait peut-être, c’est le jour, à la Chambre, des questions au gouvernement), un honorable parlementaire (j’ai malheureusement bien peur que l’Histoire oublie vite le nom de ce héros) a profité d’une question adressée au ministre de l’intérieur, pour dénoncer vigoureusement auprès de ce bon M. Cazeneuve cet odieux scandale. "Encore un dérapage, encore un appel à la peur, encore une démonstration que les électeurs de la Région Nord-Pas de Calais-Picardie ont eu raison de ne pas accorder une majorité à cette personne qui n’est pas à la hauteur de la bataille que livre la République…", a-t-il proclamé d’une voix toute vibrante d’indignation.

Alors ce bon M. Cazeneuve, lequel visiblement n’attendait que cela, saisissant au bond la perche qui lui était ainsi tendue, se met à son tour à dénoncer ce qu’il considère comme "une abjection, une abomination et une véritable insulte pour toutes les victimes du terrorisme". Puis, pour rassurer son interpellateur, il lui indique, salué par de nombreux applaudissements, qu’il a "tout simplement demandé que, conformément aux procédures en vigueur, la plate-forme Pharos de la Direction Centrale de la Police Judiciaire puisse se saisir de cette affaire de manière à réserver toutes les suites qui doivent l’être". On espère que la délinquante, cette fois-ci, n’échappera pas à une condamnation sévère.

De mauvais esprits (j’espère qu’ils ne s’en trouvent pas trop parmi vous) pourront se demander si ce brave M. Cazeneuve ne pourrait pas employer "ses" policiers à des tâches plus urgentes et de plus de conséquence qu’une simple histoire de photos. Ils auraient bien tort car, ne leur en déplaise, une simple photo peut faire autant de dégâts, sinon plus, qu’une rafale de kalachnikov… D’autres diront peut-être qu’ils ne voient pas de différence fondamentale entre le fait de publier les photos de cadavres suppliciés par Daesh ou de publier celle du cadavre du petit garçon noyé que tous les journaux et toutes les télés du monde ont offert il y a peu aux regards bouleversés de leurs lecteurs et téléspectateurs.

Grave erreur ! Cela n’a rien à voir : dans le second cas, c’est publié pour une bonne cause : cela n’a rien d’obscène ; il s’agit uniquement de culpabiliser un peu des Européens trop égoïstes, trop réticents à ouvrir leurs portes à des migrants dans le besoin. Tandis que dans le premier cas, c’est publié pour une mauvaise cause : faire de la publicité à un parti extrémiste qui cherche désespérément à se défaire de l’image négative qui, à juste titre, lui colle à la peau !

André Pouchet, le 19 décembre 2015




1.Posté par KLD le 20/12/2015 12:29

"faire de la publicité à un parti extrémiste qui cherche désespérément à se défaire de l’image négative qui, à juste titre, lui colle à la peau !" merci M. Pouchet de le dire .


2.Posté par Goyavier le 20/12/2015 14:50

ça faite du bien de lire ça.Merci

3.Posté par GIRONDIN le 21/12/2015 12:54

http://www.franceinter.fr/player/reecouter?play=1207527#

4.Posté par madibastard le 21/12/2015 13:40

Pouchet veut nous imposer sa vision du bien et du mal, et patatras ça donne forcément un sermon insipide et convenu.....quel dommage alors que son avis est d'habitude éclairé et pertinent de le voir sombrer ainsi.

5.Posté par propagande le 21/12/2015 15:11

Cela n’a rien à voir : dans le second cas, c’est publié pour une bonne cause : cela n’a rien d’obscène ; il s’agit uniquement de culpabiliser un peu des Européens trop égoïstes, trop réticents à ouvrir leurs portes à des migrants dans le besoin.


Cela s'appelle de la propagande M. POUCHET et c'est tout aussi condamnable que l'attitude de Mme Le Pen.

6.Posté par André Pouchet le 03/01/2016 05:11

Je repasse ici par hasard et je constate, avec consternation, que mon texte ironique se retrouve approuvé par des gens comme KLD et Goyavier qui l'ont lu au 1er degré (ce qui, venant d'eux ne m'étonne pas trop !) et condamné (ce qui m'étonne plus et me chagrine quelque peu) par des gens dont je partage grosso modo l'approche patriotique.

Alors, je fais mon mea culpa : j'ai eu tort de vouloir jouer les plumes spirituelles. A vouloir ainsi trop finasser, on prend le risque de tomber à côté et d'être entendu tout de travers. C'est ce qui, hélas, m'est arrivé ! A l'avenir, j'éviterai de pratiquer le 2° degré, trop difficile à manier efficacement. N'est pas Voltaire qui veut !

7.Posté par madibastard le 03/01/2016 07:30

un peu de second degré c'est bien, mais tout au second degré on risque de s'y perdre.....pourquoi ne pas tenter l'écossaise sous un pseudo gauchiste la prochaine fois, c'est bien marrant quand c'est réussi !

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes