Courrier des lecteurs

Pas d’accord avec Schiva !

Mercredi 5 Septembre 2018 - 14:54

Quand bien même l’orthographe n’a rien à voir avec la déesse Shiva, l’idée d’associer ce nom à une boite de nuit n’est ni originale encore moins plaisante. Les responsables de ce futur lieu de détente et de plaisirs n’ont rien compris en terme de communication et de savoir-faire (et vivre).

Voilà une communauté soudée allant jusqu’à solliciter une médiation auprès des gérants et dialogue tourne court.

Pourquoi persister dans une démarche offensante ? Parce que c’est une "offense" faite à une communauté de La Réunion. Même si j’exècre le communautarisme n’y avait-il pas d’autres noms, d’autres appellations "plus fun" pour la discothèque ?

"Je m’en vais vous dire" comme dirait une concierge qui me faisait rêver, je m’en vais vous dire que "quand le doute s’installe, c’est le début de la fin". Ce lieu de fêtes n’est même pas ouvert qu’il s’est déjà privé d’une partie de sa clientèle puisqu’il y a  polémique autour de son nom. Les mauvaises langues diront "bah cela fait de la pub". Et bien non messieurs dames, ce n’est pas de la pub, c’est du râlé-poussé ! Et un râlé-poussé se termine toujours dans les pages des faits divers. Gageons que "le sort" de la discothèque est dans les bonnes mains de Shiva, ce dieu complexe avec un troisième œil qui perçoit au-delà de la réalité matérielle. A bon entendeur.
 
Gilette Aho
Lu 797 fois



1.Posté par Modeste le 05/09/2018 15:17

bon ils auraient dû l'appeler chivas.....et l'affaire était réglée!

2.Posté par Modeste le 05/09/2018 15:19

pour info le dieu indou c'est "SHIVA".....! alors arrêtons de polémiquer sur tout et rien il y a mieux à faire!

3.Posté par Proposition le 05/09/2018 16:39 (depuis mobile)

Gilette Aho a raison. Si cela choque une partie d’entre nous, pourquoi simplement ne pas en changer. Si on l’appelait Nivet pour voir ? L’homme a bien été danseur de tango à Montevideo ou de tamouré à Papeete dans une de ses autres vies.

4.Posté par GIRONDIN le 05/09/2018 16:54

....... l’idée d'associer....


C'est vous qui avez de mauvaises idées !

Sak les pas content i reste zot case !

5.Posté par klod le 05/09/2018 18:06

je ne connaissais pas Mme Aho si conservatrice .......................... je suis pour un respect "inconditionnel" des traditions, yes I ............... mais pas pour un "fondamentalisme religieux" : oui aux caricatures , oui aux "appellations controlées ou incontrolées d'ailleurs , lol " !!!!!!

la vrai foi ne s'arrête pas aux apparences .............. mais bon , rien de nouveau .................

6.Posté par Timoune le 05/09/2018 17:13

On parie que gilette a des Bouddhas chez elle.

7.Posté par Et Benalla ? le 05/09/2018 20:56 (depuis mobile)

Et le nom de BEN ALLA pour la boîte ?


8.Posté par maikouai le 06/09/2018 12:40

Sans sectarisme, néanmoins pour conserver et exprimer le droit et la liberté qui t’ont été légué de caricaturer, même outrancièrement : divinités, prophètes, religions et autres, combien de personnes (à travers le monde en représailles à ce qui est considéré à tort ou raison comme humiliation), y ont laissé la vie ? Combien de bâtiments ont été incendiés ? Combien de souffrances supplémentaires ont été engendrés... Pendant que bien tapis dans l’ombre, donc pas exposé, t’as exercé ton droit à la provocation gratuite et par ailleurs destructrice des efforts de construction entamés par d’autres, la haine, l’obscurantisme, ont-ils pour autant reculés ? La Liberté peut-elle s’accommoder de l’irresponsabilité ?
Bien vue Gillette : néna 2-3 gratels lé entrain sèm ici le band mové vent d’ailleurs, fo espéré que li rencont pa zétincel, koté li souf… Gramoune i dit "respect la été fé avant nous"

9.Posté par Marc le 07/09/2018 11:51

En réalité, la proportion de gens qui 1°) sont susceptibles de fréquenter cet établissement et 2°) sont susceptibles de ne pas y aller car l'orthographe de son nom ressemble à celle d'une divinité de leur religion, quelle est-elle?

10.Posté par Ignace de Poivronsec le 07/09/2018 15:14

3.Posté par Proposition le 05/09/2018 16:39 (depuis mobile)

Je vous prie de m'excuser mais je ne vois pas ce que vient faire Nivet dans cette histoire.

Je suis entièrement d'accord avec Gilette Aho !

11.Posté par A mon avis le 09/09/2018 17:53

Vous déclarez "exécrer le communautarisme",
Mais vous écrivez :
"Parce que c’est une "offense" faite à une communauté de La Réunion."

En vous exprimant ainsi, vous cautionnez le communautarisme, parce que cette dénomination de boîte de nuit n'est pas une offense(supposée) à une communauté, mais à une religion.

De plus, en quoi la dénomination d'un lieu de musique et de fête serait-il une "offense à une communauté" ?

Et au lieu de faire un tel battage médiatique, les responsables religieux qui se sentent offensés, auraient dû tout simplement porter l'affaire en justice.
Mais l'occasion était trop belle pour mettre en lumière leur "communauté tamoule" justement, et jouer la victimisation.

De plus, en quoi la dénomination d'un lieu de musique et de fête serait-il une "offense à une communauté" ?

12.Posté par " VIEUX CREOLE " le 09/09/2018 21:57

"Klod" (POST 5) ,j e ne pense pas que Gilette AHO veuille" faire du fondamentalisme religieux"! MAIS ,dans une période où précisément "" des fondamentalistes de tous bords font facilement des amalgames incroyables (" tous les musulmans seraient des djihadistes ", " tous les catholiques seraient des grenouilles de Bénitier"...etc ,etc . . .Certains PEUVENT¨ÊTRE TENTÉS de" jouer à la provocation" .

- POURQUOI Le Propriètaire de ce qui semble être un " boîte de nuit , ne retiendrait-il pas la proposition de "MODESTE"( post 1) DE CHOISIR LE NOM D' UNE DES MARQUES de Whiskies les plus réputées au monde (si c'est autorisé !) à condition bien entendu
à condition bien entendu ((mais ce n'e! st pas certain ) d'en faire une consommation trés modérée : c'est un alcool fort... et cher !!

13.Posté par SALIAT le 14/09/2018 09:28

Un petit coup de jeunesse et de modernisme pour un mot ! Peut-être aussi pour rappeler la vente d'un grand whisky à l'intérieur de l’établissement.
Il existe des établissement qui utilisent le nom "BOUDA" pour des bars et lieux de fêtes nocturnes et personne de vient crier au scandale ou blasphème!!
Allons c'est pas si tragique et si insultant.
Ce nom n'est pas associé à une action illégale ou immorale ...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 16 Novembre 2018 - 10:37 Jusqu’où l’hybris ?