Economie

"Pas avec notre argent": ATTAC manifeste contre la crise financière

Samedi 15 Septembre 2018 - 16:26

Une vingtaine d'adhérents et sympathisants d'Attac Réunion se sont retrouvés ce matin devant l'agence du Crédit Agricole de Saint-Pierre pour une action militante et citoyenne de sensibilisation de la population.

Étaient visés :
  • L'utilisation par les banques de l'argent déposé par leurs clients pour des investissements dans les énergies fossiles à l'heure du réchauffement climatique ;
  • Le développement par les banques de circuits financiers facilitant l'évasion et la fraude fiscales.
#PasAvecNotreArgent

La manifestation a duré de 9 h à 11 h et à consisté à coller des affiches, à distribuer des tracts et informer les passants de la situation, le tout dans l'ambiance sympathique traditionnelle de nos actions.

Ce Samedi 15 Septembre 2018 marque les 10 ans de la faillite de Lehman Brothers, point d’orgue de la crise financière. Une crise qui se conjugue aujourd’hui avec les crises climatique, écologique et géopolitique. Malgré les promesses des gouvernements de réglementer les banques ou de mettre un terme à l’évasion fiscale, aucun des problèmes fondamentaux du secteur financier n’ont été réglés. Les élites financières ont utilisé la crise pour instaurer des politiques d'austérité aux conséquences sociales dramatiques : chômage, problèmes de logement, de santé, coupes dans les services publics...

La promesse non tenue de réguler la finance a aussi un énorme coût écologique, car des sommes colossales continuent d’alimenter des projets toxiques au lieu d’être mises à profit pour financer une transition socialement juste vers une économie faible en carbone.
 
ATTAC a profité du triste anniversaire des 10 ans de la chute de la banque Lehman Brothers pour initier un vaste mouvement citoyen. Malgré leur supposée toute-puissance, les banques et les acteurs de la finance dépendent d’abord de notre épargne, de notre travail et de notre capacité et volonté à consommer. Ce sont nos dépôts que les banques utilisent pour spéculer, ou investir dans des projets toxiques. Dans certaines banques, notre argent côtoie celui de multinationales prédatrices, de dictateurs ou d’évadés fiscaux.

Ce 15 septembre 2018 est l’occasion d’envoyer un signal fort en signifiant aux banques et aux institutions financières que nous n’allons plus les laisser faire n’importe quoi avec notre argent et que nous voulons prendre le contrôle sur la finance et sur notre avenir avec un mot d’ordre que le plus grand nombre peut s'approprier: #PasAvecNotreArgent.

Ces actions décentralisées sont appelées par la coalition européenne #10YearsOn qui regroupe plus de 60 organisations et dont le réseau des Attac d’Europe en est la force motrice. Une coalition française s’est également mise en place. Elle se donne pour ambition de faire le lien entre la crise financière et économique et la crise écologique au cours d’une semaine d’action du 8 au 15 septembre.

L’objectif est de montrer le vrai visage des banques, celui qui se dissimule derrière leurs slogans et leurs campagnes de communication trop bien huilées, en les rendant sales, dégoulinantes et en affichant leurs principaux méfaits.

ATTAC a décidé de cibler ce jour le Credit Agricole, après avoir dénoncer les activités de la Société Générale et BNP Paris bas en 2016. Le Crédit Agricole a investi 5 milliards de dollars dans les énergies fossiles entre 2015 et 2017 et a créé 1005 sociétés offshore dans les paradis fiscaux.
N.P
Lu 2105 fois



1.Posté par cmoin le 15/09/2018 17:51

Ce n'est pas interdit par la loi d'investir dans les énergies fossiles.Vous même vous le faites avec votre voiture.

2.Posté par Réveillez vous le 15/09/2018 19:09

Une banque ......Dans une fraude fiscal.....diantre....mais c 'est impossible.....lol

et pendant ce temps....1 000 millards de fraude fiscal /AN dans l'Europe ........


3.Posté par lemur le 15/09/2018 22:12

simple pour pas que les banques profitent avec notre pognon; laisser le compte au ras de zero et garder le fric a la methode grand mere, en plus ca permettra d avoir du liquide en cas de grosse crise financiere , ce qui risque d arriver, la ou les banques ne distriburont que notre propre pognon au compte goutte genre grece ou chypre

4.Posté par Phil le 16/09/2018 07:08

Bravo pour cette action qui nous rappelle la réalité des investissements des banques. Ou le contraste entre l'enrichissement des banques et la faillite de nos sociétés. A nous de contrôler et dénoncer les spéculations de notre banque ! Merci ATTAC !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter